Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Catherine
    Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Catherine Montaut - en village
    Historique :
    Le mobilier de l'église Sainte-Catherine (siège officieux de la paroisse de Montaut dès 1685, puis officiel en 1808) est documenté à partir du XVIIIe siècle par des archives (lacunaires) de la fabrique et par le procès-verbal d'une visite pastorale de Mgr Sarret de Gaujac en 1755. De cette époque de chœur, dédié à la sainte titulaire, de la chapelle Saint-Jean-Baptiste (puis du Sacré-Cœur à partir de 1835) et de celle de la Vierge (à l'origine sous le titre de l’Annonciation, puis du Rosaire en 1834 ainsi remplacées en 1836 par Fidel Gudin, celles de l'autel de la Vierge par E. de Filippy en 1833. La réaffectation de la chapelle de saint Jean au culte du Sacré-Cœur entraîna en 1855-1856 le remplacement de l'autel par la maison Daux de Bordeaux et du tableau par le peintre parisien Didelin. Au XIXe siècle et dans les premières décennies du XXe, le reste de l'édifice fut progressivement remeublé grâce à des dons et legs particuliers : clôture de sanctuaire par les fonderies du Val d'Osne (vers 1850), chaire à
    Parties constituantes non étudiées :
    lampe de sanctuaire bannière de procession croix de procession garniture de dais de procession
    Référence documentaire :
    AC Montaut. Registre paroissial de Montaut, 1845-1951 Registre paroissial de Montaut, 1845-1951. Registre d’inscription des personnes agrégées aux confréries du S[ain]t Sacrement et du Rosaire de Registre "Confrérie de St Pierre établie à Brocas en l’année mil-six cents nonante neuf par -bêche) "Registre de l’Archiconfrérie du très saint et immaculé cœur de Marie pour la conversion des Pécheurs, établie dans l’Église Ste-Catherine de Montaut par ordonnance de Monseigneur l’Évêque d’Aire, en datte du 20 novembre 1845 et affiliée à l’Archiconfrérie de Notre-Dame des Victoires le 27 9bre 1845 (voir l’ordonnance et les lettres d’Aggrégation (sic) affichées à l’Autel de Marie (1845)". Secours de l'État pour réparation à l'église de Montaut (1849). Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906). ), Jean Man (1861-1863), Pierre Lalande (1868-1871), Jeanne Fanny de Loubès (1872-1874), Jeanne Ferminie
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Vauthier Émile [fabricant de mobilier religieux] André L.
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Catherine
    Annexe :
    Inventaire des églises de Montaut et de Brocas, 22 novembre 1791 (AD Landes, E dépôt 1 P 18) SAINTE en damas, dentelle d’argent et 1 devant d’autel - 1 ornement blanc de damas, galonné et festonné - 1 ornement de toute couleur de satin damassé tout blanc avec des fleurs, galonné et festonné en or - 1 autre voile blanc garni de fleurs et franges en or - 1 ornement rouge en damas pour les dimanches, galons blanc de damas avec son écharpe, galon en or et frange en… - 1 ornement en satin avec des fleurs, galon d’or - 1 clef d’argent pour ouvrir le tabernacle. Ornements de tous les jours : 1 ornement rouge en satin damassé, brodé en or et argent - 1 ornement vert en satin, galon en soie - 1 ornement de satin damas, galon en soie - 5 étoles de différentes couleurs. Ornements noirs : - 1 ornement en velours satin damassé, galon de soie - 1 vieil ornement noir en satin damassé qui ne sert plus - 2 dalmatiques ornement de dais, or et argent, franges d’or avec quatre bouquets de même étoffe - 1 coffre - 1 ornement de
    Illustration :
