Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 10825 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château Saint-Pierre, Domaines Henri Martin
    Château Saint-Pierre, Domaines Henri Martin Saint-Julien-Beychevelle - Beychevelle - en village - Cadastre : 1825 D2 360 à 363 2011 D4 1801
    Historique :
    Martin qui recherchait de la place pour entreposer ses barriques. En 1981, le château Saint-Pierre est acheté par Henri Martin qui rachète également le vignoble du château Saint-Pierre-Sevaistre. En 1991, son Le domaine de Saint-Pierre, appelé autrefois Serençan, est attesté dès 1693, appartenant au Marquis de Cheverry. Il est acheté en 1767 par M. de Saint-Pierre qui lui donne son nom. A sa mort en 1832 vignes. Le colonel Bontemps Dubarry, petit-fils de M. de Saint-Pierre, devient propriétaire en 1836 : le domaine prend alors le nom Château-Saint-Pierre-Bontemps-Dubarry. Dans les années 1880, son fils reprend -Pierre Sevaistre et Saint-Pierre-Bontemps Dubarry. En 1922, des négociants anversois, les frères Pierre illustration de la demeure appartenant alors aux héritiers Saint-Pierre : elle est composée d'un corps de logis
    Murs :
    pierre de taille pierre de taille
    Description :
    d'une rambarde d'attique. Ces deux éléments sont en pierre de taille tandis que la partie sud est en
    Titre courant :
    Château Saint-Pierre, Domaines Henri Martin
    Appellations :
    Château Saint-Pierre-Bontemps
    Annexe :
    par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition). p. 154 Le domaine de Saint-Pierre , appelé autrefois Serençan, fut acheté en 1767 par M. de Saint-Pierre qui lui donna son nom. Le colonel Bontemps Dubarry, petit-fils de M. de Saint-Pierre, devint propriétaire en 1836 du domaine appelé aujourd'hui Château-Saint-Pierre-Bontemps-Dubarry et prodigua les soins les mieux entendus au vignoble situé , Beaucaillou, Lagrange, Langoa et Branaire-du-Luc. Les vins de Saint-Pierre figurent sur le tableau de la Cheverry. Sous le règne de Louis XV, le Baron de Saint-Pierre achète ce domaine, lui donne son nom et le du XIXe siècle, Saint-Pierre se partage entre deux familles et vit sous deux étiquettes : Saint -Pierre Sevaistre et Saint-Pierre-Bontemps Dubarry. Dans les années 1920, un négociant anversois, M. van den Bussche, réunit les deux domaines à l'exception des chais achetés par Alfred Martin qui recherchait de la place pour entreposer ses barriques. En 1981, c'est la demeure du château Saint-Pierre
    Illustration :
    Carte postale : château Saint-Pierre Bontemps. IVR72_20113305892NUCA
  • Tombeau de Martin Ramonbordes
    Tombeau de Martin Ramonbordes Dax - faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Inscriptions & marques :
    Épitaphe (gravée sur le petit côté oriental) : CI-GIT / MARTIN RAMONBORDES / CHEVALIER / DE LA
    Historique :
    Martin Ramonbordes (Dax 27 novembre 1755 - Dax 28 octobre 1836), fils de Jean Ramonbordes, lieutenant (réf. IM40004352). Son oncle paternel Pierre Ramonbordes (1748-1811) offrit sous l'Empire le maître héritière de Martin) compléta vers 1850 par un tableau de Romain Cazes (réf. IM40004092). Sur Martin
    Observation :
    Arrêté de protection : tombe et caveau de Martin Ramombordes, pierre, 1836.
    Description :
    Le tombeau, de style néoclassique, est une haute construction parallélépipédique en pierre sur les petits côtés. L'épitaphe est gravée à même la pierre.
