Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2008 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Statue : Saint Vincent de Paul
    Statue : Saint Vincent de Paul Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Inscriptions & marques :
    de saint Vincent et des missionnaires lazaristes). Inscription sur le livre ouvert aux pieds du saint : EVANGELI/ZARE / PAUPE/RIBUS / - MISIT / ME / DOMINUS (traduction : "le Seigneur m'a envoyé évangéliser les pauvres" ; extrait de Luc, 4-18, et devise
    Historique :
    Saint Vincent de Paul (1581-1660) naquit, selon la version la plus généralement admise, au hameau canonisation de Monsieur Vincent (1737), un autel à lui dédié dans le collatéral sud. Le retable qui le surmontait dans la seconde moitié du siècle était orné de deux bas-reliefs évoquant les fondations du saint des fondateurs d'ordres dans les niches de la nef de Saint-Pierre de Rome (niche inférieure du deuxième pilier à droite). La copie, assez fidèle - jusque dans la citation de saint Luc, devise du saint de Ranquines, dans la paroisse de Pouy où se trouve également le sanctuaire de Buglose. Comme l'assure la tradition locale, le futur saint aurait accompli en 1622 ou 1623 un pèlerinage à l'ancienne chapelle de Buglose avec sa famille et y aurait dit la messe. L'édifice possédait donc, dès l'époque de la , les lazaristes et les filles de la Charité, encadrant la statue du titulaire. Celle-ci, toujours conservée - alors que l'autel fut remplacé après la reconstruction de l'église -, reproduit une œuvre
    Représentations :
    saint Vincent de Paul soutane surplis étole croix livre désigner ciel Le saint, debout dans un hanchement prononcé, vêtu d'une soutane noire et d'un surplis sur lequel est posée une étole dorée, un livre ouvert à ses pieds, tient de la main gauche une croix (remplaçant le crucifix d'origine) et désigne le ciel de la dextre.
    Stade de création :
    copie réduite de sculpture
    Description :
    de terrasse solidaire de la statue. Hormis la croix (remplacée) dans la main gauche, seul le bras
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Emplacement dans l'édifice :
    collatéral nord, extrémité orientale (chapelle de saint Vincent de Paul)
    Titre courant :
    Statue : Saint Vincent de Paul
    États conservations :
    senestre du saint, comme dans l'original de Bracci) a été remplacé par une simple croix de bois. La statue Le crucifix d'origine (dont l'extrémité était fixée sur le quartier de rocher accolé au flanc semble en réalité entièrement refaite), application d'une couche de cire protectrice).
    Illustration :
    La statue sur l'autel de la chapelle de saint Vincent de Paul. Photographie publiée dans : "Guide Pietro Bracci : Saint Vincent de Paul. Marbre, 1754. Rome, basilique Saint-Pierre illustré du pèlerin à Notre-Dame de Buglose" (entre 1911 et 1930). IVR72_20194000728NUC2Y
  • Statue : Saint Vincent de Paul
    Statue : Saint Vincent de Paul Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    Historique :
    Callède, dont l'original est conservé à l'église de Pontonx-sur-l'Adour, dans le même canton de Tartas ouest. L'église voisine de Beylongue en possède un autre exemplaire. Simone Callède (ou Callède-Lebard ), sculpteur d'origine landaise, fut membre de l'Arche et des Ateliers d'art sacré de Georges Desvallières et Maurice Denis, dont elle fréquenta l'atelier de sculpture avec Albert Dubos et Roger de Villiers. Elle participa à ce titre au Salon d'Art religieux de Bruxelles en 1923 et collabora en 1929 avec Marguerite Huré à la décoration de la chapelle de la Colombière à Chalon-sur-Saône, pour laquelle elle exécuta des bas-reliefs sur des dessins de Gustave Perret. Plusieurs familles du nom de Callède résident dans la commune de Rion. Pierre Callede (ou Callède) fut maire de 1807 à 1814, Guillaume Callède était conseiller municipal au moment de la grande restauration de l'église en 1868.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul enfant Le saint tient dans ses bras un enfant abandonné qu'il vient de recueillir.
