Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 550 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de Mellet
    Château de Mellet Beauregard-de-Terrasson - Mellet - isolé - Cadastre : 1825 A1 163, 165, 171, 174, 176 1988 A1 117, 118, 913, 914
    Historique :
    château : le fils de Guillaume Seguy, Jacques, seigneur de Mellet, avocat au parlement de Bordeaux l'attribution du château de Mellet à Jacques Seguy est désormais assurée, reste à préciser la datation des déjà mariée à Jacques Seguy, puisqu'elle est alors appelée "damoyselle de Mialect" (AD Dordogne. 5 MI comme un terminus post quem. Par ailleurs, si la date de la mort de Jacques Seguy fournit un terminus construction eut lieu bien avant, puisque Jacques Seguy la laissa "imparfaict[e]", c'est-à-dire inachevée, pour Périgueux. La mort de Jacques Seguy en 1657 laisse une veuve, Antoinette de Roux de Campaignac, et plusieurs caves situées sous la partie nord du château sont les vestiges d'un logis du XIIIe ou du XIVe siècle Mellet, résident plusieurs familles (les Soutect, Laroche, Alibert, Daspas...) dans la première moitié du XVIIe siècle, est encore indiqué en 1767 (carte de Belleyme), là aujourd'hui ne reste aucune 1532 son oncle Annet de Fayolle. Par mariage ou par vente, le château de Mellet change successivement
    Référence documentaire :
    familles d'ancienne chevalerie ou anoblies de ces provinces antérieures à 1789. Bordeaux : éditions
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Seguy (ou Séguy) Jacques
  • Église paroissiale Saint-Jacques
    Église paroissiale Saint-Jacques Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville - Cadastre : 2017 A 1357
    Historique :
    -Martin, érigée dans la ville haute, et Saint-Jacques, située au bord de la rivière. La fondation de . C'est à son emplacement que devait être construite la nouvelle église Saint-Jacques à partir des années 1840. La première église Saint-Jacques, d'abord simple chapelle seigneuriale des vicomtes de Tartas Saint-Jacques. Malgré les conseils du préfet, qui préconise le choix de l'architecte départemental deux églises Saint-Jacques et Saint-Martin, aussitôt mise en œuvre par les charpentiers tarusates
    Référence documentaire :
    AM Tartas. Dossier de la construction de l'église Saint-Jacques (1847) Dossier de la construction de l'église Saint-Jacques (1847). -Jacques et Saint-Martin de Tartas, par Louis-Marie de Suarès d'Aulan, évêque de Dax, 13 avril 1742 AD Landes. 11 J 88-2. Procès-verbal de visite de l'église paroissiale collégale Saint-Jacques et Saint , église Saint-Jacques du Bout du Pont Notes de l'abbé Vincent Foix : vieux clochers, vieilles églises . Tartas, église Saint-Jacques du Bout du Pont. , détruites ou désaffectées des diocèses d'Aire et de Dax. , Saint-Jacques du bout du pont, Saint-Martin, Saint-Jacques. Dax : Centre généalogique des Landes, 2008. p. 222 ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes. Bordeaux : Ed. Sud-Ouest, 2002.
