Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 61 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Clôture de choeur
    Clôture de choeur Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    clôture de Saugnac résulte peut-être d'un montage, car les parties latérales (correspondant aux Saugnac.
    Représentations :
    Volutes en S adossées et dessinant en leur milieu une fleur de lys ; pistils.
    Description :
    ouvrant sur le chœur et portillons à battant unique sur les autels des collatéraux ; panneaux dormants rectangulaires verticaux ; fers plats pour les montants rivetés des portillons et pour l'appui, fers carrés pour les montants et traverses, carrés et cintrés pour les volutes.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Déplacement :
    lieu de déplacement Aquitaine,40,Saugnac-et-Cambran,annexe communale
  • Croix de cimetière
    Croix de cimetière Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription gravée et dorée sur une plaque moderne en marbre noir apposée sur la face ouest du piédestal : Jacques-François de / BORDA D'ORO / (1718-1804) / magistrat et naturaliste, / de l'ACADEMIE des
    Historique :
    par la Société de Borda en mémoire du naturaliste Jacques-François de Borda d'Oro, né à Dax en 1718 et mort en son château d'Oro à Saugnac en 1804.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Illustration :
    Plaque à la mémoire de Jacques-François de Borda d'Oro, mort à Saugnac-et-Cambran en 1804
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    L'église de Saugnac, presque entièrement rebâtie après les destructions des guerres de Religion maître-autel et de l'autel de la Vierge (ce dernier remanié et mutilé) remontent probablement aux Peyrehorade), exécuté en 1713-1714 par les sculpteurs dacquois Giraut et Royer. L'ensemble du chœur a été , patron de la paroisse) avec sa garniture (six chandeliers et croix), et par un tableau de la Remise des 1786. Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, on ajoute une clôture de chœur en fer forgé (déposée après 1992) et des stalles de chêne, identiques à celles de Mimbaste (canton de Pouillon). Les cloches , dont l'une provenait peut-être de l'église détruite Saint-André de Cambran, sont refondues respectivement par le Dacquois F.-D. Delestan en 1837 et par le Parisien A. Hildebrand en 1862. Le décor est Mauméjean (1885), l'installation d'un chemin de croix peint sur toile d'après J. von Führich (vers 1860) et frères, Villard et Fabre), récemment enrichi par le dépôt de plusieurs pièces intéressantes provenant de
    Référence documentaire :
    AD Landes. 16 J 19. Monographie paroissiale de Saugnac-lès-Dax [aujourd’hui Saugnac-et-Cambran Chapes blanche et dorée.
    Auteur :
    [orfèvre] Demarquet Arthur et Louis [éditeur] Desclée, Lefebvre et Compagnie
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Annexe :
    . Monographie paroissiale de Saugnac-lès-Dax [aujourd’hui Saugnac-et-Cambran], par le curé Castet, vers 1887 de Saugnac Eugène Darieu étant curé de la paroisse et J.M. Lanusse maire de la commune. Je fus nommée Liste des œuvres non étudiées. Ensemble de 2 verrières (verrières décoratives) [chœur, baies 1 et 2 ] 20e s. Verre transparent imprimé et peint. Verrières en plein cintre. Décor : médaillon à monogramme (M.A. pour la baie 1, J.H.S. pour la baie 2) sur fond à motifs géométriques et végétaux stylisés. h droit, accotoir, agenouilloir et guichet à jalousie ; panneaux moulurés rectangulaires. h = 216 ; la doré. Bras de lumières à trois branches, avec bobèche et binet. Décor floral. h = 20 ; la = 25 , bobèche dentelée, broche. h = 46. Croix d’autel [sacristie] 4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés et argentés. Style néo-roman éclectique. Base triangulaire ; Christ, titulus et nœud fondus et argentés. Décor en relief dans la masse : palmettes (pied), feuilles d’eau (nœud), pommes de pin et feuilles
    Illustration :
    Patène : détail de l'ombilic et du médaillon avec le Christ en croix. IVR72_20114000862NUC2A Chapes blanche et dorée. IVR72_20114000978NUC2A
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Dédicace (en deux lignes sur le vase supérieur) : J'AI ETE BENITE EN 1862 POUR L'EGLISE DE SAUGNAC . M. EUGENE DARRIEU ETANT CURE DE LA PAROISSE ET M.R JEAN MARIE LANUSSE MAIRE. / JE FUS NOMMEE MARIE LOUISE PAR M.R BERNARD BOURRETERE ET M.ME NAVAILLES NEE CLARY VERGERS MES PARRAINS ET MARRAINES (sic deuxième type Empire, couronne impériale et casque, sceptre et main de justice, manteau d'hermine.