    Tableau commémoratif des curés de la paroisse de Montaut. IVR72_20174010295NUC4A Crèche de Noël. IVR72_20174001208NUC2A Crèche de Noël. IVR72_20174001209NUC2A Paire de chandeliers d'église (n° 1) : un chandelier. IVR72_20174001207NUC2A Paire de chandeliers d'église (n° 2) : un chandelier. IVR72_20174001206NUC2A Garniture de dais de procession : une pente. IVR72_20174001273NUC2A Paire de dalmatiques noires : une dalmatique. IVR72_20174001251NUC2A Buste de sainte Thérèse de Lisieux. IVR72_20174001210NUC2A Console de statue. IVR72_20174001211NUC2A Statuette de saint Joseph à l'Enfant. IVR72_20174001212NUC2A
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Mées - en village
    Historique :
    Bertrand Lagrange. La totalité de l'ameublement fut renouvelée avant même l'achèvement du lieu de culte L'église de Mées, reconstruite en 1865-1868, n'a rien conservé du mobilier de l'édifice précédent , certainement sous l'autorité de l'architecte Hippolyte Durand, principal maître d’œuvre de la construction. Il de l'église voisine de Rivière (réf. IA40001535) : le verrier palois J.-P. Mauméjean fournit l'ensemble de la vitrerie en 1867 ; le sculpteur Duffau de Maubourguet et le peintre Darré de Tarbes livrent fabrique une chaire et un confessionnal presque identiques à ceux de Rivière. Deux grands tableaux, l'un copie du Titien par Mme Rheal (don de Napoléon III), l'autre copie du Caravage par le peintre local Paul par P. Chambon). Des familles de paroissiens, comme les Castets, les Capdupuy et les Dumora , complètent cet ensemble dans les années suivantes en offrant lustres, statues de série (par les fabriques XIXe siècle, sont tous de fabrication lyonnaise (plusieurs pièces de G. et P. Gille et de Désir et
    Parties constituantes non étudiées :
    clôture de choeur meuble de sacristie dais de procession coquille de baptême bannière de procession baiser de paix chemin de croix costume de suisse
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 12 février 1906. Ciboire des malades, reliquaire de saint Vincent de Paul et 2 lunules.
    Auteur :
    [marbrier] Lagrange Bertrand [fabricant de statues] Giscard [éditeur] Desclée de Brouwer [fabricant de statues] Raffl Ignaz
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    et plâtrier Bertrand Lagrange, de Dax (cf. ci-dessus, documentation). Lagrange travailla aussi pour d’un nouvel autel en marbre par le marbrier et plâtrier Bertrand Lagrange, de Dax (devis du 25.9.1844 Liste des œuvres non étudiées. Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 [nef, mur sud] (ill. 20114000405NUC2A) Vers 1920. Marbre blanc. Plaque de marbre blanc, sommet cintré à oreilles , inscriptions gravées et dorées ; décor gravé, peint et doré : croix de guerre entre deux drapeaux posés en sautoir. h = 225 ; la = 110. Dédicace : EN GLORIEUSE MÉMOIRE DES ENFANTS / DE MÉES / MORTS POUR LA FRANCE claire-voie (3 lancettes trilobées) ; une loge de pénitent à gauche (linteau en arc segmentaire) avec approximatives : h = 250 ; la = 200. État : la loge latérale de droite a été supprimée (mortaises, traces d’arrachement). [N° 21, inv. 1906] Ensemble de 4 bénitiers [nef, porte occidentale, portes nord et sud] 3e quart 19e s. Marbre blanc. Bénitiers d’applique, suspendus : vasque en forme de coquille. la = 41
    Illustration :
    Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918. IVR72_20114000405NUC2A Dais de procession (démonté). IVR72_20114000452NUC2A Ciboire des malades, reliquaire de saint Vincent de Paul et 2 lunules. IVR72_20114000544NUC2A Chemin de croix : station XIII. IVR72_20114000389NUC2A Chemin de croix : station XIV. IVR72_20114000390NUC2A Candélabre d'église (d'une paire) : détail de la base. IVR72_20114000364NUC2A Paire de vases décoratifs (n° 1) : un vase. IVR72_20114000450NUC2A Paire de vases décoratifs (n° 1) : un vase. IVR72_20114000451NUC2A Paire de vases décoratifs (n° 2) : un vase. IVR72_20114000344NUC2A Statue de saint Jean-Baptiste. IVR72_20114000407NUC2A
1