Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2256 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Horloge d'édifice et mécanisme d'horloge
    Horloge d'édifice et mécanisme d'horloge Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Inscriptions & marques :
    Marque d'horloger (sur le cadran émaillé) : A. LABEDADE / RION-DES-LANDES. Marque d'horloger
    Historique :
    Alexandre Labedade, de Rion-des-Landes, représentant local de la maison Prudent-Lamy et Compagnie
    Référence documentaire :
    AC Boos. Devis de l'horloge de la nouvelle église par Alexandre Labedade, de Rion, représentant de Labedade, de Rion, représentant de la maison Prudent Lamy de Morez du Jura (1903). AD Landes. 2 O 348. Église, cimetière (1863-1930) Église, cimetière (1863-1930).
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Rion-des-Landes - en village
  • Ensemble de 2 cloches
    Ensemble de 2 cloches Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    Inscriptions & marques :
    indicatrice, les différentes sections séparées par des fleurons [*]) : [main] SANCTUS BARTHOLOMŒUS * MR une main indicatrice, les différentes sections séparées par des fleurons [*]) : [main] SANCTA MARIA
    Historique :
    absolument l'attribution des deux cloches de Rion à Auguste Martin père. Les nouvelles cloches remplaçaient une carrière itinérante en France (principalement dans les Landes), avant de se retirer lui-même en les associations successives des différents membres de la famille Martin empêchent toutefois d'écarter dans l'ancien clocher de Rion (rebâti en 1868) un instrument de 1720 "entièrement hors de service", qui ), elle-même mère d'Albert Poisson (1855-1931), maire de Rion de 1887 à 1925, revendiqua la seconde cloche
    Référence documentaire :
    p. 283-284, 311 DAUGÉ Césaire. Rion-des-Landes : son histoire DAUGÉ Césaire. Rion-des-Landes : son n° 83 et 84 AD Landes. 70 V 286/7. Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 22 février 1906 Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 22 février 1906.
    Localisation :
    Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Rion-des-Landes - en village
    Annexe :
    Extrait de : Césaire Daugé, "Rion-des-Landes, son histoire", troisième partie, chapitre I ("Rion : Mairie de Rion, D. I, p. 57, v.]. M. Jacques Maque arrive en tête des plus généreux donateurs avec une paroissial de 1803 à 1863"), p. 283-284 "En 1847, nouvel appel à la générosité et à la piété des habitants réfractaires ; car il y eut des réfractaires ainsi flétris sur le registre qui mentionne ce bel élan paroissial aucune part aux avertissements des cloches qui sont, dans tant d'occasions, la voix même de Dieu, n'ont
  • Présentation de l'opération d'inventaire du patrimoine mobilier public du département des Landes
    Présentation de l'opération d'inventaire du patrimoine mobilier public du département des Landes
    Titre courant :
    Présentation de l'opération d'inventaire du patrimoine mobilier public du département des Landes
    Aires d'études :
    Landes
    Texte libre :
    celui des Landes, le deuxième de la France métropolitaine par son étendue. Genèse de l'opération A son propriété publique non gardée, effectué sur commande du Conseil général des Landes entre 1987 et 1996. Cette Le département des Landes, comme la plupart des autres subdivisions territoriales françaises, ne début, l'enquête s'inscrivait dans la continuité d'un pré-inventaire des objets mobiliers de la des objets dans l’édifice, par des copies de documents d’archives (inventaires de 1906, contrats diffusion au public grâce à l’informatisation des données. Il fut décidé, dans un premier temps, de limiter l’Inventaire et au versement des notices informatiques réalisées dans la base nationale Palissy du ministère de , l'actualisation nécessaire des dossiers, près de deux décennies après l'enquête de pré-inventaire, mit en lumière d'un approfondissement de la recherche et d'un élargissement de la sélection des œuvres faisant l'objet . D'autre part, les conditions de développement économique très inégales des différentes sous-régions
  • Ensemble du décor sculpté et peint de l'église (portail, chapiteaux, culots, clef de voûte)
    Ensemble du décor sculpté et peint de l'église (portail, chapiteaux, culots, clef de voûte) Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Historique :
    du 27 juin 1903. L'année suivante, l'entrepreneur J. Ducournau, de Rion-des-Landes (qui travailla à l'église de Rion en 1892-1894), revêtit de peintures décoratives, pour un coût total de 3 448,10 francs , nervures et clef de la voûte du chœur), le décor des murs ayant été supprimé dans les années 1960 ou 1970
    Référence documentaire :
    AC Boos. Devis des sculptures de la nouvelle église par le sculpteur Jean-Éloi Ducom de Mont-de -Marsan (27 juin 1903) Devis des sculptures de la nouvelle église par le sculpteur Jean-Éloi Ducom de Mont marché de gré à gré avec le sculpteur Ducom, mars 1903 AD Landes. 2 O 348. Église, cimetière (1863
    Représentations :
    chélidoine alternant avec des crochets feuillagés. Décor peint. Arc triomphal : sur le fût des colonnes adossées, des fleurs à tige feuillues blanches et vertes sur fond jaune orangé, dans un réseau losangé d'étoiles et de croix fleuronnées ; sur l'intrados de l'arc, des panneaux ornés de palmettes romanes vertes , alternant avec des angelots souriants aux ailes déployées (un seul modèle). Voûte du chœur : sur la clef de le départ des nervures autour de la nef, un décor en trois sections (chaînes, damier rouge et blanc , fleurs quadrifoliées rouges sur fond blanc) séparées par des bandes jaunes ou bleues
    Description :
    culots angulaires du porche ; les quatre chapiteaux et les quatre demi-chapiteaux des dosserets de la nef , rehaussent aujourd'hui uniquement l'arc triomphal (fût des colonnes adossées, extrados et intrados de l'arcade), la clef de voûte du chœur et le départ des nervures rayonnantes autour de la clef.