    Localisation :
    Dax - faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Titre courant :
    Tombeau de Martin Ramonbordes
    États conservations :
    La pierre est pulvérulente et noircie par les intempéries ; la croix sommitale est mutilée, seul
    Appellations :
    de Martin Ramonbordes
    Catégories :
    taille de pierre
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Lourquen - en village - Cadastre : 2014 B 217
    Historique :
    La paroisse de Lourquen, dont la dédicace à saint Martin est un indice probant d'ancienneté, est Lataulade (1827-1900). Les travaux sont exécutés de 1880 à 1882 par l'entrepreneur Pierre Puyo, de Cassen
    Description :
    collatéraux par des grandes arcades en cintre surbaissé sur piliers carrés en pierre de taille, est prolongé
    Auteur :
    [entrepreneur] Puyo Pierre
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Talais - route du Bourg - en village - Cadastre : 1833 C1 206 2012 C2 435
    Historique :
    le conseil municipal. Les travaux sont réalisés par l’entrepreneur Pierre Berthon. Le terrain au nord avril 1874. Selon le cahier des charges, la pierre de taille provient des carrières de Bourg et de La
    Référence documentaire :
    AD Gironde, E 3902 : Registre des baptêmes, mariages et sépultures de l'église Saint-Martin de
    Représentations :
    dent de scie feuille fleur fleur de lys encensoir Vierge à l'Enfant pomme de pin saint Martin
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    équarris et pierre de taille. Encadrée de contreforts, elle est percée d'une porte à plate-bande avec bâti en pierre de taille et haut de 32 mètres. Ce dernier est doté sur chaque face de baies jumelles à l´ouest les escaliers en vis en pierre menant à la tribune, au-dessus de laquelle s'élève le ´autre, à l´est, est dédié à Saint Martin. Ces autels sont accompagnés d´un décor peint (fleur de lys et d´une toile peinte représentant saint Martin. Dans la nef se trouvent également un Christ en Croix
    Auteur :
    [entrepreneur] Berthon Pierre [architecte] Godet Pierre
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    Description sommaire du décor Peinture : Bas-côté nord-est : tableau représentant saint Martin en côtés se trouvent la crosse et une croix. L'auréole du personnage présente l'inscription "S. MARTIN l'église Saint-Martin de Talais, 1780-1792. "L'an mil sept cent quatre vingt quatre le vingt deuxième de trois nefs, voûtées chacune par une voûte plein cintre en pierre avec arcs-doubleaux. Un clocher sur la
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Carte postale (collection particulière), 1ère moitié 20e siècle : L'Eglise Saint-Martin Bas-côté nord-est : autel dédié à saint Martin. IVR72_20123302970NUCA Bas-côté nord-est : autel dédié à saint Martin, détail. IVR72_20123302972NUCA Bas-côté nord-est : toile peinte représentant saint Martin. IVR72_20123302676NUCA
  • Église paroissiale saint Martin
    Église paroissiale saint Martin Ludon-Médoc - place Jean Jaurès - en village - Cadastre : 1843 A 1169 2013 AL 147
    Historique :
    Le vocable de saint Martin indiquerait une implantation ancienne (Ve-VIe siècles) en lien avec le définitivement en 1875, date peinte sur la clé de la voûte de l'arc. Le maître ouvrier ludonais Pierre Bracassac exécute la cuvette en pierre de Rausan. En 1883, l'architecte Gaston Grelet aîné (au 25, rue Ducau à
    Murs :
    calcaire pierre de taille enduit
    Description :
    baies en plein-cintre. Au sud, une porte murée à plate-bande est surmontée d'une croix en pierre ; au croix en pierre en amortissement. Il est encadré de contreforts et ouvert par trois baies en plein
    Auteur :
    [maître verrier] Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
    Titre courant :
    Église paroissiale saint Martin
    Vocables :
    saint Martin
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Pau - rue Henri-IV - en ville
    Historique :