    Localisation :
    Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville - Cadastre : 2017 A 1357
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jacques
    Annexe :
    est sûr, c'est que l'église St-Jacques s'écroula le dernier de l'an 1598 ou plutôt 1597, par le église Saint-Jacques de Tartas (AD Landes, II F 932) "744. Tartas (église S. Jacques du Bout du pont du 6 9bre 1312, jour Bernard de Gontaut, damoiseau de Mont-de-Marsan, vend à Amanieu d'Albret 70 expressément cité, il est hors de doute qu'il s'agit de l'église St-Jacques, comme les textes plus précis qui ne me paraît pas surtout "une chapelle seigneuriale appartenant aux vicomtes de Tartas, ceux-ci hors des murs, ayant été détruite par les Huguenots, vers 1569, l'église de St-Jacques devint paroissiale. Là je ne suis pas d'accord avec M. de Mérignac ni ses tenants, c'est quand ils affirment que violent débordement des eaux. / [Autel de St Michel] Or, outre les autels de Notre-Dame et de St-Jacques qu'on répara grandement l'église St-Jacques en 1601 avec les deniers de la ville. "Elle fut agrandie siècle, cette église de St-Jacques ne se répare guère plus que celle de St-Martin et est englobée dans la
    Vocables :
    Saint-Jacques
    Illustration :
    pierre de l'église Saint-Jacques, 30 octobre 1849 (AD Landes, 2 O 1985) : première page pierre de l'église Saint-Jacques, 30 octobre 1849 (AD Landes, 2 O 1985) : deuxième page pierre de l'église Saint-Jacques, 30 octobre 1849 (AD Landes, 2 O 1985) : troisième page
  • Église paroissiale Saint-Jacques
    Église paroissiale Saint-Jacques Laurède - en village - Cadastre : 2014 A 260
    Historique :
    La paroisse Saint-Jacques de Laurède, comme son vocable l'indique, est une création assez tardive décennies plus tard, sans doute au début du XVIIe siècle, époque l'ancien vaisseau roman reçoit un celles des églises voisines de Saint-Martin de Caupenne ou de Poyartin. La sacristie pourrait avoir été
    Représentations :
    Deux clefs pendantes à graine ou pomme de pin dans le collatéral nord (XVIIe siècle) ; deux clefs
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jacques
    Annexe :
    Jacques... 137 f. 60. / Pour les 2 fenêtres de la nef en grisaille avec les bustes de St Joseph et de la
    Vocables :
    Saint-Jacques
  • Ferme dite Maison Jacques
    Ferme dite Maison Jacques La Bastide-Clairence - Quartier Lassarrade - isolé - Cadastre : 1835 E 151 2016 E 540
    Historique :
    Cassini, dans les années 1770, elle est citée sous le nom de "Maison Jacques". Elle figure sur le plan
    Description :
    l'intérieur : la remise centrale, appelée localement "sotou" en gascon ou "ezkaratz" en basque, de grande
    Titre courant :
    Ferme dite Maison Jacques
    Appellations :
    Maison Jacques
  • Maison dite Résidence Saint-Jacques
    Maison dite Résidence Saint-Jacques Blaye - - 7 rue André-Lafon - en ville - Cadastre : 1832 B2 1245 Parcelle démembrée. 2017 AR 103
    Historique :
    cette époque au dénommé Olanier (ou Olanyer, d'une famille de notables du Blayais), qualifié de juge. La
    Description :
    -Jacques-Rousseau. Rez-de-chaussée : porte en position centrale (pilastres, arc plein-cintre). Fenêtres
    Titre courant :
    Maison dite Résidence Saint-Jacques
    Appellations :
    Résidence Saint-Jacques
  • Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur Saint-Yaguen - en village - Cadastre : 2017 E 468
    Historique :
    1289 (tome II, n° 1589), puis Saint-Agané vulgairement Saint-Jacques au XVIIIe siècle (procès-verbal de Daugé, de rattacher "Yaguen" à l'espagnol "Iago" (Jacques), au prétexte que le bourg était une étape sur
    Référence documentaire :
    DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques. Étude préalable à la restauration de l''édifice. Février 2005. p. 220-221 ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes. Bordeaux : Ed. Sud-Ouest, 2002.
