Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 123 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tombeau de la famille Henri Lacouture
    Tombeau de la famille Henri Lacouture Dumes - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    face) : FAMILLE Henri LACOUTURE. Épitaphes (gravées et dorées sur des plaques modernes en granit ) : LÉONTINE DUPIN-DULAU / NÉE LACOUTURE / 1887-1909 // CHARLES LACOUTURE / 1846-1909 (1ère plaque posée à plat ) ; NOÉMIE / DE SAINT ANGEL / NÉE LACOUTURE / 1885-1923 (2e plaque posée à plat) ; JEHAN / DE / SAINT ANGEL / 1872-1956 // LAURE / DE / SAINT ANGEL / 1876-1963 (3e plaque posée à plat) ; HENRI / DE / SAINT ANGEL
    Historique :
    Ce tombeau de style néo-toscan fut probablement édifié au début du XXe siècle pour Jean Jacques Henri Lacouture (Castaignos-Souslens 20 février 1846 - Dumes 12 avril 1921), dont le nom figure au fronton. Il abrite les sépultures d'Henri et de sa femme Marthe Marie Jeanne Dages (née à Doazit le 4 l'oncle paternel d'Henri, Charles Lacouture junior (1818-1885), maire de Dumes, possède son propre tombeau famille Lacouture possédait le domaine de Pédarzacq à Dumes. Une autre branche de la famille, issue de dans le cimetière. Marthe Marie Jeanne Dages offrit en 1889 (?), conjointement avec sa belle-sœur Joséphine Lacouture, l'une des verrières fournies à la nouvelle église par Gustave-Pierre Dagrant. La famille maternelle de Mme Dages-Lacouture, les Hiard, est inhumée à la chapelle du cimetière de Mugron.
    Titre courant :
    Tombeau de la famille Henri Lacouture
    Appellations :
    de la famille Henri Lacouture
  • Église paroissiale Saint-Jacques
    Église paroissiale Saint-Jacques Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville - Cadastre : 2017 A 1357
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    quelques atermoiements, l'entrepreneur tarusate Jean Lacouture fils (1814-1869) obtient l'adjudication des -Martin, érigée dans la ville haute, et Saint-Jacques, située au bord de la rivière. La fondation de . C'est à son emplacement que devait être construite la nouvelle église Saint-Jacques à partir des années 1840. La première église Saint-Jacques, d'abord simple chapelle seigneuriale des vicomtes de Tartas Saint-Jacques. Malgré les conseils du préfet, qui préconise le choix de l'architecte départemental deux églises Saint-Jacques et Saint-Martin, aussitôt mise en œuvre par les charpentiers tarusates matériaux par contrat passé avec le maire Jean Thomazo le 31 mars 1850. La future église sera érigée, à peu procès-verbal de la cérémonie porte les signatures des architectes Hippolyte et Henri Guichenné, chargés l'entrepreneur Lacouture, en conflit avec l'architecte, abandonne le chantier et résilie son marché. La dépense
    Référence documentaire :
    p. 222 ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes. Bordeaux : Ed. Sud-Ouest, 2002. AM Tartas. Dossier de la construction de l'église Saint-Jacques (1847) Dossier de la construction de l'église Saint-Jacques (1847). -Jacques et Saint-Martin de Tartas, par Louis-Marie de Suarès d'Aulan, évêque de Dax, 13 avril 1742 AD Landes. 11 J 88-2. Procès-verbal de visite de l'église paroissiale collégale Saint-Jacques et Saint -1898) : Laniscard (1810), Françoise Puissant (1811), Jeanne-Sophie de Chambre d'Urgons (1823), Jean , église Saint-Jacques du Bout du Pont Notes de l'abbé Vincent Foix : vieux clochers, vieilles églises . Tartas, église Saint-Jacques du Bout du Pont. DESBORDES Henri. La vérité sur l'église de Tartas DESBORDES Henri. La vérité sur l'église de Tartas
