Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 111 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Ménesplet - en village - Cadastre : 1844 B3 299 1989 B3 151
    Référence documentaire :
    Projet d'agrandissement de l'église Saint-Jean-Baptiste de Ménesplet, 1872 (architecte Jules Mandin). p. 44-45. SECRET Jean. Les églises du Ribéracois. Périgueux : éditions Fontas, 1958.
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    Illustration :
    Projet d'agrandissement de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, plan, 1872 (12 O 292 Projet d'agrandissement de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, façade occidentale et son Projet d'agrandissement de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, élévation orientale, 1872 (12 Projet d'agrandissement de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, coupe longitudinale, 1872 (12 Projet d'agrandissement de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, coupe transversale du chevet
  • Ferme, prieuré de bénédictins, dit prieuré Saint-Jean-Baptiste
    Ferme, prieuré de bénédictins, dit prieuré Saint-Jean-Baptiste Échourgnac - Plaisance - isolé - Cadastre : 1997 G2 244
    Titre courant :
    Ferme, prieuré de bénédictins, dit prieuré Saint-Jean-Baptiste
    Appellations :
    prieuré Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • Hôpital Saint-Jean, puis gendarmerie, actuellement office de tourisme, banque et musée Eugène Le Roy
    Hôpital Saint-Jean, puis gendarmerie, actuellement office de tourisme, banque et musée Eugène Le Roy Montignac - rue du Quatre-Septembre - en ville - Cadastre : 1813 D 185 2011 AR 159
    Référence documentaire :
    Dossier de protection de l’hôpital Saint-Jean Centre de documentation, Direction régionale des Photographies de l’ancien hôpital Saint-Jean, vers 1966-1970. Dossier Montignac-sur-Vézère (Centre p. 99-103. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse . MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E
    Titre courant :
    Hôpital Saint-Jean, puis gendarmerie, actuellement office de tourisme, banque et musée Eugène Le
    Vocables :
    Saint-Jean
    Illustration :
    la chapelle Saint-Jean figurés dans le barry du Chap del Pont, au sud. IVR72_20132403003NUC2A
  • Chapelle Saint-Jean, puis église paroissiale Saint-Georges de Brenac ou église du prieuré, actuellement centre culturel
    Chapelle Saint-Jean, puis église paroissiale Saint-Georges de Brenac ou église du prieuré, actuellement centre culturel Montignac - quartier du Barry - rue du Quatre-Septembre - en ville - Cadastre : 1813 D1 191 2011 AR 160
    Historique :
    . L'église de l'hôpital abrite la cloche fondue vers 1565 pour le couvent des Cordeliers sur ordre de Jean de
    Référence documentaire :
    Hôpital Saint-Jean. Deux vues perspectives, conservation des monuments historiques, Périgueux, 15 p. 66, 99-100 et 103. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Jean, puis église paroissiale Saint-Georges de Brenac ou église du prieuré
    Vocables :
    Saint-Jean
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'ancien hôpital Saint-Jean et de l'église du prieuré. IVR72_19842400067Z
  • Chapelle funéraire des Montardy
    Chapelle funéraire des Montardy Montignac - Brenac - en écart - Cadastre : 2011 BI 98
    Historique :
    château de Puy-Robert Philippe Daussel achète le terrain sur lequel il fait ériger une chapelle familiale cette famille. Éclairant le chœur, la verrière de l'Assomption est l’œuvre du peintre-verrier Jean monument abrita les tombeaux de la famille Daussel-Montardy jusqu'au décès de Jean de Montardy en 2005.
    Auteur :
    [commanditaire] Daussel Philippe [peintre-verrier] Besseyrias Jean
    Illustration :
    Verrière de L'Assomption, de Jean Besseyrias. IVR72_20122401049NUC2A
  • Voie navigable : la Vézère et canal, dit canal du Duc de Bordeaux
    Voie navigable : la Vézère et canal, dit canal du Duc de Bordeaux Aubas
    Historique :
    Philippe Henry Conrad. En 1822, tout juste nommé par Louis Becquey (directeur général des Ponts et la Dordogne entre la Vézère et Saint-Jean-de-Blagnac, sous Castillon (projet repris en 1837 par
    Référence documentaire :
    CONRAD Philippe Henry. Mémoire sur les canaux de la Corrèze et de la Vézère CONRAD Philippe Henry
    Auteur :
    [] Conrad Philippe Henry
  • Site d'écluse de Montignac
    Site d'écluse de Montignac Montignac - - - en village - Cadastre : 2014 AP non cadastré L'écluse longe la parcelle cadastrale AP 773.