    bâtiments, le besoin de reconstruire les deux principales églises de la ville, Saint-Martin, l’église reconstruction de Saint-Martin : l’agrandissement de l’église paroissiale grâce à la démolition du palais du deux paroisses, Saint-Jacques, la plus peuplée avec 9.500 paroissiens et Saint-Martin, la paroisse les deux chantiers, comme l’annonce le maire de Pau au conseil de Fabrique de l’église Saint-Martin nouvelles églises Saint-Jacques et Saint-Martin. Pour cette dernière, les architectes écartent à cette finalement sur Saint-Martin. Après avis du Comité consultatif des travaux communaux, rendu par lettre en date avis, persistant "à recommander pour le tracé des rues latérales à l’église Saint-Martin de Pau les -Guily, curé de Saint-Martin. Le plan se compose, déjà, d’une nef à 5 travées avec bas-côtés, d’un par des bandeaux de briques". Boeswillwald choisit pour les chaînages la pierre de Louvie, très chère pierre est posée bien que l’appel d’offre n’ait donné aucun résultat, hormis pour le lot de serrurerie
    Référence documentaire :
    AD Pyrénées-Atlantiques. 130 J/55. Église Saint-Martin. Registre des comptes de la fabrique, 1872 Rapport au conseil de fabrique de Saint-Martin, 1851. Monuments et établissements publics. Église Saint-Martin. Lettres, rapports, etc., sur le projet de Monuments et établissements publics. Eglise Saint-Martin. Correspondance avec M. Boeswillwald, 1861 Monuments et établissements publics. Églises Saint-Martin et Saint-Jacques, 1911-1976. Archives de la paroisse Saint-Martin. Registre de fabrique, 1844-1882 Registre de fabrique, 1844 Archives de la paroisse Saint-Martin. Registre de fabrique, 1882-1902 Registre de fabrique, 1882 Archives de la paroisse Saint-Martin. Registre de fabrique, 1907-1930 Registre de fabrique, 1907 LABORDE J.-B.. L'église Saint-Martin LABORDE J.-B.. L'église Saint-Martin de Pau, le passé le -Martin de Pau MUÑOZ Alain. Histoire d'une destruction et d'une reconstruction d'une église paroissiale
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    L'église Saint-Martin, orientée nord-sud, adopte un plan en croix latine. La nef, à 6 travées, se d'un haut-relief représentant la Charité de saint Martin. Le troisième niveau est rythmé par une bâti en appareil régulier calcaire (pierre d'Angoulême) et couvert en ardoise, sauf pour la flèche , couverte en pierre d'Angoulême.
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint Martin
    Église paroissiale Saint Martin Labarde - Pont-de-Labarde - place de Abbé-Chanut - en village - Cadastre : 1826 A 33 2009 A1 92
    Observation :
    (représentant saint Martin).
    Référence documentaire :
    p. 7, p. 97-104 AUGIER. Notes sur l'église Saint Martin de Labarde. Société Archéologique de p. 106-107 HUGON, Pierre. Castelneau-de-Médoc et ses environs, statistique du canton. Paris : Res
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    côtés sud et est. L'église, de plan allongé, est construite en moellon et pierre de taille de calcaire
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint Martin
    Annexe :
    AUGIER. Notes sur l'église Saint Martin de Labarde, sur les pieta de Labarde et de Soussans, et sur la pierre de St-Romain de cette dernière paroisse. Extrait des procès-verbaux de visites conservés de 1732. L'église est bâtie toute à neuf de bonne pierre de Saint-Laurent et de bon moellon choisi
    Vocables :
    Saint Martin
    Illustration :
    Verrière de la deuxième travée sud : la Charité de saint Martin. IVR72_20153390219NUC4A
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Pauillac - place Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : 1825 D1 241 2012 AW 181
    Historique :
    partir de 1827, Corcelles travaille sur les plans du maître-autel. La première pierre de l’édifice est construction de l'église : "ÉGLISE SAINT-MARTIN DE PAUILLAC / CONSTRUITE DANS SA FORME ACTUELLE / - de 1826 à
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    moellons recouverts d'un enduit imitant la pierre de taille. Le chevet présente un fronton à corniche
    Auteur :