    Auteur :
    [entrepreneur de charpenterie] Lacouture Jean
    Localisation :
    Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville - Cadastre : 2017 A 1357
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jacques
    Annexe :
    église Saint-Jacques de Tartas (AD Landes, II F 932) "744. Tartas (église S. Jacques du Bout du pont expressément cité, il est hors de doute qu'il s'agit de l'église St-Jacques, comme les textes plus précis qui hors des murs, ayant été détruite par les Huguenots, vers 1569, l'église de St-Jacques devint est sûr, c'est que l'église St-Jacques s'écroula le dernier de l'an 1598 ou plutôt 1597, par le violent débordement des eaux. / [Autel de St Michel] Or, outre les autels de Notre-Dame et de St-Jacques qu'on répara grandement l'église St-Jacques en 1601 avec les deniers de la ville. "Elle fut agrandie siècle, cette église de St-Jacques ne se répare guère plus que celle de St-Martin et est englobée dans la même appellation générale d'église paroissiale paroissiale et collégiale de St-Jacques et St-Martin de Tartas. Quand Mgr d'Aulan vint la visiter (13 août 1742), l'église de St-Jacques n'avait qu'une nef avec grande église St-Jacques". Dans la chapelle du S. Sacrement fut encore inhumé, le 16 mars 1723, M. Paul
    Vocables :
    Saint-Jacques
    Illustration :
    pierre de l'église Saint-Jacques, 30 octobre 1849 (AD Landes, 2 O 1985) : première page pierre de l'église Saint-Jacques, 30 octobre 1849 (AD Landes, 2 O 1985) : deuxième page pierre de l'église Saint-Jacques, 30 octobre 1849 (AD Landes, 2 O 1985) : troisième page
  • Chapelle funéraire de la famille Lacouture d'Aubaignan
    Chapelle funéraire de la famille Lacouture d'Aubaignan Dumes - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    ) : FAMILLE LACOUTURE D'AUBAIGNAN. Inscription et date (sur le soubassement, de part et d'autre de la porte
    Historique :
    Lacouture (Pédarzacq, Dumes 20 octobre 1818 - Balie, Dumes 25 janvier 1885), maire de Dumes, de sa seconde , Charles Lacouture senior (Pédarzacq, Dumes 18 octobre 1804 - idem 30 juin 1891), possède son propre tombeau dans le cimetière. La famille "Lacouture-Pédarzacq" offrit en 1890 le maître-autel de la nouvelle église, dû au sculpteur montois Éloi Ducom. Élise Lacouture d'Aubaignan donna à titre personnel, en 1889
    Titre courant :
    Chapelle funéraire de la famille Lacouture d'Aubaignan
    Appellations :
    de la famille Lacouture d'Aubaignan
  • Ensemble du maître-autel (autel, gradin, tabernacle)
    Ensemble du maître-autel (autel, gradin, tabernacle) Dumes - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    donateur et date (gravées sur le côté droit du tombeau d'autel) : Don de la famille / LACOUTURE-PÉDARZACQ
    Historique :
    , Charles Lacouture aîné (1804-1891), et son fils Henri (1846-1921). La belle-sœur de Charles, Élise Jean-Éloi Ducom (1854-1944), de Mont-de-Marsan, auteur de plusieurs autres autels pour des églises -Sever. Le meuble fut offert par la famille Lacouture, propriétaire du domaine de Pédarzacq à Dumes, dont d'Aubaignan, veuve de son frère Charles Lacouture cadet, offrit, sans doute dans le même temps, les autels de
    Référence documentaire :
    p. 95-104 SOURIGUES André. "Jean-Éloi Ducom (1854-1944)". Bulletin de la Société de Borda, 1971.
