Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2825 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Historique :
    de Lalanne, avait épousé le 21 octobre 1777 à Vicq-d'Auribat (village voisin de Saint-Jean-de Lier marraine de la cloche, Rose-Dorothée Batbedat (née vers 1755), fille de Jean-Baptiste Batbedat et de Marie Ygual (V. Matéos, Fondeurs de cloches espagnols en Pays Landais, 2002, p. 5). Les mêmes se virent honorer et qui revint au fondeur orthézien Jacques Domercq fils (réf. IM40005119). La cloche de chœur ) le commandant Bertrand d'Antin, major de l'Ile Rousse en Corse, membre d'une famille de notables de Tartas et de Mugron.
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Saint-Jean-de-Lier et Gousse, par le curé Léon Duvivé, décembre 1888. p. 5 MATEOS Vincent. "Fondeurs de cloches espagnols en Pays Landais", Bulletin de la Société de p. 88, 94 FAIVRE Jean-Bernard, MATÉOS Vincent. Cloches, sonnailles, carillons en pays landais
    Statut :
    propriété de la commune
    Catégories :
    fonderie de cloches
    Inscriptions & marques :
    ROZE DOROTHEE BATBEDAT D'ANTIN DE TARTAS PIERRE BODEGA Y NICOLAS YGUAL / FONDEURS.
    Précision dénomination :
    de clocher
    Représentations :
    Sur le vase, une croix stylisée sur socle à deux degrés, le tout constitué d'un assemblage de dossiers carrés posés sur la pointe et ornés de motifs rayonnants disposés en éventail ; filets à la
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Bodega Pierre [fondeur de cloches] Ygual Nicolas
    Description :
    Cloche suspendue de volée ; tintement par actionnement électrique ; couronne d'anses usuelle ; battant en fer, à renflement sphérique ; mouton en fonte de fer, en barre, à quatre brides rondes (remplaçant un mouton en bois). Le vase présente de nombreux défauts de fonte.
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Jean-de-Lier - en village
    Illustration :
    Détail de l'inscription sur le vase supérieur. IVR72_20134001473NUC2A
  • Cloche de chœur
    Cloche de chœur Saint-Jean-de-Lier - en village
    Historique :
    Cette cloche de chœur, dépourvue de marque de fondeur, porte la date 1812, qui est aussi celle de la grosse cloche de l'église, signée par les fondeurs espagnols Pierre Bodega et Nicolas Ygual (réf de fonte que la grosse cloche, indices d'une fonte exécutée sur place.
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Référence documentaire :
    p. 88, 94 FAIVRE Jean-Bernard, MATÉOS Vincent. Cloches, sonnailles, carillons en pays landais
    Dénominations :
    cloche de choeur
    Statut :
    propriété de la commune
    Catégories :
    fonderie de cloches
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Bodega Pierre [fondeur de cloches] Ygual Nicolas
    Description :
    Anse unique percée de trois trous pour le passage des brides, battant en fer forgé.
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Jean-de-Lier - en village
    États conservations :
    Autrefois accrochée au-dessus de la porte de la sacristie (où se voient encore les tiges d'ancrage
    Dimension :
    Épaisseur du bord : 23 millimètres ; épaisseur de l'anse : 2 cm.
    Titre courant :
    Cloche de chœur
    Illustration :
    Détail de l'anse. IVR72_20134001533NUC2A
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    Le mobilier de l'édifice qui a précédé l'église actuelle n'est partiellement documenté qu'à partir de 1770 grâce à un registre conservé des délibérations du conseil de fabrique. Le premier véritable 1843 : il décrit une église dûment pourvue de tout le nécessaire. De cet ensemble ne subsistent cloches (deux de 1812 par les fondeurs espagnols Bodega et Ygual et une de 1877 par le Dacquois L.-R . Delestan), mobilier et décor furent entièrement renouvelés après la construction de la nouvelle église en 1904-1905. Les verrières furent installées par la fabrique bordelaise de Léon Delmas.