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Localisation :
    Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    entrée de la nef, sous la tribune, au sud
    Titre courant :
    Statue : Saint Vincent de Paul
    Dimension :
    la 44.0 largeur de la statue
    Illustration :
    Détail de la signature sur le socle. IVR72_20184002312NUC2A
  • Statue : Saint Vincent de Paul
    Statue : Saint Vincent de Paul Beylongue - en village
    Historique :
    Callède, dont l'original est conservé à l'église de Pontonx-sur-l'Adour, dans le même canton de Tartas ouest. L'église voisine de Rion-des-Landes en possède un autre exemplaire. Simone Callède (ou Callède -Lebard), sculpteur d'origine landaise, fut membre de l'Arche et des Ateliers d'art sacré de Georges Desvallières et Maurice Denis, dont elle fréquenta l'atelier de sculpture avec Albert Dubos et Roger de Villiers. Elle participa à ce titre au Salon d'Art religieux de Bruxelles en 1923 et collabora en 1929 avec Marguerite Huré à la décoration de la chapelle de la Colombière à Chalon-sur-Saône, pour laquelle elle exécuta des bas-reliefs sur des dessins de Gustave Perret.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul enfant Le saint tient dans ses bras un enfant abandonné qu'il vient de recueillir.
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Stade de création :
    copie de sculpture
    Titre courant :
    Statue : Saint Vincent de Paul
  • Villa Saint-Vincent-de-Paul
    Villa Saint-Vincent-de-Paul Arcachon - 10 allée Charles-Rhoné - en ville - Cadastre : 2012 AC 105
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa construite en rez-de-chaussée présente différents corps de bâtiments distingués par leur toiture. La partie de la villa en retour sur l'élévation antérieure comprend un pignon (toit à deux pans , égouts retroussés, charpente ouvragée sous le pignon). Ce corps de bâtiment présente une baie jumelée.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Villa Saint-Vincent-de-Paul
    Appellations :
    Saint-Vincent-de-Paul
  • Église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul
    Église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village - Cadastre : 2007 AB 201
    Historique :
    , abrité en 1581 le baptême du futur saint Vincent de Paul (dont la commune prit le nom en décembre 1828 L'ancienne église Saint-Pierre de Pouy, connue par quelques photographies des années 1860-1900 (doc ). L'effondrement des parties hautes du clocher et de sa flèche en 1911 entraîne un projet de réparation qui se transforme à la veille de la Première Guerre en celui d'une reconstruction totale : celle-ci est réalisée
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Saint-Vincent-de-Paul, par le curé Duboscq, 1888. Église du village de St-Vincent-de-Paul où fut baptisé le grand Saint. Carte postale, vers 1905. Église de Pouy où St Vincent de Paul a été baptisé et où il a fait sa 1ère communion, souvenir du Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906. Compte de gestion de la fabrique, 1900-1904. L'ancienne église de Pouy. Reproduction d'une photographie du début du 20e siècle.
    Représentations :
    portant un monogramme (IHS à l'ouest, SV pour saint Vincent au nord et au sud) entouré de guirlandes de Décor sculpté du clocher : à la clef des trois arcades du rez-de-chaussée, un écu à cuirs découpés chêne suspendues à des patères dans les écoinçons des arcs ; frises de canaux et stèles à médaillon sur les contreforts ; agrafes à volutes et festons de chêne au-dessus des baies du premier niveau
    Murs :
    pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Édifice de style néo-médiéval, à trois vaisseaux de huit travées, celui du centre prolongé par une travée de chœur barlongue et une abside à trois pans épaulée par deux sacristies. A l'ouest, un clocher -porche hors-œuvre de plan carré, ouvert sur trois côtés et couvert d'une flèche polygonale en ardoise, à ressaut ; il ouvre au rez-de-chaussée sur un étroit vestibule flanqué de deux réduits (celui du sud séparé des collatéraux par des grandes arcades en plein cintre sur piles rondes ; il est couvert de et le chœur par des fenêtres thermales, dont le dessin est repris pour l'ouverture de la tribune l'exception du clocher, entièrement en pierre de taille, comme les contreforts talutés, les encadrements des
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village - Cadastre : 2007 AB 201
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul
    Vocables :
    Saint-Vincent-de-Paul
    Illustration :
    L'ancienne église de Pouy (Saint-Vincent-de-Paul), en 1864. IVR72_20144000037NUC1Y L'ancienne église de Pouy (Saint-Vincent-de-Paul), vue depuis le sud-ouest. Carte postale, vers L'ancienne église de Pouy, début du 20e siècle. IVR72_20124000186NUC2A Face ouest du clocher : détail de la date 1914. IVR72_20124000242NUC2A Détail de l'appareil de moellon du mur du collatéral sud. IVR72_20124000198NUC2A Détail d'une colonne de la tribune occidentale. IVR72_20124000246NUC2A Détail des marches numérotées de l'escalier du clocher. IVR72_20124000251NUC2A
  • Statue de saint Vincent de Paul
    Statue de saint Vincent de Paul Pontonx-sur-l'Adour - en village
    Inscriptions & marques :
    Cachet de fabricant (sur le socle de la statue, à droite) : MAISON RAFFL / PARIS.