    Description :
    non sculptés (biseautés ou galbés) et par deux contreforts-colonnes sans chapiteau. La fenêtre d'axe à
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Annexe :
    voûte en pierre qui s'était effondrée au jour néfaste les Huguenots incendièrent l'église élevée de trois degrés au-dessus des autres. Il est à croire que notre église fut autrefois collégiale ou , nous aurions découvert les reliques de notre patron St Jacques ; selon eux, notre église aurait possédé révolutionnaire ou même à l'époque des guerres religieuses du seizième siècle. En aucune façon d'ailleurs, il ne Prusse. Cet autel fut placé au lieu se trouvait autrefois l'autel de Marie : n'était-il pas juste de reliques des saints sont de St Adéodat, martyr et de Ste Justine, martyre. Il a été dédié à St Jacques récréative des Rameaux : 147.000 francs." "Monument à la fontaine de St Jacques. Le dimanche 19 juillet 1959 le Monument à la Fontaine St Jacques. C'est lui qui a fait également les verrières de l'église de 15 mai suivant, avec tous ses meubles, venant de Mézos il était depuis le 1er janvier 1826." "On ne peut dire d'où tire son nom l'église de St Yaguen. La chronique du pays prétend qu'il lui vient du
    Vocables :
    Saint-Jacques-le-Majeur
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Historique :
    Le mobilier des deux anciennes églises de Tartas, Saint-Jacques et Saint-Martin (sur l'emplacement de laquelle est édifié le nouveau Saint-Jacques), démolies en 1848, n'est connu qu'au travers des détaillée, celle de Louis de Suarez d'Aulan en avril 1742, mentionne ainsi à Saint-Jacques quatre autels ), une chaire à prêcher "bonne", des fonts surmontés d'un tableau (sans doute un Saint Jean-Baptiste ou mise en couleur", des fonts "démolis depuis peu", "un ciboire, un calice avec sa patène, une boîte ou d'applique en marbre du XVIIIe siècle pourraient provenir de l'une ou l'autre église. Un tableau représentant la Cène (ou plus précisément l'Institution de l'eucharistie), de la première moitié du XVIIe , surmontait probablement l'autel dédié au Saint-Sacrement dans l'église Saint-Jacques (une confrérie du même , respectivement peu avant 1937 et en 2000. Après la construction de la nouvelle église Saint-Jacques, manifeste du nef en 1867. Toutes ces peintures, qui font de Saint-Jacques de Tartas la première église entièrement
    Référence documentaire :
    , Saint-Jacques du bout du pont, Saint-Martin, Saint-Jacques. Dax : Centre généalogique des Landes, 2008.
    Localisation :
    Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Annexe :
    est sûr, c'est que l'église St-Jacques s'écroula le dernier de l'an 1598 ou plutôt 1597, par le église Saint-Jacques de Tartas (AD Landes, II F 932) "744. Tartas (église S. Jacques du Bout du pont du 6 9bre 1312, jour Bernard de Gontaut, damoiseau de Mont-de-Marsan, vend à Amanieu d'Albret 70 expressément cité, il est hors de doute qu'il s'agit de l'église St-Jacques, comme les textes plus précis qui ne me paraît pas surtout "une chapelle seigneuriale appartenant aux vicomtes de Tartas, ceux-ci hors des murs, ayant été détruite par les Huguenots, vers 1569, l'église de St-Jacques devint paroissiale. Là je ne suis pas d'accord avec M. de Mérignac ni ses tenants, c'est quand ils affirment que violent débordement des eaux. / [Autel de St Michel] Or, outre les autels de Notre-Dame et de St-Jacques qu'on répara grandement l'église St-Jacques en 1601 avec les deniers de la ville. "Elle fut agrandie siècle, cette église de St-Jacques ne se répare guère plus que celle de St-Martin et est englobée dans la
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques Laurède - en village
    Historique :
    La réfection complète du décor intérieur de l'église Saint-Jacques au XVIIIe siècle n'a rien laissé provenir d'un retable (non documenté) de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle. La grande campagne autels de marbres polychromes, respectivement dédiés à saint Jacques (avec tableau d'autel copié d'après
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Annexe :
    Jacques... 137 f. 60. / Pour les 2 fenêtres de la nef en grisaille avec les bustes de St Joseph et de la à Magescq, à Mugron, enfin à Laurède il tint la cure pendant près d'un demi-siècle, de 1887 à sa marbre blanc et noir".] Bénitier d'applique (n° 2) [sacristie] (ill. 20154090094NUC2A) 19e ou 20e s . (?). Faïence de Samadet ou d'Auvillar. Petite vasque galbée surmontée d'un panneau rectangulaire vertical , chef-lieu du canton, ils ont été repérés en 2014.] Paire d'ampoules aux saintes huiles [sacristie
    Illustration :
    Bénitier en faïence (de Samadet ou d'Auvillar ?). IVR72_20154090094NUC2A
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur Saint-Yaguen - en village
    Référence documentaire :
    DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques. Étude préalable à la restauration de l''édifice. Février 2005.