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Annexe :
    , juin 1903 (AD Landes, 2 O 348) "Commune de Boos. / Marché de gré à gré pour l'exécution des travaux de , sculpteur à Mont-de-Marsan ; / Il a été dit et convenu ce qui suit : / Après avoir pris connaissance des à forfait les travaux de sculpture de l'Église aux conditions suivantes : Détail des ouvrages
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Clair
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Clair Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Historique :
    , l'ancien autel fut redoré par un doreur de Mont-de-Marsan et doté de deux statuettes des saints Pierre et , le confessionnal remplacé en 1873 ; des vitraux par les frères Joseph et Bernard Goussard de Condom de l'église. Le verrier bordelais Henri Feur pose ses verrières dès 1903 (le devis de son concurrent , tandis que la clôture de chœur et le garde-corps de la tribune sont acquis auprès des fonderies du Val d'Osne. Un tableau (Remise des clefs à saint Pierre, d'après Poussin) est exécuté, toujours en 1904, par
    Référence documentaire :
    AD Landes. 70 V 56/6. Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906 Inventaire des biens AD Landes. 2 O 348. Église, cimetière (1863-1930) Église, cimetière (1863-1930). AD Landes.70 V 56/3. Projet de création d'un conseil de fabrique, 1896 Projet de création d'un AC Boos. Devis des verrières de la nouvelle église par Gustave-Pierre Dagrant (11 décembre 1902) et Henri Feur (15 mars 1903), facture d'Henri Feur (24 août 1906) AC Boos. Devis des verrières de la AC Boos. Devis des sculptures de la nouvelle église par le sculpteur Jean-Éloi Ducom de Mont-de -Marsan (27 juin 1903) Devis des sculptures de la nouvelle église par le sculpteur Jean-Éloi Ducom de Mont AC Boos. Devis de l'horloge de la nouvelle église par Alexandre Labedade, de Rion, représentant de Labedade, de Rion, représentant de la maison Prudent Lamy de Morez du Jura (1903). AC Boos. Facture des accessoires fournis pour la petite cloche de la nouvelle église, par le
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Annexe :
    : Rion-des-Landes. Ensemble de 8 ornements (complets : chasuble, étole, manipule, bourse de corporal visite pastorale des Églises de notre Diocèse, avons délégué M. le curé de Rion, à l'effet de visiter de halte, entre les forteresses des églises de Rion et de Laluque. Cette église n'a qu'une nef, qui Extraits du registre des comptes et recettes de la fabrique de Boos de 1808 à 1877 (AP Laluque Boos. P. 6-7 : "Du 15 may mil huit cent douse (...) a été mis sur le bureau l'inventaire des vases l'office des morts idem, un vespéral idem, un graduel idem, un bénitier argenté à la sacristie petit, un pour une étolle, manipule, voile & bourse pour l'église la somme de ... 36." P. 39 : "Comptes des garniture d'autel - 17#." P. 43 : "Séance du bureau des marguilliers de l'église de Boos, 1er juillet 1838 . Ces messieurs voulant justifier l'emploi des sommes provenant des arbres pins de l'église, et qu'ils paroissiens, il a fait redorer tout l'autel selon qu'il est détaillé au compte rendu des dépenses de cette
  • Ensemble de 3 verrières à personnage (Sacré-Cœur, Saint Pierre, Saint Clair), de 2 verrières héraldiques (armoiries de Léon XIII et de Mgr Delannoy) et de 8 verrières décoratives (baies 0 à 12)
    Ensemble de 3 verrières à personnage (Sacré-Cœur, Saint Pierre, Saint Clair), de 2 verrières héraldiques (armoiries de Léon XIII et de Mgr Delannoy) et de 8 verrières décoratives (baies 0 à 12) Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Inscriptions & marques :