    Historique :
    a été réalisée sur les plans de l'ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées Philippe Henry Conrad à
    Auteur :
    [] Conrad Philippe Henry
  • Château de la Grande Filolie
    Château de la Grande Filolie Saint-Amand-de-Coly - la Grande Filolie - isolé
    Historique :
    probablement à attribuer à Jean de Beaulieu, qui est attesté comme seigneur de La Filolie dès 1581 et rend chapelle est bâtie à proximité, au sud de la cour. Le 17 février 1665, Jean III de Beaulieu, seigneur de la Filolie, de Gaubert et de Paulin, fils de Jean II et de Marguerite de Souliac, contracte une alliance avec
    Référence documentaire :
    p. 25-29 ARAGUAS Philippe. "Saint-Amand-de-Coly, château de la grande Filolie" ARAGUAS Philippe P. 109-110 BELINGARD Jean-Marie. Le Périgord des maisons fortes. Périgueux: Pilote 24, 1999. p. 232-233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Annexe :
    . IVR72_20182403033NUC2A) "[fol. 1r°] Aujourd'huy neuf avril mil huit cents neuf, nous, Jean Requier, notaire impérial à ANNEXE I : Inventaire après décès de Jean de Beaulieu, seigneur de La Filolie, dressé au château de La Filolie, 1692 (AD Dordogne. 3 E 2286). Inventaire après décès des papiers et biens meubles de Jean establi Mr Jean Calmine Laporte, prestre et prieur de Monbrun, faisant pour dame Ipolite Angele de Salaignac, vefve de messire Jean de Beaulieu, seigneur de La Filolie et autres places suivant sa procuration laquelle est le contract de mariage de deffunct noble Jean de Beaulieu, seigneur de La Filolie, avec dame . [fol. 1v°] Plus, autre contract de mariage de [partie manquante : messi]re Jean [de Beaulieu, seigneur general et Izac, greffier, cotté par lettre [C]. Plus, un testament mutuel d’entre Jean de Beaulieu deffuncte dame Margueritte de Souilhac, dame de La Filolie, et messire Jean de Beaulieu, seigneur de La deffunct messire Jean de Souilhac de Monmege, colonnel des cent suisses, du huictiesme may mil six cens
    Texte libre :
    , seigneur de La Filolie" (Annexe I : fol. 11v°, mention). Son fils aîné, Jean, épouse Marie de Doublet le 2 , Jean de Beaulieu, qui est attesté comme seigneur de La Filolie dès 1581 (Bulletin SHAP, tome XI [1884 de 1595, Cadillac à partir de 1598, etc.). Un contexte très favorable pour Jean de Beaulieu à cette très fils mariage avec Marguerite de Souillac de Montmège le 14 février 1640 ; mais Jean meurt peu fils, Jean III de Beaulieu, seigneur de la Filolie, de Gaubert et de Paulin, contracte lui aussi une : Laffitte Reprints, 2006), tome 1, p. 209. - SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières . S.l. : Tallandier, 1966, p. 232-233. - ARAGUAS Philippe. "Saint-Amand-de-Coly, château de la Grande . 132-133. - BELINGARD Jean-Marie. Le Périgord des maisons fortes. Périgueux: Pilote 24, 1999, p. 109
  • Édifice fortifié dit motte des Moulineaux
    Édifice fortifié dit motte des Moulineaux Montpon-Ménestérol - Les Moulineaux - isolé - Cadastre : 1844 E1 180 à 182 2011 AK
    Référence documentaire :
    ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc , MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. Bordeaux
  • Maison
    Maison Montpon-Ménestérol - 18 avenue Jean Moulin - en ville - Cadastre : 1994 AC 36
    Description :
    Maison située à l'angle de l'avenue Jean Moulin et de la place Georges Clémenceau. L'édifice est
    Localisation :
    Montpon-Ménestérol - 18 avenue Jean Moulin - en ville - Cadastre : 1994 AC 36
  • Maison du professeur Faurel
    Maison du professeur Faurel Montignac - Beynaguet - rue de Versailles rue des Jardins - en ville - Cadastre : 1813 G 114 2011 AP 826
    Historique :
    chirurgien Jean Faurel (1919-1965) a habité dans cette maison, comme le rappelle la plaque apposée sur le
    Auteur :
    [habitant célèbre, propriétaire] Faurel Jean
  • Édifice fortifié dit motte de Montignac
    Édifice fortifié dit motte de Montignac Montpon-Ménestérol - Montignac - isolé - Cadastre : 1844 E3 653 à 659 2011 L2 242 à 248
    Référence documentaire :
    ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc , MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. Bordeaux
  • Château fort dit tour de Puy-de-Châlus
    Château fort dit tour de Puy-de-Châlus Montpon-Ménestérol - Pey Chalud - isolé - Cadastre : 1844 D2 738, 739 1957 D2 811
    Historique :
    Périgord et Jean de Grailly, seigneur de Gurçon, par laquelle une moitié de Puy-de-Châlus est attribuée à
    Référence documentaire :
    p. 22. ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno , GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord p. 120. SECRET Jean. Les églises du Ribéracois. Périgueux : éditions Fontas, 1958.
