Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 20084 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les croix du Pian-Médoc
    Les croix du Pian-Médoc Le Pian-Médoc
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Description :
    La commune du Pian-Médoc compte huit croix de chemin. Toutes sont élevées dans les différents
    Localisation :
    Le Pian-Médoc
    Titre courant :
    Les croix du Pian-Médoc
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Présentation de la commune du Pian-Médoc
    Présentation de la commune du Pian-Médoc Le Pian-Médoc
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    La localité du Pian est présente dans les textes médiévaux et les actes gascons sous la forme de "Daupian". À l'ouest de la commune passe le tracé de la levade, l'ancienne voie romaine reliant Bordeaux au médoc. L'église, au centre de la commune, est positionnée sur un petit promontoire dont l'emplacement en soubassement ainsi qu'une réutilisation du site jusqu'au Moyen Âge. En témoignent actuellement le chœur roman (chapiteaux et culots sculptés), ainsi que le clocher qui le surmonte. La paroisse fait partie recouverte de landes, de quelques forêts et d'un modeste vignoble comme le montre la carte de , le vignoble se développe principalement à l'est et autour du château Sénéjac qui présente
    Référence documentaire :
    Plan cadastral napoléonien du Pian-Médoc, vers 1820. Plan cadastral napoléonien du Pian-Médoc, 1843.
    Description :
    La commune du Pian-Médoc est bordée au nord par les communes d'Arsac et de Macau, par Ludon-Médoc et Parempuyre à l'est, Blanquefort et le Taillan-Médoc au sud et Saint-Aubin-de-Médoc à l'ouest. Huit l'Artigues, de l'Aygue-Milliade et la Jalle de Ludon sont les principaux cours d'eaux traversant le
    Localisation :
    Le Pian-Médoc
    Titre courant :
    Présentation de la commune du Pian-Médoc
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Les demeures, châteaux, manoirs du Pian-Médoc
    Les demeures, châteaux, manoirs du Pian-Médoc Le Pian-Médoc
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    le terrain des vestiges de cette époque. À Geneste, la demeure des seigneurs du Pian a conservé son Les premiers actes mentionnant les demeures nobles au Pian remontent au 16e siècle. On retrouve sur corps de logis datable du 16e ou début du 17e siècle. À Sénéjac, seul le passage d'entrée et les début du 17e siècle. Le 18e siècle est pratiquement absent de la commune. Il est possible de noter la Ribadieux, il remonterait à cette période. Le 19e siècle a bouleversé l'organisation de nombreuses demeures
    Description :
    Cinq demeures ou châteaux ont été recensés dans la commune du Pian. Chacune des bâtisses s'inscrit dans un parc, voire un aménagement paysager conséquent. En terme de construction, le château Geneste est le seul à avoir conservé en partie son état ancien : grand corps de logis couvert en tuile creuse similitude des grands toits, élevés en pavillon, et couverts en ardoises. Le jeu des avant-corps en saillie à Malleret, ou des pavillons à Sénéjac, donne du volume à l'ensemble à l'édifice. Le décor est, à Sénéjac avec garde-corps en fonte, mais le côté jardin offre un dénuement complet, avec peu d'ouvertures et une des étables et écuries. Seul le château de Bellegrave a perdu ses dépendances.
    Localisation :
    Le Pian-Médoc
    Titre courant :
    Les demeures, châteaux, manoirs du Pian-Médoc
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Les maisons et les fermes du Pian-Médoc
    Les maisons et les fermes du Pian-Médoc Le Pian-Médoc
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    comparaison des cadastres des années 1820 et 1843 montre les modifications intervenues durant le second quart ; ce mouvement de renouvellement du bâti est à mettre en relation avec le développement du vignoble en
    Description :
    Les maisons et ferme du Pian-Médoc répondent en grande majorité au même programme architectural , mais pas systématique dans toute la commune. Le matériau principal pour les murs est le calcaire dans ou partie constituante, confirmant le caractère rural et artisanal prédominant dans la commune.