    Parties constituantes non étudiées :
    chemin de croix panneau de congrégation
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Saint-Jean-de-Lier et Gousse, par le curé Léon Duvivé, décembre 1888. Cahier-journal des comptes de la fabrique de Saint-Jean-de-Lier (1892-1906). Fabrique de Saint-Jean-de-Lier et Gousse (1892-1913). AP Saint-Jean-de-Lier. Registre des délibérations de la fabrique de Saint-Jean-de-Lier (1894-1935 ) Registre des délibérations de la fabrique de Saint-Jean-de-Lier (1894-1935) Confrérie du Saint Sacrement de Saint-Jean-de-Lier et Gousse (1882-1913). Statue de saint Antoine de padoue. Diapositive, 1991. Catalogue des confrères de la Confrérie du Saint-Esprit (1764). Église, acquisition d'ornements, secours de l'État (1883-1884). Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    -Jean-de-Lier et Gousse, par le curé Léon Duvivé, décembre 1888. A Saint-Jean-de-Lier existait jadis . _______________________________________________________________________ A.D. Landes, 11 J 263 / 2 E 1 : Registre de délibérations de la fabrique de Saint-Jean-de-Lier et : "Demande de secours au conseil municipal" pour l'église de Saint-Jean-de-Lier, afin de remplacer "deux une deuxième église, Saint-Pierre-ès-Liens ("de Lier"), interdite en 1813, puis vendue et démolie. Le culte de saint Pierre aux liens est conservé à l’église Saint-Jean. L'église Saint-Jean-Baptiste , deux statues en bois doré de saint Jean-Baptiste et d'un saint évêque crossé et mitré, "sans aucune Extraits de documents concernant l'église A.D. Landes, 16 J 19 : monographie paroissiale de Saint [l'ancienne, détruite en 1893] "paraît être du XVIe siècle". Bâtie en pierre de taille de Saint-Geours cœur ge (sic) sentais / avec mon sang courir / P.P.L. [extrait d'un poème de Jean-Marie Guyau (1854 ) [collatéraux, devant les autels de saint Joseph et de la Vierge] 2e moitié 19e s. Laiton doré. Lustres de style
    Illustration :
    Statue de saint Antoine de Padoue (en 1991). IVR72_20134002929NUC1A Tombe de Léonce Duboscq au cimetière. IVR72_20134001494NUC2A Tombe de Léonce Duboscq au cimetière (détail de l'épitaphe). IVR72_20134001495NUC2A Chemin de croix : station I. IVR72_20134001507NUC2A Chemin de croix : station VII. IVR72_20134001508NUC2A Ensemble de 4 panonceaux de procession. IVR72_20134001535NUC2A Ensemble de deux chapes (noire et dorée) en 1991. IVR72_20134002925NUC1A Ensemble de six ornements (violet, rouge, doré, blanc, noir, vert) en 1991. IVR72_20134002928NUC1A
  • Statue de sainte Jeanne d'Arc et sa console
    Statue de sainte Jeanne d'Arc et sa console Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc armure casque étendard épée Jeanne est représentée au sacre de Charles VII : tête nue, revêtue d'une armure argentée et d'une de la main droite. La console est ornée de crochets feuillagés et de grappes de raisin.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    oeuvre de série
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Statue de sainte Jeanne d'Arc et sa console
    Dimension :
    h 135.0 hauteur approximative de la statue
  • Ensemble de 18 verrières à personnage (Sacré-Cœur, Saint Jean-Baptiste, Saint Pierre, Saint Vincent de Paul) et décoratives (baies 0 à 16, 101)
    Ensemble de 18 verrières à personnage (Sacré-Cœur, Saint Jean-Baptiste, Saint Pierre, Saint Vincent de Paul) et décoratives (baies 0 à 16, 101) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    l'iconographie : SACRE-CŒUR (baie 0) ; ST JEAN BAPTISTE (baie 1) ; ST PIERRE (baie 2).
    Historique :
    Ces verrières portent la marque de la fabrique bordelaise Delmas. Elles furent probablement installées vers 1904-1905, à l'issue de la reconstruction totale de l'église, par le jeune verrier Léon Delmas (1877-1920), alors en début de carrière : la première mention de son installation à son compte date précisément de l'année 1904 (contrat de mariage le 20 août avec Marie-Marguerite Farcilly).
