Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 191 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    Dédicace (en deux lignes sur le vase supérieur, les différents membres séparés par des losanges
    Historique :
    - Gamarde 1835), cousinait avec le Chevalier de Sauviac par les Laborde. L'adjoint au maire dont le nom Gamarde dès 1813, sa profession expliquant peut-être cette mention privilégiée, alors que les noms du Cloche fondue en 1834 pour l'ancienne église de Gamarde par le fondeur dacquois François-Dominique Charles de Behr (1814-1895), maire de Gamarde (1844-1870 et 1878-1884), dont le nom est inscrit sur la grosse cloche de l'église (réf. IM40004845). La marraine, Marthe Sepz, née Defos du Rau (Gamarde 1778
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    Origine :
    lieu de provenance Gamarde-les-Bains - ancienne église - en écart
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    - Gamarde 1934), offrit de son côté les verrières 1 et 14. Le baron Louis Charles de Behr (Paris 1814 Cloche fondue en 1866 pour l'ancienne église de Gamarde par Auguste Hildebrand, fondeur de parrain de la cloche de Gamarde, Henri Ducournau (1810-?), président de la fabrique et futur maire de la commune (de 1885 à 1888), devait offrir à la nouvelle église en 1880 le maître-autel et les verrières 0 et - Gamarde 1895), propriétaire du château de Soustra à Gamarde, fut le maire de la commune de 1844 à 1870
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    Origine :
    lieu de provenance Gamarde-les-Bains - ancienne église - en écart
  • Cloche (n° 3)
    Cloche (n° 3) Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    , elle fut fondue en 1852 pour l'ancienne église de Gamarde par le fondeur dacquois François-Dominique Mons (Montfort-en-Chalosse 1826 - Gamarde 1909), avait épousé en janvier 1843 Jean-Baptiste Defos du
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    Origine :
    lieu de provenance Gamarde-les-Bains - ancienne église - en écart
  • Monument votif à sainte Thérèse de Lisieux (tronc, estampe, tableau et son cadre-retable, 7 ex-votos)
    Monument votif à sainte Thérèse de Lisieux (tronc, estampe, tableau et son cadre-retable, 7 ex-votos) Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions gravées et dorées ou peintes en noir sur les ex-votos : MERCI (quatre ex-votos
    Historique :
    après la canonisation de la carmélite, par l'abbé Joseph Bordes (1880-1944), curé de Gamarde de 1924 à 1932 (fusillé en Allemagne en 1944 et inhumé dans l'église, réf. IM40004798). Les formes et le décor une toile et retouchée à l'huile, a été complétée par une vue de l'église de Gamarde peinte au bas de
    Représentations :
    Gamarde depuis l'ouest avec, à droite, le monument aux morts de la commune (alors installé devant la
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Aquitaine, 40, Saint-Paul-lès-Dax
    Annexe :
    !" / - / CHANT / REFRAIN. Du ciel sur la terre regarde / Et sur nous fais tomber quelques fleurs / Sur tous les enfants de GAMARDE, / Thérèse, ô notre aimable sœur. / (Joseph BORDES).
    Illustration :
    Tableau : Sainte Thérèse de Lisieux et vue de l'église de Gamarde. IVR72_20134000697NUC2A Détail du tableau : vue de l'église de Gamarde. IVR72_20134000698NUC2A
  • Ensemble de la chapelle funéraire de l'abbé Bordes (monument aux morts, dalle funéraire, plaques commémoratives, verrière, clôture de chapelle, document imprimé)
    Ensemble de la chapelle funéraire de l'abbé Bordes (monument aux morts, dalle funéraire, plaques commémoratives, verrière, clôture de chapelle, document imprimé) Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    , 6 pour la Seconde, parmi lesquels l'abbé Joseph Bordes) gravés et peints en rouge sur les piédroits DIOCÈSE / A / SON VICAIRE GÉNÉRAL / - / LES PATRONAGES DES LANDES / LES JEVNESSES CATHOLIQVES LANDAISES / LEVR REGRETTÉ DIRECTEVR. Dédicace (sur l'intrados du piédroit de droite de l'arcade) : LES ANCIENS DV GAMARDE / A / SON PASTEVR VÉNÉRÉ / - / LA SECTION DE L'VNION NATIONALE / DES COMBATTANTS DE MONT-DE-MARSAN
    Historique :
    Croix de guerre et la Légion d'honneur. Curé de Gamarde de 1924 à 1932, professeur au séminaire de 30 novembre 1944. Sa dépouille fut transférée à Gamarde (sa dernière paroisse comme desservant) et collatéral nord, fut conçue à la fois comme le sépulcre de l'abbé et comme un monument commémorant les morts du député-maire de Gamarde, Joseph Defos du Rau (1884-1970) -, elle fut achevée en 1947, date conservés dans les églises landaises d'Orx, Maillas et Sanguinet.