    Historique :
    de Saugnac, le cultivateur Bernard Bourretère (Pouillon 1798 - Saugnac-et-Cambran 1877), avait épousé Clara Vergers ou Vergez (Dax 1828 - Saugnac-et-Cambran 1880), avait épousé au château d'Oro à Saugnac , le 4 août 1850, le Montois Bertrand-Antoine Navailles (1812 - Saugnac-et-Cambran 1886). , réf. IM40004845) est ornée d'une croix et d'arcatures néogothiques identiques. Le parrain de la cloche Jeanne Boutgès (1797-1866) en l'église de Saugnac le 23 décembre 1817 ; leurs onze enfants naquirent dans leur ferme du lieu-dit Conte, au nord de la commune, entre 1818 et 1839. La marraine, Suzanne Fortunée
    Représentations :
    impériales. Ornementation : arcature néogothique à accolade et fond de croisillons de part et d'autre de la
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Illustration :
    Détail de la dédicace et du décor du vase supérieur. IVR72_20114000958NUC2A
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Dédicace, signature et date (en trois lignes sur le vase supérieur, les différentes sections
    Historique :
    -de-Luz 1773 - Oro, Saugnac-et-Cambran 1829), était la petite-fille du célèbre naturaliste Jacques -François de Borda d'Oro (1718-1804), bâtisseur du château d'Oro à Saugnac et donateur présumé du tableau épousé Jeanne Disabeau en juin 1788 au lieu-dit Laborde à Saugnac. La marraine, Marguerite Élisabeth
    Représentations :
    entouré de trois angelots (2e face) ; frise de rinceaux au cerveau, filets à la faussure et à la pince.
    Description :
    d'origine, actuellement déposé, est en bois et d'élévation trapézoïdale.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Illustration :
    Décor sur le vase : soleil et angelots. IVR72_20114000962NUC2A Détail de la dédicace et du décor sur le vase supérieur. IVR72_20114000963NUC2A Détail de la dédicace et du décor sur le vase supérieur. IVR72_20114000964NUC2A Détail de la dédicace et du décor sur le vase supérieur. IVR72_20114000965NUC2A
  • Calice (n° 2)
    Calice (n° 2) Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçons sur la coupe et le pied. Poinçon de fabricant : losange horizontal, KAEPPLER surmonté de Saturne avec son anneau. Inscription concernant le donateur et date (gravées et soulignées de noir sous le propriétaire (sur une étiquette collée sous le pied) : Saugnac / Calice.
    Historique :
    Calice exécuté par l'orfèvre Léon Kaeppler (actif à Paris à partir de 1882) et offert en 1888 par A
    Représentations :
    Croix émaillée bleue sur le pied ; feuilles de vigne et grappes de raisin en relief sur le pied et
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Ciboire (n° 2)
    Ciboire (n° 2) Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçons sur le pied, la coupe et le couvercle. Garantie : différent de Lyon. Poinçon de fabricant collée sous le pied) : Saugnac.
    Historique :
    . IM40003958) et une ampoule à saint chrême de P. Poussielgue-Rusand (réf. IM40003962), du Grand Séminaire de 1985, gravé par F.-M. Testard et P. Filleul), la Sainte Famille d'après la Vierge de Séville de Murillo
    Représentations :
    Les différents éléments du ciboire sont couverts d'un réseau d'arabesques à volutes et oves se illustrant des scènes du Nouveau Testament (Visitation, Sainte Famille avec sainte Élisabeth et le petit saint Jean-Baptiste, Baptême du Christ) et, sur la fausse-coupe, trois médaillons ovales avec les effigies des Vertus théologales à mi-corps ; épis de blé sur le cavet du pied, grappes de raisin, épis et roseaux sur le nœud, perles et olives sur la collerette, croix fleuronnée au sommet du couvercle.