    Historique :
    Cette statue porte la marque de la fabrique parisienne La Statue religieuse, fondée par le catalogue n° 59 des successeurs de Raffl, Pacheu, Lecaron et Peaucelle. Un autre exemplaire (en plâtre) est conservé à l'église voisine de Laluque.
    Matériaux :
    fonte de fer fondu peint polychrome
    Représentations :
    saint Vincent de Paul enfant abandon Saint Vincent de Paul tenant un enfant en bas âge endormi sur son bras, une fillette debout à son
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    oeuvre de série
    Description :
    Statue en fonte de fer peinte (polychromie récente), sur socle homogène à angles coupés. Piédestal
    Auteur :
    [fabricant de statues] La Statue religieuse [fabricant de statues] Raffl Ignaz
    Titre courant :
    Statue de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    h 145.0 hauteur approximative de la statue
    États conservations :
    Il manque le bras droit de l'enfant porté par saint Vincent. La polychromie partielle (vêtements
    Illustration :
    Extrait du catalogue de la fabrique La Statue religieuse (Pacheu, Lecaron et Peaucelle), n° 59, p . 128, modèle 191 (2e en partant de la gauche). IVR72_20194001517NUC2Y Marque de fabricant sur le socle. IVR72_20194000882NUC2A
  • Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    Armoiries sur le sceau de cire rouge à l'intérieur du médaillon : écartelé, aux 1 et 4 au lion d'or couronné du même, aux 2 et 3 de gueules au chef d'or ; chapeau de cardinal, couronne ducale, croix épiscopale (Charles Gaspard Guillaume de Vintimille du Luc, archevêque de Paris). Authentique de la relique (conservé à l'intérieur de la gloire) : feuillet de papier de format horizontal, signé de "Joannis Couty , superior generalis congregationis Missionis" et daté de Paris, 8 septembre 1743, avec cachet de cire rouge aux armes de Mgr de Vintimille du Luc, archevêque de Paris ; ajout manuscrit à l'encre, en bas à gauche : Supra dictam capsulam infra signatus dono dedit dilectis in Christo Puellis Charitatis de
    Historique :
    cette relique de saint Vincent de Paul ("ex sacris reliquiis Beati Vincenti a Paulo Congregationis Pouy, le village natal de saint Vincent (dont il prit le nom en 1828). Le médaillon en laiton qui la L'authentique conservé dans le reliquaire fournit un historique précis du parcours mouvementé de Missionis & Puellarum Charitati Fundatoris"). Prélevée sur le corps du saint (canonisé en 1737) conservé dans la chapelle de la maison-mère de la Mission à Paris, elle fut authentifiée par l'archevêque de Paris, Charles Gaspard de Vintimille du Luc, placée dans une boîte ronde en métal ("capsula metallica figurae rotundae bene clausa"), puis remise le 8 septembre 1743 par Jean Couty, supérieur général de la aumôniers de la Marine royale à Rochefort (fondé en 1681). L'année suivante, le 8 mai 1744, le Père Ducé l'offrit à son tour, pour répondre à son "ardent désir", à Agnès Le Gimbre, Fille de la Charité qui devint en juin 1748 la supérieure de l'hôpital "des malades" de Rochefort, fondé en 1733 et dont
    Représentations :
    Frise de feuilles d'acanthe sur la doucine du socle ; angelot aux ailes déployées et guirlandes de fleurs sur le nœud ; gloire chantournée ornée de rayons, de nuées et d'un quadrillage en manière de treillage, sur lesquels se détachent quatre angelots (dont deux jumelés au sommet) ; bordure de la lunette
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    des deux têtes d'angelot inférieures, rapportées). Au revers de la gloire, une cavité obturée par un contenant la relique, en laiton doré, à bordure ovale découpée à l'emporte-pièce et ornée de faux brillants et de faux rubis, est encastré dans un montage en carton revêtu de soie rouge ; ce montage renferme également un feuillet manuscrit, plié et roulé (authentique de la relique).