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Annexe :
    Liste des œuvres disparues Maître-autel (autel, tabernacle, retable). Bois peint et doré, XVIIe ou statues. Bois ciré (autrefois polychrome), XVIIe ou XVIIIe siècle. Déposées et vendues au début des années voûte en pierre qui s'était effondrée au jour néfaste les Huguenots incendièrent l'église élevée de trois degrés au-dessus des autres. Il est à croire que notre église fut autrefois collégiale ou , nous aurions découvert les reliques de notre patron St Jacques ; selon eux, notre église aurait possédé révolutionnaire ou même à l'époque des guerres religieuses du seizième siècle. En aucune façon d'ailleurs, il ne Prusse. Cet autel fut placé au lieu se trouvait autrefois l'autel de Marie : n'était-il pas juste de reliques des saints sont de St Adéodat, martyr et de Ste Justine, martyre. Il a été dédié à St Jacques récréative des Rameaux : 147.000 francs." "Monument à la fontaine de St Jacques. Le dimanche 19 juillet 1959 le Monument à la Fontaine St Jacques. C'est lui qui a fait également les verrières de l'église de
    Illustration :
    Statue : Saint Jacques le Majeur. IVR72_20184002138NUC2A Statue : Saint Jacques le Majeur (détail). IVR72_20184002139NUC2A
  • Ensemble de 8 verrières à personnage (Saint Jacques le Majeur, Vierge à l'Enfant, Saint Joseph) et décoratives (baies 2 à 7, 101 et 102)
    Ensemble de 8 verrières à personnage (Saint Jacques le Majeur, Vierge à l'Enfant, Saint Joseph) et décoratives (baies 2 à 7, 101 et 102) Laurède - en village
    Historique :
    d'Ozourt (1870, réf. IM40005124) dans le canton voisin de Montfort. Le vitrail de Saint Jacques de Laurède cette époque, les effigies de saint Jacques, de la Vierge et de saint Joseph sont certainement inspirées
    Représentations :
    en pied saint Jacques le Majeur bourdon livre Baie 2 : saint Jacques en pied, tenant un livre ouvert et un bourdon de pèlerin, sur fond de (Vierge à l'Enfant pour la baie 3, saint Joseph pour la baie 4) sur fond damassé rouge (Vierge) ou bleu grappes rouges ; bordure à bords perlés et fond bleu ou rouge orné de tiges feuillues de style roman romanes sur fond rouge (baie 5) ou bleu (baie 6). Baie 7 : verrière décorative à deux lancettes ornées de
    Auteur :
    [peintre verrier] Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
    Titre courant :
    Ensemble de 8 verrières à personnage (Saint Jacques le Majeur, Vierge à l'Enfant, Saint Joseph) et
    États conservations :
    La verrière de Saint Jacques (baie 2) a été restaurée en 2013. La peinture du visage de la Vierge
    Annexe :
    vitrail au sanctuaire représentant St Jacques... 137 f. 60. / Pour les 2 fenêtres de la nef en grisaille
    Illustration :
    Baie 2 : saint Jacques. IVR72_20154090013NUC2A
  • Ensemble de 2 verrières à personnage (Saint Jacques le Majeur, Saint Dominique) et d'une verrière décorative (baies 1, 2 et 11)
    Ensemble de 2 verrières à personnage (Saint Jacques le Majeur, Saint Dominique) et d'une verrière décorative (baies 1, 2 et 11) Saint-Yaguen - en village
    Inscriptions & marques :
    (= Dominique Darmagnac). Inscription (baie 1, sur le livre tenu par saint Jacques) : PRO / SALVTE / EJVS souvent liée à l'iconographie de saint Jacques). Inscription (baie 2, sur le livre tenu par saint
    Historique :