    Localisation :
    Le Pian-Médoc
    Titre courant :
    Les maisons et les fermes du Pian-Médoc
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Fort-Médoc
    Fort-Médoc Cussac-Fort-Médoc - Fort-Médoc - isolé - Cadastre : 1826 A2 1585 2010 ZN 45 à 49 ZN 45 à 49
    Historique :
    . L'ensemble des propriétés bâties et non bâties est enfin classé en 2008, alors que le Fort-Médoc, avec le Le site militaire de Cussac s'inscrit dans le projet de fermeture de la Gironde envisagé par Vauban travaux ne débutent toutefois qu'en 1689, sous la conduite de l'ingénieur militaire François Ferry : le printemps. Le corps de garde dit de la Mer ou de la Rivière, côté estuaire, ainsi que la poudrière , paraissent déjà construits sur un plan de 1694. En dépit des doutes formulés dès 1700 sur son utilité, le  ; la chaussée reliant le fort au village est également réparée à cette occasion. Une citerne est enfin dernière garnison quitte le fort en 1916, avant que celui-ci ne soit déclassé en 1929 puis acquis par la proposition d'achat par le baron de Rothschild de l'ensemble sculpté de la porte royale en 1953, une démarche
    Référence documentaire :
    Plan du fort de Médoc réformé suivant le dernier dessein ordonné. P. 11-65. FAURE Michel. « Le Fort Médoc (1) ». Les Cahiers Médulliens, 1992, n° 18. P. 14-62. FAURE Michel. « Le Fort Médoc (2) ». Les Cahiers Médulliens, 1993, n° 19. P. 43-59. FAURE Michel. « Le Fort-Médoc de quelques aumôniers au XVIIIe siècle ». Les Cahiers Plan du Fort du Médoc et de ses environs, 1707. "Carte des environs de Blaye, isle vis-à-vis et du fort de Médoc". Dessin, encre et lavis, par Plan et profils du fort de Médoc. Plan du fort de Médoc pour les projets de 1701. BESCHI Alain, CRON Eric. Vauban, Blaye et le verrou de l'estuaire. Bordeaux : éditions Confluences FAURE Michel. Fort Médoc. Cussac-Fort-Médoc : Mairie de Cussac-Fort-Médoc, 2013.
    Canton :
    Castelnau-de-Médoc
    Description :
    Le fort, adossé à l'estuaire, est constitué d'une enceinte de terre trapézoïdale, dotée de bastions côté terre. Passée la porte royale, le corps de place offre aujourd'hui une vaste esplanade très d'un module de caserne, au sud. La citerne avec son fronton néoclassique était autrefois placée dans le constructions, dans le bastion Dauphin. Elle comporte un mur d'enclos et une épaisse voûte en berceau pour limiter les risques en cas d'explosion ; un paratonnerre est installé sur sa toiture en tuile plate. Le
    Auteur :
    [] Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis
    Localisation :
    Cussac-Fort-Médoc - Fort-Médoc - isolé - Cadastre : 1826 A2 1585 2010 ZN 45 à 49 ZN 45 à 49
    Titre courant :
    Fort-Médoc
    Appellations :
    Fort-Médoc
    Annexe :
    lettre du ministre du 31 juillet 1690 pour le fort Médoc et l’île de Blaye où une tour est ordonnée du projet. - Pièce 4. Plan du fort de Médoc réformé suivant le dernier dessain ordonné, 17 , sçavoir Blaye, Isle de Blaye et le Fort de Médoc, novembre 1691, Ferry. - Pièce 9. Tour de l’isle St du fort de Médoc, 1694, Masse. A cette date, la porte royale, les deux grands corps de casernes, le Blaye et que le fort du Médoc est inutile, il est préciser que l’ennemi peut utiliser des embarcations à fond plat et utiliser la passe de Médoc. Sur le fait que les fortifications en terre nécessitent un la citadelle de Blaye, Isle vis à vis et du fort de Médoc, 14 octobre 1713, Favart. Le mémoire est livres. Fort Médoc : revêtir les bastions, les courtines et la demi-lune de maçonnerie ; creuser le fossé -lune, creuser le fossé, total : 253 770 livres. - Pièce 23. Plan du fort de Médoc relatif au projet . - Pièce 1. 1680 – Plan de Blaye avec le premier projet qui fut fait (Ferry). - Pièce 2. Plusieurs
    Illustration :