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
    Illustration :
    Détail de la gloire. IVR72_20124000284NUC2A Authentique signé de Jean Couty, supérieur général de la congrégation de la Mission, 8 septembre Authentique signé de Jean Couty, supérieur général de la congrégation de la Mission, 8 septembre 1743 : détail du cachet de cire de Charles-Gaspard-Guillaume de Vintimille du Luc, archevêque de Paris
  • Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription imprimée sur l'authentique à l'intérieur de la lunette : St V. de Paul. Cachet en cire rouge (effacé) à l'intérieur de l'encolpion.
    Historique :
    Le sceau de cire à l'intérieur du reliquaire, presque entièrement effacé, est sans doute celui du supérieur général de la congrégation de la Mission (à la Maison mère, rue de Sèvres à Paris). Aucun authentique concernant la relique n'a été retrouvé dans les archives de la cathédrale.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul à mi-corps Pieds du socle en forme de toupie ; base du reliquaire à volutes angulaires, coquille et feuillages ; tige en vase godronné ; gloire ornée d'arabesques ajourées avec une coquille en bas, des chutes de fruits, un ange orant de chaque côté et une croix au sommet.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'objet est composé de quatre éléments principaux : un socle rapporté, de plan polylobé, sur trois ovale verticale, vitrée, garnie intérieurement de drap doré et entourée d'un décor ajouré découpé à l'emporte-pièce. A l'intérieur de la lunette, un encolpion ovale horizontal contenant la relique, en laiton
    Localisation :
    Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    la 17.5 largeur de la gloire
    États conservations :
    L'encolpion, de largeur légèrement supérieure à celle de la lunette du reliquaire, y a été introduit de force, ce qui en a endommagé la bordure.
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
    Illustration :
    Détail de la gloire-lunette. IVR72_20124090083NUC2A
  • Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription manuscrite sur l'authentique à l'intérieur de la lunette : St Vincent de Paul. Cachet numéro de série de cire rouge (à l'intérieur de la lunette) : armoiries illisibles. Numéro de série (poinçonné au revers du boîtier de la relique) : 256.
    Historique :
    Ce reliquaire non documenté date de la fin du XIXe ou des premières décennies du XXe siècle. Les armoiries frappées sur le cachet de cire à l'intérieur de la monstrance sont entièrement effacées.
    Représentations :
    Rinceaux à volutes entourant des croix grecques sur les faces du pied ; tige constituée de deux ) autour de la gloire.
    Description :
    Reliquaire-ostensoir en laiton doré estampé, à base pyramidale ajourée ornée de verroteries rouges et vertes ; tige formée de deux boules de cuivre superposées de part et d'autre d'un nœud ajouré ; gloire à lunette quadrilobée vitrée, garnie intérieurement d'un tissu lamé doré entouré d'un décor de paperoles dorées ; anneau de faux brillants autour de la lunette, verroteries rouges sur les rayons flammés de la gloire.
    Localisation :
    Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
  • Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul Montsoué - Boulin - en écart
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur l'authentique imprimé à l'intérieur de la lunette : S.ti Vincentii à P.
    Historique :
    Ce reliquaire du saint patron secondaire du diocèse d'Aire et Dax n'est documenté par aucun authentique ni cachet épiscopal. La relique provient probablement de la Maison mère de la congrégation de la Mission, rue de Sèvres à Paris.
    Représentations :
    ornementation croix patte palmette feuille d'acanthe étoile trèfle fleur de lys Base sur trois pieds en patte de lion stylisée surmontée d'une feuille ; larges palmettes sur les faces de la base ; feuilles d'acanthe adossées et cannelures sur la tige ; gloire constituée d'une couronne d'étoiles à cinq branches ajourées, ornées de cabochons de verre rouge et blanc et entourées de boules aplaties et de rinceaux à fleurs de lys et trèfles.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Reliquaire-ostensoir en laiton estampé et doré, de style éclectique néo-roman : base triangulaire , tige pyramidale, gloire fondue avec décor estampé et découpé à l'emporte-pièce, sertie de cabochons de verroterie rouge et blanche ; relique fixée sur un fond de drap lamé doré et entourée d'ornements en fil doré
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    la 12.5 largeur de la gloire la 12.0 largeur de la base
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
    Aires d'études :
    Saint-Sever
  • Verrière : Saint Vincent de Paul (baie 0)
    Verrière : Saint Vincent de Paul (baie 0) Ozourt - en village
    Inscriptions & marques :
    champ de la verrière, en bas à droite) : EN SOUVENIR DE / MAURICE MAGES.
