Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien presbytère, aujourd'hui commerce
    Ancien presbytère, aujourd'hui commerce Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 5, 7 et 9 rue du Presbytère - en village - Cadastre : 2013 B5 934
    Historique :
    Lors de la démolition de l'ancien presbytère de Dignac vers 1853, une partie des matériaux est conservée pour être remployée à la construction d'un nouveau presbytère et d'une mairie prévus au Centre. Ce dernier est bâti entre 1854 et 1856 sur les plans de l'architecte Édouard Bonnore et sous la
    Référence documentaire :
    . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 39 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal AD Gironde. 2 O 1966. Presbytère. Acquisition d'un terrain pour le presbytère et la mairie, 1855 . Acquisition d'un terrain pour le presbytère et la mairie, 1855.
    Description :
    taille et couvert d'un toit à à croupes. La façade principale, au sud-ouest, est percée de neuf ouvertures ; la travée centrale, en ressaut, est encadrée de jambes à bossage et sommée d'un fronton
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 5, 7 et 9 rue du Presbytère - en village - Cadastre : 2013 B5
    Annexe :
    Documentation complémentaire AD Gironde. 157 T 2-B. Commission des monuments historiques et bâtiments civils. Bâtiments municipaux, presbytères et monuments civils (1839-1911). AD Gironde, 2 O 1966 . Presbytère. Travaux, 25 mai 1913. "Au presbytère, la charpente, dont plusieurs parties sont vermoulues et dont l’ensemble est formé de poutres et de solives superposées et non liées, est à la merci d’un coup hangar à bois, un jardin, le tout parfaitement limité dans son ensemble et confrontant : de l’Est et du Sud à des chemins vicinaux, (…) et du Nord à un passage conduisant à une petite construction servant de remise au corbillard, tel d’ailleurs que l’immeuble se poursuit et comporte sans aucune exception
1