Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1546 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Statue : Saint Vincent de Paul
    Statue : Saint Vincent de Paul Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Inscriptions & marques :
    de saint Vincent et des missionnaires lazaristes). Inscription sur le livre ouvert aux pieds du saint : EVANGELI/ZARE / PAUPE/RIBUS / - MISIT / ME / DOMINUS (traduction : "le Seigneur m'a envoyé évangéliser les pauvres" ; extrait de Luc, 4-18, et devise
    Historique :
    Saint Vincent de Paul (1581-1660) naquit, selon la version la plus généralement admise, au hameau canonisation de Monsieur Vincent (1737), un autel à lui dédié dans le collatéral sud. Le retable qui le surmontait dans la seconde moitié du siècle était orné de deux bas-reliefs évoquant les fondations du saint ), exécutée en 1754 pour compléter la série des fondateurs d'ordres dans les niches de la nef de Saint-Pierre citation de saint Luc, devise du saint, inscrite sur le livre à ses pieds -, s'inspire sans doute d'une de Ranquines, dans la paroisse de Pouy où se trouve également le sanctuaire de Buglose. Comme l'assure la tradition locale, le futur saint aurait accompli en 1622 ou 1623 un pèlerinage à l'ancienne chapelle de Buglose avec sa famille et y aurait dit la messe. L'édifice possédait donc, dès l'époque de la , les lazaristes et les filles de la Charité (réf. IM40004679), encadrant la statue du titulaire. Celle -ci, toujours conservée - alors que l'autel fut remplacé après la reconstruction de l'église (réf
    Représentations :
    saint Vincent de Paul soutane surplis étole croix livre désigner ciel Le saint, debout dans un hanchement prononcé, vêtu d'une soutane noire et d'un surplis sur lequel est posée une étole dorée, un livre ouvert à ses pieds, tient de la main gauche une croix (remplaçant le crucifix d'origine) et désigne le ciel de la dextre.
    Stade de création :
    copie réduite de sculpture
    Description :
    de terrasse solidaire de la statue. Hormis la croix (remplacée) dans la main gauche, seul le bras
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Emplacement dans l'édifice :
    collatéral nord, extrémité orientale (chapelle de saint Vincent de Paul)
    Titre courant :
    Statue : Saint Vincent de Paul
    États conservations :
    senestre du saint, comme dans l'original de Bracci) a été remplacé par une simple croix de bois. La statue Le crucifix d'origine (dont l'extrémité était fixée sur le quartier de rocher accolé au flanc semble en réalité entièrement refaite), application d'une couche de cire protectrice).
    Illustration :
    Pietro Bracci : Saint Vincent de Paul. Marbre, 1754. Rome, basilique Saint-Pierre
  • Villa Saint-Vincent-de-Paul
    Villa Saint-Vincent-de-Paul Arcachon - 10 allée Charles-Rhoné - en ville - Cadastre : 2012 AC 105
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa construite en rez-de-chaussée présente différents corps de bâtiments distingués par leur toiture. La partie de la villa en retour sur l'élévation antérieure comprend un pignon (toit à deux pans , égouts retroussés, charpente ouvragée sous le pignon). Ce corps de bâtiment présente une baie jumelée.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Villa Saint-Vincent-de-Paul
    Appellations :
    Saint-Vincent-de-Paul
  • Église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul
    Église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village - Cadastre : 2007 AB 201
    Historique :
    , abrité en 1581 le baptême du futur saint Vincent de Paul (dont la commune prit le nom en décembre 1828 L'ancienne église Saint-Pierre de Pouy, connue par quelques photographies des années 1860-1900 (doc ). L'effondrement des parties hautes du clocher et de sa flèche en 1911 entraîne un projet de réparation qui se transforme à la veille de la Première Guerre en celui d'une reconstruction totale : celle-ci est réalisée
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Saint-Vincent-de-Paul, par le curé Duboscq, 1888. Église du village de St-Vincent-de-Paul où fut baptisé le grand Saint. Carte postale, vers 1905. Église de Pouy où St Vincent de Paul a été baptisé et où il a fait sa 1ère communion, souvenir du Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906. Compte de gestion de la fabrique, 1900-1904. L'ancienne église de Pouy. Reproduction d'une photographie du début du 20e siècle.