    [peintre-verrier] Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    dédiés à Sainte-Anne et au Sacré-Coeur Panneau Mater Dolorosissima. Tableau de Saint-Martin, 19e siècle l'intérieur de la maquette se trouve l'acte de donation par les pilotes et aspirants, Pierre Ballanger, auteur du plan et pilote, Pierre Saux, Arnault Bernadet et les noms du parrain, Monsieur Pichon de pilotes mentionnés ci-dessous Pierre Saux, Arnaud Bernard (?) et Caussant (?) commis des pilotes (...). construction de l'église, s.d. Guestier, Martin, Tronquoy-Lalande, Ducasse, Renou, Loze, Pichon-Longueville permettre que la première pierre de la nouvelle église de Pauillac soit posée en son nom, 8 octobre 1827 , maire, 24 mai 1828. Inscription gravée placée sur la première pierre de l'église de Pauillac, compris propos de la pierre employée pour les colonnes de la nef. AC Pauillac, Registre de délibérations 1823 grande dimension serait nécessaire, représentant saint Martin archevêque ; proposition de dorer les 6 les pierres dures des colonnes. AD Gironde, 2 O 2622, Réparation de la couverture de l'église par Alix
    Vocables :
    Saint-Martin
    Illustration :
    Détail de la maçonnerie en moellons recouverte d'un enduit imitant la pierre de taille Tableau : saint Martin. IVR72_19763300012V
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Caupenne - en village - Cadastre : 2014 F 124
    Référence documentaire :
    p. 32 Archives diocésaines, Dax. Registre paroissial de Laluque et Boos, par le curé Pierre Lartigau (1853-1882) Registre paroissial de Laluque et Boos, par le curé Pierre Lartigau (1853-1882).
    Murs :
    grès pierre de taille calcaire pierre de taille
    Description :
    modillons. Le chevet et le mur gouttereau du collatéral sud (dont une partie des pierres sont des remplois
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    Saint-Martin de Caupenne : "très irrégulière". Construction en pierres extraites des carrières de Tauzia escalier en pierre. Contre le mur ouest de la tour-clocher, deux anciennes sépultures en maçonnerie Martin" (p. 6). Suit la description de l'église : "Au-dessus des ouvertures donnant dans les nefs n'offrent rien de particulier." Sol dallé en pierre de Bidache ; des noms gravés dans la pierre indiquent Extrait du registre paroissial de Laluque et Boos, par le curé Pierre Lartigau (1853-1882 . / Autels : 3. / Statues : St Pierre, St Paul, la Ste Vierge en bon état, Sacré-Cœur neuve, St Joseph neuve
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Ozourt - en village - Cadastre : 2014 A 25
    Historique :
    L'église Saint-Martin (vocable qui atteste l'ancienneté de la paroisse) est de fondation romane
    Référence documentaire :
    AD Landes. 70 V 253/6. Legs à la fabrique (Pierre Mauvoisin et Jean Monet, 1810-1812).
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    la foi, confrérie du rosaire, confrérie du saint scapulaire, denier de saint Pierre (1854-1971 de saint Martin, d'un tabouret d'harmonium (Berthe Mage). 1937 : peintures décoratives par le peintre Deyroze et consacré le 21 décembre 1969 ; il porte les intiales du titulaire de l'église, saint Martin
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Anglade - en village - Cadastre : 1828 C1 1203 2010 C2 245
    Historique :
    . Selon une tradition ancestrale, il était d'usage d'aller en procession à la fontaine de Saint-Martin création de nouveaux modillons réalisés par le tailleur de pierre Romain Peuch.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    ´enduit, à l'exception de la façade occidentale bâtie en pierre de taille. Cette façade de style roman agrafe reposant sur des impostes. Une croix en pierre surmonte l´ensemble. La façade est dotée de ´effectue par un escalier en pierre. Dans le bas-côté nord, au niveau de la première travée, se trouvent les
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    à Saint-Joseph. 5. Fonts Baptismaux Pierre décagonale Fonts baptismaux sculptés (datant de l´ancien
    Vocables :
    Saint Martin
    Illustration :
    Escalier en pierre menant au clocher. IVR72_20113305136NUCA
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Coudures - en village - Cadastre : 2016 AA 96
    Historique :
    Charles II d'Albret, qui ruinèrent entièrement l'ancienne église Saint-Martin, sans doute de fondation Martin, clavier de l'église (alors dépendante du chapitre de Saint-Girons d'Hagetmau), et achevée par le , à son assistant Pierre-Hippolyte Deyris : le chevet est entièrement remodelé ; une grande chapelle
    Référence documentaire :
    Dons et legs à la fabrique (1837-1898) : Marguerite Dutournier (1840-1841), Pierre Belloc (1843 -Martin de Coudures de la session de quasimodo 1890 à 1905. LOBIT Jean de. La Paroisse Saint-Martin de Coudures. Manuscrit, s.d. [1957].