    Auteur :
    [donateur] Lacouture Jean Jacques Henri [sculpteur] Ducom Jean-Éloi [donateur] Lacouture Charles
  • Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur Saint-Yaguen - en village - Cadastre : 2017 E 468
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    1289 (tome II, n° 1589), puis Saint-Agané vulgairement Saint-Jacques au XVIIIe siècle (procès-verbal de Daugé, de rattacher "Yaguen" à l'espagnol "Iago" (Jacques), au prétexte que le bourg était une étape sur . En 1904-1905, enfin, l'architecte Henri Depruneaux construit un porche contre le mur occidental du du curé Jean Mauvoisin, une série de travaux vise à moderniser et à "épurer" l'aspect intérieur de
    Référence documentaire :
    p. 220-221 ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes ZAPATA Francis, ROUSSET Jean-Pierre. Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes. Bordeaux : Ed. Sud-Ouest, 2002. AM Saint-Yaguen. Dossier restauration des peintures murales de l'église par Jean-Marc Stouffs (1987 ) Dossier restauration des peintures murales de l'église par Jean-Marc Stouffs (1987). DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques. Étude préalable à la restauration de l''édifice. Février 2005. cathédrale de Dax. "Liber Rubeus" (XIe-XIIe siècles). Texte édité, traduit et annoté par Georges Pon et Jean P.110-113 SUAU Jean-Pierre, GABORIT Michelle. Peintures murales des églises de la Grande-Lande
    Auteur :
    [architecte diocésain] Depruneaux Henri Edmé Xavier
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Annexe :
    , nous aurions découvert les reliques de notre patron St Jacques ; selon eux, notre église aurait possédé solennellement la statue de St Jean-Baptiste, don de M. Péfau notre respectable paroissien. Désormais, le saint , deux magnifiques statues, l'une à St Michel, patron de la victoire, la seconde à Jeanne d'Arc, patronne reliques des saints sont de St Adéodat, martyr et de Ste Justine, martyre. Il a été dédié à St Jacques récréative des Rameaux : 147.000 francs." "Monument à la fontaine de St Jacques. Le dimanche 19 juillet 1959 : "Parrain Jean Larède (sic) adjoint au maire ; Marraine Marie Victoire Destangue, veuve de Vios du Gay ; J.B l'église de St Yaguen. Étaient maire M. Henri de Vios du Gay et desservant Bernard Chauton. Ont servi de parrain et marraine M. J.B. Péfau et Dame Jeanne Victoire de Vios du Gay née Lestage. Refondue en novembre le Monument à la Fontaine St Jacques. C'est lui qui a fait également les verrières de l'église de mot espagnol St Yago, il peut lui venir encore de St Jacques, qu'elle parait avoir toujours eu pour
    Vocables :
    Saint-Jacques-le-Majeur
    Illustration :
    Premier projet de construction d'un porche à l'église, par Henri Depruneaux, 1904 (Archives Second projet de construction d'un porche à l'église, par Henri Depruneaux, 1904 (Archives
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    Le mobilier des deux anciennes églises de Tartas, Saint-Jacques et Saint-Martin (sur l'emplacement de laquelle est édifié le nouveau Saint-Jacques), démolies en 1848, n'est connu qu'au travers des détaillée, celle de Louis de Suarez d'Aulan en avril 1742, mentionne ainsi à Saint-Jacques quatre autels ), une chaire à prêcher "bonne", des fonts surmontés d'un tableau (sans doute un Saint Jean-Baptiste ou , surmontait probablement l'autel dédié au Saint-Sacrement dans l'église Saint-Jacques (une confrérie du même , respectivement peu avant 1937 et en 2000. Après la construction de la nouvelle église Saint-Jacques, manifeste du nef en 1867. Toutes ces peintures, qui font de Saint-Jacques de Tartas la première église entièrement Louis III Samson et un autre du Carcassonnais Jean-Pierre II Aribaud, toutes pièces antérieures aux
    Référence documentaire :
    -1859) : Michel Lalanne (1831-1859), Marie Planté veuve Branères (1835-1836), Jean-Baptiste Villenave DESBORDES Henri. La vérité sur l'église de Tartas DESBORDES Henri. La vérité sur l'église de Tartas , Saint-Jacques du bout du pont, Saint-Martin, Saint-Jacques. Dax : Centre généalogique des Landes, 2008.