    [ou]r St-Yaguen Landes". Cette personne non identifiée, sans doute la commanditaire, est probablement
    Représentations :
    saint Jacques le Majeur pèlerin coquille Saint-Jacques livre Baie 1 : saint Jacques le Majeur (avec le bourdon à gourde et le mantelet à coquilles des pèlerins de Saint-Jacques) ; baie 2 : saint Dominique (tenant un lys et un livre). Personnage en pied devant
    Auteur :
    [peintre verrier] Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
    Titre courant :
    Ensemble de 2 verrières à personnage (Saint Jacques le Majeur, Saint Dominique) et d'une verrière
    Illustration :
    Baie 1 : saint Jacques. IVR72_20184002086NUC2A Baie 1 : saint Jacques (détail). IVR72_20184002087NUC2A Baie 1 : saint Jacques (détail du soubassement avec le cartel dédicatoire). IVR72_20184002088NUC2A
  • Ensemble de 5 verrières à personnage  : Saint Joseph, Saint Jean l'Évangéliste, Saint Jacques le Majeur, Saint Pierre, Sainte Anne et la Vierge (baies 1 à 4, 9)
    Ensemble de 5 verrières à personnage : Saint Joseph, Saint Jean l'Évangéliste, Saint Jacques le Majeur, Saint Pierre, Sainte Anne et la Vierge (baies 1 à 4, 9) Le Leuy - en village
    Historique :
    -Pierre Dagrand pour la maîtresse-vitre et Amédée Bergès, autre Toulousain, pour une (ou trois
    Représentations :
    saint Jacques le Majeur pèlerin Jacques le Majeur (en pèlerin avec bourdon, mantelet à coquilles et chapeau). Baie 4 : saint Pierre (avec
    Description :
    baie 9, verrière d'imposte en demi-lune. Les verres sont teints dans la masse (vêtements, bordures) ou
    Titre courant :
    Ensemble de 5 verrières à personnage : Saint Joseph, Saint Jean l'Évangéliste, Saint Jacques le
    Illustration :
    Baie 3 : saint Jacques le Majeur. IVR72_20184001367NUC2A Baie 3 : saint Jacques le Majeur (détail). IVR72_20184001368NUC2A
  • Villa Samsuphy ou Sam Suphy
    Villa Samsuphy ou Sam Suphy Arcachon - 3 allée Jacques Monod - en ville
    Localisation :
    Arcachon - 3 allée Jacques Monod - en ville
    Titre courant :
    Villa Samsuphy ou Sam Suphy
  • Ancienne Maison Orteig ou Sens-Hourcade
    Ancienne Maison Orteig ou Sens-Hourcade Eaux-Bonnes - 8 rue de la Cascade - en village - Cadastre : 2018 AN 102
    Historique :
    Sens-Hourcade et le célèbre guide Jacques Orteig entre 1867 et 1871 dans la rue de la Cascade, nouvelle voie faisant suite à l'aménagement du chemin vicinal menant à Aas, s'installèrent dans un premier
    Description :
    constructions des Eaux-Bonnes seule une élévation fait office d'apparat.
    Auteur :
    [commanditaire] Orteig Jacques
    Titre courant :
    Ancienne Maison Orteig ou Sens-Hourcade
  • Tableau : La Cène ou l'Institution de l'Eucharistie
    Tableau : La Cène ou l'Institution de l'Eucharistie Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Historique :
    -être de la vieille église Saint-Martin détruite en 1849 ou, plus vraisemblablement, de l'ancienne église Saint-Jacques. Cette dernière possédait en avril 1742, selon le procès-verbal de visite de un autel du Saint-Sacrement. La composition, probablement copiée ou inspirée d'une estampe flamande
    Référence documentaire :
    AD Landes. 1338 W 294. Tableau : La Cène ou l'Institution de l'Eucharistie (en 1990) Tableau : La Cène ou l'Institution de l'Eucharistie. Diapositive, 1990.