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Auteur :
    [architecte] Deyris Pierre-Hippolyte
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    Gascogne, 1860, p. 314). Pour la rebâtir après plusieurs essais sans doute infructueux, Raimond Martin délibérations du conseil de fabrique et du bureau des marguilliers de l'église Saint-Martin de Coudures de la , sable, clous) pour 300 francs. - 1884 (9 juin) : Pierre Dencausse, fondeur à Soues près de Tarbes Coudures, cahier manuscrit "La Paroisse Saint-Martin de Coudures" (n.s., s.d. [colonel Jean de Lobit (1890 une pierre au-dessus du portail d'entrée du clocher. Mais cette église ne comportait que la nef
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Tombeau de Marie Martin
    Tombeau de Marie Martin Pauillac - Cimetière - rue Bossuet - en ville - Cadastre : 2012 AT 87
    Historique :
    Martin est décédée le 6 mai 1856 dans sa vingtième année. Son tombeau a probablement été édifié dans le
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Motifs du chrisme, de l'alpha et de l'oméga. Inscription : Ici repose / Marie Martin / décédée le tombée / Mais la parole du Seigneur Demeure éternellement / St Pierre II, V 24-25.
    Titre courant :
    Tombeau de Marie Martin
    Illustration :
    Détail de l'épitaphe de Marie Martin. IVR72_20123303713NUCA
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Gousse - en village - Cadastre : 2014 B 265
    Historique :
    L'ancienne église de Gousse, peu documentée, était déjà consacrée à saint Martin, dédicace qui (pose de la première pierre) et le 6 mars 1887 (bénédiction et inauguration), peut-être sur des plans de par Ozanne en 1873. Faute de ressources, la flèche de pierre qui devait couronner le clocher ne fut
    Description :
    (calcaire de Cassen et de Saint-Jean-de-Lier selon les sources) et en pierre de taille (d'Angoulême) pour
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    -Jean-de-Lier et Gousse, par le curé Léon Duvivé, décembre 1888. - Église annexe Saint-Martin de Gousse 1887. Édifice dans le "style ogival du XIIIe siècle", à trois nefs, bâti en pierre blanche d'Angoulême naissance du beffroi, faute de ressources", mais une flèche en pierre était prévue. La nef principale, de aux nervures en pierre de taille. Les bas-côtés possèdent chacun un autel en marbre blanc des Pyrénées les bustes du Sacré-Cœur, de saint Martin (patron de l'annexe) et de saint Jean-Baptiste (patron de la
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Maison Martin, puis Colombots
    Maison Martin, puis Colombots La Bastide-Clairence - - Place des Arceaux - en village - Cadastre : 1835 A 465 1835 A 418
    Historique :
    Le premier nom de cette maison, "Martin", apparaît dès 1500 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. En 1754, elle est déclarée délabrée. Le noble Jean Pierre de Colombots, écuyer et entre ce dernier et deux charpentiers, Pierre de Padouent, maître de la maison de Jeanbon d'Arostéguy et
    Description :
    , présente deux travées divisées en trois niveaux. Le premier niveau en pierre de Bidache de moyen appareil
    Titre courant :
    Maison Martin, puis Colombots
    Appellations :
    Maison Martin
    Annexe :
    maison Martin. Maison que Jean Pierre de Colombots a acquise le 11 septembre 1754 de Jacques Ducamp juin 1755 : Accord entre noble Jean Pierre de Colombots et Pierre de Padouent maître de la maison de maître de la maison Mourique. (Maison « délabrée qui exige d’être débâtie ») « Noble Jean Pierre de Colombots, Ecuyer, capitaine aux Bandes Gramontoises ayant résolu de réédifier à neuf la maison de Martin aurait fait examiner le local à divers ouvriers ; enfin les susnommés Pierre de Padouent, charpentier Martin et celle de Percuraire (*) un tuyau ou dalle pour conduire l’eau de la couverture, qui aura un