    Auteur :
    [sculpteur, auteur du modèle] Desvergnes Charles Jean Cléophas [fabricant de statues] Giscard Henri
    Localisation :
    Tartas - place Saint-Martin cours Saint-Jacques - en ville
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Annexe :
    église Saint-Jacques de Tartas (AD Landes, II F 932) "744. Tartas (église S. Jacques du Bout du pont expressément cité, il est hors de doute qu'il s'agit de l'église St-Jacques, comme les textes plus précis qui hors des murs, ayant été détruite par les Huguenots, vers 1569, l'église de St-Jacques devint est sûr, c'est que l'église St-Jacques s'écroula le dernier de l'an 1598 ou plutôt 1597, par le violent débordement des eaux. / [Autel de St Michel] Or, outre les autels de Notre-Dame et de St-Jacques qu'on répara grandement l'église St-Jacques en 1601 avec les deniers de la ville. "Elle fut agrandie siècle, cette église de St-Jacques ne se répare guère plus que celle de St-Martin et est englobée dans la même appellation générale d'église paroissiale paroissiale et collégiale de St-Jacques et St-Martin de Tartas. Quand Mgr d'Aulan vint la visiter (13 août 1742), l'église de St-Jacques n'avait qu'une nef avec grande église St-Jacques". Dans la chapelle du S. Sacrement fut encore inhumé, le 16 mars 1723, M. Paul
  • Ensemble de peintures monumentales : Vie de saint Jacques
    Ensemble de peintures monumentales : Vie de saint Jacques Pau - place de la Libération - en ville
    Historique :
    de l'artiste, Henri Morisset, nous permet de le dater de 1898.
    Représentations :
    cycle narratif Vocation de saint Jacques le Majeur et saint Jean prédication de saint Jacques décollation saint Jacques le Majeur à la bataille de Clavijo Jacques. On peut voir, de gauche à droite et du sud au nord : La vocation de saint Jacques, La prédication de saint Jacques, La décapitation de saint Jacques et Saint Jacques à la bataille de Clavijo.
    Auteur :
    [peintre] Morisset Henri
    Titre courant :
    Ensemble de peintures monumentales : Vie de saint Jacques
    Illustration :
    Vocation de saint Jacques. IVR72_20126490195NUC2AQ Prédication de saint Jacques. IVR72_20126490198NUC2AQ Décapitation de saint Jacques. IVR72_20126490197NUC2AQ Saint Jacques à la bataille de Clavijo. IVR72_20126490196NUC2AQ Détail de la signature d'Henri Morisset. IVR72_20126490193NUC2A
  • Lycée polyvalent Jean-Monnet
    Lycée polyvalent Jean-Monnet Libourne - 10 avenue Henri-Brulle - en ville - Cadastre : 2018 CH 301
    Historique :
    Le lycée professionnel industriel et hôtelier Jean-Monnet a été construit en 1988. Les maîtres d’œuvre sont les architectes Jacques Puissant, Alain Ducasse, Dominique Gorse, et Philippe Veron métallerie et mécanique auto. Jean Monnet (1888-1979) était un banquier international. Il est considéré comme
    Précision dénomination :
    Lycée professionnel industriel et hôtelier Jean-Monnet
    Description :
    Le lycée Jean-Monnet est situé au sud du bourg de Libourne, proche de la ligne de chemin de fer
    Auteur :
    [architecte] Puissant Jacques
    Localisation :
    Libourne - 10 avenue Henri-Brulle - en ville - Cadastre : 2018 CH 301
    Titre courant :
    Lycée polyvalent Jean-Monnet
    Appellations :
    Lycée Jean-Monnet
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur Saint-Yaguen - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    tableau de St Jean" (probablement un Baptême du Christ), d'acquérir un coffre-fort à deux clefs et de marbrier toulousain Léopold Gabens. Le peintre-doreur tarusate Jean Joseph Jules Ponse complète le décor de les dévotions nouvelles (Sacré-Cœur de Jésus, Notre-Dame de Lourdes, Jeanne d'Arc). Cet ensemble demeure quasiment intact jusqu'au milieu du XXe siècle, quand le curé Jean Mauvoisin entreprend dès son de saint Joseph) entraîne leur restauration scrupuleuse en deux étapes (la dernière par Jean-Marc
    Référence documentaire :