    Plan du fort de Médoc réformé suivant le dernier dessein ordonné. IVR72_20113310022NUCA Plan cadastral de 1826 : détail sur le Fort-Médoc. IVR72_20113301482NUCA Plan et profils du fort de Médoc. IVR72_20113310026NUCA Plan et profils du fort de Médoc, détail : Profil par la ligne du plan AB, avec l'élévation de Plan et profils du fort de Médoc, détail : Profil par la ligne du plan CD, avec l'élévation des Plan et profils du fort de Médoc, détail : Elévation du front du côté de la Rivière Plan et profils du fort de Médoc, détail : Coupe du corps de garde de la Rivière Plan du fort de Médoc pour les projets de 1701. IVR72_20113310027NUCA Plan du Fort du Médoc et de ses environs, 1707 : détail. IVR72_20113303035NUCA Extrait du plan et carte d'une partie du Médoc, dressé par Reveillaud, architecte à Blaye, 18e
  • Hameau de Feydieu
    Hameau de Feydieu Le Pian-Médoc - Feydieu
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    Le hameau de Feydieu est vraisemblablement d'origine ancienne, tout comme le hameau voisin de Paloumey (Ludon-Médoc), cité dans une charte de l'abbaye de Sainte-Croix en 1168. La carte de Belleyme , levée vers 1770, montre plusieurs maisons entourées de vignes. Le hameau vit essentiellement de la
    Description :
    Le hameau de Feydieu se situe au nord de la commune du Pian, limitrophe de celui de Paloumey (Ludon -Médoc). Il comprend 10 maisons et alignements recensés. Les habitations s'étirent le long de la route qui mène de l'église du Pian à Ludon et jusqu'au Petit Feydieu. Les logis respectent le système de moulurés, comme le logis à étage situé sur la placette. À l'arrière de ces alignements, se trouve - ou se
    Localisation :
    Le Pian-Médoc - Feydieu
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Port-Médoc
    Port-Médoc Le Verdon-sur-Mer - Port-Médoc - en écart - Cadastre : 2013 BV
    Historique :
    Le port a été aménagé entre 2002 et 2004.
    Description :
    Offrant actuellement 800 places, et bientôt 1200, Port-Médoc est composé d'un bassin intérieur de de carénage. Port-Médoc est adapté à toutes les formes de navigation et de bateaux, du 6 au 25 mètres
    Localisation :
    Le Verdon-sur-Mer - Port-Médoc - en écart - Cadastre : 2013 BV
    Titre courant :
    Port-Médoc
    Annexe :
    Article de Libération du 6 décembre 2005 Libération, "Port-Médoc rame pour attirer le client", 6 nautique à la Pointe de Grave (1986) ; Nom de Port Médoc proposé par Pierre Couteau en 1988 ; en 1990 , Dumez Atlantique voulait faire un port en utilisant les marais du Logit pour le l'immobilier. Cela n'a communal Verdonnais) : Les années 1975-1990 (2e partie). p.23 Cale de mise à l'eau à Déclide inaugurée le décembre 2005. Par Rafaële BRILLAUD "Sorti des eaux en 2004, le port de la pointe de Grave, censé que Port-Médoc a ouvert à l'embouchure de la Gironde, tout au bout de la pointe de Grave, en face de courante. Celle de Port-Médoc, dans une zone reculée et sinistrée, demeure un projet audacieux, porté à financier pour la pointe, explique Alain Martinet, le maire (sans étiquette) du Verdon. Nous avons perdu un des onze communes ont donc signé en 2001 le contrat de construction et d'exploitation d'un port avec européenne et des communes. Faiblesses. Port-Médoc, premier port créé en France depuis une quinzaine d'années
    Illustration :
    Vue aérienne, 14 juin 2004 : Port Médoc. IVR72_20173300024NUC2A Digue protégeant le bassin du port. IVR72_20133301340NUC2A
  • Présentation de l'opération Sud Médoc Estuaire
    Présentation de l'opération Sud Médoc Estuaire
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Titre courant :
    Présentation de l'opération Sud Médoc Estuaire
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
    Texte libre :
    inventaire sur 4 communes de son territoire : Arsac, Le Pian-Médoc, Ludon-Médoc, Macau. Dans le cadre de La communauté de communes Médoc Estuaire a sollicité la Région Aquitaine pour bénéficier d’un Gironde, mené depuis 2010 par la Région Aquitaine et le Conseil général de la Gironde d’une part, et la Région Poitou-Charentes d’autre part, 7 communes composant la communauté de communes Médoc Estuaire ont -Fort-Médoc.