    Représentations :
    . Baie 0 : Sacré-Cœur. Baie 1 : saint Jean-Baptiste. Baie 2 : saint Pierre. Baie 101 : saint Vincent de en buste saint Jean-Baptiste agneau à mi-corps saint Vincent de Paul à mi-corps saint Pierre apôtre clé ornementation ornement à forme géométrique ornement à forme végétale feuille de vigne Verrières du chœur et de la tribune : personnage à mi-corps sur fond de ciel inscrit dans un , losanges), feuillages et cages à mouches ; bordures à fond rouge ornées de feuilles et bordées de perles grisaille à feuilles de vigne, bordure bleue ou rouge à fleurons et filets de perles jaunes.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 18 verrières à personnage (Sacré-Cœur, Saint Jean-Baptiste, Saint Pierre, Saint Vincent de Paul) et décoratives (baies 0 à 16, 101)
    États conservations :
    grillage de protection
    Illustration :
    Baie 1 : saint Jean-Baptiste. IVR72_20134001519NUC2A Baie 1 : saint Jean-Baptiste (détail). IVR72_20134001520NUC2A Baie 0 : Sacré-Coeur (détail de la signature). IVR72_20134001522NUC2A Baie 2 : saint Pierre (détail). IVR72_20134001523NUC2A Baie 12 (détail de la marque du verrier). IVR72_20134001511NUC2A
  • Chapelle Saint-Jean de Péré
    Chapelle Saint-Jean de Péré Saint-Sever - Péré - Rond-point du Pavillon - en écart - Cadastre : 2015 AE 30
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Sever
    Historique :
    chapelle Saint-Jean est financée par des propriétaires de la région. Les vitraux datés de 1924 sont signés L'urbanisation du quartier de Péré dans la seconde moitié du 19e siècle entraine l'érection d'une
    Observation :
    La chapelle de Péré est intéressante pour la compréhension de l'évolution du hameau. Elle est un
    Représentations :
    quadrilobe. La pignon de la façade principale est couronné d'un croix.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    portant l’inscription "Chapelle Saint-Jean" dans une graphie néo-médiévale. Une voussure à deux rouleaux est construite en matériaux mêlés recouverts d'enduit. La pierre de taille est visible aux . Les trois travées intérieures sont percées de baies en arc brisé. Des pilastres soutiennent les voûtes d'ogives quadripartites. Une petite chapelle rectangulaire s'ouvre sur la troisième travée sud-ouest de la nef. Elle est dédiée aux donateurs ayant permis la construction de l'édifice.
    Localisation :
    Saint-Sever - Péré - Rond-point du Pavillon - en écart - Cadastre : 2015 AE 30
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Jean de Péré
    Appellations :
    Chapelle de Péré
    Aires d'études :
    Saint-Sever
    Vocables :
    Saint-Jean
    Illustration :
    Détail d'un vitrail de la chapelle Saint-Jean du Péré. IVR72_20164090147NUC2A Vu de l'intérieur de la chapelle, vers 1930. IVR72_20154001453NUC2A Vue de l'entrée de la chapelle. IVR72_20154001455NUC2A Vue du chevet de la chapelle. IVR72_20154001458NUC2A Vue de la nef depuis le choeur. IVR72_20154001457NUC2A Vue de la chapelle des donateurs depuis la nef. IVR72_20164000560NUC2A Détail de la signature sur un vitrail de la chapelle. IVR72_20164000561NUC2A
  • Ensemble croix de cimetière et dalle funéraire du curé Jean-Baptiste Lafaurie
    Ensemble croix de cimetière et dalle funéraire du curé Jean-Baptiste Lafaurie Saint-Jean-de-Lier - en village
    Historique :
    la tombe de l'abbé Jean-Baptiste Lafaurie (1813-1880), curé de Saint-Jean-de-Lier jusqu'à sa mort La croix de cimetière fut installée à l'occasion d'une mission en 1892. Au pied du socle est placée , dont le nom figure sur la petite cloche de l'église, fondue en 1877 par Louis Delestan (réf. IM40005338).