    AM Saint-Yaguen. Dossier restauration des peintures murales de l'église par Jean-Marc Stouffs (1987 ) Dossier restauration des peintures murales de l'église par Jean-Marc Stouffs (1987). DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques DESQUEYROUX Claire. Saint-Yaguen, église Saint-Jacques. Étude préalable à la restauration de l''édifice. Février 2005. cathédrale de Dax. "Liber Rubeus" (XIe-XIIe siècles). Texte édité, traduit et annoté par Georges Pon et Jean P.110-113 SUAU Jean-Pierre, GABORIT Michelle. Peintures murales des églises de la Grande-Lande
    Auteur :
    [doreur] Ponse Jean Joseph (Jules)
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Annexe :
    (collatéral sud) en 1872 par le peintre et doreur de Tartas Jean-Joseph (Jules) Ponse (1816-1884). , nous aurions découvert les reliques de notre patron St Jacques ; selon eux, notre église aurait possédé solennellement la statue de St Jean-Baptiste, don de M. Péfau notre respectable paroissien. Désormais, le saint , deux magnifiques statues, l'une à St Michel, patron de la victoire, la seconde à Jeanne d'Arc, patronne reliques des saints sont de St Adéodat, martyr et de Ste Justine, martyre. Il a été dédié à St Jacques récréative des Rameaux : 147.000 francs." "Monument à la fontaine de St Jacques. Le dimanche 19 juillet 1959 : "Parrain Jean Larède (sic) adjoint au maire ; Marraine Marie Victoire Destangue, veuve de Vios du Gay ; J.B l'église de St Yaguen. Étaient maire M. Henri de Vios du Gay et desservant Bernard Chauton. Ont servi de parrain et marraine M. J.B. Péfau et Dame Jeanne Victoire de Vios du Gay née Lestage. Refondue en novembre le Monument à la Fontaine St Jacques. C'est lui qui a fait également les verrières de l'église de
    Illustration :
    Statue : Saint Jacques le Majeur. IVR72_20184002138NUC2A Statue : Saint Jacques le Majeur (détail). IVR72_20184002139NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Larbey - en village - Cadastre : 2014 C 383
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    jusqu'à la Révolution du grand archiprêtré de Chalosse (siège à Saint-Jean d'Aulès, Doazit). L'église , liée à la présence d'un établissement hospitalier destiné aux pèlerins de Saint-Jacques, est une celui du portail de Saint-Jean d'Aulès). Une tour massive, formant porche au rez-de-chaussée, est
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Larbey, par le curé Jean Harambure, s.d. (vers 1883-1890). p. 29-31 CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    sacrement établie dans la parroisse St Jean Baptiste de Larbey l'année mil six cens quarante cinq suivant . Mr Me Jean Despoys lors curé de Larbey / Catalogue des confrères et sœurs [...]". - "Ordonnance ) : "Inventaire des objets que possédait l'église de Larbey lors de mon [du curé Jean Harambure] arrivée dans la St Michel pour Missel, 3 Offices St Michel pour bréviaire, 6 Offices St Jean-Baptiste et de St Joseph pour bréviaire, 2 Messe St Jean-Baptiste et St Joseph pour Missel". - 1912 (25.11) : facture de la ) : facture de la maison "A Jeanne d'Arc" Genin (47, rue de Sèvres à Paris) pour "2 gerbes lys". - 1913 (13.10 Toulouse à Lourdes) au curé Garralon, relative au prix d'une "statue de St Jean [Baptiste], décorée, 1m30 (manteau bleu-vert avec plis dorés, peau de Bicq [sic]". - 1924 (30.7) : facture de Henri Chantrel fils Extraits de la monographie paroissiale de Larbey, par le curé Jean Harambure (vers 1883-1890 ) Vocable : église Saint-Jean-Baptiste ; puis, à partir de 1701, ajout de "des Royaux". Maison presbytérale
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • 14 verrières des collatéraux : Notre-Dame de Buglose, Fuite en Égypte, Sainte Madeleine, Sainte Cécile, Sainte Thérèse d'Avila, Sainte Anne, Saint Jean l’Évangéliste, Saint Lucien d'Antioche ou de Beauvais, Saint Vincent de Paul, Saint Henri, Saint Marcellin, Sainte Hélène, Saint Jean-Baptiste, L'archange Raphaël ou l'ange gardien (baies 3 à 9, 11 à 16)
