Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 53 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
    Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    Blanche Hippolyte d'Antin, épouse de Bernard Roch Marie Domenger, femme digne de grands éloges, dont la saint 14 avril 1865. Qu'il repose en paix.] Face nord : Hic jacet / Maria Blanche Hippolyte / d'ANTIN / Bernardus Rochus / Marie DOMENGER / qui, dùm viveret, piè motus / ergà Deum et confides / suos totam ad pace. [traduction : Ci-gît Bernard Roch Marie Domenger, qui, quand il vivait, animé d'un pieux élan / Bernardi Rochi Mariæ / DOMENGER / uxor, / meritò laudibus elata mulier / cujus liberalitate / innumerorum
    Historique :
    veuve, Blanche d'Antin (1805-1899), elle-même issue de l'une des principales familles mugronnaises lointaine cousine des D'Antin. L'autorisation d'inhumation ayant été étendue à Mme Domenger, celle-ci fut La nouvelle église de Mugron fut construite à l'initiative et aux frais de Bernard-Roch Domenger , qu'il revint d'achever les travaux de l'édifice et de le meubler. La dépouille de Bernard Domenger fut de l'église (2 décembre 1866). Ce n'est qu'un 1870 que la commune, la fabrique et Mme Domenger firent
    Auteur :
    [commanditaire] Domenger d'Antin Blanche
    Titre courant :
    Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
    Appellations :
    des époux Domenger
    Annexe :
    Extraits du registre paroissial de Mugron concernant l'inhumation de Bernard-Roch Domenger dans (année 1865) : "Mort de M. Domenger le 14 avril 1865, Vendredi saint. / Qui nous aurait dit que toutes triste réalité pour nous et pour la digne compagne de sa vie. / Le soir du Jeudi saint Monsieur Domenger imminent. En effet, M. Domenger ne paraissait plus avoir conscience de lui-même quand nous lui donnâmes une , devinant le désir de tous les cœurs qui venaient donner une larme et une prière au bon M. Domenger, prit la . Domenger quand ses restes furent déposés au caveau de la chapelle du cimetière.] "Permettez-moi, Messieurs venant déplorer avec vous, Messieurs, la perte douloureuse et inopinée du bon M. Domenger, qui naguère l'accompagnent dans la tombe, car il fut tout à tous et à chacun en particulier. / M. Domenger fut longtemps bien, bon Monsieur Domenger, reposez en paix dans le sein du Seigneur et croyez bien que nous vénérons douloureuses marques d'intérêt compatissant dont la digne veuve de Monsieur Domenger fut l'objet de la part de
    Illustration :
    Face latérale (épitaphe de Blanche d'Antin-Domenger). IVR72_20144090202NUC2A Portrait photographique de Blanche d'Antin, veuve Domenger, après 1865 (Mugron, église Saint Parenté entre Blanche d'Antin-Domenger et Marie-Émilie de Monck d'Uzer, épouse de Léon Géruzet Face latérale (épitaphe de Bernard Roch Marie Domenger). IVR72_20144090203NUC2A Portrait de Bernard-Roch Domenger (Mugron, église Saint-Laurent). IVR72_20144002449NUC2A
  • Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle et crédence, 2 statues d'anges lampadophores)
    Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle et crédence, 2 statues d'anges lampadophores) Mugron - en village
    Historique :
    par Blanche d'Antin (1805-1899), veuve du bâtisseur de l'édifice, Bernard-Roch Domenger (1785-1865 dons du père de Blanche d'Antin, le baron Jean-de-Dieu d'Antin (alors maire de la commune), et de son mari Bernard Domenger, le meuble, désormais inutile, fut offert par la fabrique à Mme Domenger, qui en
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    Domenger Blanche... 5000 f. ... pour le Maître-autel. / id. ... 1100 f. ... pour l'autel de la Vierge . / Famille Fauret et famille Baqué... 160. / Mme d'Uzer... 200. / Mme Marsan... 40. / Mme Domenger Blanche f.] / Madame Bastiat... 520... pour l'harmonium. / Mme Domenger Augustin, legs pieux... 50
  • Fonts baptismaux
    Fonts baptismaux Hauriet - en village
    Historique :