    Illustration :
    Eglise et mairie d'Arsac, bureaux de la Communauté de communes Médoc-Estuaire
  • Hameau de Sénéjac
    Hameau de Sénéjac Le Pian-Médoc - Sénéjac
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    Un petit village dépendait du seigneur de Sénéjac dès le début de l'époque moderne. Le hameau est représenté sur la carte de Belleyme des années 1770. D'autres lieux-dits le compose, dont celui de Lestage où l'on trouvait plusieurs feux jusqu'au milieu du 19e siècle, comme le montrent les deux cadastres de reculée au niveau du hameau, ce qui occasionne le rétrécissement et le réalignement des habitations. Cela le plus souvent des logements aux extrémités, des granges ou dépendances au centre du bâti, et des jardins potagers étirés sur l'arrière, le tout appartenant à trois ou quatre propriétaires. À la fin du
    Description :
    Le hameau se situe au nord-ouest de la commune, traversé par la route de Louens qui va à Arsac en passant le moulin de Soubeyran. Sénéjac est composé principalement du château qui, avec ses dépendances
    Localisation :
    Le Pian-Médoc - Sénéjac
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
    Illustration :
    Dessin des natures de parcelles d'après le plan cadastral de 1843. IVR72_20143302759NUDA Ensemble, depuis le nord. IVR72_20143302758NUC2A
  • Hameau de Louens
    Hameau de Louens Le Pian-Médoc - Louens
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    Le hameau de Louens, qui trouve peut-être son origine au Moyen Âge, a sans doute pris de avec le développement de la viticulture : dans la seconde moitié du 19e siècle, les premières éditions
    Description :
    Le hameau de Louens, situé sur la D1 qui va de Bordeaux à Castelnau, est l'écart le plus peuplé de la commune. Le bâti se répartit essentiellement autour de la route qui mène au centre de la commune servitudes, aujourd'hui en ruines. Le centre du hameau comporte plusieurs hangars en planche ou en brique et
    Localisation :
    Le Pian-Médoc - Louens
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Ancien hameau de Bertranot, aujourd'hui village
    Ancien hameau de Bertranot, aujourd'hui village Le Pian-Médoc - Bertranot
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    Le lieu de Bertranot est représenté comme hameau sur la carte de Belleyme dans la seconde moitié du
    Description :
    , avec la mairie au sud et le cimetière au nord. Il regroupe de part et d'autre de la route qui mène à parcelle, avec dépendances dans le prolongement ou sur l'arrière. Les toits sont pour la plupart ou en complément de la pierre de taille sur le pignon.
    Localisation :
    Le Pian-Médoc - Bertranot
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Hameau de Auquin
    Hameau de Auquin Le Pian-Médoc - Auquin
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    rapprochement avec le hameau voisin de Bertranot, devenu chef-lieu communal, au nord.
    Description :
    Auquin est situé sur la route qui dessert Bertranot au nord, et le sud de la commune. L'ensemble du
    Localisation :
    Le Pian-Médoc - Auquin
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Hameau de l'ancien bourg
    Hameau de l'ancien bourg Le Pian-Médoc - Le Bourg
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    paroissiale des 12e-13e siècles, élément le plus ancien de la localité. Le village du Pian est figuré sur l'Atlas de Trudaine et la carte de Belleyme du 18e siècle, ou encore sur le cadastre napoléonien, malgré la faible densité des constructions. A la fin de l'Ancien Régime, le village est réputé assez récent siècle, tel le presbytère, au nord de l'église, entièrement remanié - de même que la nef de l'église en puits encastré. L'Ermitage Lamouroux, anciennement appelé le quartier du "Porge", a été bâti et , comme le montrent les éditions des Cocks et Féret. Le domaine aurait accueilli une lingerie pour la (chais, cuvier, haras) et le jardin du château Malleret sont également datables de la même décennie, sous , célèbres paysagistes, pour redessiner le parc du château, lui-même réaménagé par les architectes Garros. Le
    Référence documentaire :
    Plan cadastral napoléonien du Pian-Médoc, vers 1820.
