Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Paulin
    Église paroissiale Saint-Paulin Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - en village - Cadastre : 2013 B5 913
    Historique :
    Dès 1790, les trois anciennes paroisses de Jau, Dignac et Loirac sont rassemblées pour ne former des anciennes églises. Le curé obtient l'interdiction des églises de Jau et de Dignac, tandis que possibilité de travaux de réparations à effectuer dans les églises de Jau et de Dignac, ainsi qu'au presbytère commune de Jau-Dignac-Loirac, arrondissement de Lesparre, Gironde, est érigée en succursale". Par décret du 22 septembre 1850, Jau et Dignac sont désignées chapelles de secours. Le conseil municipal ne Jau et de Dignac sont supprimées par décret du ministre de l’Instruction Publique et des Cultes, le 21 de Jau. Il est également proposé que l'église de Dignac soit érigée en succursale. Le curé Chauchard calmer les esprits. Le ministre de la Justice et des Cultes ratifie l’érection de Dignac en succursale préfet "la bénédiction et l’ouverture de la nouvelle église de Loirac, dimanche prochain 18 octobre". Le 26 août 1849, le ministère de la Justice et des Cultes autorise le trésorier de la Fabrique de Jau à
    Référence documentaire :
    AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municipal (non coté). Eglise AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municipal (non coté). Eglise . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 26-36 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal AD Gironde. 2 O 1966. Eglise paroissiale. Devis et paiement pour l'achat d'une cloche, 1890. Devis et paiement pour l'achat d'une cloche en cuivre rouge et étain, au fondeur Vauthier (Saint-Emilion paroissiale. Travaux à l'église, 17 novembre 1901. Travaux à l'église (croisées et portail), 17 novembre 1901.
    Représentations :
    Les chapiteaux de la façade sont ornés de feuilles d'acanthe, de pommes de pin et d'une torsade. Le
    Description :
    . Elle est bâtie en moellon enduit et la façade est traitée en pierre de taille ; les chaînages d’angle , les jambes harpées, les encadrements des baies, les solins de murs et la flèche du clocher sont également en pierre de taille. La façade ouvre sur la place publique et dans l’axe de la rue de l’Église 4 pilastres à chapiteaux corinthisants supportant un entablement et un fronton triangulaire mouluré fenêtre en plein-cintre. Les bras de transept présentent un chaînage d'angle en bossage plat et un fronton le flanc nord, à l’extrémité est, est percée une porte dotée d'un porche à colonnes et chapiteaux circulaires à palmes soutenant un entablement et un fronton triangulaire ; sur le flanc sud, une excroissance polygonale est ajourée d'oculus et ornée de crochets. A l’intérieur, l’église comprend une nef unique de 7 Vierge et à saint Joseph. L'abside en cul-de-four est flanquée de deux annexes, servant de sacristies. Au mondiale et une chaire en bois.
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - en village - Cadastre : 2013 B5 913
    Annexe :
    du conseil de fabrique, l'autre du conseil municipal de Jau, Dignac et Loirac, ayant pour objet nouvelle église appelée centrale. La commune de Jau, Loirac et Dignac dont la population n'atteint pas 1800 d'obtenir l'autorisation de démolir les églises ou chapelles de Jau et de Dignac et d'employer les matériaux centre des trois secteurs. Ce projet trouva de la résistance parmi les habitants de Jau et de Dignac des populations de Jau et de Dignac fit conserver les leurs. Depuis cette époque, l'existence simultanée de l'église centrale et des deux chapelles de Jau et de Dignac entretient entre ces populations de Jau et de Dignac ne vont pas à l'église centrale, et non contents de cela, ils empêchent leurs outre par les mêmes délibérations, que les presbytères de Jau et de Dignac soient aussi démolis. je Loirac, et qui ont été choisis par l'archevêque pour être les instruments passifs de ses projets hostiles 22 septembre dernier, l'église de Loirac a seule le titre de succursale, et ses deux autres annexes
    Illustration :
    Carte postale (collection particulière), 1ère moitié du 20e siècle : place et église
  • École, ancienne école de filles
    École, ancienne école de filles Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 12 chemin de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 B 970
    Historique :
    ; il demande alors que l'école des sœurs soit érigée en école communale et que la supérieure soit nommée institutrice communale. Celle-ci est finalement maintenue et l'école des sœurs est reconnue école une école plus grande et plus spacieuse pour les filles, l'actuelle étant en mauvais état. Le bâtiment est construit sur un terrain acquis de Bernard Montfoulet, viticulteur à Loirac, situé à l'ouest de
    Référence documentaire :
    AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1875-1894. 1D4. Ecole. Choix AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1875-1894. 1D4. Ecole AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1875-1894. 1D4. Ecole AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municipal (non coté). Ecole . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 54 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal
