Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 31 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison puis école et mairie, aujourd'hui maison
    Maison puis école et mairie, aujourd'hui maison Saint-Androny - 3 route des Merlots - en village - Cadastre : 1832 D 121 2010 D1 1153
    Historique :
    de travaux d’appropriation. L'architecte Manizan en dessine les plans et les travaux sont exécutés
    Auteur :
    [architecte] Manizan François Aimé
  • Presbytère
    Presbytère Braud-et-Saint-Louis - 10 Place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 B 9 2010 B 906
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Manizan François Aimé
  • Presbytère
    Presbytère Braud-et-Saint-Louis - 10 Place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 B 9 2010 B 906
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Manizan François Aimé
  • Presbytère
    Presbytère Braud-et-Saint-Louis - 10 Place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 B 9 2010 B 906
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Manizan François Aimé
  • Presbytère
    Presbytère Braud-et-Saint-Louis - 10 Place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 B 9 2010 B 906
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Manizan François Aimé
  • École primaire, actuellement maison
    École primaire, actuellement maison Anglade - route de l' Estuaire route du Petit Guilhem - en village - Cadastre : 2018 0C 1367
    Historique :
    , conduits par l´architecte François Aimé Manizan et l´entrepreneur Marchais, débutent en 1864 et se
    Auteur :
    [architecte] Manizan François Aimé
  • Église paroissiale Saint-Saturnin
    Église paroissiale Saint-Saturnin Braud-et-Saint-Louis - Place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 B 6 2010 B 2292
    Auteur :
    [ingénieur civil] Manizan François Aimé
    Annexe :
    ) ; FAMILLE LE TESSIER (3ème travée) ; FAMILLE AIME SERPEAUD (4ème travée) ; MP BOUDOU (5ème travée
  • Presbytère
    Presbytère Braud-et-Saint-Louis - 10 Place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 B 9 2010 B 906
    Historique :
    , croisées et contrevents. Le plan dressé par M. Manizan, architecte à Saint-Ciers Lalande, et le devis du . Cependant, M. Manizan décède et la commune fait appel à un autre architecte, M. Huzureau (ou Uzureau). Ce
    Auteur :
    [architecte] Manizan François Aimé
  • Maison de maître, dite domaine de Malagar et maison d'écrivain François Mauriac
    Maison de maître, dite domaine de Malagar et maison d'écrivain François Mauriac Saint-Maixant - Malagar - 17 route de Malagar - isolé - Cadastre :
    Historique :
    comme bien national, le 27 janvier 1792, à Jean-François Moulinié, courtier en vin, résidant paroisse Mauriac, l'arrière-grand-père de François Mauriac. Jean Mauriac (1797-1869) Jean Mauriac acquit Malagar François Mauriac de 1936 à 1968 sous la forme d'un journal intime. Dès 1843, Jean Mauriac fit réhabiliter mort prématurée de son fils Jean-Paul, père de François Mauriac, Jacques Mauriac dressa un état des villa. François Mauriac (1885-1970) François Mauriac fut très tôt attaché au domaine, au point de dissuader sa mère de le vendre en 1913. La prise de possession de Malagar par François Mauriac intervint officiellement en 1928, après le partage des propriétés dont sa mère avait l’usufruit. François Mauriac s’attacha la plus symbolique de François Mauriac resta l’aménagement de la petite terrasse près des charmilles contemplation privilégié, François Mauriac aimait s’y rendre selon un rituel bien arrêté. A l’intérieur de la demeure, la principale intervention de François Mauriac consista à créer en 1938, en empiétant sur le