    Représentations :
    portant un monogramme (IHS à l'ouest, SV pour saint Vincent au nord et au sud) entouré de guirlandes de Décor sculpté du clocher : à la clef des trois arcades du rez-de-chaussée, un écu à cuirs découpés chêne suspendues à des patères dans les écoinçons des arcs ; frises de canaux et stèles à médaillon sur les contreforts ; agrafes à volutes et festons de chêne au-dessus des baies du premier niveau
    Murs :
    pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Édifice de style néo-médiéval, à trois vaisseaux de huit travées, celui du centre prolongé par une travée de chœur barlongue et une abside à trois pans épaulée par deux sacristies. A l'ouest, un clocher -porche hors-œuvre de plan carré, ouvert sur trois côtés et couvert d'une flèche polygonale en ardoise, à ressaut ; il ouvre au rez-de-chaussée sur un étroit vestibule flanqué de deux réduits (celui du sud séparé des collatéraux par des grandes arcades en plein cintre sur piles rondes ; il est couvert de et le chœur par des fenêtres thermales, dont le dessin est repris pour l'ouverture de la tribune l'exception du clocher, entièrement en pierre de taille, comme les contreforts talutés, les encadrements des
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village - Cadastre : 2007 AB 201
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul
    Vocables :
    Saint-Vincent-de-Paul
    Illustration :
    L'ancienne église de Pouy (Saint-Vincent-de-Paul), en 1864. IVR72_20144000037NUC1Y L'ancienne église de Pouy (Saint-Vincent-de-Paul), vue depuis le sud-ouest. Carte postale, vers L'ancienne église de Pouy, début du 20e siècle. IVR72_20124000186NUC2A Face ouest du clocher : détail de la date 1914. IVR72_20124000242NUC2A Détail de l'appareil de moellon du mur du collatéral sud. IVR72_20124000198NUC2A Détail d'une colonne de la tribune occidentale. IVR72_20124000246NUC2A Détail des marches numérotées de l'escalier du clocher. IVR72_20124000251NUC2A
  • Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    Armoiries sur le sceau de cire rouge à l'intérieur du médaillon : écartelé, aux 1 et 4 au lion d'or couronné du même, aux 2 et 3 de gueules au chef d'or ; chapeau de cardinal, couronne ducale, croix épiscopale (Charles Gaspard Guillaume de Vintimille du Luc, archevêque de Paris). Authentique de la relique (conservé à l'intérieur de la gloire) : feuillet de papier de format horizontal, signé de "Joannis Couty , superior generalis congregationis Missionis" et daté de Paris, 8 septembre 1743, avec cachet de cire rouge aux armes de Mgr de Vintimille du Luc, archevêque de Paris ; ajout manuscrit à l'encre, en bas à gauche : Supra dictam capsulam infra signatus dono dedit dilectis in Christo Puellis Charitatis de
    Historique :
    cette relique de saint Vincent de Paul ("ex sacris reliquiis Beati Vincenti a Paulo Congregationis Pouy, le village natal de saint Vincent (dont il prit le nom en 1828). Le médaillon en laiton qui la L'authentique conservé dans le reliquaire fournit un historique précis du parcours mouvementé de Missionis & Puellarum Charitati Fundatoris"). Prélevée sur le corps du saint (canonisé en 1737) conservé dans la chapelle de la maison-mère de la Mission à Paris, elle fut authentifiée par l'archevêque de Paris, Charles Gaspard de Vintimille du Luc, placée dans une boîte ronde en métal ("capsula metallica figurae rotundae bene clausa"), puis remise le 8 septembre 1743 par Jean Couty, supérieur général de la aumôniers de la Marine royale à Rochefort (fondé en 1681). L'année suivante, le 8 mai 1744, le Père Ducé l'offrit à son tour, pour répondre à son "ardent désir", à Agnès Le Gimbre, Fille de la Charité qui devint en juin 1748 la supérieure de l'hôpital "des malades" de Rochefort, fondé en 1733 et dont
    Représentations :
    Frise de feuilles d'acanthe sur la doucine du socle ; angelot aux ailes déployées et guirlandes de fleurs sur le nœud ; gloire chantournée ornée de rayons, de nuées et d'un quadrillage en manière de treillage, sur lesquels se détachent quatre angelots (dont deux jumelés au sommet) ; bordure de la lunette
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    des deux têtes d'angelot inférieures, rapportées). Au revers de la gloire, une cavité obturée par un contenant la relique, en laiton doré, à bordure ovale découpée à l'emporte-pièce et ornée de faux brillants et de faux rubis, est encastré dans un montage en carton revêtu de soie rouge ; ce montage renferme également un feuillet manuscrit, plié et roulé (authentique de la relique).
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
    Illustration :
    Détail de la gloire. IVR72_20124000284NUC2A Authentique signé de Jean Couty, supérieur général de la congrégation de la Mission, 8 septembre Authentique signé de Jean Couty, supérieur général de la congrégation de la Mission, 8 septembre 1743 : détail du cachet de cire de Charles-Gaspard-Guillaume de Vintimille du Luc, archevêque de Paris
  • Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription imprimée sur l'authentique à l'intérieur de la lunette : St V. de Paul. Cachet en cire rouge (effacé) à l'intérieur de l'encolpion.
    Historique :
    Le sceau de cire à l'intérieur du reliquaire, presque entièrement effacé, est sans doute celui du supérieur général de la congrégation de la Mission (à la Maison mère, rue de Sèvres à Paris). Aucun authentique concernant la relique n'a été retrouvé dans les archives de la cathédrale.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul à mi-corps Pieds du socle en forme de toupie ; base du reliquaire à volutes angulaires, coquille et feuillages ; tige en vase godronné ; gloire ornée d'arabesques ajourées avec une coquille en bas, des chutes de fruits, un ange orant de chaque côté et une croix au sommet.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'objet est composé de quatre éléments principaux : un socle rapporté, de plan polylobé, sur trois ovale verticale, vitrée, garnie intérieurement de drap doré et entourée d'un décor ajouré découpé à l'emporte-pièce. A l'intérieur de la lunette, un encolpion ovale horizontal contenant la relique, en laiton
    Localisation :
    Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    la 17.5 largeur de la gloire
    États conservations :
    L'encolpion, de largeur légèrement supérieure à celle de la lunette du reliquaire, y a été introduit de force, ce qui en a endommagé la bordure.
