Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ville d'Hiver d'Arcachon
    Ville d'Hiver d'Arcachon Arcachon - Ville d'Hiver - en ville
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    -parc est installée sur des collines de sable dominant le bourg (ville basse) avec vue vers le front de d'affaires Émile Pereire, propriétaire, entre autres, de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi. Émile malades "poitrinaires" issus de milieux aisés. Des médecins locaux (Gustave Hameau, Fernand Lalesque) ont encouragé ce projet et se sont chargés de le promouvoir. Cette création d'un "sanatorium ouvert" a été envisagée dès 1859. Une centaine d'hectares de forêt de pins ont été achetés. Paul Régnauld, ingénieur en chef à la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et neveu d’Émile Pereire, a dessiné, à partir de 1864 , le plan du lotissement de la Ville d'Hiver. Il a dressé les plans d'une trentaine de villas de styles différents. Le projet du casino "Mauresque" (qui a donné son nom au parc qu'il dominait) est également de son fait. Paul Régnauld est l'auteur de la passerelle Saint-Paul et de l'observatoire Sainte-Cécile. Tout sont : Eugène et Marcel Ormières, Fernand Pujibet, Gustave Alaux et Jules de Miramont. Ils ont ouvrés
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991. P. 152-158 BOYE Michel. Arcachon de A à Z. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2009. P. 1 ARDOUIN SAINT AMAND Jean-Pierre. "Le phtisique à Arcachon : Un malade de prix". Bulletin de la Société historique et archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch, n° 113, 3eme trimestre 2002. P. 22 TOULIER Bernard (Dir). "Villégiature des bords de mer : architecture et urbanisme : XVIIIe CHARNEAU Bertrand, BARROCHE Adrienne (Photographe). Arcachon : Gironde. Bordeaux : Editions Confluences, 2016 (Visages du patrimoine en Aquitaine). CHARNEAU Bertrand, BARROCHE Adrienne (Photographe
    Précisions sur la protection :
    Ville d'Hiver Site inscrit 18/09/1985 Partie nord de la ville d'Hiver Site inscrit 23/05/1943
    Description :
    Le quartier se présente comme un parc urbain complanté de pins et de chênes et des différentes lotissement composé de parcelles aux surfaces assez égales (pas moins de 1000 mètres carrés au départ), dont Terpereau (vers 1863-1866) permet de retrouver l'état originel de nombreuses villas. Les agences de location
    Auteur :
    [architecte] Miramont Jules de [entrepreneur de maçonnerie] Thèze [entrepreneur de maçonnerie] Blavy Pierre [entrepreneur de maçonnerie] Dejean [entrepreneur de maçonnerie] Le Thieur [entrepreneur de maçonnerie] Bris [entrepreneur de maçonnerie] Pinsan [entrepreneur de maçonnerie] Vachon Jean
    Illustration :
    Plan général du lotissement opéré sur les propriétés appartenant à la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et à E. Pereire, situées à Arcachon. Dressé sous la direction de Paul Régnauld ingénieur en Plan général du lotissement opéré sur les propriétés appartenant à la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et à E. Pereire, situées à Arcachon. Dressé sous la direction de Paul Régnauld ingénieur en Plan général de la ville d'Hiver dressé par L. Héteau, 1865 (archives Bordeaux Métropole Chalet Sion. Projet-type d'une villa de cure par Marcel Ormières vers 1895. IVR72_20133310859NUC2A Le buste de Nicolas Brémontier a été réalisé par Alexandre Léon en 1877. IVR72_19863300948X "Projet de chalet, ville d'Arcachon". Echelle de 0,01 pour 1m [encre lavis sur papier cristal Plan d'un chalet de "type E". Alaux , architecte, 1862. Plan n°24 (Archives SNCF, Cie des chemins de fer du Midi et du canal latéral à la Garonne) IVR72_19853300501V
  • Villa Vincenette
    Villa Vincenette Arcachon - 16 allée Corrigan - en ville - Cadastre : 2012 AH 113
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La villa appelée d'abord Lona a été construite en 1895 (date portée) selon les plans de l'architecte Marcel Ormières par l'entrepreneur Pierre Blavy pour madame de Aldecoa. Marcel Ormières dessine et intérieure) de la villa. La villa porte le nom de Vincenette dans le catalogue de l'agence Economic-Agence en 1927-1928. Une gravure publiée dans L'architecture Nouvelle donne l'aspect originel de la villa. Des
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa comprend un étage de soubassement (moellon apparent) rachetant la dénivellation, un rez-de -chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Elle est composée de différents corps de bâtiments . L'étage de l’élévation antérieure (Ouest) comprend un bow-window. L'extension moderne (arrondi au Sud) est
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Blavy Pierre
    Illustration :
    Plaque apposée à l'entrée de la propriété, relatant l'histoire de la villa. IVR72_20113302386NUC2A Baie de l'étage avec vitrail. IVR72_20133310583NUC4A Baie du rez-de-chaussée. IVR72_20133310584NUC4A Extension moderne sur l'élévation postérieure de la villa.. IVR72_20113303529NUC2A Extension moderne sur l'élévation postérieure de la villa. IVR72_20113303528NUC2A
  • Villa La Roche aux Mouettes
    Villa La Roche aux Mouettes Arcachon - 4 allée Stora allée José-Maria-de-Hérédia - en ville - Cadastre : 2012 AH 62
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La villa a été construite en 1888 selon les plans de l'architecte Fernand Pujibet. En 1897, le docteur Lécaille, alors propriétaire, passe commande au verrier Dagrand d'une série de verres destinés " à
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. A l'Est, une tour hors
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Arcachon - 4 allée Stora allée José-Maria-de-Hérédia - en ville - Cadastre : 2012 AH 62
    Illustration :
    Élévations principale, perspective et postérieure. Extrait de Habitations Particulières par M. P Élévations latérales et plans. Extrait de Habitations Particulières. Par M. P. Planat. Paris Ensemble depuis l'allée José-Maria de Hérédia. IVR72_20123301555NUC2A
  • Villa Les Palmiers
    Villa Les Palmiers Arcachon - 24 avenue de Mentque - Cadastre : 2012 AC 125
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La villa est mentionnée pour la première fois dans l'Avenir d'Arcachon du 7 mai 1882 période de sa construction. Le docteur Pellottier, propriétaire de la villa en 1901 a fait appel au verrier bordelais Dagrand pour le décor de la porte d'entrée.