    Description :
    ; scènes évangéliques du pied et médaillons de la fausse-coupe estampés.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Illustration :
    Détail du pied : Vierge à l'Enfant avec sainte Elisabeth et le petit saint Jean (d'après Murillo
  • Ciboire (n° 1)
    Ciboire (n° 1) Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçons sur le pied, la coupe et le couvercle. Poinçon de fabricant : FAVIER, 2 burettes sans anse pied) : Saugnac.
    Historique :
    (réf. IM40003959) et une ampoule à saint chrême de P. Poussielgue-Rusand (réf. IM40003962), du Grand
    Représentations :
    Les différents éléments du ciboire sont entièrement couverts d'un réseau ciselé d'arabesques et de , etc.) et des cabochons en losange ; le cavet du pied et le nœud portent en outre trois angelots, le figures en pied de Docteurs de l’Église (sans doute les saints Augustin, Ambroise et Jérôme) ; la croix sommitale du couvercle, aux bras constitués de cuirs découpés, est ornée de trois angelots et d'une rosace
    Description :
    ; têtes en haut relief de la Sainte Famille (sur le pied) et angelots (sur la fausse-coupe) fondus et
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Ostensoir
    Ostensoir Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    frères Demarquet, orfèvres à Paris entre 1868 et 1890. La présence de deux objets en argent presque identiques à Vielle-Saint-Girons (Landes, réf. IM40001248) et à Allons (Alpes-de-Haute-Provence), dûment marqués au poinçon des Demarquet, permet cependant de leur attribuer avec certitude l'ostensoir de Saugnac.
    Représentations :
    revers, un angelot en haut relief de part et d'autre du nœud ; pieds en volute à acanthe, frise d'oves sur la base ; pampres sur le nœud ; rayons, angelots jumelés, pampres et épis de blé sur la gloire
    Description :
    , Agneau du pied fondu et rivé, angelots du nœud fondus au sable et soudés. Seule la lunule est en argent
    Auteur :
    [orfèvre] Demarquet Arthur et Louis
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Aiguière à ablutions
    Aiguière à ablutions Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    aujourd'hui conservés à Saugnac (réf. IM40003954, IM40003958, IM40003959 et IM40003962).
    Représentations :
    Frises de rais de cœur (à la molette) sur le bord du pied et sur l'épaulement de la panse ; fleurette à cinq pétales et large feuille ciselée sur le crosseron de l'anse ; autre fleurette à la
    Description :
    Aiguière à pied circulaire, panse ovoïde, encolure à bec recourbé et anse en volute rivée. Décor à la molette sur le pied et la panse, décor fondu et repris au ciselé sur l'anse.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Ensemble du maître-autel (autel, gradin d'autel, tabernacle, retable)
    Ensemble du maître-autel (autel, gradin d'autel, tabernacle, retable) Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    ), propriétaire du château d'Oro à Saugnac. L'ensemble, doré en 1784, fut restauré et partiellement remanié galbe rocaille accusé, n'est pas antérieur aux années 1740-1750, et l'autel sans doute plus tardif encore. Le retable et ses statues, très proches d’œuvres documentées du début du XVIIIe siècle comme le œuvre, les sculpteurs dacquois Giraut et Royer. Le tableau d'autel, en revanche, n'aurait été offert qu'en 1784 ou 1786 par le savant naturaliste Jacques-François de Borda d'Oro (Dax 1718 - Saugnac 1804 corinthien (sic) en bois doré, qui réclame depuis longtemps des réparations [...] et le tableau représentant protection au titre des Monuments historiques, présentée en 1992 par la municipalité de Saugnac, est restée
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Bas-relief : Saint Pierre repentant
    Bas-relief : Saint Pierre repentant Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    de Saugnac) laisse penser qu'il appartenait au décor du maître-autel de l'église. Il est possible remanié en 1896 et peut-être privé à cette occasion de certains de ses ornements. Les dimensions du relief