    Historique :
    à l'église en souvenir de Maurice Mages, membre d'une vieille famille d'Ozourt (Berthe Mages fut marraine de l'une des cloches fondues en 1956, réf. IM40005151).
    Représentations :
    en buste saint Vincent de Paul Effigie en buste de saint Vincent de Paul dans un médaillon circulaire à la tête de la verrière , sur champ de motifs géométriques en camaïeu de jaune et blanc (rectangles formant des rubans plissés
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Titre courant :
    Verrière : Saint Vincent de Paul (baie 0)
    États conservations :
    Verrière 4 : cassure au niveau de la tête, un fleuron brisé au bas ; verrière 5 : cassure au niveau de la tête.
    Illustration :
    Détail de l'inscription dédicatoire et de la signature. IVR72_20134001636NUC2A
  • Tableau de l'autel de saint Vincent de Paul : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
    Tableau de l'autel de saint Vincent de Paul : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné Téthieu - en village
    Inscriptions & marques :
    Signature en bas à droite, sur le piédroit de la porte : LATASTE.
    Historique :
    Vincent de Paul fut sans doute ajouté à la commande a posteriori afin d'orner l'autel sud nouvellement ° 12 ("un tableau, cadre en plâtre, représentant St Vincent de Paul, 2m x 1,50"). revanche L'Assomption du même Lataste destinée à l'autel nord (réf. IM40004120). Le tableau de saint dédié au saint (dont le village natal est limitrophe de la commune de Téthieu). La composition semble inclus dans la commande passée le 8 mai 1846 au doreur dacquois Vincent Dombroski, laquelle comprenait en inspirée dans ses grandes lignes d'un tableau d'Alfred Géniole peint en 1841 pour la cathédrale de Dax (réf . IM40004549), mais il existe peut-être un modèle plus direct. L'inventaire de 1906 mentionne l'œuvre sous le n
    Représentations :
    saint Vincent de Paul, enfant, porte, neige Saint Vincent, un enfant à demi nu dans les bras, sonne à la porte de l'hôpital des Enfants-Trouvés ; paysage hivernal recouvert de neige.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile en deux lés verticaux de largeur inégale, à tissage serré et régulier et préparation blanche , clouée sur la rive d'un châssis à traverse médiane et écharpes de coin ; cadre en bois mouluré et doré à
    Titre courant :
    Tableau de l'autel de saint Vincent de Paul : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
  • Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1)
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1) Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    ) : SOCIETE DE SECOURS MUTUELS / PAROISSE S.T VINCENT DE PAUL. Inscription (en fil doré sur carton, sur la face, de part et d'autre de la figure du saint
    Historique :
    Vincent de Paul dès l'époque de la Restauration. Celle du village natal du saint (qui porte son nom depuis l'effigie de Vincent de Paul, l'autre étant celle de la paroisse (réf. IM40004280). Le saint est ici De nombreuses sociétés françaises de secours mutuels se placèrent sous le patronage de saint 1828) fut naturellement de leur nombre, ce qui explique la présence dans l'église de deux bannières à été retrouvées lors de l'inventaire de 2012.
    Référence documentaire :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1). Diapositive, 1992.
    Dénominations :
    bannière de procession
    Représentations :
    saint Vincent de Paul, enfant Sur la face, figure en application de saint Vincent de Paul en soutane et manteau noirs, debout sur
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Face et revers en velours rouge sur armature de toile, bordure inférieure à trois lambrequins
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1)
    Appellations :
    de la société de secours mutuels de Saint-Vincent-de-Paul
  • Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2)
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2) Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    GLOIRE DE NOTRE PAYS PRIEZ POUR NOUS / PAROISSE SAINT-VINCENT-DE-PAUL (revers). Monogramme SV fleuronné ; extrait de Amos, 7, 15). Inscription (brodée en fil doré sur les deux banderoles au revers) : GRAND SAINT Inscription (brodée en fil doré sur la banderole de la face) : TULIT ME DOMINUS CUM SEQUERER GREGEM
    Historique :
    L'église de Saint-Vincent-de-Paul (la commune est ainsi nommée depuis 1828 en hommage à son illustre enfant) possédait deux bannières à l'effigie du saint, celle de la paroisse ici étudiée et celle de la société de secours mutuels, également placée sous le patronage de Monsieur Vincent (réf . IM40004279). En conformité avec la fonction paroissiale de la bannière, le saint est ici figuré revêtu des , les deux bannières n'ont pas été retrouvées lors de l'inventaire de 2012.