  • Église trappiste, église cistercienne Notre-Dame de Bonne Espérance, dite église de l'abbaye de la Trappe
    Église trappiste, église cistercienne Notre-Dame de Bonne Espérance, dite église de l'abbaye de la Trappe Échourgnac - Abbaye de la Trappe - isolé - Cadastre : 1958 C3 267
    Historique :
    clocher aurait subi un incendie en 1939. En 2015, l'édifice a été restauré par l'architecte Philippe
    Référence documentaire :
    p. 43. SECRET Jean. Les églises du Ribéracois. Périgueux : éditions Fontas, 1958.
    Représentations :
    , tabernacle et croix en bronze doré sur support en acier), stalles du chevet de Philippe Glemet, ébéniste de
  • Ensemble agricole dit ferme du Parcot
    Ensemble agricole dit ferme du Parcot Échourgnac - Le Parcot - en écart - Cadastre : 1843 E2 100 2007 E2 100
    Historique :
    Le lieu du Parcot est cité dès le 16e siècle : un certain Jean de Saint-Christophe paie au vicomte , dont une fille épouse un Béraud. En 1879, Marie Mathieu, fille de Jean-Baptiste Mathieu et Marie Béraud épouse Jean Sussac, dont le père avait acquis la ferme située à proximité. Leur petit-fils, Abel . Selon Philippe Rallion et Antoine Roux (Vieilles demeures en Périgord), le mur bahut du portique a
  • Mairie
    Mairie Montignac - 2 place Yvon Delbos - en ville - Cadastre : 2011 AR 121
    Historique :
    Une ordonnance de Louis Philippe du 30 juillet 1841 autorise la commune de Montignac à acquérir du l'entrepreneur Jean Lapeyre pour la reconstruction du perron de la porte d'entrée principale. En 1884, de sont de nouveau adjugés à Jean Lapeyre. En 1901-1902, le bureau des postes est installé dans le
    Auteur :
    [entrepreneur] Lapeyre Jean
  • Moulins du Bleufond, puis bijouterie Savard, puis usine de boyauderie, puis corderie Manucorde
    Moulins du Bleufond, puis bijouterie Savard, puis usine de boyauderie, puis corderie Manucorde Montignac - le Bleufond - isolé - Cadastre : 1813 D 223, 227 à 229, 232 2011 AR 221, 223, 224, 226 à 228 2011 BE 84
    Historique :
    les tanneurs Jean Ladoux et Elie Grand, puis en 1865 par Philippe Daussel pour le compte du En 1729, le marchand Jean Salles rend hommage au marquis d'Hautefort pour le "moulin appelé de
    Référence documentaire :
    art.8. Hommage de Jean Salles bourgeois et marchand en lieu et place du sieur Martin de Campagne au Jean Ladoux et Elie Grand, 16 août 1837 Archives privées de la famille Montardy, collection Acte de vente du petit moulin du Bleufond d’Elie Grand et Clotilde Ladoux à Philippe Daussel, 4
  • Château de Puy-Robert
    Château de Puy-Robert Montignac - Puy-Robert - isolé - Cadastre : 2011 BE 33
    Historique :
    B 1623). Le 18 août 1841, Philippe Daussel achète à Jean Laurichesse, percepteur à Montignac, la
    Référence documentaire :
    p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
  • Château de Coulonges
    Château de Coulonges Montignac - Coulonge - isolé - Cadastre : 1813 B2 907 à 909 2011 AH 119
    Historique :
    Le "castrum de Colongis" est attesté dès 1116 et appartenait à l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem . Par le mariage de leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en
    Référence documentaire :
    Permission accordée par Charles, duc d’Orléans, à Jean Elias, seigneur de Coulonges, de faire faire Pièces 8-144. Récapitulatif des donations faites par Jean de Bretaigne, comte de Périgord, à Jean MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Représentations :
    de Coulonges par le mariage de Jean de Lastours avec Jeanne Hélie de Coulonges en 1452)
    Texte libre :
    l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem (Gourgues). A la fin du XIVe siècle, le "fortalicium" de Coulonges famille de Hélie. Jean Hélie obtient plusieurs donations et autorisations, d’abord de Charles, duc d’Orléans, puis de Jean de Bretagne, comte de Périgord, notamment de guet et de justice. Ces mentions leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en 1625, le domaine entre 611. Permission accordée par Charles, duc d’Orléans, à Jean Elias, seigneur de Coulonges, de faire . Récapitulatif des donations faites par Jean de Bretaigne, comte de Périgord, à Jean Hélie, seigneur de Coulonges , pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E. Leymarie, 1938. SECRET Jean. Le
  • Maison
    Maison Monpazier - 31, 33 rue Saint-Jacques - en village - Cadastre : 1845 SU 579, 579 bis, 580 1986 AC 114, 607, 909
    Référence documentaire :
    OUDIN Philippe. Maison à Cornières, 31, rue Saint-Jacques OUDIN Philippe. Maison à Cornières, 31 OUDIN Philippe. Etude préalable. OUDIN Philippe. Etude préalable : restauration du bâti
1 2 3 4 6 Suivant