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
    Illustration :
    Détail de la gloire-lunette. IVR72_20124090083NUC2A
  • Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul Montsoué - Boulin - en écart
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur l'authentique imprimé à l'intérieur de la lunette : S.ti Vincentii à P.
    Historique :
    Ce reliquaire du saint patron secondaire du diocèse d'Aire et Dax n'est documenté par aucun authentique ni cachet épiscopal. La relique provient probablement de la Maison mère de la congrégation de la Mission, rue de Sèvres à Paris.
    Représentations :
    ornementation croix patte palmette feuille d'acanthe étoile trèfle fleur de lys Base sur trois pieds en patte de lion stylisée surmontée d'une feuille ; larges palmettes sur les faces de la base ; feuilles d'acanthe adossées et cannelures sur la tige ; gloire constituée d'une couronne d'étoiles à cinq branches ajourées, ornées de cabochons de verre rouge et blanc et entourées de boules aplaties et de rinceaux à fleurs de lys et trèfles.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Reliquaire-ostensoir en laiton estampé et doré, de style éclectique néo-roman : base triangulaire , tige pyramidale, gloire fondue avec décor estampé et découpé à l'emporte-pièce, sertie de cabochons de verroterie rouge et blanche ; relique fixée sur un fond de drap lamé doré et entourée d'ornements en fil doré
    Titre courant :
    Reliquaire-ostensoir de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    la 12.5 largeur de la gloire la 12.0 largeur de la base
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
    Aires d'études :
    Saint-Sever
  • Verrière : Saint Vincent de Paul (baie 0)
    Verrière : Saint Vincent de Paul (baie 0) Ozourt - en village
    Inscriptions & marques :
    champ de la verrière, en bas à droite) : EN SOUVENIR DE / MAURICE MAGES.
    Historique :
    à l'église en souvenir de Maurice Mages, membre d'une vieille famille d'Ozourt (Berthe Mages fut marraine de l'une des cloches fondues en 1956, réf. IM40005151).
    Représentations :
    en buste saint Vincent de Paul Effigie en buste de saint Vincent de Paul dans un médaillon circulaire à la tête de la verrière , sur champ de motifs géométriques en camaïeu de jaune et blanc (rectangles formant des rubans plissés
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Titre courant :
    Verrière : Saint Vincent de Paul (baie 0)
    États conservations :
    Verrière 4 : cassure au niveau de la tête, un fleuron brisé au bas ; verrière 5 : cassure au niveau de la tête.
    Illustration :
    Détail de l'inscription dédicatoire et de la signature. IVR72_20134001636NUC2A
  • Tableau de l'autel de saint Vincent de Paul : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
    Tableau de l'autel de saint Vincent de Paul : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné Téthieu - en village
    Inscriptions & marques :
    Signature en bas à droite, sur le piédroit de la porte : LATASTE.
    Historique :
    Vincent de Paul fut sans doute ajouté à la commande a posteriori afin d'orner l'autel sud nouvellement ° 12 ("un tableau, cadre en plâtre, représentant St Vincent de Paul, 2m x 1,50"). revanche L'Assomption du même Lataste destinée à l'autel nord (réf. IM40004120). Le tableau de saint dédié au saint (dont le village natal est limitrophe de la commune de Téthieu). La composition semble inclus dans la commande passée le 8 mai 1846 au doreur dacquois Vincent Dombroski, laquelle comprenait en inspirée dans ses grandes lignes d'un tableau d'Alfred Géniole peint en 1841 pour la cathédrale de Dax (réf . IM40004549), mais il existe peut-être un modèle plus direct. L'inventaire de 1906 mentionne l'œuvre sous le n
    Représentations :
    saint Vincent de Paul, enfant, porte, neige Saint Vincent, un enfant à demi nu dans les bras, sonne à la porte de l'hôpital des Enfants-Trouvés ; paysage hivernal recouvert de neige.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile en deux lés verticaux de largeur inégale, à tissage serré et régulier et préparation blanche , clouée sur la rive d'un châssis à traverse médiane et écharpes de coin ; cadre en bois mouluré et doré à
    Titre courant :
    Tableau de l'autel de saint Vincent de Paul : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
  • Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1)
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1) Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    ) : SOCIETE DE SECOURS MUTUELS / PAROISSE S.T VINCENT DE PAUL. Inscription (en fil doré sur carton, sur la face, de part et d'autre de la figure du saint
    Historique :
    Vincent de Paul dès l'époque de la Restauration. Celle du village natal du saint (qui porte son nom depuis l'effigie de Vincent de Paul, l'autre étant celle de la paroisse (réf. IM40004280). Le saint est ici De nombreuses sociétés françaises de secours mutuels se placèrent sous le patronage de saint 1828) fut naturellement de leur nombre, ce qui explique la présence dans l'église de deux bannières à été retrouvées lors de l'inventaire de 2012.
    Référence documentaire :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1). Diapositive, 1992.