    Signature et date (baies 0 à 2, au pied des personnages) : Hri FEUR / Bordx 1903. Inscription
    Historique :
    production est peu présente dans la moitié sud des Landes, présenta son devis le 15 mars 1903, qui fut -Pierre Dagrant. Une délibération du conseil municipal en date du 1er mars 1903 révèle que "des vitraux en commune de "placer dans le chœur des vitraux à personnages et des oculi avec motifs" (héraldiques) pour un 1903. La présence des armoiries de Léon XIII datent l'ensemble avant la mort du pape le 20 juillet et
    Référence documentaire :
    AD Landes. 70 V 56/6. Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906 Inventaire des biens p. 129 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I AC Boos. Devis des verrières de la nouvelle église par Gustave-Pierre Dagrant (11 décembre 1902) et Henri Feur (15 mars 1903), facture d'Henri Feur (24 août 1906) AC Boos. Devis des verrières de la
    Représentations :
    fond grisaille à quadrilobes bleus reliés par des fermaillets et ornés de motifs végétaux à palmettes bleus et violets. Verrières décoratives des extrémités antérieures de la nef (oculi). Baies 11 et 12
    Description :
    Toutes les verrières sont des lancettes en arc brisé, à l'exception de celles des baies 11 et 12 , qui sont des oculi circulaires. Verre teinté dans la masse pour les bordures, verre peint pour les figures, grisaille avec cages à mouches pour les fonds des verrières à personnage.
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Emplacement dans l'édifice :
    chœur (baies 0 à 4) ; nef (baies 5 à 10) ; chapelles des fonts et escalier de la tribune (baies 11
    Dimension :
    h 350.0 hauteur approximative des verrières 0 à 2, 5 à 10 d 80.0 diamètre approximatif des verrières 3, 4, 11 et 12
    États conservations :
    Verrières protégées extérieurement par des châssis vitrés.
    Annexe :
    la vitrerie de l'église (AD Landes, 2 O 348) "Mairie de Boos. / Objet : Vote de 500 f. pour crédit et Barbasse Laurent formant la majorité des membres en exercice. / M. le Maire fait connaître au Conseil que M. Dépruneaux, architecte, se propose de lui soumettre des modifications à apporter au devis estimatif des travaux de reconstruction de l'Église. Il donne à cet effet la parole à M. Dépruneaux qui fait remarquer que les vitraux en grisaille prévus au devis ne sont que des vitraux en grisaille simple et qu'il y aurait peut-être lieu de placer dans le chœur des vitraux à personnages. Le crédit prévu s'élevant entendu les propositions et explications de M. l'Architecte décide de faire placer dans le chœur des vitraux à personnages et des oculi avec motifs. / En conséquence, il vote la somme de cinq cents francs
  • Ostensoir
    Ostensoir Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Référence documentaire :
    AD Landes. 70 V 56/6. Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906 Inventaire des biens
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
  • Calice et patène
    Calice et patène Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Historique :
    , insérée dans le registre de comptes des marguilliers de Boos, documente les circonstances de l'achat des
    Référence documentaire :
    AD Landes. 70 V 56/6. Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906 Inventaire des biens
    Représentations :
    l'embase du pied et sur la fausse-coupe, où elles entourent des feuilles de vigne ; sur le nœud, cabochons et palmettes dans des compartiments ovales. Sur la patène, une croix pattée.
