Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hospice Sainte-Eugénie, aujourd'hui Relais d'Ossau
    Hospice Sainte-Eugénie, aujourd'hui Relais d'Ossau Eaux-Bonnes - Chemin rural dit ancienne route thermale - en village - Cadastre : 2018 AN 141
    Historique :
    . L'exécution du chantier, pour un montant d'environ 127.000 francs dans un premier temps, revient à , qu'il reçoit un paiement de 42.000 francs, somme qui ne couvre pas l'ensemble de ses frais pour les
    Référence documentaire :
    LAGET Pierre-Louis, LAROCHE Claude. L'hôpital en France : histoire et architecture. Lyon : Lieux patrimonialisation de la flore en vallée d’Ossau (Pyrénées Occidentales – France)". VertigO - la revue électronique
    Annexe :
    1.520 francs, est validée par le préfet le 22 octobre 1875. Cette installation est néanmoins censée
  • Temple de protestants
    Temple de protestants Eaux-Bonnes - chemin rural dite ancienne route - en village - Cadastre : 2018 AN 257-139
    Historique :
    presbytère, sont estimés à 20.000 francs. L'édifice est non seulement pensé comme un lieu de culte ravivant , notamment un emprunt de 3.000 francs consenti par messieurs Sers de Goja, Forcade et Macdonald ; les aides publiques s'élèvent à 15.500 francs de la commune et à 2.000 francs par le ministère des Cultes. Avant même persévérance des pasteurs Cadier et Frossard, qui ont permis de réunir entre autres 2.500 francs d'origine
  • Source froide
    Source froide Eaux-Bonnes - rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 147
    Référence documentaire :
    JARRASSÉ Dominique. Les thermes romantiques. Bains et villégiature en France de 1800 à 1850
  • Thermes d'Orteig
    Thermes d'Orteig Eaux-Bonnes - place d' Orteig - en village - Cadastre : 2018 AN 40
    Référence documentaire :
    JARRASSÉ Dominique. Les thermes romantiques. Bains et villégiature en France de 1800 à 1850
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste-Notre-Dame-des-Infirmes
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste-Notre-Dame-des-Infirmes Eaux-Bonnes - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2018 AN 158
    Historique :
    Cailloux en 1828 pour la somme de 25.000 francs. Cet investissement conséquent démontre bien, dès cette -Bretagne ou Eugène-E. Viollet-le-Duc en France, le gothique permet en effet un retour aux sources et à de ses réalisations. En 1868, la commune s'est alors endettée à hauteur d'un million de francs auprès du Crédit Foncier de France afin de mener à bien le chantier, qui restera cependant suspendu jusqu'en et apprécié curé de la paroisse, sollicite auprès de la commune un financement de 5.000 francs en vue de la commande d'un maître-autel particulièrement raffiné, auquel il souhaite consacrer 9.000 francs , estimé à 350 francs, et le ciboire, évalué à 2.000 francs. La splendeur de l'édifice n'empêcha pas
    Référence documentaire :
    JARRASSÉ Dominique. Les thermes romantiques. Bains et villégiature en France de 1800 à 1850
  • Établissement thermal
    Établissement thermal Eaux-Bonnes - 1 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 135
    Historique :
    notamment de l'hôtel de France, nommé cette année-là fermier des sources des Eaux-Bonnes, est démis de sa régisseur, Tourné insiste d'ailleurs auprès de la commune afin de verser une indemnité de 2.000 francs aux l'affermage des thermes à condition que le concessionnaire verse une caution de 100.000 francs correspondant à
    Référence documentaire :
    JARRASSÉ Dominique. Les thermes romantiques. Bains et villégiature en France de 1800 à 1850
  • Établissement de bains ordinaires, puis école primaire
    Établissement de bains ordinaires, puis école primaire Eaux-Bonnes - place d' Orteig - en village - Cadastre : 2018 AN 48
    Historique :
    d'exécuter, pour la même somme de 26.000 francs, les plans de cet établissement de "bains d'eaux naturelles
1