    14 verrières des collatéraux : Notre-Dame de Buglose, Fuite en Égypte, Sainte Madeleine, Sainte Cécile, Sainte Thérèse d'Avila, Sainte Anne, Saint Jean l’Évangéliste, Saint Lucien d'Antioche ou de Beauvais, Saint Vincent de Paul, Saint Henri, Saint Marcellin, Sainte Hélène, Saint Jean-Baptiste, L'archange Raphaël ou l'ange gardien (baies 3 à 9, 11 à 16) Gamarde-les-Bains - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    la cité et du diocèse d'Acqs, mort à Gamarde en 1873 (verrière 8) ; Jean Biès (1837-1922), ancien verrière de Saint Vincent de Paul, patron du diocèse (verrière 11) ; Henri Ducournau, président de la citée, pour la verrière 14 ; Jean-Baptiste Pardaillan (verrière 15) ; Louise Marie Elise Ducournau, née d'Avezac de Moran (1820-1881), épouse d'Henri Ducournau, pour la verrière 16. La plupart des compositions encore le carton d'Ingres pour le vitrail de Saint Henri II à Notre-Dame-de-la-Compassion à Neuilly
    Référence documentaire :
    p. 55-57 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le
    Représentations :
    saint Jean l'Evangéliste calice serpent saint Henri de Bamberg empereur d'Allemagne couronne sceptre globe saint Jean-Baptiste bénédiction : sainte Anne ; baie 9 : saint Jean l’Évangéliste ; baie 10 : saint Lucien d'Antioche (une chaîne au cou 12 : saint Henri II empereur ; baie 13 : saint Marcellin (détruit) ; baie 14 : sainte Hélène ; baie 15 : saint Jean-Baptiste ; baie 16 : l'archange Raphaël (ou l'ange gardien).
    Auteur :
    [peintre] Ingres Jean-Auguste-Dominique [donateur] Ducournau Henri
    Titre courant :
    Beauvais, Saint Vincent de Paul, Saint Henri, Saint Marcellin, Sainte Hélène, Saint Jean-Baptiste Cécile, Sainte Thérèse d'Avila, Sainte Anne, Saint Jean l’Évangéliste, Saint Lucien d'Antioche ou de
    Illustration :
    Baie 9 : Saint Jean l'Evangéliste (détail). IVR72_20134000514NUC2A Baie 12 : Saint Henri (détail). IVR72_20134000508NUC2A Baie 15 : Saint Jean-Baptiste (détail). IVR72_20134000506NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Ronsacq
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Ronsacq Meilhan - Ronsacq - en écart - Cadastre : 2017 ZI 22
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    L'église Saint-Jean-Baptiste de Ronsacq (ou Ronsac) n'est pas mentionnée dans le Liber rubeus de la 1878 par les Delestan de Dax ; réparations à l'église et au cimetière par le charpentier Jean Dupouy en
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Ronsacq
    Annexe :
    Jean-Baptiste en est le patron. 3° La chapelle de St-Vincent. Bâtie sur le bord de la forêt de Marsacq monnaie à la date et à l'effigie de Henri IV, époque où la piété des catholiques dut réparer les ravages honorable de St-Sever, ayant un domaine à Aurice. [...] Il est mort à St-Sever. 1831. M. Lacouture devient d'une grange que celui d'une église. [...] 1850. Après la mort de M. Lacouture, le titre de Meilhan fut dans les fondations, il fut appelé à St-Jean-d'Août, et de là, plus tard, à Castandet où il mourut
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • 3 verrières du chœur : Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, Sainte Catherine et saint Pierre, Saint Jacques et sainte Marguerite (baies 0 à 2)
    3 verrières du chœur : Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, Sainte Catherine et saint Pierre, Saint Jacques et sainte Marguerite (baies 0 à 2) Gamarde-les-Bains - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    de Jésus), et par le président du conseil de fabrique, Henri Ducournau (pour celle du Sacré-Cœur de commune. Jacques Larrère et Marguerite Maniort offrirent les lancettes gauche et droite de la verrière 2
    Référence documentaire :
    p. 55-57 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le
    Représentations :
    saint Jacques le Majeur sainte Marguerite d'Antioche bénissant, avec les clés (lancette droite) ; baie 2 : saint Jacques le Majeur en pèlerin, avec le bâton, la