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Annexe :
    Extrait du registre des comptes et recettes de la fabrique de Boos de 1808 à 1877 (AP Laluque conseil municipal, lequel pourrait dans des cas urgents comme celui-ci donner certains détails 149 bis, 155 et 169, et aussi le décret du 31 7bre 1807 réglant les conditions des annexes, et aussi l'avis du Conseil d'État du 28 Xbre 1819, ne reconnaissant des fabriques qu'aux églises annexes érigées . Le bureau des marguilliers de l'église de Bõos sera invité tous les ans à assister au règlement des
  • Ensemble du maître-autel (autel, gradin, tabernacle)
    Ensemble du maître-autel (autel, gradin, tabernacle) Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Référence documentaire :
    AD Landes. 70 V 56/6. Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906 Inventaire des biens
    Représentations :
    Agneau mystique entouré des quatre symboles des Évangélistes entre les arcs du tombeau d'autel piédroits et écoinçons du tombeau d'autel et des ailes du tabernacle, sur le gradin et sur le tympan de découpée au sommet des ailes, deux pinacles carrés à flèche en amortissement aux extrémités externes des
    Description :
    Meuble de style néogothique en marbre blanc des Pyrénées sur massif maçonné, avec degré d'autel trois autres colonnettes ; dais d'exposition à quatre colonnettes, supportant des arcs brisés inscrits dans des gâbles contigus et un tambour octogonal sommé d'une flèche crucifère de même plan. Le décor
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
  • Clôture de chœur et garde-corps de tribune
    Clôture de chœur et garde-corps de tribune Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Historique :
    , figurent au catalogue de 1877 des fonderies du Val d'Osne, planche 730, modèle 97 ("appuis de communion
    Représentations :
    Décor de panneaux ovales verticaux garnis de volutes combinées avec des pommes de pin et des
    Auteur :
    [fabrique] Société anonyme des hauts-fourneaux et fonderies du Val d'Osne
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
  • Autel
    Autel Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
  • Bannière de procession de saint Clair (bannière de paroisse)
    Bannière de procession de saint Clair (bannière de paroisse) Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Référence documentaire :
    AD Landes. 1338 W 290. Bannière de procession (en 1990) Bannière de procession. Diapositive, 1990.
    Représentations :
    , des tiges fleuries de liserons blancs et violets.
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
  • Croix de procession
    Croix de procession Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Observation :
    Croix d'un modèle répandu au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles.
    Description :
    fondus et rivés ; fleurons des extrémités à double face, fondus, repercés et soudés.
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
  • Statuette : Apôtre (saint Paul ?)
    Statuette : Apôtre (saint Paul ?) Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    États conservations :
    des plis.
  • Statue : Saint Pierre
    Statue : Saint Pierre Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Historique :
    Paul, comme dans de nombreux retables des environs (Saugnac-et-Cambran, Caupenne, Aulès à Doazit
    Référence documentaire :
    AD Landes. 1338 W 290. Statue : Saint Pierre ? (en 1990) Statue : Saint Pierre (?). Diapositive
    Représentations :
    la hanche senestre), le livre fermé porté sous le bras gauche, désignent le Prince des apôtres, saint
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    États conservations :
    Œuvre quasi ruinée (en 1990) : le bois est rongé par des insectes xylophages (genou droit, pied
    Annexe :
    , du pupitre qui est neuf, de la porte de la sacristie et des statues de St Pierre et de St Clair... 45
  • Tableau : Remise des clefs à saint Pierre
    Tableau : Remise des clefs à saint Pierre Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Historique :
    série des Sacrements dits Dal Pozzo de Nicolas Poussin (1636, ancienne collection du duc de Rutland, au
    Représentations :
    scène biblique Remise des clés à saint Pierre les apôtres des montants et arcature polylobée et fleuronnée à rehauts dorés le long de la traverse supérieure.
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Titre courant :
    Tableau : Remise des clefs à saint Pierre
  • Groupe sculpté : Saint Clair guérissant un enfant aveugle
    Groupe sculpté : Saint Clair guérissant un enfant aveugle Rion-des-Landes - Boos - en écart
    Référence documentaire :
    AD Landes. 1338 W 290. Groupe sculpté : Saint Clair guérissant un enfant aveugle (en 1990) Groupe
    Description :
    Groupe relié, au revers ébauché, monoxyle à l'exception des deux mains du saint évêque. Il est
    Localisation :
    Rion-des-Landes - Boos - en écart
    États conservations :
    rongé par des insectes xylophages ; il manque la main gauche du saint (qui bénissait ou tenait une crosse), le bas de son vêtement et ses pieds, la partie inférieure des jambes de l'enfant ; le pan
    Annexe :
    connaître l'origine, elle se perd dans la nuit des temps. St Clair, évêque régionnaire, c'est-à-dire sans être attaché à un diocèse, a parcouru tout le midi de la France. Il faisait des miracles, il obtenait des conversions miraculeuses, et de là l'affluence considérable des peuples auprès des églises qui prince des apôtres. St Clair n'est que le patron secondaire. Mais peut-être a-t-il été le patron primitif pour guérir du mal des yeux, on les lave à cette intention dans une fontaine près de l'église, appelée d'y remettre des offrandes et d'apporter de l'eau de sa fontaine, dont la jeune fille lava ses yeux de la sacristie et des statues de St Pierre et de St Clair... 45 francs." P. 75 : [Note de l'abbé
  • Ensemble de 11 clefs de voûte et de 2 portes
    Ensemble de 11 clefs de voûte et de 2 portes Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions (gravées sur le pourtour de quatre clefs de voûte et des médaillons sommitaux des
    Historique :
    municipal de Rion le 21 février 1864 pour faire face à la forte augmentation de la population communale l'église de Mugron). Celle-ci concerna les deux portes occidentales des collatéraux et les clefs de voûte trois clefs orientales du collatéral nord et la clef orientale du vaisseau central. Les noms des Destribats (1815-1892, curé de 1865 à 1892) - figurent sur certaines clefs et en médaillon au-dessus des portes des collatéraux.