    Dénominations :
    bannière de procession
    Représentations :
    saint Vincent de Paul, enfant Sur la face, figure en application de saint Vincent de Paul en soutane et manteau noirs, debout sur
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Face et revers en velours rouge sur armature de toile, bordure inférieure à trois lambrequins
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 1)
    Appellations :
    de la société de secours mutuels de Saint-Vincent-de-Paul
  • Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2)
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2) Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    GLOIRE DE NOTRE PAYS PRIEZ POUR NOUS / PAROISSE SAINT-VINCENT-DE-PAUL (revers). Monogramme SV fleuronné ; extrait de Amos, 7, 15). Inscription (brodée en fil doré sur les deux banderoles au revers) : GRAND SAINT Inscription (brodée en fil doré sur la banderole de la face) : TULIT ME DOMINUS CUM SEQUERER GREGEM
    Historique :
    L'église de Saint-Vincent-de-Paul (la commune est ainsi nommée depuis 1828 en hommage à son illustre enfant) possédait deux bannières à l'effigie du saint, celle de la paroisse ici étudiée et celle de la société de secours mutuels, également placée sous le patronage de Monsieur Vincent (réf . IM40004279). En conformité avec la fonction paroissiale de la bannière, le saint est ici figuré revêtu des , les deux bannières n'ont pas été retrouvées lors de l'inventaire de 2012.
    Référence documentaire :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2). Diapositive, 1992.
    Précision dénomination :
    bannière de paroisse
    Dénominations :
    bannière de procession
    Représentations :
    saint Vincent de Paul prêtre étole Sur la face, figure en application de saint Vincent de Paul en soutane noire, surplis et étole ornementation pensée feuille de chêne phylactère dorée ; entourant la figure, deux branches en sautoir d'où sortent des pensées et des feuilles de chêne (respectivement symboles de la Passion du Christ et de sa Résurrection), ainsi qu'un grand phylactère doré à inscription latine. Au revers, le monogramme SV entouré de deux phylactères à inscriptions.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Bannière de procession de saint Vincent de Paul (n° 2)
  • Autels de sainte Anne et de saint Vincent de Paul
    Autels de sainte Anne et de saint Vincent de Paul Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Historique :
    "riche"). L'autel de saint Vincent de Paul combine les modèles n° 1771 bis pour le tombeau (au prix de -1925). L'autel de sainte Anne correspond, à une menue variante près (décor de la tranche de la table . Un exemplaire identique à celui de l'autel de sainte Anne est conservé à l'église Saint-Luperc de Ces meubles non signés ni documentés figurent tous deux au catalogue de la fabrique toulousaine
    Représentations :
    alternant avec des rinceaux peints sur fond or sur le dôme sommital. Autel de saint Vincent de Paul : trois Autel de sainte Anne : trois grandes rosaces dans des médaillons circulaires en creux sur la face d'écailles sur la traverse supérieure de l'autel ; pointes de diamant sur la bordure de la table d'autel latine nimbée (en métal doré) appliquée sur la porte du tabernacle ; frises de festons en relief panneaux rectangulaires à motif de nattes ou d'entrelacs en vannerie sur la face du tombeau, entre des colonnettes à fût lisse et chapiteau à volutes ; frise de palmettes romanes ajourées dans des arceaux sur la tranche de la table d'autel ; motif de vannerie surmonté de trois rangs de billettes sur le gradin ; quatre tourelles rondes crénelées avec bandeau de billettes aux angles du tabernacle ; porte en forme de portail roman à colonnettes jumelées et motif de tresse sur les rouleaux de l'archivolte ; rosaces sur la face de l'exposition, crénelage au sommet.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    carrée. Autel de saint Vincent de Paul : tombeau droit à trois colonnettes encadrant deux panneaux l'autel de sainte Anne). Autel de sainte Anne : tombeau droit à la face scandée par quatre colonnettes Autels de style néoroman, en terre cuite moulée et peinte en blanc et faux bois (tabernacle de de quatre tourelles rondes crénelées, celles de la face encadrant un gâble aigu, et sommé d'une exposition en forme de tour carrée crénelée.
    Localisation :
    Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Emplacement dans l'édifice :
    troisième absidiole nord (chapelle de saint Vincent de Paul) première absidiole nord (chapelle Sainte-Anne)
    Titre courant :
    Autels de sainte Anne et de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    h 205.0 hauteur totale de l'autel de sainte Anne la 210.0 largeur totale de l'autel de sainte Anne
    États conservations :
    L'autel de sainte Anne a été restauré et remis en place en juillet 2016.
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul de sainte Anne
    Aires d'études :
    Saint-Sever
    Illustration :
    Autel de saint Vincent de Paul. IVR72_20164001464NUC2A Autel de sainte Anne. IVR72_20164001462NUC2A Autel de sainte Anne : détail du tabernacle. IVR72_20164001463NUC2A
  • Paire de reliquaires-ostensoirs de saint Vincent de Paul
    Paire de reliquaires-ostensoirs de saint Vincent de Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    , imprimé pour le second) : St V. de Paul ; St Vincent de P. Cachet en cire rouge de la congrégation de la Inscription sur l'authentique à l'intérieur de la lunette (manuscrit pour le premier reliquaire Mission et des Filles de la Charité à l'intérieur du médaillon du premier reliquaire : le Christ debout
    Historique :
    Le sceau de cire à l'intérieur du premier reliquaire est celui du supérieur général de la congrégation de la Mission (à la Maison mère, rue de Sèvres à Paris). Peut-être s'agit-il d'Antoine Fiat (supérieur de 1878 à 1915), qui offrit en 1914, avec la supérieure des Filles de la Charité, le chemin de croix de l'église (réf. IM40004282). Le cachet épiscopal du second reliquaire n'est plus lisible et ne permet donc pas de préciser la datation.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul à mi-corps lunette : buste de saint Vincent de Paul et médaillon monogrammé SVP entourés de guirlandes de roses, de Pieds en volutes adossées ornées d'acanthes (1er reliquaire) ou de canaux et de fleurs de lys (2e reliquaire) ; tige constituée d'une sphère ; rinceaux ajourés sur le pourtour de la gloire (avec deux angelots aux ailes déployées pour le 2e reliquaire) ; décor en métal découpé et coloré en noir autour de la lys et de laurier (1er reliquaire), couronne de laurier nouée par un nœud de ruban (2e reliquaire ) ; cabochons de verroterie colorée verte, rouge et blanche disposés en guirlandes sur le pied, en semis (1er
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    revêtu de plaques de laiton ; pied constitué de trois volutes adossées supportant une boule ; gloire à découpé à l'emporte-pièce, avec croix sommitale ; cabochons de verroterie.