    Référence documentaire :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2). Diapositive, 1992.
    Précision dénomination :
    bannière de paroisse
    Dénominations :
    bannière de procession
    Représentations :
    saint Vincent de Paul prêtre étole Sur la face, figure en application de saint Vincent de Paul en soutane noire, surplis et étole ornementation pensée feuille de chêne phylactère dorée ; entourant la figure, deux branches en sautoir d'où sortent des pensées et des feuilles de chêne (respectivement symboles de la Passion du Christ et de sa Résurrection), ainsi qu'un grand phylactère doré à inscription latine. Au revers, le monogramme SV entouré de deux phylactères à inscriptions.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2)
  • Autels de sainte Anne et de saint Vincent de Paul
    Autels de sainte Anne et de saint Vincent de Paul Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Historique :
    "riche"). L'autel de saint Vincent de Paul combine les modèles n° 1771 bis pour le tombeau (au prix de -1925). L'autel de sainte Anne correspond, à une menue variante près (décor de la tranche de la table . Un exemplaire identique à celui de l'autel de sainte Anne est conservé à l'église Saint-Luperc de Ces meubles non signés ni documentés figurent tous deux au catalogue de la fabrique toulousaine
    Représentations :
    alternant avec des rinceaux peints sur fond or sur le dôme sommital. Autel de saint Vincent de Paul : trois Autel de sainte Anne : trois grandes rosaces dans des médaillons circulaires en creux sur la face d'écailles sur la traverse supérieure de l'autel ; pointes de diamant sur la bordure de la table d'autel latine nimbée (en métal doré) appliquée sur la porte du tabernacle ; frises de festons en relief panneaux rectangulaires à motif de nattes ou d'entrelacs en vannerie sur la face du tombeau, entre des colonnettes à fût lisse et chapiteau à volutes ; frise de palmettes romanes ajourées dans des arceaux sur la tranche de la table d'autel ; motif de vannerie surmonté de trois rangs de billettes sur le gradin ; quatre tourelles rondes crénelées avec bandeau de billettes aux angles du tabernacle ; porte en forme de portail roman à colonnettes jumelées et motif de tresse sur les rouleaux de l'archivolte ; rosaces sur la face de l'exposition, crénelage au sommet.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    carrée. Autel de saint Vincent de Paul : tombeau droit à trois colonnettes encadrant deux panneaux l'autel de sainte Anne). Autel de sainte Anne : tombeau droit à la face scandée par quatre colonnettes Autels de style néoroman, en terre cuite moulée et peinte en blanc et faux bois (tabernacle de de quatre tourelles rondes crénelées, celles de la face encadrant un gâble aigu, et sommé d'une exposition en forme de tour carrée crénelée.
    Localisation :
    Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Emplacement dans l'édifice :
    troisième absidiole nord (chapelle de saint Vincent de Paul) première absidiole nord (chapelle Sainte-Anne)
    Titre courant :
    Autels de sainte Anne et de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    h 205.0 hauteur totale de l'autel de sainte Anne la 210.0 largeur totale de l'autel de sainte Anne
    États conservations :
    L'autel de sainte Anne a été restauré et remis en place en juillet 2016.
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul de sainte Anne
    Aires d'études :
    Saint-Sever
    Illustration :
    Autel de saint Vincent de Paul. IVR72_20164001464NUC2A Autel de sainte Anne. IVR72_20164001462NUC2A Autel de sainte Anne : détail du tabernacle. IVR72_20164001463NUC2A
  • Bannière de procession de saint Vincent de Paul
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul Bégaar - en village
    Historique :
    L'inventaire de mars 1906 ne signale, sous le n° 58, que "trois vieilles bannières usées à 2 frs ". Les quatre bannières en bon état que possède l'église ont donc probablement été acquises peu de temps après 1906. Repérées lors d'un pré-inventaire en 1990, elles n'ont pas été retrouvées lors de l'enquête de 2018.