    Description :
    Le hameau autour de l'église, situé au nord-est de la commune et au sud de Feydieu, constitue un pôle religieux avec l'ancien presbytère, la maison du curé et le couvent de l'Ermitage Lamouroux, au sud. Le château Malleret est isolé à l'est de l'église, environné de son parc et des vignes du domaine . Le bâti est en pierre de taille calcaire, voire en moellon pour certains éléments (presbytère) ; les
    Localisation :
    Le Pian-Médoc - Le Bourg
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Hameau du Poujeau
    Hameau du Poujeau Le Pian-Médoc - Le Poujeau
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    Le hameau est représenté sur les cartes du 18e siècle (Masse, Trudaine, Belleyme). Il comportait deux tuileries, figurées sur le cadastre de 1843, en activité au moins jusqu'à la fin du 19e siècle. Le la seconde moitié du 19e siècle, auquel on peut ajouter le domaine de Duthil, isolé au nord-ouest et aujourd'hui en ruine. Au cours du siècle suivant, le hameau a perdu sa vocation artisanale et a été densifié
    Description :
    Le hameau du Poujeau est situé sur la route qui traverse la commune d'ouest en est, près du carrefour avec la départementale de Bordeaux à Pauillac. Les habitations se répartissent le long de cet axe Duthil. Le bâti est constitué essentiellement de maisons basses, dont quelques alignements comportent un comble à surcroît. Les dépendances se trouvent soit dans le prolongement ou plus généralement sur
    Localisation :
    Le Pian-Médoc - Le Poujeau
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Château Le Tertre
    Château Le Tertre Arsac - Le Tertre - 14 allée du Tertre - isolé - Cadastre : 1827 A1 332 2012 AH 178
    Copyrights :
    (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire
    Historique :
    cours du 19e siècle, le château développe sa dimension viticole et intègre les 5e grands crus dans le -1920). Le 20e siècle ne voit pas d'évolutions majeures jusqu'à l'arrivée d'Eric Albeda Jelgersma en ) aboutit à la construction de l'orangerie, du bassin de 68m ainsi que les agréments alentours. Le cabinet
    Canton :
    Castelnau-de-Médoc
    Description :
    Le château, campé sur une croupe graveleuse, domine son vignoble qui l'entoure. Ce dernier est château. Une succession de deux portails mène à la demeure à l'est. Le château s'inscrit dans une parcelle nord, et orangerie précédée d'un grand bassin au sud. La partie habitation, le château à proprement
    Localisation :
    Arsac - Le Tertre - 14 allée du Tertre - isolé - Cadastre : 1827 A1 332 2012 AH 178
    Titre courant :
    Château Le Tertre
    Appellations :
    Château Le Tertre
    Annexe :