    Référence documentaire :
    p. 143 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I p. 45, 55 ALEGRIA Ludivine. Monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Landes. Bordeaux : Le
    Représentations :
    Les battants de la clôture sont ornés de croix grecques rayonnantes et de cercles dorés. La statue gisante représente un Poilu mort enveloppé dans les plis du drapeau, une palme (en régule) à son côté. Le Sacré-Cœur de Jésus en pied, les mains offertes montrant les stigmates. La dalle funéraire en marbre
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    Illustration :
    Entrée de la chapelle au nord du porche, avec les inscriptions commémoratives des morts des deux Piédroit occidental de l'entrée de la chapelle, avec les inscriptions commémoratives des morts de Piédroit oriental de l'entrée de la chapelle, avec les inscriptions commémoratives des morts des
  • Ciboire (n° 1)
    Ciboire (n° 1) Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    siècle, peu après l'instauration du poinçon losangique pour les fabricants d'orfèvrerie. Le ciboire de Gamarde porte sur le pied une inscription soigneusement gravée, "prêté par D[emoisel]le C.h.ne Bérard". La famille Bérard, originaire de Gamarde, s'illustra dans le négoce à Bordeaux aux XVIIe et XVIIIe siècles (H (Bordeaux 1727/28 - Gamarde 1811), restée célibataire, recueillit en 1784 la succession de son cousin Adrien Darbo de Castetmerle à Gamarde (maison Gamardès) et s'y installa jusqu'à sa mort le 14 décembre 1811 registre de catholicité de Gamarde, daté de 1822, rappelle que Mlle Bérard cacha pendant la Révolution son parent l'abbé Soustra, curé de Garrey (paroisse voisine de Gamarde). Membre de la confrérie du Saint -Sacrement, elle légua à celle-ci la somme de 100 francs, ainsi que 100 autres francs à l'église de Gamarde.
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Calice
    Calice Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    Calice exécuté par les orfèvres parisiens associés Jamain et Chevron, actifs de 1865 à 1879. Il fut offert par Catherine Puyo (Dax 1817 - Gamarde 1903), épouse en 1841 du docteur Antoine Joseph Edmond Brus
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • 14 verrières des collatéraux : Notre-Dame de Buglose, Fuite en Égypte, Sainte Madeleine, Sainte Cécile, Sainte Thérèse d'Avila, Sainte Anne, Saint Jean l’Évangéliste, Saint Lucien d'Antioche ou de Beauvais, Saint Vincent de Paul, Saint Henri, Saint Marcellin, Sainte Hélène, Saint Jean-Baptiste, L'archange Raphaël ou l'ange gardien (baies 3 à 9, 11 à 16)
    14 verrières des collatéraux : Notre-Dame de Buglose, Fuite en Égypte, Sainte Madeleine, Sainte Cécile, Sainte Thérèse d'Avila, Sainte Anne, Saint Jean l’Évangéliste, Saint Lucien d'Antioche ou de Beauvais, Saint Vincent de Paul, Saint Henri, Saint Marcellin, Sainte Hélène, Saint Jean-Baptiste, L'archange Raphaël ou l'ange gardien (baies 3 à 9, 11 à 16) Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    Les verrières des collatéraux furent fournies par le Palois Jules-Pierre Mauméjean (1837-1909) lors deux ans après les verrières du chœur (réf. IM40004802). Elles furent offertes par des notables locaux Buglose est un don de l'abbé Pierre Baqué, successeur de l'abbé Biès à la cure de Gamarde cette même année de saint Joseph, à l'extrémité du collatéral sud. Les donateurs des verrières à médaillon figuré association avec les chanteuses de la chorale paroissiale ; Thérèse Planter, veuve Odier (1814-1893), pour la la cité et du diocèse d'Acqs, mort à Gamarde en 1873 (verrière 8) ; Jean Biès (1837-1922), ancien curé de Gamarde et initiateur de la construction de l'église (verrière 9) ; Lucien Cardenau (1828-1913 ), futur maire de Gamarde (de 1884 à 1885), propriétaire de la maison Loustau et mari de Marie-Pasqualine
    Référence documentaire :
    p. 55-57 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I
    Représentations :
    Chaque verrière comporte un médaillon figuré (polylobé pour les baies 3 et 4, circulaire pour les végétaux stylisés en grisaille ; bordures à motifs végétaux rouges, jaunes et verts sur fond bleu. Les , la palme du martyre à la main) ; baie 11 : saint Vincent de Paul (un nourrisson dans les bras) ; baie
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    États conservations :
    Les verrières exposées au nord et à l'ouest présentent une forte usure picturale au niveau de leurs
  • 3 verrières du chœur : Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, Sainte Catherine et saint Pierre, Saint Jacques et sainte Marguerite (baies 0 à 2)