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Matériaux :
    fonte de fer peint monochrome
    Dénominations :
    croix de cimetière
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    cimetière, derrière le chevet de l'église
    Catégories :
    taille de pierre
    Inscriptions & marques :
    la dalle funéraire : CI-GIT / [...] LAFAURIE PRËTRE / [curé] de St-Jean de Lier / [PEN]DANT [...] ANS NE A / [...] le 7 Mars 1813 / [MORT A] St JEAN DE LIER / [...] [S]eptembre 1880 à l'âge / DE 67 ANS. Inscription gravée sur la face du socle de la croix : SOUVENIR DE LA / MISSION / 1892. Épitaphe sur
    Précision dénomination :
    croix de mission
    Représentations :
    Le Christ crucifié est représenté vivant, le regard tourné vers le ciel au moment de l'invocation au Père, les pieds cloués l'un à côté de l'autre et reposant sur le suppedaneum. La croix est ornée de vrilles et de volutes forgées en C et en S, adossées et formant des motifs en lyre aux extrémités
    Description :
    Croix constituée d'un haut socle en calcaire peint au lait de chaux, à base et corniche moulurées en cavet et doucine, sur degré maçonné à deux marches, d'une croix en fer avec Christ en fonte de fer
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Ensemble croix de cimetière et dalle funéraire du curé Jean-Baptiste Lafaurie
    Appellations :
    du curé Jean-Baptiste Lafaurie
    Illustration :
    Croix de cimetière. IVR72_20134001466NUC2A Croix de cimetière et dalle funéraire. IVR72_20134001492NUC2A Inscription commémorant la mission de 1892 sur la croix de cimetière. IVR72_20134001493NUC2A
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 (groupe sculpté de la Vierge de pitié)
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 (groupe sculpté de la Vierge de pitié) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    Dédicace gravée et dorée sur la plaque de marbre centrale du piédestal : LA PAROISSE / DE ST JEAN DE LIER / A SES ENFANTS / MORTS POUR LA / FRANCE / 1914 - 1918. Liste des dix-neuf soldats morts
    Historique :
    Le groupe sculpté non signé, très proche de modèles de série commercialisés par la maison parisienne Cachal-Froc (La Statue religieuse) ou par la Sainterie de Vendeuvre, en diffère toutefois par
    Représentations :
    Vierge de Pitié La Croix urne ornementation croix croix de guerre drapeau rameau d'olivier Le groupe représente le Christ mort sur les genoux de la Vierge, au pied de la Croix drapée du linceul ; une urne drapée est posée derrière le Christ. Les trois plaques de marbre du piédestal sont ornées à leur sommet de motifs gravés et peints polychromes : au centre, une croix latine dorée avec un drapeau français et un rameau d'olivier en sautoir ; sur les côtés, des croix de guerre.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    oeuvre de série
    Description :
    des soldats défunts (au nombre de dix-neuf) ; reposant sur le piédestal, un groupe sculpté grandeur nature de la Vierge de pitié, en plâtre peint polychrome (la croix est en plâtre armé).
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 (groupe sculpté de la Vierge de pitié)
    Illustration :
    Groupe sculpté : Vierge de pitié. IVR72_20134001509NUC2A
  • Calice et patène
    Calice et patène Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    poinçon de fabricant numéro de série Poinçons à la Minerve (Paris) sur la coupe et le pied du calice et sur la patène. Poinçon de ). Numéro de série (poinçonné sur la patène) : 97.
    Historique :
    Le calice porte le poinçon de la fabrique parisienne Demarquet frères (poinçon insculpé en 1868 , biffé en 1890). La patène qui lui est associée, dépourvue de poinçon de fabricant et d'une style
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).
    Représentations :
    Croix tréflée, fleuronnée et rayonnante rapportée sur le pied du calice ; motifs de festons et de
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Dimension :
    d 9.1 diamètre de la coupe d 13.8 diamètre de la patène
  • Ostensoir (n° 1)
    Ostensoir (n° 1) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    Cet ostensoir entièrement en bronze et dépourvu de toute marque est probablement une production parisienne ou bordelaise de la première moitié du XIXe siècle. La lunule, seul élément en argent, ne présente
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).
    Représentations :
    Agneau mystique rapporté sur la face de la base, triangle trinitaire gravé au revers ; pieds en patte de lion, épis et grappes de raisin gravés sur les côtés de la base, ondes gravées sur la gorge inférieure de la base, consoles en volute et raisins fondus en relief sur la tige ; bouquet de feuilles d'acanthe au sommet de la tige ; rayons, angelots et nuées sur la gloire.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ostensoir de style néoclassique, entièrement en bronze (argenté à l'origine) ; base rectangulaire
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Dimension :
    la 20.0 largeur de la gloire la 16.3 largeur de la base
    États conservations :
    L'argenture du bronze a presque disparu ; l'argent de la lunule est oxydé.