    d'Arrérac, baron d'Arsac concède un bail à fief à Philippe Lafon le 16 mars 1666, date de la prise de possession. Ce dernier le revend en 1684 à Jean Dastugue, curé d'Arsac. En 1723, l'ingénieur du roi Claude Massé lève sa carte sur le secteur (1723), il y mentionne le château d'Arsac mais ne fait pas apparaître le Tertre, ce qui laisse supposer un domaine encore modeste. Pierre Mitchell, expatrié irlandais , négociant et créateur d'une verrerie en 1723 à Bordeaux va faire l'acquisition le 18 septembre 1724 de "deux passe près de 25 actes notariés entre 1724 et 1749 qui confirment des achats le plus souvent de vignes conserve le Tertre jusqu'en 1782 où elle décide de vendre le domaine pour 135 000 livres au notaire . Le château est classé 5e grand cru en 1855 et connaît un moment de prospérité : ces vins s'exportent fils le rachète puis il passe de main en main jusqu'en 1948, date à laquelle est créée la Société construction, dans les années 1980, d'un chai en béton armé en sous-bassement. En 1997, le Tertre est racheté
    Aires d'études :
    Sud Médoc Estuaire
  • Château Le Raux
    Château Le Raux Cussac-Fort-Médoc - le Raux - isolé - Cadastre : 1826 A1 409, 410 2010 ZO 7
    Historique :
    Des bâtiments figurent sur les cartes anciennes à partir de 1691 et en 1751 sous le nom Pénico . Puis sur le cadastre de 1826, les bâtiments sont organisés en U autour d'une cour. A cette date, le château actuel est probablement déjà construit. Le domaine est mentionné dans l'édition de l'ouvrage de
    Canton :
    Castelnau-de-Médoc
    Description :
    Un portail à piliers et une allée donnent accès aux bâtiments organisés autours d'une cour en U, le logis en fond de cour et deux ailes en retour d'équerre abritant au nord le cuvier et les chais et au sud des logements d'ouvriers. Le logis est composé d'un corps central de trois travées et d'un étage donnant sur le jardin : on observe la modification de certaines fenêtres, cintrées à l'origine. A l'intérieur, le corps central abrite deux vastes salles distribuant des pièces annexes de part et d'autre étable à vaches et une écurie ; des espaces pour le stockage du foin étaient ménagés dans les combles à
    Localisation :
    Cussac-Fort-Médoc - le Raux - isolé - Cadastre : 1826 A1 409, 410 2010 ZO 7
    Titre courant :
    Château Le Raux
    Appellations :
    château Le Raux
    Annexe :
    et Poujol, 1866-1869, t. 3. p.230 Le Rau est encore une des jolies habitations de Cussac ; c'est une petite villa avec des pièces d'eau et des parterres ; elle appartient à M. Eyrem. Le Rau a été maison
    Illustration :
    Carte postale, début 20e siècle : Château Le Raux (collection particulière). IVR72_20123310003NUC4A Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR72_20123310006NUC4A
  • Domaine Le Roc
    Domaine Le Roc Saint-Estèphe - Leyssac - 56 rue du Médoc - en écart - Cadastre : 2015 OE 2753, 3361 1825 E2 2217
    Historique :
    Un bâtiment figure à l'emplacement des bâtiments de dépendance sur le plan cadastral de 1825. En probablement construite dans le 4e quart du 19e siècle et semble ne pas avoir été achevée. Le Roc est mentionné
    Description :
    retrait de la route et de bâtiments de dépendance sur rue. Le logis à étage ne présente que deux travées dépendance construits en moellons sont composés d'un cuvier dont le pignon percé d'une porte haute permet le chargement de le vendange. Un long vaisseau disposé perpendiculairement abrite les chais à barriques. Un logement complète l'ensemble. Une table décorative sur le pignon du cuvier porte l'inscription : LE ROC.