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Paire de reliquaires-ostensoirs de saint Vincent de Paul
    États conservations :
    Le socle en bois du second reliquaire a perdu son revêtement de laiton estampé.
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
  • Groupe sculpté : Saint Vincent de Paul et deux enfants
    Groupe sculpté : Saint Vincent de Paul et deux enfants Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    Marque de fabrique sur le socle, à droite : LA STATUE RELIGIEUSE / PARIS.
    Historique :
    modèle figure sous le n° 191 dans le catalogue n° 59 de la fabrique (doc. 01). Il fut offert par Mme Froment, qui le revendiqua en 1906 (n° 31 de l'inventaire).
    Référence documentaire :
    p. 128, modèle n° 191 Catalogue n° 59 de la maison "La Statue religieuse" (Pacheu, Lecaron
    Représentations :
    saint Vincent de Paul, charité, enfant Le saint, une fillette à son côté, tient sur son bras droit, enveloppé dans son manteau, un petit
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Emplacement dans l'édifice :
    réserve nord ("chapelle Saint Vincent de Paul")
    Titre courant :
    Groupe sculpté : Saint Vincent de Paul et deux enfants
    Illustration :
    Extrait du catalogue n° 59 de la maison "La Statue religieuse", Paris, vers 1900
  • Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
    Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    ) pour 2000 francs, fut achevé en 1841 seulement et déposé à la cathédrale de Dax la même année. La directement inspirée d'une célèbre composition de Nicolas-André Monsiau sur le même sujet (1817, gravée en 1818), dont elle reprend les principaux éléments : outre le groupe principal, la figure de la mère pignon couvertes de neige. L’œuvre de Géniole, à l'instar de son modèle, connut une renommée locale dont témoignent de nombreuses dérivations, parmi lesquelles le tableau de même sujet peint vers 1846 par François Lataste pour l'église de Téthieu (réf. IM40004121).
    Référence documentaire :
    Attribution à l'église de Dax d'un tableau de saint Vincent de Paul par Géniole, 1841. Commande d'un tableau de saint Vincent de Paule (sic) au peintre Géniole, 1831-1841. Inventaire des biens de la mense et de la fabrique, 5 février 1906. p. 3-16 DARMAILLACQ B. "Les cathédrales de Dax".Bulletin de la Société de Borda, 79, 1955.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul nourrisson abandon secours femme fuite ville église neige Saint Vincent, un nourrisson emmailloté dans les bras, sonne à la porte de l'hôpital des Enfants -Trouvés ; à l'arrière-plan, la mère de l'enfant fuyant, éplorée ; au fond, vue de ville avec fortifications, clocher et maisons à pignon couverts de neige.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Titre courant :
    Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
    États conservations :
    Déchirure dans le quart supérieur gauche ; un accroc à gauche de la tête du saint, comblé avec du
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Historique :
    changement de nom de la commune de Pouy en Saint-Vincent-de-Paul (1828). En 1846, le vieux maître-autel est qui sera remployé dans l'église neuve. Un tableau représentant L'Apothéose de saint Vincent de Paul , un cycle de la vie de saint Vincent de Paul réalisé par la fabrique Mauméjean, peu après 1916 une cuve baptismale ancienne, dans laquelle, d'après la tradition locale, le futur saint Vincent de en bois doré, contenant des reliques de saint Vincent offertes en 1743 (six ans après sa canonisation Vincent de Paul. L'ancienne église Saint-Pierre de Pouy, siège de l'un des principaux archiprêtrés du diocèse de Dax , deux autres reliquaires modernes dédiés au saint landais et une croix-reliquaire de la Vraie Croix déposées à l'église paroissiale par la Maison mère parisienne de la Mission et par le Berceau de saint actuel, reconstruit en 1914. Les plus importants sont des fragments du maître-autel et de son retable
    Parties constituantes non étudiées :
    croix de cimetière clôture de chapelle clôture de choeur chaise de célébrant fauteuil de célébrant plateau de communion croix de procession
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Saint-Vincent-de-Paul, par le curé Duboscq, 1888. Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906. Compte de gestion de la fabrique, 1900-1904. Ensemble de 2 croix de procession. Diapositive, 1992. Ensemble de 2 ornements. Diapositive, 1992.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Delestan Louis-Rémy [fondeur de cloches] Dencausse U.