    Référence documentaire :
    2e partie, chapitre VI, p. 340 DAUGÉ Césaire. Rion-des-Landes : son histoire DAUGÉ Césaire. Rion -des-Landes : son histoire. Bergerac : Imprimerie générale du Sud-Ouest, 1912.
    Description :
    L'ensemble du décor des collatéraux est sculpté dans un calcaire tendre (peut-être d'Angoulême huit clefs de voûte ornant les croisées d'ogives des quatre travées. S'y ajoute l'unique clef sculptée
    Localisation :
    Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    États conservations :
    La polychromie des clefs de voûte et des reliefs des portes a été refaite (ou ravivée) lors de la
    Annexe :
    Extrait de : Césaire Daugé, "Rion-des-Landes, son histoire", troisième partie, chapitre VI ("Rion
  • Plaque commémorative de la restauration de l'église en 1868
    Plaque commémorative de la restauration de l'église en 1868 Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    Historique :
    Rion, afin de commémorer l'importante restauration menée, sous la direction de l'architecte bordelais
    Référence documentaire :
    p. 329 DAUGÉ Césaire. Rion-des-Landes : son histoire DAUGÉ Césaire. Rion-des-Landes : son histoire
    Localisation :
    Rion-des-Landes - place des Droits-de-l'Homme - en village
    Annexe :
    Extrait de : Césaire Daugé, "Rion-des-Landes, son histoire", troisième partie, chapitre VI ("Rion Peu à peu, le projet [de restauration] se précise. [...] Dès lors, pas d'hésitation : on commence par l'église. En session de mai 1867, le conseil municipal de Rion émet un vote de 90.000 francs, suivant un plan et cahier des charges présentés par M. Alaux, architecte [...]. L'enthousiasme fut tel que l'on décida le vote d'une plaque de marbre sur laquelle furent gravés les noms des conseillers municipaux qui
  • Tombeau de la famille Tartas
    Tombeau de la famille Tartas Rion-des-Landes - avenue Frédéric-Bastiat - en village
    Inscriptions & marques :
    / Chevalier de la légion D'honneur / Ancien maire de RION / Ancien Président du conseil général des Landes / Fondateur de L'association médicale des Landes / Fondateur de la société de la St-Barthélemy de RION reconnaissance Française. / décédée le 18 Juin 1932 / dans sa 65me année. Inscription (gravée sur les bases des
    Historique :
    , puis de 1846 à 1888, et président du conseil général des Landes de 1886 à 1889. Sa longue Le docteur en médecine Guillaume Marcellin Tartas (1808-1907) fut maire de Rion de 1836 à 1843 des trois premières épitaphes (de Marie Lacroix et Alexandrine Lalanne, mère et épouse de Tartas, et
    Référence documentaire :
    p. 304, 308-309 et passim DAUGÉ Césaire. Rion-des-Landes : son histoire DAUGÉ Césaire. Rion-des -Landes : son histoire. Bergerac : Imprimerie générale du Sud-Ouest, 1912.
    Description :
    d'obélisque, en pierre, reliées par des chaînes de fer. A la tête de la dalle, un édicule en calcaire, formant
    Localisation :
    Rion-des-Landes - avenue Frédéric-Bastiat - en village
    Annexe :
    Extraits de : Césaire Daugé, "Rion-des-Landes, son histoire", troisième partie, chapitres III à grande communication. [...] M. Tartas a des rêves dominateurs pour Rion dont il veut faire un chef-lieu l'hygiène et s'impose, par ce fait, à Rion où l'hygiène est nulle, et dont le territoire, en particulier : assainir la commune et obtenir que la route de Tartas à Saint-Julien, passant par Rion, fût déclarée de de canton. Il le déclare expressément dans la délibération du 5 septembre 1842." P. 308 : "Des désigné qui devait, pendant un long règne municipal, aider à la transformation de Rion, et, pour ainsi nos Landes, les germes d'un bien-être et d'une prospérité que nos pères n'auraient jamais ni de M. Tartas était finie ; celle de M. Albert Poisson commençait, et, avec lui, surgissaient des