  • Ensemble de 2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles et 2 statues (autels de saint Joseph et de la Vierge)
    Ensemble de 2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles et 2 statues (autels de saint Joseph et de la Vierge) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    peu après l'achèvement de la nouvelle église vers 1904. La statue de la Vierge Mère correspond au modèle dit Notre-Dame du Sacré-Cœur, qui fut diffusé par la plupart des fabriques de "sainterie" à la fin
    Représentations :
    saint Joseph, MA pour celui de la Vierge) ; semis de croix sur les panneaux latéraux ; rinceaux avec laiton du tabernacle. Statues de saint Joseph (debout, tenant un lys et portant l'Enfant bénissant et saint Joseph et l'Enfant Jésus Monogramme fleuronné en relief doré sur le panneau central saillant de l'autel (SJ pour l'autel de tenant le globe) au-dessus de l'autel nord et de la Vierge à l'Enfant (dite Notre-Dame du Sacré-Cœur, la Vierge bras ouverts, foulant aux pieds le serpent de la Faute, l'Enfant debout devant elle, bénissant et montrant son cœur enflammé) au-dessus de l'autel sud.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Autels de style néogothique en pierre reconstituée (ou pierre d'Angoulême ?), précédés d'un degré brisé (en laiton doré), flanquée de deux colonnettes ; couronnant l'armoire eucharistique, une
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles et 2 statues (autels de saint Joseph et de la Vierge)
    Appellations :
    de saint Joseph de la Vierge
    Illustration :
    Autel de saint Joseph. IVR72_20134001514NUC2A Autel de la Vierge. IVR72_20134001515NUC2A Autel de la Vierge : détail du gradin. IVR72_20134001517NUC2A Autel de la Vierge : statue de la Vierge à l'Enfant (Notre-Dame du Sacré-Cœur
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Redacteur Maisonnave Jean-Philippe
    Matériaux :
    fonte de fer fondu peint
    Précision dénomination :
    clôture de sanctuaire
    Dénominations :
    clôture de choeur
    Représentations :
    ornementation volute fleur de lys Sur les panneaux dormants et sur les portillons, décor de fers courbés composant des volutes adossées supportant des médaillons ovales dans lesquels s'inscrivent des fleurs de lys dorées ; traverse inférieure à motifs de quadrilobes découpés ajourés.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    largeur de l'église, ouvrant par sur le chœur par un portillon à deux battants et sur les autels de saint Joseph (à gauche) et de la Vierge (à droite) par des portillons à battant unique.
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Clôture de sanctuaire
  • Croix de procession (n° 1)
    Croix de procession (n° 1) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).
    Dénominations :
    croix de procession
    Représentations :
    Christ en croix sainte Madeleine Christ représenté vivant, les yeux au ciel, les pieds cloués l'un à côté de l'autre ; effigie de la Madeleine éplorée au revers de la croix, debout sur le fleuron inférieur ; titulus : cartouche ovale horizontal encadré de volutes et de cuirs ; fleuron rocaille à coquille et volutes affrontées et adossées aux extrémités du montant et de la traverse ; tiges feuillues et feuilles lancéolées gravées sur la douille
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    (revers creux), effigie de la Madeleine et titulus fondus et rivés ; fleurons des extrémités fondus
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Croix de procession (n° 1)
    Dimension :
    h 168.0 hauteur de la hampe
    Illustration :
    Effigie de la Madeleine au revers du montant. IVR72_20134001490NUC2A
  • Fauteuil de célébrant
    Fauteuil de célébrant Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Redacteur Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    Meuble civil datant probablement de l'époque Napoléon III, utilisé comme fauteuil de célébrant.
    Référence documentaire :
    AD Landes. 1338 W 177. Fauteuil (en 1991) Fauteuil de célébrant. Diapositive, 1991.
    Dénominations :
    fauteuil de célébrant
    Représentations :
    ornementation quadrilobe feuille de vigne grappe Décor sculpté de style éclectique néo-Renaissance : quadrilobes ajourés sur les accotoirs, volutes feuilles de vigne et grappes placés en équerre de part et d'autre des pieds, chutes de feuilles au sommet des montants du dossier, bouillon de feuilles en couronnement sur la traverse supérieure du dossier ; pommes godronnées en amortissement des montants du dossier. Motif du velours ciselé de la garniture
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Fauteuil de célébrant
  • Baiser de paix
    Baiser de paix Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    Des baisers de paix au décor identique, mais au motif central différent (Christ en croix ou Bon ) et Cassen (réf. IM40004750), ce dernier dans le même canton de Montfort. Leur modèle figure dans le catalogue de la fabrique parisienne Poussielgue-Rusand en 1880. L'effigie de la Vierge à l'Enfant dérive sans doute d'un modèle français du XVIIIe siècle dans le goût de Bouchardon ou de Pigalle.