    3 verrières du chœur : Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, Sainte Catherine et saint Pierre, Saint Jacques et sainte Marguerite (baies 0 à 2) Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    Ces trois verrières sont les premières exécutées par le Palois Jules-Pierre Mauméjean (1837-1909 ) pour la nouvelle église de Gamarde en 1880, avant même l'achèvement de sa construction. La maîtresse ), conseiller général des Landes et propriétaire du château de Soustra à Gamarde (pour la lancette du Sacré-Cœur la Vierge) - les deux hommes étaient liés par le mariage de la fille du premier, Alice de Behr, avec commune. Jacques Larrère et Marguerite Maniort offrirent les lancettes gauche et droite de la verrière 2
    Référence documentaire :
    p. 55-57 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I
    Représentations :
    bénissant, avec les clés (lancette droite) ; baie 2 : saint Jacques le Majeur en pèlerin, avec le bâton, la
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Calice et patène (n° 3)
    Calice et patène (n° 3) Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    l'activité, attestée dès 1931, se poursuivit jusque dans les années 1990. Le buste de la Vierge reproduit sur l'église de Clermont, voisine de Gamarde (réf. IM40004787). Le buste du Christ sur le pied du calice est calice de 1945 à l'église de Gennes-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine). Les deux effigies reproduites sur l'ensemble de Gamarde, sans doute exécuté à la fin de la guerre ou au lendemain de la Libération, pourraient avoir une signification symbolique, le Christ de douleur représentant les souffrances du peuple français
    Description :
    . Les bustes du Christ (sur le pied du calice) et de la Vierge (sur la patène) sont ciselés au trait et
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Ensemble autel, 2 gradins et tabernacle (maître-autel)
    Ensemble autel, 2 gradins et tabernacle (maître-autel) Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    les différentes figurations) : BONUS PASTOR, Stus MARCUS, Stus MATTHÆUS, Stus JOANNES, Stus LUCAS
    Historique :
    Cet autel, exécuté dans les ateliers Saint-Hilaire à Poitiers (fondés en 1855) par le sculpteur nombreux détails décoratifs communs (notamment les anges orants du tabernacle et les effigies des saints . IM40003779), dû à la même fabrique. Le meuble de Gamarde fut offert, selon la monographie paroissiale de
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Gamarde, par le curé P.-C. Baqué, vers 1890.
    Représentations :
    Bon Pasteur Les Evangélistes les Béatitudes saint Pierre apôtre saint Paul de Tarse Pèlerins Décor figuré : dans les niches trilobées du devant d'autel, des hauts-reliefs représentant le Bon ; dans les niches à gable des ailes du tabernacle, huit reliefs illustrant les Béatitudes (de gauche à droite, "Heureux les pauvres en esprit" [femme et enfant], "Heureux les doux" [jeune homme et agneau tenant une couronne à la main], "Heureux les miséricordieux" [femme tendant une coupe à un enfant ], "Heureux les cœurs purs" [jeune femme les yeux au ciel, tenant un lys], "Heureux les pacifiques" [jeune justice" [homme âgé, barbu et enchaîné]) ; dans les niches des édicules aux extrémités des ailes, les
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    Illustration :
    Aile gauche du tabernacle : première Béatitude (Heureux les pauvres en esprit Aile droite du tabernacle : sixième Béatitude (Heureux les coeurs purs). IVR72_20134000664NUC2A
  • Ensemble des verrières de l'église
    Ensemble des verrières de l'église Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    mentionnée. La liste des donateurs, publiée dans le journal paroissial Le clocher de Gamarde (1928), réunit . A l'exception de ceux de la verrière axiale du chœur, les personnages représentés sont les saints
    Référence documentaire :
    p. 55-57 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Autels de la Vierge et de saint Joseph (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables et 2 statues de Notre-Dame du Sacré-Cœur et de saint Joseph)
    Autels de la Vierge et de saint Joseph (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables et 2 statues de Notre-Dame du Sacré-Cœur et de saint Joseph) Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    . Inscriptions concernant l'iconographie (gravées et peintes en rouge, sous les différentes figurations) : STI
    Historique :
    Ces deux autels, exécutés comme le maître-autel (réf. IM40004805) dans les ateliers Saint-Hilaire à famille Cardenau, propriétaire du "château" de Lousteau à Gamarde : Lucien Cardenau (1828-1913), maire de
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Gamarde, par le curé P.-C. Baqué, vers 1890.
