Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ville d'Hiver d'Arcachon
    Ville d'Hiver d'Arcachon Arcachon - Ville d'Hiver - en ville
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    -parc est installée sur des collines de sable dominant le bourg (ville basse) avec vue vers le front de d'affaires Émile Pereire, propriétaire, entre autres, de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi. Émile malades "poitrinaires" issus de milieux aisés. Des médecins locaux (Gustave Hameau, Fernand Lalesque) ont encouragé ce projet et se sont chargés de le promouvoir. Cette création d'un "sanatorium ouvert" a été envisagée dès 1859. Une centaine d'hectares de forêt de pins ont été achetés. Paul Régnauld, ingénieur en chef à la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et neveu d’Émile Pereire, a dessiné, à partir de 1864 , le plan du lotissement de la Ville d'Hiver. Il a dressé les plans d'une trentaine de villas de styles différents. Le projet du casino "Mauresque" (qui a donné son nom au parc qu'il dominait) est également de son fait. Paul Régnauld est l'auteur de la passerelle Saint-Paul et de l'observatoire Sainte-Cécile. Tout sont : Eugène et Marcel Ormières, Fernand Pujibet, Gustave Alaux et Jules de Miramont. Ils ont ouvrés
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991. P. 152-158 BOYE Michel. Arcachon de A à Z. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2009. P. 1 ARDOUIN SAINT AMAND Jean-Pierre. "Le phtisique à Arcachon : Un malade de prix". Bulletin de la Société historique et archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch, n° 113, 3eme trimestre 2002. P. 22 TOULIER Bernard (Dir). "Villégiature des bords de mer : architecture et urbanisme : XVIIIe CHARNEAU Bertrand, BARROCHE Adrienne (Photographe). Arcachon : Gironde. Bordeaux : Editions Confluences, 2016 (Visages du patrimoine en Aquitaine). CHARNEAU Bertrand, BARROCHE Adrienne (Photographe
    Précisions sur la protection :
    Ville d'Hiver Site inscrit 18/09/1985 Partie nord de la ville d'Hiver Site inscrit 23/05/1943
    Description :
    Le quartier se présente comme un parc urbain complanté de pins et de chênes et des différentes lotissement composé de parcelles aux surfaces assez égales (pas moins de 1000 mètres carrés au départ), dont Terpereau (vers 1863-1866) permet de retrouver l'état originel de nombreuses villas. Les agences de location
    Auteur :
    [architecte] Miramont Jules de [entrepreneur de maçonnerie] Thèze [entrepreneur de maçonnerie] Blavy Pierre [entrepreneur de maçonnerie] Dejean [entrepreneur de maçonnerie] Le Thieur [entrepreneur de maçonnerie] Bris [entrepreneur de maçonnerie] Pinsan [entrepreneur de maçonnerie] Vachon Jean
    Illustration :
    Plan général du lotissement opéré sur les propriétés appartenant à la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et à E. Pereire, situées à Arcachon. Dressé sous la direction de Paul Régnauld ingénieur en Plan général du lotissement opéré sur les propriétés appartenant à la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et à E. Pereire, situées à Arcachon. Dressé sous la direction de Paul Régnauld ingénieur en Plan général de la ville d'Hiver dressé par L. Héteau, 1865 (archives Bordeaux Métropole Chalet Sion. Projet-type d'une villa de cure par Marcel Ormières vers 1895. IVR72_20133310859NUC2A Le buste de Nicolas Brémontier a été réalisé par Alexandre Léon en 1877. IVR72_19863300948X "Projet de chalet, ville d'Arcachon". Echelle de 0,01 pour 1m [encre lavis sur papier cristal Plan d'un chalet de "type E". Alaux , architecte, 1862. Plan n°24 (Archives SNCF, Cie des chemins de fer du Midi et du canal latéral à la Garonne) IVR72_19853300501V
  • Restaurant dit buffet chinois
    Restaurant dit buffet chinois Arcachon - rue de la Gare - en ville
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    Le buffet de la gare d'Arcachon, appelé buffet chinois ou pavillon chinois, a été construit selon les plans de l'ingénieur en chef de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi Paul Régnauld en 1863-1864 et réalisé par l'entrepreneur bordelais Dejean (son devis fait état de la "maçonnerie de moellons bruts fourni par la Compagnie, avec mortier de chaux grasse"). Il avait été décoré par Jules Sallesses peintre décorateur du Grand-Théâtre de Bordeaux et B. Bernier. Des photographies d'Alphonse Terpereau en
    Référence documentaire :
    RICAUDY Albert. Une curiosité disparue de l'Arcachon primitif. Le buffet ou pavillon chinois ... RICAUDY Albert de. "Une curiosité disparue de l'Arcachon primitif. Le buffet ou pavillon chinois, sa grandeur et ses vicissitudes". Bulletin de la Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de
    Précision dénomination :
    buffet de gare
    Description :
    L'édifice repose sur un sous-sol (formant piédestal) qui abritait les cuisines. Le rez-de-chaussée de restaurant. Des salons particuliers occupaient l'étage supérieur. L'ensemble était couvert par trois niveaux de toiture aux angles retroussés.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Dejean
    Localisation :
    Arcachon - rue de la Gare - en ville
1