    Référence documentaire :
    LALANNE-TRIGEAUD Françoise. Itinéraires François Mauriac en Gironde. Bordeaux : Editions Confluences LALANNE-TRIGEAUD Françoise. Itinéraires François Mauriac en Gironde. Bordeaux : Editions Eric, AUDINET Eric et al. Malagar. Bordeaux : Centre François Mauriac de Malagar et Editions Confluences ; Les amis du Bazadais ; Centre François Mauriac de Malagar, 1994. MAURIAC François, « Plan pour une organisation nouvelle de Malagar », Cahiers François Mauriac, n °10, Grasset, 1983, p.43-45. MAURIAC François, « Plan pour une organisation nouvelle de Malagar », Cahiers François Mauriac, n°10, Paris, Grasset, 1983, p.43-45. Mauriac François, Journal, mémoires politiques, Paris, Robert Laffont, 2008, p. 105. MAURIAC François, Journal, mémoires politiques, Paris, Robert Laffont, 2008, p. 105. TOUZOT Jean, (sous la dir.). François Mauriac, Paris, Édition de L’Herne, 1985. TOUZOT Jean, (sous
    Titre courant :
    Maison de maître, dite domaine de Malagar et maison d'écrivain François Mauriac
    Annexe :
    . Ainsi, Jean Mauriac se distingue-t-il comme le principal artisan de ce paysage tant aimé de François environ 3 hectares. Le 16 juin 1632, Jean Duhard vendit à François de Leymonerie, également bourgeois et et vignes incultes et non travaillées ny béchées ». François de Leymonerie et par la suite Jean de rénover le domaine et à en augmenter la surface par une série d'acquisitions. Lorsqu'en 1680 François de hectares (AD Gironde, 3E15 782. Référence citée dans : Lalanne-Trigeaud, Françoise, 1997, p. 26). Malagar de Bordeaux, François d'Escoubleau de Sourdis. La prise de possession des bâtiments eut lieu en deniers provenant du commerce qu'il a exercé plusieurs années, de feu sieur François de Melon, écuyer, en , fut finalement vendu aux enchères comme bien national, le 27 janvier 1792, à Jean-François Moulinié ) : une terrasse et des charmilles L'arrière-grand-père de François Mauriac, Jean Mauriac, qui résidait à jusqu’en 1892, puis repris par François Mauriac de 1936 à 1968 sous la forme d'un journal intime. Un
    Illustration :
    Portrait de Jacques Mauriac, par Charles, photographe à Bordeaux, fin XIXe siècle (Centre François François Mauriac de Malagar). IVR72_20183300410NUC1A François Mauriac montrant le toit du pavillon du bâtiment des communs qu'il souhaite remplacer , 1937 (Centre François Mauriac de Malagar). IVR72_20183300402NUC1Y François Mauriac à son bureau de Malagar, 6 juillet 1951 (Centre François Mauriac de Malagar François Mauriac sur le banc du belvédère de la terrasse des charmilles, 14 avril 1955 (Centre François Mauriac de Malagar) IVR72_20183300405NUC1Y Charrette à boeufs dans les vignes de Malagar, début 1900 (Centre François Mauriac de Malagar Vaches dans le grand pré de Malagar (Centre François Mauriac de Malagar). IVR72_20183300403NUC1Y Salon (mur ouest, à gauche de la cheminée) : portrait de François Mauriac par Mac-Avoy, dessin au
  • 6 verrières à personnages des chapelles de la Vierge et du Sacré-Cœur (transept) : Saint Louis roi, Sainte Germaine de Pibrac, Notre-Dame de Buglose, Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque, Saint Étienne, Saint François de Sales (baies 5 à 10)