    Description :
    porte centrale moulurée et à corniche est encadrée de jambes à bossage et surmontée d'un fronton triangulaire. Les ailes formant pignon sont percées de deux baies à traverse et meneau. La façade postérieure
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 12 chemin de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 B 970
    Annexe :
    Documentation sur les écoles de Jau-Dignac-et-Loirac AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de communale. AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal 1860-1875. 1D3 dont l’une est beaucoup plus grande que l’autre (…). AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations l’autorité supérieure (…). AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal 1860-1875 charges approuvés par le conseil. AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal 1860-1875. 1D3. Création d'une conseil est partagé sur le choix à faire. AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations du conseil d’un emplacement. AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal 1875-1894 . AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal 1875-1894. 1D4. Choix de la conseil vote l’expropriation pour cause d’utilité publique. AM Jau-Dignac et Loirac, Registre de
    Illustration :
    Carte postale (collection particulière), 1ère moitié du 20e siècle : Mairie et Ecole des filles
  • Mairie
    Mairie Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 20 chemin de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 B 969
    Historique :
    avait demandé au sous-préfet l'autorisation d'utiliser le produit de la démolition des églises de Jau et Dignac et de la vente des trois presbytères pour l'achat d'un terrain appartenant à l'abbé Martial afin bâtie au sud-ouest, entre 1853 et 1856, sur les plans de l'architecte Bonnore. Le conseil municipal d'y construire une mairie et un presbytère. Des réparations y sont apportées en 1866 puis en 1879. Ce bâtiment étant devenu trop exigu et vétuste, la commune acquiert en 1896 un terrain avec une maison lieu le 27 octobre 1898 et le bâtiment est inauguré dès le 21 avril 1898. Des travaux sont entrepris en
    Référence documentaire :
    AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1860-1875. 1D3. Mairie AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1875-1894. 1D4. Mairie . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 62-64 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal
    Description :
    de taille et couvert d'un toit à croupes en tuile mécanique. Délimitée par des pilastres d'angle à en léger ressaut, également soulignée de pilastres à bossage, et surmontée d'un fronton triangulaire avec couronnement formé de volutes et de boules en amortissement. Les fenêtres à traverse et meneau sont sommées d'une corniche avec consoles à glyphes et gouttes.
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 20 chemin de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 B 969
    Illustration :
    Carte postale (collection particuilère), 1ère moitié du 20e siècle : la Mairie et l'Ecole des Carte postale (collection particulière), 1ère moitié du 20e siècle : Mairie et monument des Morts
  • École primaire
    École primaire Bégadan - 1 route de port de By - en village - Cadastre : 2012 A 1029
    Historique :
    , également dû à Edouard Bonnore. On peut aussi mentionner les écoles de Jau-Dignac-et-Loirac (Godet Entre 1837 et 1891, l’école est installée dans une maison située au sud de l’église. Jugeant le local insalubre et trop exigu, le conseil municipal décide de faire bâtir une nouvelle école . L’architecte Jean-Édouard Bonnore fournit les plans et devis. Le chantier est confié à l'entrepreneur Justin Taurelle. En 1904, le conseil municipal décide de faire agrandir l’école des garçons et de faire bâtir une école pour les filles. L’architecte Godet en signe les plans et les travaux sont exécutés par l'entrepreneur Galloin. Le nouveau bâtiment est construit au nord et parallèlement au premier, en conservant les formes et proportions comme préconisé par le conseil municipal en juillet 1904. Les travaux sont terminés au cours de l’année 1907. Dans les années 1950, l’aménagement d’un préau, l’installation de l’eau et , architecte), de Saint-Estèphe et de Talais (Bonnore, architecte).
    Référence documentaire :
    Correspondance entre l'académie et la préfecture relative au projet de faire construire une Vente de l'ancienne maison d'école et du jardin dépendant, 15 janvier 1893. Arrêté d'approbation du projet d'agrandissement de l'école des garçons et la construction d'une
    Description :
    par la cour de récréation et reliés, à l’ouest, par des bâtiments récents abritant de nouvelles salles de classe, des sanitaires et un préau. Le bâtiment sud (ancienne école des garçons) est formé d'un corps central en rez-de-chaussée ou vert de quatre baies à traverse et meneau, flanqué de deux ailes à . Chaînes d'angle à bossage, bandeaux et encadrements en pierre de taille soulignent l'architecture. Le
1