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Chemin de croix
    Chemin de croix Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    1876). La série fut ensuite gravée par Aloïs Petrak (né à Königsberg en 1811) et éditée à Ratisbonne par G.J. Manz. Le chemin de croix de Saugnac reprend l'ensemble des compositions gravées, en supprimant toutefois quelques personnages secondaires et la plupart des fonds d'architecture ; en outre, les stations XII et XIII diffèrent de l'original viennois.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Retable du maître-autel
    Retable du maître-autel Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    les sculpteurs dacquois Giraut et Royer. La parfaite identité de certains ornements communs aux deux piédouche" des panneaux d'amortissement) ainsi que la facture des sculptures et la pose identique (bien qu'inversée) des deux statues de saint Pierre, permettent de proposer une attribution du retable de Saugnac à
    Représentations :
    en son centre une effigie en haut relief de Dieu le Père, à mi-corps, dans une gloire de nuées et profils en buste de la Vierge (à gauche) et de saint Jean l’Évangéliste (ou du Christ adolescent ?, à droite) dans des médaillons circulaires à couronne de laurier et piédouche. Les niches des corps latéraux sont entourées de chutes de fruits et de fleurs (raisins, pommes, poires, grenades, tournesols, roses frise de l'entablement et des tournesols les ressauts, lesquels sont amortis par des pots à feu à la
    Description :
    cintré en arc segmentaire est placé en attique au-dessus du corps central et d'autres panneaux , cannelures et chapiteaux des colonnes, les denticules de l'entablement et tous les reliefs décoratifs sont dorés à la feuille. Le décor est entièrement rapporté et cloué, à l'exception de celui des consoles des
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Dimension :
    = 177 ; soubassement (deux niveaux) : h = 175 ; colonnes (avec base et chapiteau) : h = 205 ; piédestaux
    États conservations :
    La polychromie a été refaite et la dorure partiellement reprise à la bronzine. Le bois est attaqué
    Illustration :
    Niche du corps latéral gauche et sa statue. IVR72_20114000878NUC2A Chapiteau d'une colonne et détail de l'entablement. IVR72_20114000883NUC2A
  • Ensemble calice, patène (n° 1)
    Ensemble calice, patène (n° 1) Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçons sur le pied et la coupe du calice et sur la patène. Poinçon de fabricant : P P R, une croix et une ancre en sautoir, un cœur en chef (losange horizontal). Marque de fabricant (poinçonnée
    Historique :
    insculpé en 1847. Le calice mêle deux modèles figurant dans son catalogue (édité après 1880) : le pied et le nœud appartiennent au calice n° 375 (à filigranes et pierres fines"), la coupe et la fausse-coupe -Dame de Buglose et de saint Vincent de Paul) montrent que l'objet a bien été fabriqué pour un Buglose à Saint-Vincent-de-Paul, à proximité de Saugnac. L'ensemble est aujourd'hui associé dans un même coffret de bois à un service à burettes d'une autre provenance (réf. IM40003953) et forme avec lui une
    Référence documentaire :
    p. 6 ("calices", modèles n° 375 et 378) POUSSIELGUE-RUSAND Placide. Catalogue de la maison
    Représentations :
    Alpha et Oméga Michel et saint Joseph), trois plaques trapézoïdales sur l'embase du pied (effigies en pied de saint Jean -Baptiste, Notre-Dame de Buglose et saint Vincent de Paul), trois plaques en forme d'écusson sur la fausse de la patène : grand médaillon représentant le Christ en trône, bénissant et tenant le globe crucifère, sur fond bleu à rinceaux fleurdelisés entourant l'alpha et l'oméga. Décor de faux filigranes fondus dessinant des rinceaux sur trois pans de l'embase du pied, sur le nœud et la fausse-coupe du calice. Pierres fines et cabochons de verre coloré vert et violet sur les différents éléments du calice.