    6 verrières à personnages des chapelles de la Vierge et du Sacré-Cœur (transept) : Saint Louis roi, Sainte Germaine de Pibrac, Notre-Dame de Buglose, Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque, Saint Étienne, Saint François de Sales (baies 5 à 10) Pontonx-sur-l'Adour - en village
    Inscriptions & marques :
    ) ; de François Touzet, évêque d'Aire et de Dax (baies 6 et 10) ; de Victor Jean-Baptiste Paulin Delannoy
    Historique :
    églises girondines, l'Apparition du Sacré-Cœur à Saint-Ciers-sur-Gironde. Le carton du Saint François de Delannoy (mort en 1905) et François Touzet (décédé le 23 septembre 1911) et à deux ecclésiastiques natifs
    Représentations :
    saint François de Sales évêque bénédiction : saint Étienne diacre ; baie 10 : saint François de Sales. Personnage en pied sur un carrelage mis en
    Titre courant :
    , Saint Étienne, Saint François de Sales (baies 5 à 10)
    Annexe :
    . Marie, au bas du vitrail : armoiries de Pie X. A droite : St François de Sales - à gauche Ste Germaine orner nos vitraux. / Le St François de Sales est celui que vous préférez vous-même - sans mitre - sans crosse - le François de Sales de Philippe de Champagne. En revanche, le St Étienne déplaît. On le vous ! ... Et moi, je ne le regrette pas... / Chapelle du Sacré-Cœur : St François de Sales sans mitre Sales et de Ste Germaine : En mémoire de Mgr Eug. François Touzet, évêque d'Aire et de Dax. ; et au aurions donc / au-dessus du Sacré-Cœur : armes de Pie X / de St François de Sales, de Ste Germaine : armes service de tous côtés - mais j'aime mieux poursuivre l'œuvre entreprise avec vous. / Hommages
    Illustration :
    Alacoque, saint François de Sales). IVR72_20194001512NUC2Y Baie 10 : Saint François de Sales. IVR72_20194010428NUC4A
  • Cimetière
    Cimetière Arcachon - 26 allée François de Fénelon - en ville - Cadastre : 2012 BI 145
    Référence documentaire :
    P. 44-45 NOUAILHAS Aimé. "Arcachon, cimetière, 1859" NOUAILHAS Aimé. "Arcachon, cimetière, 1859
    Auteur :
    [personnage célèbre] Legallais François
    Localisation :
    Arcachon - 26 allée François de Fénelon - en ville - Cadastre : 2012 BI 145
  • Les maisons, immeubles et fermes de la commune de Blaye
    Les maisons, immeubles et fermes de la commune de Blaye Blaye
    Annexe :
    [1837] Sculpteur et graveur Blaye L'Espérance, 10 septembre 1837, p. 4 Manizan François-Aimé [1897 -Gironde L'Espérance, 19 septembre 1887, p. 3 Lapouze François [1854] Entrepreneur Blaye, rue du Monteil AD Raymond François [1881] Entrepreneur Saint-Ciers-de-Canesse L'Espérance, 2 janvier 1881, p. 4 Raymond Jean
  • Dalle funéraire et plaque commémorative de Marie Louise Catherine de Neurisse de Laluque
    Dalle funéraire et plaque commémorative de Marie Louise Catherine de Neurisse de Laluque Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Inscriptions & marques :
    j'ai aimé la beauté de votre maison. / Ps. XXV. V. 8.
    Historique :
    dernière des treize enfants de Pierre François Salvat, baron de Laluque (1730-1798), lieutenant-général de
  • Repaire noble de Belcayre, puis château
    Repaire noble de Belcayre, puis château Thonac - Belcayre - isolé - Cadastre : 1813 C 384 et 385 2011 OC 270 et 271
    Historique :
    principal actuel, si l'on en juge par ses critères internes. Marié à Françoise de Carbonnières, héritière de
    Référence documentaire :
    & mémoires sur lesdits ouvrages. Dessin, encre et aquarelle, par François Ferry, 1696.