    Localisation :
    Saint-Estèphe - Leyssac - 56 rue du Médoc - en écart - Cadastre : 2015 OE 2753, 3361 1825 E2 2217
    Titre courant :
    Domaine Le Roc
    Appellations :
    Le Roc
    Illustration :
    Détail du fronton du cuvier avec l'inscription LE ROC. IVR72_20163301392NUC2A
  • Le port de Lamarque
    Le port de Lamarque Lamarque - en village - Cadastre : 2009 OA
    Historique :
    rapprocher le Médoc et le Blayais. Cet avis fait étroitement partie du projet de grande envergure qui voit le Le port de « la Marque » est signalé sur une carte de 1691, situé au bout du chenal du même nom. Au composé de trois maisons situées sur le port de Meyre", comme le confirment des cartes du 18e siècle . Celle de Belleyme, levée en 1767, indique également la présence de vignes au sud. Dans le premier quart d’une pièce de terre « limitée par des fossés et haies et par le chenal qui se jette dans la Gironde ». C’est très certainement cette construction en L qui est visible sur le plan cadastral de 1826. Des parcelles de vigne se trouvent à présent au nord de celui-ci, entourant le moulin de Meyre. Sur un plan de 1832, le port est composé d´un peyrat sur lesquels sont déposées les marchandises dont les barriques de élever la même année la mairie, l’école, la halle et le clocher de l’église. Ce n’est qu’en 1868 que le poursuivent jusqu´en 1872. Le port se structure progressivement : les alignements sont fixés en 1873, des
    Référence documentaire :
    Plan des travaux à effectuer dans le port. Dessin, encre, papier. par Billaudel, 30 avril 1832. Archives départementales de la Gironde. 2 O 2041. Construction sur le port. 1839. Archives départementales de la Gironde. 2 O 2041. Construction sur le port. 1846-1851. Archives départementales de la Gironde. SP 1168. Installation sur le port. 1892. Plan des alignements du port de Lamarque tels qu'ils ont été fixés par le Décret du 11 décembre Carte d'une partie du Médoc, dressée par Reveillaud, architecte à Blaye, 18e siècle.
    Canton :
    Castelnau-de-Médoc
    Description :
    Le port est aujourd’hui composé de la cale en béton destinée à l'accostage du bac, construite à
    Titre courant :
    Le port de Lamarque
    Annexe :
    décembre 1825. Maison située au port de Lamarque. Le bâtiment est situé au Port de Lamarque, il se compose de 38 214, 12 francs était déjà faite, la commune qui avait versé 4 400 francs seulement sur le montant de la subvention, refusa de verser le reste. Dans ces circonstances, l’administration prescrivit tombés en ruines. C Cependant, dans le courant de 1863, la commune ayant versé les 5 600 francs dont elle était redevable, M. le Ministre des travaux publics a décidé qu’on appliquerait cette somme à , les dégradations causées par le temps sont telles qu’il faudra les recommencer en grande partie. La destiné à l´embarquement des voyageurs rejoignant à Blaye le réseau de l´État., 26 août 1887. Monsieur le préfet, le projet du Ier lot de la ligne de Moulis à Lamarque approuvé par décision du 12 juillet 1883 ´embarquement des voyageurs qui doivent rejoindre à Blaye, en traversant la Gironde, le réseau des chemins de . Après avoir pris l´avis du Conseil Général des Ponts et Chaussées (3e section), il m´a paru que le
    Illustration :
    Extrait d'un plan et carte d'une partie du Médoc, dressé par Reveillaud, 18e siècle : indication du Plan du port pour le creusement d'une conche, 1926. IVR72_20143305593NUC1A Carte postale (collection particulière), 1928 : le port. IVR72_20103306324NUCA Carte postale (collection particulière), 1ère moitié du 20e siècle : le port. IVR72_20103306323NUCA
  • Château Le Bourdieu
    Château Le Bourdieu Valeyrac - le Bourdieu - isolé - Cadastre : 1831 C2 514, 515 2011 C3 469, 484
    Historique :
    Delacourt, ingénieur géographe, à qui fut confié le levé de la région du Médoc pour la carte de Belleyme. En Sur les cartes du 18e siècle, une construction est indiquée au "Bourdieu" ou "le Bordieu". Selon les propriétaires, le domaine aurait appartenu au cours de la seconde moitié du 18e siècle à Philippe 1831, au moment de la réalisation du plan cadastral, le domaine est partagé entre Descurac et Bonnore . D’après le registre des matrices des propriétés foncières, Arnaud Bonnore acquiert en 1835 les parcelles d'Arnaud Bonnore, sous-préfet de Lesparre nommé en 1836. Le registre des augmentations-diminutions de la propriétaires successifs : Eyquem entre 1850 et 1873, Izard en 1873 et à partir de 1875 Léon Gaillard. Le logis siècle. Le vignoble prend le nom de Château le Bourdieu autour de 1900. D’après les propriétaires actuels , une grande partie du vignoble est détruit par le gel en 1956. L'activité s'oriente vers l’élevage de
    Référence documentaire :
    Carte du 9e quarré de la généralle de Médoc. Dessin, encre, couleur, papier, par Claude Masse Château Le Bourdieu. Carte postale, édition Ch. Goulée, s.d. [vers 1900].