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Vincent-de-Paul
    Annexe :
    déposée et morcelée : des éléments ont été remployés pour fermer la « chapelle » de saint Vincent de Paul ). [Provenance et usage indéterminés.] Tableau : Vierge à l’Enfant / saint Vincent de Paul [collatéral sud] (ill un paysage ; sur l’autre, saint Vincent de Paul tenant un enfant abandonné. h = 113 ; la = 81,5 (avec -Dame de Buglose et fut déposé à Pouy (Saint-Vincent-de-Paul) en même temps que la petite cloche de 1862 communes landaises de Cère et de Tilh. Tableau : Apothéose de saint Vincent de Paul. Huile sur toile paroissiale de Saint-Vincent-de-Paul, par le curé Duboscq, 1888) « Section deuxième. Archéologie. » Église autel, devant lequel, selon une pieuse croyance, St Vincent de Paul aurait fait sa première communion renouvellement partiel (deux autels) par le menuisier J.-B. Delmon, de Saint-Vincent, pour 10.000 francs, du (pieds), bustes du Christ, de la Vierge et de saint Joseph (sur les faces du pied). h = 55 (sans la du Christ, de la Vierge et de saint Joseph (sur les faces du pied). h = 31 (sans la broche
    Illustration :
    Tableau double face : Vierge à l'Enfant, Saint Vincent de Paul. IVR72_20124000182NUC2A Tableau double face : Vierge à l'Enfant, Saint Vincent de Paul. IVR72_20124000183NUC2A Clôture de la chapelle Saint-Joseph. IVR72_20124000253NUC2A Statue de saint Pierre. IVR72_20124000156NUC2A Croix de cimetière. IVR72_20124000235NUC2A Croix de cimetière : détail de la date 1888. IVR72_20124000196NUC2A Croix de cimetière : détail de l'inscription votive. IVR72_20124000195NUC2A Paire de vases d'autel (n° 1) : un vase. IVR72_20124000276NUC2A Paire de vases d'autel (n° 2) : un vase. IVR72_20124000277NUC2A Ensemble de 2 croix de procession. IVR72_20124000302NUC2A
  • Cloche (n° 4) dite saint Vincent de Paul
    Cloche (n° 4) dite saint Vincent de Paul Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    ADOLPHE BOURRUS CURE JEAN DESPOUYS ANCIEN NOTAIRE MAIRE DE MUGRON / JEAN PIERRE DE LAGARRIGUE ET MELLE
    Historique :
    le 22 juillet, jour de la fête de saint Vincent de Paul à qui la cloche est dédiée. Le parrain, Jean Ursulin Dencausse (alors installé à Soues, près de la capitale bigourdane) et la date 1866. Les archives de la paroisse conservent le traité passé avec le fondeur le 27 mai pour la "fonte d'une cloche pour l'horloge". L'instrument fut monté au clocher de l'église avec les autres cloches et inauguré solennellement -Pierre de Lagarrigue, né en 1814, était le troisième fils de Jacques de Lagarrigue et de Jeanne de Despouys, successeur l'année précédente de Bernard-Roch Domenger à la tête de la commune. Le maire Despouys mourut dès le 6 octobre de la même année 1866.
    Référence documentaire :
    FOIX Vincent, abbé. Monographie paroissiale de Mugron et Nerbis. 1885. p. 69 (année 1876) Registre paroissial de l'église de Mugron (1842-1950) ("Diocèse d'Aire, paroisse de Mugron, doyenné de Mugron. Registre paroissial de l'église de Mugron à commencer du 25 août 1842"). Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 février 1906. Monographie paroissiale de Mugron, vers 1890.
    Précision dénomination :
    de clocher
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cloche suspendue, de volée ; tintement par actionnement électrique ; mouton en fonte de fer, à deux
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Dencausse Ursulin
    Titre courant :
    Cloche (n° 4) dite saint Vincent de Paul
    Appellations :
    dite saint Vincent de Paul
    Annexe :
    cette année, jour de la solennité de St Vincent de Paul à qui était dédiée cette cloche. M. le Curé précieux parchemin démontrant sa descendance du glorieux St Vincent de Paul, et d'autre part que la famille Despouys avait donné une de ses filles à la Congrégation des filles de la charité de St Vincent de Paul Extrait du registre paroissial de Mugron (1842-1950) concernant la fonte d'une cloche par Ursulin . / L'histoire de la paroisse n'offre rien de bien intéressant depuis ce moment [de la reconstruction de l'église ] jusqu'au mois de février où M. le Curé [...] comprit aussi que, puisque le moment approchait où le clocher étant terminé devait recevoir les cloches, il serait opportun de demander en même temps le vote d'une 4e cloche destinée à compléter l'harmonie de notre sonnerie. M. Despouys [maire de Mugron], toujours plein des meilleures intentions, se fit le patron et l'avocat de nos désirs ; toutefois, il ne put pas obtenir de son conseil, qui se voyait en face d'autres dépenses fort considérables pour le nivellement de
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • Sanatorium Armaingaud puis aérium Saint-Vincent-de-Paul
    Sanatorium Armaingaud puis aérium Saint-Vincent-de-Paul Arcachon - Cadastre : 2013 AY 102
    Historique :
    ensuite échangé avec un bâtiment que possédaient en ville les sœurs de Saint-Vincent-de-Paul . L'institution porte encore le nom d'aérium Saint-Vincent-de-Paul. La chapelle a été construite par l'architecte diplômé de la faculté de Paris en 1867 et, entre autres, membre du Conseil d'hygiène de la Gironde. Il est
    Référence documentaire :
    P. 70-72 BOYE Michel. Arcachon de A à Z. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2009. P. 1 AMANIEU C., CAPDEVILLE P., QUESSARD B., SAUSSET C. "Traitement préventif et curatif de la tuberculose pulmonaire à Arcachon entre 1850 et 1940". Bulletin de la Société historique et archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch, n° 91, 1er trimestre 1997.