    Dénominations :
    baiser de paix
    Représentations :
    Composition en forme de retable classique : au centre, la Vierge à l'Enfant debout sur une nuée peuplée d'angelots, sur fond amati ; de part et d'autre, un pilastre orné de chutes de roses et de marguerites ; couronnement à volutes et chute de fleurs sommé de deux angelots et d'une gloire rayonnante.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Fondu d'une seule pièce, à l'exception de la poignée au revers, rapportée et soudée. Le relief est
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Baiser de paix
  • Ciboire (n° 1)
    Ciboire (n° 1) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    Poinçons de titre et de grosse garantie sur la coupe et le couvercle ; poinçon de moyenne garantie (tête de Méduse) sur le couvercle ; un poinçon indéchiffrable sur la croix sommitale.
    Historique :
    de fabricant).
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).
    Représentations :
    et le nœud, stries à la molette sur le ressaut du pied et sur la bague, épis de blé, pampres et
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Croix de procession (n° 2)
    Croix de procession (n° 2) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    . IM40003554) et à Morganx (réf. IM40003749) dans le canton voisin d'Hagetmau, et à Montgaillard dans celui de Saint-Sever (réf. IM40006728).
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906). AD Landes. 1338 W 177. Croix de procession n° 2 (en 1991) Croix de procession (n° 2). Diapositive
    Dénominations :
    croix de procession
    Représentations :
    Christ représenté vivant, les yeux au ciel, les pieds cloués l'un à côté de l'autre ; titulus tenu par un ange en vol ; gloire de nuées et de rayons à la croisée ; fleurons en lyre à volutes et grecque de part et d'autre du nœud.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Style néoclassique. Hampe et douille emboîtante en laiton argenté, nœud en forme de vase cratère
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Croix de procession (n° 2)
    Dimension :
    h 182.0 hauteur de la hampe
  • Ornement rouge
    Ornement rouge Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Représentations :
    Chasuble : la croix dorsale en drap lamé doré, de forme latine à redents, est brodée de bouquets de roses et de myosotis (?) polychromes, reliés par des palmes dorées groupées en panaches, entourant à la croisée la triangle trinitaire (tétragramme) inscrit dans une gloire rayonnante. Galon orné d'un motif de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ornement complet en velours coupé rouge grenat, avec chasuble de forme française, étole, manipule , voile de calice et bourse de corporal. Doublure en bougran de toile rouge prune ; croix dorsale redentée et colonne pectorale de la chasuble en drap lamé doré, avec décor brodé en fil de soie polychrome
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Dimension :
    h 110.0 hauteur approximative de la chasuble
  • Croix de chaire à prêcher : Christ en croix
    Croix de chaire à prêcher : Christ en croix Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    Une croix identique est conservée à l'église de Hinx dans le même canton (réf. IM40004958).
    Précision dénomination :
    croix de chaire à prêcher
    Représentations :
    sur la hanche dextre. Le titulus est un rouleau de parchemin à l'antique accroché à une patère par des cordons à houppes dorés. Aux extrémités du montant et de la traverse, des médaillons quadrilobés dorés portent les symboles des Évangélistes. Une gloire de rayons dorée entoure la croisée.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    oeuvre de série
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Titre courant :
    Croix de chaire à prêcher : Christ en croix
  • Ostensoir (n° 2)
    Ostensoir (n° 2) Saint-Jean-de-Lier - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    poinçon de fabricant Poinçons sur la lunule. Poinçon de fabricant : J & C, une grenade militaire en chef, une accolade
    Historique :
    Sainte-Eulalie de Saint-Sever, le troisième exécuté par leur successeur Henri Chevron (1879-1883) et Eugène Chevron, en usage de 1865 à 1879. L'ostensoir est identique à trois autres exemplaires, les deux premiers dus aux mêmes orfèvres et conservés à Téthieu (canton de Dax nord, réf. IM40004132) et à l'église conservé à Préchacq-les-Bains, dans le même canton de Montfort (réf. IM40005274).
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).
    Représentations :
    ornementation feuille de vigne grappe pomme de pin rayons lumineux croix Feuilles de vigne, grappes de raisin et pommes de pin stylisées sur la base et sur le pourtour de la lunette, feuilles d'eau sur le nœud, branches de vigne avec grappes au sommet de la tige, rayons flammés alternant avec des rayons droits sur la gloire ; anneau de faux brillants autour de la lunette ; croix fleuronnée au sommet de la gloire.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    , gloire à lunette circulaire entourée d'un décor quadrilobé découpé ; cabochons de verroterie rouge et
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Lier - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Dimension :
    la 29.0 largeur de la gloire