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble toit à deux pans). Un balcon (garde-corps en ciment armé imitant le bois et nom de la villa dans le même matériau) règne au premier étage. Un autre balcon est placé devant la baie de l'étage de comble (initiales P L en ciment armé). Les encadrements de baies (en arc segmentaire) et les chaînes d'angle sont en brique. Le Guide d'Arcachon de 1888 signale que : la villa possède cinq chambres de maître dont trois au midi avec sept grands lits, quatre cabinets de toilette, trois chambres de domestiques, pas-perdu
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Arcachon - 24 avenue de Mentque - Cadastre : 2012 AC 125
    Illustration :
    Porte du vestibule. Croquis du projet de l'atelier du verrier Dagrant pour le Dr. Pellotier (Vers
  • Villa Menton
    Villa Menton Arcachon - 5 place Brémontier allée Fénelon - en ville - Cadastre : 2012 AC 300
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La villa est mentionnée pour la première fois dans l'Avenir d'Arcachon du 8 avril 1877, année de sa rectangulaires pour le salon et le fumoir) et 1911 (une baie en anse de panier). La villa est actuellement une
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa est composée d'un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. L'élévation pans (pignon couvert) est couvert de tuile mécanique.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
  • Villa Guadeloupe puis Salimân Ha puis Tipperary
    Villa Guadeloupe puis Salimân Ha puis Tipperary Arcachon - 13 allée Charles-Rhoné - en ville - Cadastre : 2012 AC 78
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La villa Guadeloupe est construite en 1894 selon les plans de l'architecte Lemetayer (ou Le Metayer ) pour une dame Poirat, qui passe commande au verrier Dagrand en 1896 pour des baies décorées de vitrail.
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa comprend un corps de bâtiment de plan rectangulaire, toit à longs pans et croupe et à l'ouest un corps de bâtiment en léger retrait, d'une seule travée, couvert individuellement par un toit à longs pans et croupe. Un autre petit corps de bâtiment est en rez-de-chaussée à l'angle nord-ouest. La villa présente un rez-de-chaussée et un étage carré. Les encadrements des baies et les chaines d'angle sont décorés d'une alternance de brique et pierre
    Étages :
    rez-de-chaussée
  • Villa Jade
    Villa Jade Arcachon - 22 allée Sémiramis allée Corrigan - Cadastre : 2012 AH 112
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La villa ne figure pas sur le Plan-Guide de la Ville d'Hiver établi par l'architecte Marcel Ormières en 1889. La villa a été édifiée peu après puisqu'elle apparaît sous le nom de Chrysanthème sur le
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa comprend un sous-sol (moellon apparent), un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble sur le corps de bâtiment Est (toit à longs pans, égouts retroussés). La tour d'escalier . L'encadrement des baies et les chaînes d'angle présentent une alternance de brique et pierre.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
  • Villa Le Chêne
    Villa Le Chêne Arcachon - 141 boulevard de la Plage - en ville - Cadastre : 2013 AL 22
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La villa n'apparaît pas sur le Plan d'Arcachon daté de 1927-1928. Elle est mentionnée sur un plan d'une agence de location en 1930. La villa construite entre 1928 et 1930 par l'architecte Antoine Larsonneur et l'entrepreneur E. L. Chollet (signatures gravées sur la façade). Une commande de verres
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    Villa comprenant un sous-sol (moellon apparent) et 1 étage carré (pierre de taille). Une travée en avancée, de plan carré, est couverte par un toit en pavillon. Cette travée reçoit un décor de colonnes engagées surmontées de chapiteaux à volutes.
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Chollet E. L.
    Localisation :
    Arcachon - 141 boulevard de la Plage - en ville - Cadastre : 2013 AL 22
  • Villa Valkyrie
    Villa Valkyrie Arcachon - 12 allée Corrigan allée Sémiramis - en ville - Cadastre : 2012 AH 110
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    l'entreprise Dagrand en 1896 pour des portes de la salle à manger.
    Référence documentaire :
    LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    La villa comprend un sous-sol (moellon apparent), un rez-de-chaussée surélevé, un étage de comble . Elle est composée de différents corps de bâtiments couverts par des toits à longs pans (pignon couvert élévations Nord et Ouest présentent une véranda. La porte d'entrée de la villa est située au Nord (face à l'allée Sémiramis) elle est accessible par un escalier de quelques degrés en pierre (garde-corps en pierre ). Le corps de bâtiment Sud présente une galerie au niveau du sous-sol, surmontée par une autre galerie au niveau du rez-de-chaussée surélevé. Les encadrements des baies et les chaînes d'angle présentent un décor de brique et pierre alternées.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
1