    Description :
    Le domaine se situe au sud de la commune. Les bâtiments sont regroupés et implantés au cœur du vignoble. La demeure s’élève sur un étage. Sa façade principale de huit travées s’ouvre vers le sud-est bandeaux moulurés et la corniche à modillons se prolongent en partie sur la façade postérieure. Le toit à dépendances viticoles sont attenantes au logis. L’aile bâtie dans le prolongement du logis, percée par 5 baies de décharges, correspond à d’anciennes écuries. Elle abrite désormais le chai à barriques tandis que le bâtiment situé à l’arrière du logis renferme le cuvier. Ces dépendances, s’élevant sur un seul
    Localisation :
    Valeyrac - le Bourdieu - isolé - Cadastre : 1831 C2 514, 515 2011 C3 469, 484
    Titre courant :
    Château Le Bourdieu
    Appellations :
    Château Le Bourdieu
    Annexe :
    mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition), p. 328 : "Le château Le Bourdieu, appartenant à M. François Grégoire, commande un domaine d’environ 22 hectares. Le vignoble, d’une superficie de 12 hectares et demi moyenne de 50 tonneaux d’un vin très apprécié dans le commerce. Le reste du domaine est en terres
  • Château Le Boscq
    Château Le Boscq Saint-Estèphe - le Boscq - isolé - Cadastre : 1825 A1 219, 224 2015 OA 2256, 2258
    Historique :
    , un bail à ferme de neuf années ; la maison de maître est mise à sa disposition avec le contenu des meubles et ses effets personnels. En 1756, Jean Geoffret transmet par donation le domaine à sa cousine Bordeaux et monnayeur en la Monnaie de cette ville, du domaine de Pez avec ses dépendances) ; le bail à domestiques ; les appartements sont entièrement meublés. Outre les outils aratoires et 3 charrettes, le , le bail à ferme est renouvelé entre Guillaume Pénicaut, avocat en la cour du Parlement de Bordeaux et devient pleinement propriétaire du domaine du Boscq. Le nom du domaine apparaît nettement sur la carte de Belleyme vers 1767. En 1773, le bail à ferme avec Thomas Barton est renouvelé mais à des conditions moins . Des travaux sont également prescrits : deux ponts aqueducs pour établir le passage étanche par-dessus ou bien de les bâtir sur un emplacement laissé vide entre le vestibule et le cuvier. Thomas Barton meurt en 1780. Le 16 septembre 1776, Anne Capdeville décède en laissant 5 enfants d’un premier mariage
    Référence documentaire :
    FRUGIER Daniel. Château Le Boscq Saint-Estèphe, cru bourgeois, une page d’histoire sur le domaine châteaux et propriétés produisant les vins des meilleurs crus du Médoc et autres lieux du département de la p. 145-146 GINESTET Bernard. Saint-Estèphe. Paris : Nathan, 1985. (Le Grand Bernard des vins de
    Description :
    Le château du Boscq est situé sur une "croupe" de vignes qui domine les terres basses de "palus " vers l'estuaire. Les bâtiments s'organisent autour de trois cours : -la cour principale avec le logis . Côté est, le corps de logis principal à étage est encadré de deux ailes basses. Il s'organise selon 5 jardin en contrebas. Côté cour, à l'ouest, le corps de logis principal présente également 5 travées : au
    Localisation :
    Saint-Estèphe - le Boscq - isolé - Cadastre : 1825 A1 219, 224 2015 OA 2256, 2258
    Titre courant :
    Château Le Boscq
    Appellations :
    Le Boscq
    Illustration :
    Extrait de la carte de Belleyme, vers 1767 : "Le Bosq". IVR72_20163301063NUC1A Le Bosc appartenant à Mr Armand Darmaillac (St Estèphe) : lithographie, vers 1835 Carte postale, début 20e siècle (collection particulière) : Château Le Boscq Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR72_20163302258NUC2A Vue d'ensemble depuis le moulin de Loumède. IVR72_20163302257NUC2A