    Représentations :
    Chacun des deux autels est orné de trois reliefs rapportés, insérés dans les arcs trilobés de la , encadrée par les effigies de Notre-Dame de La Salette (à gauche) et de Notre-Dame de Lourdes (à droite ) ; sur celui de saint Joseph, la Mort de saint Joseph (assisté par le Christ et la Vierge), entre les effigies de saint Vincent de Paul (à gauche) et de saint Louis IX (à droite). Les gradins portent des
    Description :
    socle octogonal supporte une statue en plâtre polychrome. Le décor est complété par les peintures du mur
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    Le mobilier et les objets cultuels de l'ancienne église Saint-Pierre, qui jouxtait le château du Louis-Charles de Behr, le président de la fabrique Henri Ducournau et leurs familles respectives. Les verrier palois Jules-Pierre Mauméjean (petit-fils de l'orfèvre précédemment mentionné). Les Ateliers Saint -Hilaire de Poitiers fournissent dans ces mêmes années les trois autels néogothiques (le maître-autel confessionnaux assortis. Le vestiaire et les objets du culte sont aussi renouvelés, ces derniers auprès des XIXe et XXe siècles, un décor peint est ajouté probablement dans les années 1920-1930. En 1928, le
    Référence documentaire :
    Archives diverses. Gamarde, habitants, XVIe-XVIIe-XVIIIe siècles. Monographie paroissiale de Gamarde, par le curé P.-C. Baqué, vers 1890.
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    Annexe :
    culte le 9 octobre 1881. Matériaux : pierre de Gamarde pour la maçonnerie, pierre d'Angoulême pour les , constituée d'un piétement en fer forgé utilisant les battants du portillon de la clôture de sanctuaire (réf . Supportent les statues de sainte Jeanne d'Arc et du Sacré-Cœur. Veilleuse du saint sacrement [collatéral sud . État : il manque les broches. Ensemble de 2 chandeliers d’autel [réserve nord] Milieu 19e s. Laiton et ; Christ (représenté vivant, les yeux au ciel) et gloire (à la croisée) fondus et rivés. Décor : pattes de lion sous la base, bustes de la Sainte Famille sur les faces de la base, fleurons en lyre avec palmette décoré ; Christ (représenté vivant, les yeux au ciel) et titulus (en forme de parchemin déroulé) fondus la Vierge sur les faces de la base, palmettes Louis XIV aux extrémités des bras. h = 82 ; la = 30 terminées en crosse, frises de feuilles de vigne et quadrilobes ajourés sur les faces, cabochons en verroterie colorée sur le devant. h = 16,5 ; la = 37 (avec les pieds) ; la = 27 (plateau). Ampoule à huile
    Illustration :
    Modèle réduit de l'église de Gamarde. IVR72_20134000694NUC2A
  • Vase d'autel (n° 1)
    Vase d'autel (n° 1) Gamarde-les-Bains - en village
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
    États conservations :
    Le pied droit est brisé, ainsi que les deux ailes du dragon de droite ; la dorure est usée et
  • Clôture de la chapelle des fonts baptismaux
    Clôture de la chapelle des fonts baptismaux Gamarde-les-Bains - en village
    Représentations :
    Les panneaux pleins du registre inférieur sont ornés en leur centre d'une rosace, les montants
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Monument aux morts de la chapelle funéraire de l'abbé Bordes
    Monument aux morts de la chapelle funéraire de l'abbé Bordes Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription gravée et dorée entre les couronnes sur la face du socle : 1914 1945.
    Historique :
    Hippolyte Miquel, dont d'autres exemplaires sont conservés dans les églises d'Orx (réf. IM40000519), de
    Représentations :
    La statue gisante représente un Poilu mort enveloppé dans les plis du drapeau, une palme (en régule
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Calice et patène (n° 1)
    Calice et patène (n° 1) Gamarde-les-Bains - en village
    Représentations :
    torses sur le nœud ; feuilles de chou sur la collerette ; arabesques gravées sur les faces de la tige
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Confessionnal (n° 2)
    Confessionnal (n° 2) Gamarde-les-Bains - en village
    Représentations :
    Crochets sur le gâble central et sur les corniches rampantes latérales, croix tréflée en
    Description :
    couronné d'un gâble, les deux latéraux d'une corniche rampante. Ouverte, la "loge" centrale comporte deux charnières. Les "loges" latérales ne possèdent ni agenouilloir ni accotoir : l'ensemble devait être complété
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
  • Horloge au sol
    Horloge au sol Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    Marque (peinte sur le cadran) : Despessailles / à Gamarde. Inscription (estampée en relief dans
    Historique :
    Le cadran porte la marque "Despessailles à Gamarde". Un acte du 14 juin 1813 (cité par H. Coudroy , L'Auribat, document en ligne), mentionne un Dominique Despessailles, "horloger à Gamarde", peut-être identique au "M. Despessailles", adjoint au maire de Gamarde, qui parraine en 1834 la deuxième cloche de la gravure. La famille Despessailles s'est perpétuée jusqu'à nos jours à Gamarde et dans la commune
    Représentations :
    mots "à Gamarde".
    Localisation :
    Gamarde-les-Bains - en village
1 2 3 4 10 Suivant