    Description :
    Style néogothique. Calice : pied hexalobé à bord circulaire et embase à pans, tige tubulaire
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Illustration :
    Extrait du catalogue de la maison Poussielgue-Rusand, après 1880. "Calices", modèles 375 et 378 Pied (avec les médaillons des saints Michel, Jeanne de Valois et Jean l'Evangéliste Pied (avec les médaillons de la croix et des saints Pierre et Joseph). IVR72_20114000854NUC2A Détail du pied (avec les médaillons des saints Joseph, Michel et Jeanne de Valois Coupe et fausse-coupe. IVR72_20114000852NUC2A
  • Tableau du retable du maître-autel : Remise des clefs à saint Pierre
    Tableau du retable du maître-autel : Remise des clefs à saint Pierre Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    la somme de 600 livres en 1784, à l'occasion de la restauration du maître-autel et de la dorure du cadre et mise en lieu sûr par la servante Catherine Darjon pendant la Révolution. En revanche, une autre Borda d'Oro (Dax 1718 - Saugnac 1804), qui venait d'achever la construction de son château d'Oro à Saugnac. Si la première version, donnée par un témoin direct, semble plus plausible, il n'est pas
    Représentations :
    Le Christ, debout en position frontale, remet d'une main les clés à saint Pierre agenouillé et désigne de l'autre la tiare pontificale (et la croix à triple traverse ?) portée par un jeune garçon
    Description :
    , au niveau de la tête de saint Pierre), avec préparation rouge rosé ; châssis en croix à traverse et montant médians ; cadre en bois doré à la feuille, au riche décor d'apprêt gravé (palmes et feuilles
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    États conservations :
    Important réseau de craquelures d'âge gênant la lisibilité de l’œuvre ; écaillements et lacunes de Pierre en entier) ; embu et chanci.
    Illustration :
    Détail : le Christ et saint Pierre. IVR72_20114000885NUC2A Détail : le Christ et saint Pierre. IVR72_20114000891NUC2A
  • 2 statues du retable du maître-autel : Saint Paul, Saint Pierre
    2 statues du retable du maître-autel : Saint Paul, Saint Pierre Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    Ces deux statues sont proches, par leur composition et leur facture, de celles des mêmes apôtres exécutées en 1713-1714 par les sculpteurs dacquois Giraut et Royer pour le retable de Saint-Étienne-d'Orthe , bien qu'en miroir. La disposition des deux statues de Saugnac présente une anomalie : saint Pierre , prince des Apôtres et surtout patron de la paroisse, aurait dû se trouver à la place d'honneur, à dextre
    Représentations :
    l'effigie du Père éternel au sommet du retable. Saint Paul tient l'épée de son martyre de la main droite et
    Description :
    Statues monoxyles (socle circulaire inclus), à l'exception des attributs de saint Paul, l'épée et
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Ensemble de 6 verrières décoratives (baies 3 à 8)
    Ensemble de 6 verrières décoratives (baies 3 à 8) Saugnac-et-Cambran - en village
    Inscriptions & marques :
    Signature et date (baie 3) : J. MAUMEJEAN - PAU. 1885.
    Représentations :
    Motifs géométriques (cercles rouges et carrés bleus posés sur la pointe) combinés sur fond végétal stylisé en camaïeu de blanc et de jaune ; bordures polychromes à motifs feuillagés.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
  • Réserve à eau baptismale
    Réserve à eau baptismale Saugnac-et-Cambran - en village
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    États conservations :
    Il manque l'un des deux anneaux en laiton sur les petits côtés et la croix sommitale autrefois
  • Ensemble de 6 chandeliers et d'une croix d'autel (garniture du maître-autel)
    Ensemble de 6 chandeliers et d'une croix d'autel (garniture du maître-autel) Saugnac-et-Cambran - en village
    Historique :
    garniture d'autel de l'église d'Estampon à Losse, réf. IM40003057, et surtout celle de Bergouey, réf . IM40005465). La croix d'autel a disparu entre 1992 et 2011.
    Représentations :
    base, lambrequins et volutes cornières (chapiteau ionique stylisé) au sommet de la base, godrons sur le nœud, les collerettes de la tige et la bobèche des chandeliers, feuilles d'acanthe sur l'épaulement du nœud et la partie supérieure de la tige. Croix d'autel : Christ représenté mort, la tête couronnée
    Description :
    Base triangulaire galbée sur trois pieds en boule ; tige à ressauts, avec nœud central et montant et de la traverse découpés dans la masse. Bois doré sur assiette rouge.
    Localisation :
    Saugnac-et-Cambran - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 6 chandeliers et d'une croix d'autel (garniture du maître-autel)
1 2 3 4 Suivant