    Référence documentaire :
    AD Landes. 1338 W 288. Bannière de procession de saint Vincent de Paul (en 1990) : face et revers Bannière de procession de saint Vincent de Paul (en 1990) : face et revers.
    Dénominations :
    bannière de procession
    Représentations :
    saint Vincent de Paul recueillant les enfants abandonnés Sur la face, effigie de saint Vincent de Paul portant un jeune enfant abandonné et en tenant un autre par la main ; encadrant les figures, deux tiges fleuries de roses et de lys au naturel. Au revers , le monogramme SV en lettres fleuronnées entrelacées, entouré de cinq rosaces feuillues.
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Description :
    Face et revers en satin de soie blanc, bordure inférieure à trois lambrequins ; passementerie en broderie de filé or.
    Titre courant :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
  • Paire de reliquaires-ostensoirs de saint Vincent de Paul
    Paire de reliquaires-ostensoirs de saint Vincent de Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    , imprimé pour le second) : St V. de Paul ; St Vincent de P. Cachet en cire rouge de la congrégation de la Inscription sur l'authentique à l'intérieur de la lunette (manuscrit pour le premier reliquaire Mission et des Filles de la Charité à l'intérieur du médaillon du premier reliquaire : le Christ debout
    Historique :
    Le sceau de cire à l'intérieur du premier reliquaire est celui du supérieur général de la congrégation de la Mission (à la Maison mère, rue de Sèvres à Paris). Peut-être s'agit-il d'Antoine Fiat (supérieur de 1878 à 1915), qui offrit en 1914, avec la supérieure des Filles de la Charité, le chemin de croix de l'église (réf. IM40004282). Le cachet épiscopal du second reliquaire n'est plus lisible et ne permet donc pas de préciser la datation.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul à mi-corps lunette : buste de saint Vincent de Paul et médaillon monogrammé SVP entourés de guirlandes de roses, de Pieds en volutes adossées ornées d'acanthes (1er reliquaire) ou de canaux et de fleurs de lys (2e reliquaire) ; tige constituée d'une sphère ; rinceaux ajourés sur le pourtour de la gloire (avec deux angelots aux ailes déployées pour le 2e reliquaire) ; décor en métal découpé et coloré en noir autour de la lys et de laurier (1er reliquaire), couronne de laurier nouée par un nœud de ruban (2e reliquaire ) ; cabochons de verroterie colorée verte, rouge et blanche disposés en guirlandes sur le pied, en semis (1er
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    revêtu de plaques de laiton ; pied constitué de trois volutes adossées supportant une boule ; gloire à découpé à l'emporte-pièce, avec croix sommitale ; cabochons de verroterie.
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Paire de reliquaires-ostensoirs de saint Vincent de Paul
    États conservations :
    Le socle en bois du second reliquaire a perdu son revêtement de laiton estampé.
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
  • Groupe sculpté : Saint Vincent de Paul et deux enfants
    Groupe sculpté : Saint Vincent de Paul et deux enfants Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    Marque de fabrique sur le socle, à droite : LA STATUE RELIGIEUSE / PARIS.
    Historique :
    modèle figure sous le n° 191 dans le catalogue n° 59 de la fabrique (doc. 01). Il fut offert par Mme Froment, qui le revendiqua en 1906 (n° 31 de l'inventaire).
    Référence documentaire :
    p. 128, modèle n° 191 Catalogue n° 59 de la maison "La Statue religieuse" (Pacheu, Lecaron
    Représentations :
    saint Vincent de Paul, charité, enfant Le saint, une fillette à son côté, tient sur son bras droit, enveloppé dans son manteau, un petit
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Emplacement dans l'édifice :
    réserve nord ("chapelle Saint Vincent de Paul")
    Titre courant :
    Groupe sculpté : Saint Vincent de Paul et deux enfants
    Illustration :
    Extrait du catalogue n° 59 de la maison "La Statue religieuse", Paris, vers 1900
  • Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
    Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    ) pour 2000 francs, fut achevé en 1841 seulement et déposé à la cathédrale de Dax la même année. La directement inspirée d'une célèbre composition de Nicolas-André Monsiau sur le même sujet (1817, gravée en 1818), dont elle reprend les principaux éléments : outre le groupe principal, la figure de la mère pignon couvertes de neige. L’œuvre de Géniole, à l'instar de son modèle, connut une renommée locale dont témoignent de nombreuses dérivations, parmi lesquelles le tableau de même sujet peint vers 1846 par François Lataste pour l'église de Téthieu (réf. IM40004121).