    Auteur :
    [donateur] Ducournau Henri
    Titre courant :
    Jacques et sainte Marguerite (baies 0 à 2)
    Illustration :
    Baie 2 : saint Jacques et sainte Marguerite. IVR72_20134000494NUC2A Baie 2 : saint Jacques et sainte Marguerite (détail). IVR72_20134000495NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste-Notre-Dame-des-Infirmes
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste-Notre-Dame-des-Infirmes Eaux-Bonnes - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2018 AN 158
    Historique :
    nécessaires à la vie des villégiateurs. Le site est placé sous le patronage de saint Jean-Baptiste, par
    Description :
    , l'évangéliste saint Mathieu avec sa plume et un ange. A droite de l'entrée, se trouvent: saint Jacques le Majeur et son bâton de pèlerin, l'évangéliste saint Jean (St. Ioannes Evang.) et son manuscrit de l'Apocalypse, saint Jérôme de Stridon (St. Hieronimus, doctor) traducteur de la bible, saint Jean de Dieu colombes du saint Esprit ; à droite le baptême du Christ dans le Jourdain par saint Jean-Baptiste, qui, du
    Auteur :
    [carrier] Laplace Jacques
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste-Notre-Dame-des-Infirmes
    Appellations :
    Église Saint-Jean-Baptiste-Notre-Dame-des-Infirmes
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    Illustration :
    Henri Plaut. IVR72_20186400779NUC1A L'ancienne chapelle en 1862, cliché stéréoscopique de Jean Andrieu. IVR72_20186400750NUC1A
  • Ferme, prieuré de bénédictins, dit prieuré Saint-Jean-Baptiste
    Ferme, prieuré de bénédictins, dit prieuré Saint-Jean-Baptiste Échourgnac - Plaisance - isolé - Cadastre : 1997 G2 244
    Historique :
    bénédictins de la congrégation Notre-Dame-d'Espérance, fondé par le Père Henri Marie Guilluy. Le site la prière sont les préceptes de cette communauté dont le prieur était le frère Henri Quintel, auquel a succédé Jacques Waldmann. Après l'arrivée des moines, la route a été contournée par l'est et le
    Titre courant :
    Ferme, prieuré de bénédictins, dit prieuré Saint-Jean-Baptiste
    Appellations :
    prieuré Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Laluque - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    dernière par le Bordelais Jean-Henri Bonnet en 1897 pour la partie occidentale de la nef. Cet ensemble n'a
    Auteur :
    [marchand] Dussaut Jeanne dite Jeannette
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    l'évêque de Dax Jean-Jacques du Sault. Après avoir pris le nom de Daret de Caseneufve (ou Cazeneuve), il sanctuaire l’on dirait de riches tapis de velours, tous parsemés de fleurs d’or et des monogrammes de St Jean chaire, les fonts baptismaux, les statues des autels de la Ste Vierge et de St Jacques (sic), les vitraux 1732. / de Morian, curé de Vicq, devient curé en 1733. / Betbedat, déjà vicaire, curé en 1733. Jacques le dit curé s’est contenté de dire qu’il prenait le nom de sieur Jean Bordes, sans vouloir coucher , elle avait été donnée avec les dalmatiques noires par Jean Labeyrie, ancien maire de Laluque et les débris de la démolition. Elle était plus grande que celle de St-Jean qui seule demeure et à aujourd’hui sous le double titre de St-Pierre et de St-Jean de Lier. Les mêmes archives départementales à . 10. Payé à la Dame Jeanne Dussaut de Dax pour une chappe (sic) noire, deux étolles (sic) dont une les faces (Christ portant sa croix, saint Jean l'Évangéliste [d'après Le Dominiquin], triangle
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Barthélemy)
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Barthélemy) Poyanne - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    Le mobilier des deux édifices qui ont précédé l'église actuelle, Saint-Jean-Baptiste de Salles et (Saint-Jean-Baptiste, Saint-Barthélemy, Notre-Dame). Aucun élément de ce mobilier ante-révolutionnaire