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Gouts - en village - Cadastre : 2017 A 7
    Historique :
    fondation de la paroisse remonte sans doute au Haut Moyen Âge si on en croit sa dédicace à saint Martin conservé (très remanié). Le clocher-mur et le porche qui forment le massif occidental, aux murs en pierre
    Référence documentaire :
    p. 140 DU BUISSON Pierre-Daniel. Historiae monasterii S. Severi DU BUISSON Pierre-Daniel. Historiae
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    cuivre - 1. / 39. 1 croix en bois doré - 0,50. [...] 81. fonds (sic) baptismaux en pierre, couverture et , murs fort épais (1m25), construits en pierre de taille du pays et solidement établis en fondation. / Il les murs du clocher, replacer les pierres au ciment, accompagner le mur de l'église du côté du
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Fargues - en village - Cadastre : 2016 B 133
    Historique :
    Peu documentée, l'église Saint-Martin (parfois appelée Saint-Barthélemy) serait, selon la tradition du marguillier Jacques de Portes sur une pierre commémorative encastrée dans le mur du clocher. Une
    Description :
    retroussé) du clocher ; les baies, anciennes et modernes, et les chaînes d'angle sont en pierre appareillée
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    ° il sera construit une croisée d'absolue nécessité au collatéral, en pierre de taille dure prise à pavillon du porche un pilier en pierre dure de taille, prise également à Fargues ou à Buanes - la hauteur
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Fours - en village - Cadastre : 1832 B1 34, 36 2011 B1 44
    Historique :
    Si la date de la fondation de la paroisse et de l'église Saint-Martin n’est pas connue, leur Pierre Marteau, sieur de Rilhac (en Limousin). En dépit de "la cessation du service divin" en 1764 (s'il
    Description :
    l’utilisation de la pierre de taille pour les chaînages, l’encadrement des baies et pour les deux contreforts du pierre scellée qui sert de bénitier. Les murs de la nef sont en moellons avec un mortier ciment et
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin
    Annexe :
    originales signées, 20 janvier, 1672, folio 85 "Pierre Marteau, Sr de Rilhac habitant la dite paroisse de sieur Marteau a fait bâtir et construire dans la dite église de Saint-Martin de Fours à niveau du toit
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Monument commémoratif Henri Martin
    Monument commémoratif Henri Martin Saint-Julien-Beychevelle - Beychevelle - square Désiré Cordier route de Bordeaux - en village - Cadastre : 2011 D4 Non cadastré.
    Historique :
    Monument à la mémoire d'Henri Martin, maire de la commune de 1947 à 1989, grand maître de la
    Description :
    Buste en bronze sur socle en pierre.
    Titre courant :
    Monument commémoratif Henri Martin
  • Statue du professeur Robert Martin
    Statue du professeur Robert Martin Arcachon - parc des Abatilles - en ville - Cadastre : 2012
    Historique :
    Robert Martin. Le titre gravé sur le socle est : Le professeur Robert Martin. Robert Martin né à Arcachon
    Murs :
    pierre
    Description :
    L'oeuvre en pierre représente un homme en pied vêtu d'une sorte de simarre à large plis.
    Titre courant :
    Statue du professeur Robert Martin
    Appellations :
    dite Le professeur Robert Martin
    Illustration :
    Statue du "professeur Robert Martin" par Claude Bouscau, 1962. IVR72_20113302011NUC2A