    Représentations :
    geste de bénédiction de Jésus. Les autres apôtres marquent leur étonnement ou leur émerveillement (mains est posée sur un escabeau, au centre du premier plan. L'arrière-plan, se devinent une tenture
    Localisation :
    Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Titre courant :
    Tableau : La Cène ou l'Institution de l'Eucharistie
  • 7 verrières à personnages du chœur et du transept : Salvator mundi ; Saint Jacques le Majeur ; Saint Martin de Tours ; Saint Luc ; Saint Marc ; Vierge à l'Enfant entre saint Jean et saint Joseph ; Saint Pierre entre saint Paul et saint Matthieu (baies 0 à 2, 101 à 104)
    7 verrières à personnages du chœur et du transept : Salvator mundi ; Saint Jacques le Majeur ; Saint Martin de Tours ; Saint Luc ; Saint Marc ; Vierge à l'Enfant entre saint Jean et saint Joseph ; Saint Pierre entre saint Paul et saint Matthieu (baies 0 à 2, 101 à 104) Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Référence documentaire :
    Cordeliers, Saint-Jacques du bout du pont, Saint-Martin, Saint-Jacques. Dax : Centre généalogique des Landes
    Représentations :
    saint Jacques le Majeur bâton pèlerin Baie 0 : Salvator mundi ; baie 1 : saint Jacques le Majeur (patron de l'église, avec le bourdon de stylisés et croisillons bleus ou roses reliés par des fermaillets jaunes.
    Description :
    Baies à lancette en arc brisé, raidies par trois ou six barlotières. Les baies 103 et 104 sont des
    Localisation :
    Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Titre courant :
    7 verrières à personnages du chœur et du transept : Salvator mundi ; Saint Jacques le Majeur
    Illustration :
    Baie 1 : Saint Jacques le Majeur. IVR72_20194010195NUC4A Baie 1 : Saint Jacques le Majeur (détail). IVR72_20194010196NUC4A
  • Préventorium du Moulleau, ou préventorium La Dune ou station climatique de la Dune (fondation Lalanne) aujourd'hui établissement la Dune
    Préventorium du Moulleau, ou préventorium La Dune ou station climatique de la Dune (fondation Lalanne) aujourd'hui établissement la Dune Arcachon - 156 boulevard de la Côte d'Argent - Cadastre : 2013 AY 102
    Historique :
    bordure du bassin d'Arcachon, pour construire une station climatique, autrement appelée préventorium ou villégiature, ou de les effrayer quelque peu, un plan " aéré " est donc choisi, avec bâtiments à faux pan de des Landes. L'architecte bordelais Jacques d'Wells, nommé architecte en chef de la ville de Bordeaux
    Auteur :
    [architecte] Wells Jacques d'
    Titre courant :
    Préventorium du Moulleau, ou préventorium La Dune ou station climatique de la Dune (fondation
  • Pont ferroviaire, actuellement pont de la Valade ou de Sauveboeuf
    Pont ferroviaire, actuellement pont de la Valade ou de Sauveboeuf Aubas
    Historique :
    d'Aubas ou de l'Arzème, la chaux de Saint-Astier et le ciment à prise lente de Boulogne. Dans la nuit du
    Référence documentaire :
    LAGRANGE Jacques. Le chemin de fer en Périgord (1850-1871) LAGRANGE Jacques. Le chemin de fer en
    Titre courant :
    Pont ferroviaire, actuellement pont de la Valade ou de Sauveboeuf
  • Livre : Le catéchisme ou introduction au symbole de la foy
    Livre : Le catéchisme ou introduction au symbole de la foy Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    Page de titre : LE CATECHISME OU INTRODUCTION AU SYMBOLE DE LA FOY ; il est traité DES ESTIENNE MICHALLET, Imprimeur du Roy, ruë S. Jacques, à l'Image S. Paul M.DC.LXXXVIII. AVEC PRIVILEGE ET
    Titre courant :
    Livre : Le catéchisme ou introduction au symbole de la foy
  • Tableau : La Trinité souffrante ou Le Trône de grâce
    Tableau : La Trinité souffrante ou Le Trône de grâce Aurice - en village
    Historique :
    Jacques Lapart, 2017). Le Morlan de Saint-Sever est évoqué, en termes assez dépréciatifs, par le
    Représentations :
    L’œuvre illustre le thème de la Trinité souffrante ou Trône de grâce : le Christ crucifié, dont la
    Titre courant :
    Tableau : La Trinité souffrante ou Le Trône de grâce
1 2 3 4 28 Suivant