    Référence documentaire :
    Dons et legs à la fabrique (1828-1883) : Marie Élisabeth Auguste Meyranx (1828), Jean-Baptiste bellaing (1840-1841), Marguerite Labrouche (1860-1862), Jeanne Lavielle (1862-1864), Marie Léopold Joseph
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Barthélemy)
    Annexe :
    ". Érection par Mgr Lanneluc, le 15 avril 1840, de l'autel "dédié à St Jean-Baptiste" en autel privilégié Mr & Mad.e Léopold de Bellaing, propriétaires du château, Mr Jean LOrreyte, leur régisseur, ont fait un cénotaphe au lieu où a été inhumée Dame Hedwige Joseph Moreau de Bellaing, veuve de sieur Jacques Épivent./ Assistaient à la bénédiction de la 1ère pierre : Jean Coudroy, maire, Jean Lorreyte, adjoint , Alexandre Lépine, président du conseil de fabrique, Jean-Lucien Malet chanoine honoraire, archiprêtre de Mont-de-Marsan, Jean Tastet, chanoine honoraire, curé doyen de Soustons, Antoine Lamaison, chanoine -Pierre de Mont, Beaurredon, curé d'Ozourt, Jean-Pierre Lorreyte, curé de Ste Colombe, Sansamat, curé médecine, maire de Vicq, Larrieu, maire de Laurède, Jean Pussacq, maire d'Onard, Saubaigné, maire de Mugron , d'un côté, et Jean Mons, Germain Lafitte, M.es tailleurs de pierre, h[abitan]t Montfort et Tartas . paroiss. (3) Arch. de M. Du Boucher, de Dax. III. L'ancien prieuré de St-Jean de Salles Vers le Nord, le
  • Ensemble de 5 verrières : Cœurs sacrés de Jésus et Marie ; Sainte Jeanne de Valois et Notre-Dame de Lourdes ; Monogrammes du Christ et de la Vierge ; Saint Vincent de Paul, Notre-Dame de Maylis et Notre-Dame de Buglose (baies 0, 1, 4, 6 et 7)
    Ensemble de 5 verrières : Cœurs sacrés de Jésus et Marie ; Sainte Jeanne de Valois et Notre-Dame de Lourdes ; Monogrammes du Christ et de la Vierge ; Saint Vincent de Paul, Notre-Dame de Maylis et Notre-Dame de Buglose (baies 0, 1, 4, 6 et 7) Dumes - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    JOSEPHINE / LACOUTURE / de PEDARZACQ (lancette gauche) ; DON de / Mme HENRI / LACOUTURE / Née DAGES ÉLISE / LACOUTURE / née D'AUBAGNAN (sic). Armoiries (dans l'oculus sommital) : de Victor Jean-Baptiste
    Historique :
    , propriétaire du domaine de Pédarzacq (voir les tombeaux familiaux au cimetière) : Mme Henri Lacouture, née Marthe Marie Jeanne Dages, et sa belle-sœur Joséphine Lacouture (cousine germaine de Blanche de Navailles le même dessin préparatoire non daté, furent offertes par des membres de la famille Lacouture central de la fenêtre) est un don de leur tante par alliance, Mme Charles Lacouture, née Élise d'Aubaignan
    Référence documentaire :
    p. 38 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le
    Représentations :
    figure sainte Jeanne de Valois Immaculée Conception lys , sainte Jeanne de Valois avec la maquette du couvent de l'Annonciade de Bourges, à droite Notre-Dame de
    Auteur :
    [donateur] Lacouture Marthe Marie Jeanne [donateur] Lacouture Élise
    Titre courant :
    Ensemble de 5 verrières : Cœurs sacrés de Jésus et Marie ; Sainte Jeanne de Valois et Notre-Dame de
    Illustration :
    Baie 1 : Sainte Jeanne de Valois et Notre-Dame de Lourdes. IVR72_20164001081NUC2A Baie 1 : Sainte Jeanne de Valois et Notre-Dame de Lourdes (détail : monogramme du verrier Baie 1 : Sainte Jeanne de Valois et Notre-Dame de Lourdes (détail : inscription concernant la Baie 1 : Sainte Jeanne de Valois et Notre-Dame de Lourdes (détail : inscription concernant la
  • Tombeau de la famille Henri Lacouture
    Tombeau de la famille Henri Lacouture Dumes - en village
    Dossier :
    Ensemble. Tombeau de la famille Henri Lacouture
    Auteur :
    AuteurIllustration Maisonnave Jean-Philippe
  • Tombeau de la famille Henri Lacouture
    Tombeau de la famille Henri Lacouture Dumes - en village
    Dossier :
    Détail des plaques funéraires. Tombeau de la famille Henri Lacouture
    Auteur :
    AuteurIllustration Maisonnave Jean-Philippe
1 2 3 4 7 Suivant