    charitable de Mugron donna le marbre des fonts baptismaux". Il pourrait s'agir de Blanche d'Antin (1805-1899 ), veuve du conseiller général et maire de Mugron Bernard-Roch Domenger. Les époux Domenger firent construire à leurs frais la nouvelle église de Mugron (1865-1866) et la veuve Domenger fit profiter de ses
    Auteur :
    [] Domenger d'Antin Blanche
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Mugron - en village
    Historique :
    Cette chaire fut offerte en 1868, peu après l'achèvement de la nouvelle église, par Blanche d'Antin , veuve Domenger (1805-1899). Les reliefs des Évangélistes qui ornent la cuve ont sans doute été acquis
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
  • Statue : Immaculée Conception
    Statue : Immaculée Conception Larbey - en village
    Historique :
    l'église, selon l'abbé Harambure (1906), par Blanche d'Antin-Domenger (1805-1899), donatrice en 1868 du
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
  • Bénitier
    Bénitier Larbey - en village
    Historique :
    Roch Domenger, Blanche d'Antin (1805-1899), qui en fit don en 1868 à la paroisse de Larbey, où elle fabrication de Graciette : les termes ambigus de la commande ("une coupe de bénitier" selon le baron d'Antin reconstruction à neuf de l'église de Mugron par les époux Domenger, le mobilier néoclassique de l'ancien lieu de
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    par Arnaud Graciette fils (1834-1835) : - 1835 (6.11) : lettre du baron Jean-de-Dieu d'Antin, maire cette nouvelle dépense [...] / Le B[ar]on d'Antin." - 1835 (1.12) : lettre du curé Liquet à Graciette
  • Lambris de revêtement des chapelles de la Vierge, de saint Joseph et des fonts baptismaux
    Lambris de revêtement des chapelles de la Vierge, de saint Joseph et des fonts baptismaux Mugron - place Frédéric-Bastiat - en village
    Historique :
    future église. De plus, Blanche d'Antin avait entièrement financé la construction de l'église avec son lambris de la chapelle mariale une petite porte "donnant accès dans le parc de Madame veuve Domenger", qui la cession par Mme Domenger de quelques mètres de son jardin afin d'augmenter la superficie de la défunt mari Bernard-Roch Domenger, disparu en 1865. La propriété du couple, nommée Chantilly (actuel
    Description :
    dérobée (qui donnait accès à la propriété de Blanche d'Antin-Domenger, bienfaitrice de l'église).
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    modèle. / Convenu qu'à la porte qui donne accès dans le parc de Madame Veuve Domenger, ces Messieurs en président, de l'argent de Madame Veuve Domenger, qui a bien voulu ajouter cette nouvelle libéralité en
  • Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, statue de Notre-Dame de Lourdes)
    Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, statue de Notre-Dame de Lourdes) Mugron - en village
    Historique :
    nouvelle église en 1866, conjointement par Blanche Domenger, née d'Antin (1805-1899) - veuve du bâtisseur 1868 la chaire à prêcher de l'église, toujours aux frais de Mme Domenger.
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    Domenger Blanche... 5000 f. ... pour le Maître-autel. / id. ... 1100 f. ... pour l'autel de la Vierge . / Famille Fauret et famille Baqué... 160. / Mme d'Uzer... 200. / Mme Marsan... 40. / Mme Domenger Blanche f.] / Madame Bastiat... 520... pour l'harmonium. / Mme Domenger Augustin, legs pieux... 50
  • Ostensoir (n° 2)
    Ostensoir (n° 2) Mugron - en village
    Historique :
    Blanche d'Antin (1805-1899), veuve de Bernard-Roch Domenger (1785-1865), le bâtisseur de la nouvelle renommée. Les archives précisent que Mme Domenger y fit "incruster la riche parure de ses noces" (les jour de Pâques 1877. Le mari de Mme Domenger avait déjà offert à l'église un "petit ostensoir pour
    Auteur :