    Description :
    - abrite un parloir, le logement et le bureau du directeur, la pharmacie, une pièce de couture et la lingerie. De part et d'autre, séparés par une cour, les dortoirs filles et garçons. Le pavillon des classes ferme la cour au fond. Le plan montre une autre cour à l'arrière bordée par une série de dortoirs qui
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Sanatorium Armaingaud puis aérium Saint-Vincent-de-Paul
    Appellations :
    dit aérium Saint-Vincent-de-Paul
    Illustration :
    Elévation antérieure du pavillon d'accueil. Détail de la travée centrale. IVR72_20133310595NUC4A
  • Ensemble de l'autel de saint Vincent de Paul (autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, clôture d'autel)
    Ensemble de l'autel de saint Vincent de Paul (autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, clôture d'autel) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    Monogramme SV (pour saint Vincent) sur le panneau central de l'autel.
    Historique :
    de Saint Vincent de Paul qui le surmonte (réf. IM40004433), posée par le Bordelais Dagrant en 1894 Mme Vauquelin, sans doute sa parente. Il remplaçait dans le déambulatoire l'ancien autel de saint Éloi Cet autel fut offert par Gabrielle de Neurisse de Laluque, sans doute en même temps que la verrière . Le meuble fut revendiqué lors de l'inventaire de février 1906, après la mort de Mlle de Laluque, par , installé sous l'Ancien Régime pour la confrérie des forgerons et ferronniers de Dax.
    Matériaux :
    fonte de fer noir peint doré
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de la cathédrale, par l'archiprêtre Pierre Lorreyte, vers 1887. Inventaire des biens de la mense et de la fabrique, 5 février 1906.
    Représentations :
    saint Vincent de Paul du socle de la statue. Statue : saint Vincent de Paul en soutane, surplis et étole, le bras droit doré, de style néo-Renaissance, entre les colonnettes cannelées de l'autel : panneaux verticaux avec le monogramme SV (au centre) et des rinceaux, sous des lunettes cintrées ornées d'un motif en éventail et de levé. Décor de la clôture : volutes adossées en C et affrontées en cœur sur les panneaux dormants et
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Autel néo-Renaissance, entièrement en marbre blanc à l'exception de la porte du tabernacle, en ; massif postérieur légèrement débordant, pourvu de chaque côté d'une petite crédence en tablette suspendue polychrome. Clôture d'autel en fonte de fer et bois (appui), à angles antérieurs coupés, ouvrant sur la face
    Auteur :
    [donateur] Neurisse de Laluque Gabrielle de
    Localisation :
    Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de l'autel de saint Vincent de Paul (autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, clôture
    Dimension :
    Dimensions du tombeau d'autel. Gradin : h = 19. Tabernacle : h = 76, la = 52 ; h = 66,5 (socle de
    Appellations :
    de saint Vincent de Paul
  • Ensemble de 4 lithographies : Scènes de la vie de saint Vincent de Paul
    Ensemble de 4 lithographies : Scènes de la vie de saint Vincent de Paul Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Inscriptions & marques :
    Titre (au bas des quatre estampes) : ST VINCENT DE PAULE (sic) / [suit une longue légende en
    Historique :
    numéros 664 à 667 (Saint Vincent de Paul disant la messe, Saint Vincent de Paul au lit du roi malade , Saint Vincent de Paul secourant les enfan[t]s exposés et Saint Vincent de Paul prenant les fers d'un Nicolas Gosse (1787-1878), auteur d'un Saint Vincent de Paul secourant les prisonniers gravé par Alfred Vie de saint Vincent de Paul du lazariste Pierre Collet (1693-1770), dont la première édition parut à (avec sa troisième adresse, 38 rue Saint-Jacques, où il travailla de 1817 à 1849). Elles sont Ces estampes portent la marque de l'éditeur et graveur parisien d'origine tessinoise François Bulla identifiables avec une série de lithographies "en pointillé" mentionnée dans Ouvrages en tous genres qui ont prisonnier). L'adresse "A Paris, chez Bulla, rue Saint-Jacques, n° 38", est celle que l'on retrouve ici . Toutefois, le fait que les légendes de cet exemplaire soient en français et en espagnol indique peut-être un retirage plus tardif, postérieur à l'association, en 1849, de Bulla avec l'éditeur espagnol Stampa, avec
    Représentations :
    cycle narratif saint Vincent de Paul vie scène historique saint Vincent de Paul prêtre messe eucharistie autel statue Vierge à l'Enfant scène historique saint Vincent de Paul exhortation Louis XIII agonie reine lit table couronne scène historique saint Vincent de Paul recueillant les enfants abandonnés porte scène historique saint Vincent de Paul prison homme reconnaissance chaîne boulet port galère Première estampe : Vincent de Paul disant la messe. Deuxième estampe : Vincent de Paul assistant le roi Louis XIII à son lit de mort. Troisième estampe : Vincent de Paul secourant les enfants exposés . Quatrième estampe : Vincent de Paul prenant les chaînes d'un galérien à Marseille. enfant de choeur chapelle
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Titre courant :
    Ensemble de 4 lithographies : Scènes de la vie de saint Vincent de Paul
    Dimension :
    Dimensions de l'image : h = 19,2 ; la = 27,5. Cadre : h = 32 ; la = 37,5.