    Référence documentaire :
    Attribution à l'église de Dax d'un tableau de saint Vincent de Paul par Géniole, 1841. Commande d'un tableau de saint Vincent de Paule (sic) au peintre Géniole, 1831-1841. Inventaire des biens de la mense et de la fabrique, 5 février 1906. p. 3-16 DARMAILLACQ B. "Les cathédrales de Dax".Bulletin de la Société de Borda, 79, 1955.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul nourrisson abandon secours femme fuite ville église neige Saint Vincent, un nourrisson emmailloté dans les bras, sonne à la porte de l'hôpital des Enfants -Trouvés ; à l'arrière-plan, la mère de l'enfant fuyant, éplorée ; au fond, vue de ville avec fortifications, clocher et maisons à pignon couverts de neige.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Titre courant :
    Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
    États conservations :
    Déchirure dans le quart supérieur gauche ; un accroc à gauche de la tête du saint, comblé avec du
  • Reliquaire-ostensoir et médaillon-reliquaire de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir et médaillon-reliquaire de saint Vincent de Paul Pontonx-sur-l'Adour - en village
    Inscriptions & marques :
    du second encolpion) : S. Vincent de P. Cachet en cire rouge au revers : armoiries effacées. Inscription (imprimée, sur l'authentique à l'intérieur de l'encolpion de l'ostensoir-reliquaire et
    Historique :
    La paroisse de Pontonx, limitrophe de celle de Pouy (renommée Saint-Vincent-de-Paul en 1828), a reliques de Monsieur Vincent concédées par la maison mère des Missions à Paris (le cachet de cire reçu au XIXe siècle, comme plusieurs autres églises voisines du berceau du grand saint landais, des , aujourd'hui illisible, contenu dans la monstrance est certainement celui de la congrégation). Le modèle du grand reliquaire en bronze figure sous le n° 262, page 61, dans le catalogue de la fabrique L'Art cabochons à la gloire"). L'objet a été déposé le 23 juin 2011 au sanctuaire de Buglose.
    Représentations :
    ornementation monogramme feuille de vigne pomme de pin croix pattée fleur de lys croix latine La base tripode et ajourée est ornée de l'initiale M stylisée (pour Marie) entourée de rinceaux à feuilles de vigne et de tiges trifoliées ; l'extrémité des pieds est décorée d'un enroulement végétal et d'une pomme de pin. La tige est semée de croix pattées et d'étoiles sur fond strié. La monstrance carrée est ornée d'un semis de croix en creux, sa bordure d'une frise de dents de scie et de festons, ses quatre angles de fleurs de lys héraldiques, les quatre lobes qui la flanquent, de gros cabochons de verre coloré. La croix sommitale est fleuronnée et garnie d'un cabochon de verre rouge à la croisée. Le pourtour de l'encolpion est décoré de motifs estampés et ajourés (feuilles et grappes stylisées) et d'une couronne de faux brillants. Le second encolpion porte un décor estampé presque identique ; à l'intérieur , la relique est disposée entre des épis de blé en fil métal doré.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    oeuvre de série
    Description :
    bouquets ; la seconde relique de saint Vincent de Paul est fixée sur un fond en satin blanc, avec Reliquaire-ostensoir de style néo-roman, en bronze doré ; base tripode ajourée, tige tubulaire carré cantonné de quatre lobes arrondis (ornés de cabochons de verre coloré bleu, vert, rouge et violet ) et sommé d'une croix. A l'intérieur de la lunette, la relique, contenue dans un encolpion ovale en laiton doré à décor ajouré, est fixée sur un fond en lamé doré. Authentique imprimé. Cachet de cire rouge au revers de l'encolpion. Un second médaillon-reliquaire ou encolpion, presque identique à celui contenu dans la monstrance du grand reliquaire, est orné de faux brillants disposés en filets et en
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir et médaillon-reliquaire de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    h 59.5 hauteur de l'ostensoir-reliquaire la 21.5 largeur de la base la 25.5 largeur de la monstrance
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
    Illustration :
    Détail de la monstrance et de l'encolpion à l'intérieur de la lunette. IVR72_20194000776NUC2A Extrait du catalogue de la fabrique L'art catholique lyonnais (Claudius Bouvard), 1900 : modèle de