    Représentations :
    CHESNAYE DES BOIS François-Alexandre Aubert de. Dictionnaire de la noblesse, Tome I, 1863, col. 12-13). Il
    Texte libre :
    de Lescoulx [et] Balecayre" (AD Dordogne, 2 E 1828/8-18). Marié à Françoise de Carbonnières à François de La Bermondie, sieur de La Brande, et d'autres personnes la somme de 880 livres qu'il doit au seigneur de Beynac, à moins "qu'il n'aime mieux leur permettre de jouir de la maison et repaire Vézère par François Ferry, ingénieur-topographe du roi, comme un fief important, c'est-à-dire digne d'y
    Illustration :
    Belcayre en 1696 d'après la carte de la vallée de la Vézère levée par François Ferry
  • Les villas de la ville d'Arcachon
    Les villas de la ville d'Arcachon Arcachon
    Illustration :
    Villa Spes, avenue Saint François-Xavier. Ensemble depuis la rue (type 1A). IVR72_20113302036NUC2A Villa Floréal, 16 avenue Louis Garros et avenue Saint François-Xavier. Ensemble depuis la rue (type Villa, 5 rue François de Sourdis. Ensemble (type 3). IVR72_20113302412NUC2A Villa Raymond Henri, 21 François de Sourdis. Ensemble (type 1B). IVR72_20113302414NUC2A Villa Jeanne-Claire, 19 rue François de Sourdis. Ensemble. IVR72_20113302415NUC2A Villa Myrto, 64 rue Aimé Bourdier. Ensemble. IVR72_20113302466NUC2A Villa Maïté, 48 rue Aimé Bourdier. Ensemble (type 1B). IVR72_20113302654NUC2A Villa Rocamadour, 44 rue Aimé Bourdier. Ensemble. IVR72_20113302655NUC2A Villa, 32 rue Aimé Bourdier. Ensemble (type 3bis) IVR72_20113302656NUC2A Villa Rolla, 53 rue Aimé Bourdier. Ensemble (type 1B). IVR72_20113302657NUC2A
  • Site d'écluse de Losse
    Site d'écluse de Losse Thonac - Losse - - isolé - Cadastre : 2014 ZA non cadastré L'écluse était construite le long de la parcelle actuelle n°31, section ZA.
    Historique :
    François Ferry en 1696 fait suite aux lourds investissements et travaux menés depuis 1682 pour rendre
    Référence documentaire :
    remarques & mémoires sur lesdits ouvrages. Dessin, encre et aquarelle, par François Ferry, 1696.
    Auteur :
    [] Ferry François
    Annexe :
    mieux aimé sacrifier aux ouvrages du roy, non seulement l’interest qu’il auroit retiré de cette somme
    Illustration :
    Le "pas du château de Losse" levé en 1696 par François Ferry (AD Gironde, 3 JC 17, planche G
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Baigts - en village - Cadastre : 2014 G 87
    Référence documentaire :
    Dupérier veuve Zelich (1841-1842), Marie Duburgue veuve Sepz (1863-1868), Jean-Louis-Aimé Letailleur (1868
    Annexe :
    . Bustarrat. M. Farthouat curé. M. François Testelin maire. M. Cazeils adjoint. Louis Delestan fondeur à Dax
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Coudures - en village
    Inscriptions & marques :
    nous a aimé ainsi, qui ne l'aimerait pas en retour ? (extrait de l'hymne Adeste, fideles, attribué à
    Historique :
    novembre 1892. A cette date, seule la cloche de François-Dominique Delestan et celle ici étudiée étaient
  • Château d'Arsac
    Château d'Arsac Arsac - Château d'Arsac - 1 allée du Comte - isolé - Cadastre : 1827 D1 30 2012 AW 62
    Historique :
    , jeune architecte diplômé. En 1890, l'homme d'affaires Aimé-Ernest Dubosc transforme Arsac en "modèle
    Référence documentaire :
    Lettre Lettre envoyée par Richard-François Bonfin au comte de Ségur et présentation des deux
    Annexe :
    Lettre de Richard-François Bonfin présentant ses plans pour le château d'Arsac. 2 avril 1768 Richard-François Bonfin, architecte de la ville de Bordeaux, pour la réalisation d'une nouvelle demeure plusieurs propriétaires éphémères jusqu'au viticulteur Hostein en 1869 et au négociant Aimé-Ernest Dubosc en
  • Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Baigts - en village
    Référence documentaire :
    Dupérier veuve Zelich (1841-1842), Marie Duburgue veuve Sepz (1863-1868), Jean-Louis-Aimé Letailleur (1868
    Annexe :
    . Bustarrat. M. Farthouat curé. M. François Testelin maire. M. Cazeils adjoint. Louis Delestan fondeur à Dax