    États conservations :
    Piqûres de rouille sur le papier des gravures.
    Annexe :
    ) : ST VINCENT DE PAULE (sic) / dit sa première Messe dans une chapelle de la Ste Vierge qui est de (français) : ST VINCENT DE PAULE (sic) / Le Roi étant malade voulut voir Vincent de Paule et après s'être longtemps entretenu / avec ce Saint Prêtre ce Prince s'écria, O monsieur Vincent si Dieu me rendoit / la VINCENT DE PAULE (sic) / ayant fondé l'hôpital des enfans trouvés ne se contenta pas de la surveillance qu'il y fit observer / il faisoit lui-même accompagné d'un saint missionnaire la recherche de ces petits ceux plus grands ensuite / abandonnés par la misère de leurs parents. Nos saints Prêtres s'en daban un exemplo tan noble. Quatrième lithographie : Colonne de gauche (français) : ST VINCENT DE / sa Femme et ses enfans. Vincent de Paule vivement touché de sa situation, offrit de se / mettre à sa Transcription des légendes des lithographies. Première lithographie : Colonne de gauche (français faire le divin / sacrifice avec moins de trouble et dans le plus profond recueillement, n'étant assisté
    Illustration :
    Saint Vincent de Paul disant la messe. IVR72_20124000290NUC2A Saint Vincent de Paul assistant Louis XIII mourant. IVR72_20124000291NUC2A Saint Vincent de Paul secourant les enfants exposés. IVR72_20124000292NUC2A Saint Vincent de Paul prenant les fers d'un galérien. IVR72_20124000293NUC2A
  • Ensemble autel, châsse et deux crédences (autel de saint Vincent de Paul)
    Ensemble autel, châsse et deux crédences (autel de saint Vincent de Paul) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Inscriptions & marques :
    Inscription imprimée sur les authentiques des deux reliques : St VINCENT DE PAUL.
    Historique :
    dédié à saint Vincent de Paul (canonisé en 1737). Le meuble actuel en calcaire tendre, qui présente la de saint Vincent de Paul". Il est probable toutefois qu'il s'agisse là encore de peintures murales et statue de Vincent de Paul d'après Pietro Bracci (réf. IM40004676) et encadré par les deux reliefs dédiés L'ancienne chapelle de Buglose possédait dès le XVIIIe siècle, dans son collatéral droit, un autel particularité de comporter une châsse métallique en lieu et place du tabernacle, a été remplacé après la reconstruction de 1850-1855. En mai 1858, le peintre montois Louis-Anselme Longa (1809-1869), auteur du décor mural du chœur du nouvel édifice, reçut en outre une somme de 250 francs pour les "peintures de l'autel non de la mise en couleurs de l'autel lui-même. Le cadre-reliquaire contenu dans la châsse métallique de la chapelle, était originellement placé en avant du pan axial à l'est, où il était surmonté de la aux lazaristes et aux filles de la Charité (réf. IM40004679), vestiges du décor XVIIIe siècle de la
    Représentations :
    cycle narratif saint Vincent de Paul charité messe historié représentant une scène de la vie de saint Vincent de Paul : à gauche, le futur saint en berger landais au Pouy (près de Buglose) faisant l'aumône à un vieil infirme ; à droite, Vincent devenu prêtre La face du tombeau d'autel, cantonnée de colonnettes engagées, est divisée par une arcature en est remplacée par une châsse métallique) et ses ailes ont une base talutée décorée de croisillons dorés garnis de fleurettes, et une corniche ornée de rinceaux romans. Chacune des ailes porte un relief disant la messe, sans doute lors de sa visite à Buglose en 1622-1623. La châsse en laiton porte un décor en relief estampé (fleurons) et découpé (gâble à crochets), enrichi par sept cabochons de verre coloré montés en bâte. Le cadre-reliquaire en bois doré à l'intérieur de la châsse est sculpté de frises de perles, de feuilles d'eau et de godrons, ainsi que d'un cœur dans son couronnement ; la lunette
    Description :
    lieu de tabernacle est un laiton martelé et doré, avec cabochons en verre coloré vert, rouge et blanc . A l'intérieur de la châsse est conservé, posé sur un socle en tronc de pyramide recouvert de velours de paperoles dorées sur fond rouge.
    Localisation :
    Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Emplacement dans l'édifice :
    bras nord du transept (chapelle de saint Vincent de Paul)
    Titre courant :
    Ensemble autel, châsse et deux crédences (autel de saint Vincent de Paul)
    Dimension :
    h 100.0 hauteur de l'autel sans le degré la 185.0 largeur de l'autel pr 102.0 profondeur de l'autel h 71.0 hauteur de la châsse la 39.0 largeur de la châsse
    Catégories :
    taille de pierre
    Illustration :
    Aile gauche du reliquaire-tabernacle : charité de saint Vincent de Paul. IVR72_20124000401NUC2A Détail de l'aile gauche du reliquaire-tabernacle : charité de saint Vincent de Paul Aile droite du reliquaire-tabernacle : saint Vincent de Paul célébrant la messe
1 2 3 4 78 Suivant