    [commanditaire, donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    d'Antin-Domenger, 1876 I. Extraits du registre paroissial de Mugron (1842-1950) (A.P. Mugron) : P. 70 Extraits de documents concernant le baptême d'une cloche et le don d'un ostensoir par Blanche nous fut M. le Baron Charles Marie d'Antin, chef de la famille de ce nom. Nous avions retrouvé ce nom notre église. Comme offrande et bouquet de son parrainage, M. le Baron d'Antin donna quatre lustres que allumés. / La marraine choisie était Mme Domenger. Ce choix était naturellement indiqué aussi par la même l'église depuis 1875. / [...] Ostensoir. Madame Domenger marraine de la même cloche a offert à l'église à ) : "L'ostensoir donné par Mme Domenger est encore plus beau [que celui donné par l'abbé Darbo] : c'est un
  • Chemin de croix
    Chemin de croix Mugron - en village
    Historique :
    Domenger d'Antin (1805-1899), principale bienfaitrice de l'église et veuve de son bâtisseur, Bernard-Roch Ce chemin de croix, comme l'indique le registre de la paroisse, fut offert en 1870 par Blanche Domenger. La peinture des toiles a été restaurée par le peintre mugronnais Jean-Laurent Meyranx en 1938
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    PARRAIN / MARIE HIPPOLYTE BLANCHE VEUVE DOMENGER MARRAINE URSULIN DENCAUSSE A TARBES BREVETE SGDG 1876. PIE IX S.S.P.P. AD. BOURRUS CURE DOYEN LEON HIARD MAIRE DE LA VILLE MARIE CHARLES BARON D'ANTIN
    Historique :
    Blanche d'Antin (1805-1899), bienfaitrice de la paroisse et veuve de Bernard-Roch Domenger (1785-1865), le bâtisseur de la nouvelle église ; le parrain, son neveu le baron Charles d'Antin (1838-1914), fils de son ). C'est à cette occasion que Mme Domenger offrit à la paroisse, en guise de "bouquet de parrainage", un
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche [donateur] Antin Charles d'
    Annexe :
    parrain choisi par nous fut M. le Baron Charles Marie d'Antin, chef de la famille de ce nom. Nous avions providence pour notre église. Comme offrande et bouquet de son parrainage, M. le Baron d'Antin donna quatre 1ère fois allumés. / La marraine choisie était Mme Domenger. Ce choix était naturellement indiqué aussi
  • Ensemble des autels du Sacré-Cœur et de saint Vincent de Paul (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables, 4 crédences, 2 statues, 2 clôtures d'autel)
    Ensemble des autels du Sacré-Cœur et de saint Vincent de Paul (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables, 4 crédences, 2 statues, 2 clôtures d'autel) Mugron - en village
    Historique :
    deux meubles furent choisis, non par leurs donateurs, mais par Blanche d'Antin-Domenger (veuve du bâtisseur de l'église Bernard-Roch Domenger), qui les acheta à Toulouse auprès du marbrier Jean-Pierre 300 francs), celle du Sacré-Cœur par Mme Domenger elle-même, qui l'acheta auprès du fabricant messin , érigé dans l'église en 1839 aux frais de Bernard-Roch Domenger.
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    accepta. Les deux autels, choisis et préparés à Toulouse par les soins et le bon goût de Mme Domenger dans chandeliers était donnée pour les deux autres par Madame Domenger ; l'appui de communion était placé tout disposition une somme de 300 f. pour que la statue de St Vincent de Paul dominât son autel et Madame Domenger
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Maylis - en village
    Inscriptions & marques :
    [...] / [...] MARRAINE [...] BLANCHE DOMENGER [...] / |...] MARTIN MARIE PIRAUBE [...]. Inscription (sur deux bandeaux Dédicace (en trois lignes sur le vase supérieur) : [...] PARRAIN [...] ALEXANDRE D'ANTIN
    Historique :
    gendre M.-F. Crouzet à son entreprise. La marraine fut Blanche Domenger, née d'Antin (1805-1899), veuve l'église de Mugron en 1865-1866). Le parrain fut le propre neveu et fils adoptif de Blanche Domenger du maire de Mugron Bernard-Roch Domenger (le couple avait entièrement financé la reconstruction de , Pierre Jean de Dieu Antoine Alexandre d'Antin (1850-1886).
    Auteur :
    [promoteur] Domenger d'Antin Blanche [] Antin Pierre Jean de Dieu Antoine Alexandre d'
  • Église paroissiale Saint-Laurent
    Église paroissiale Saint-Laurent Mugron - place Frédéric-Bastiat - en village - Cadastre : 2014 AB 69
    Historique :
    rang desquels la veuve de Domenger, née Blanche d'Antin (1805-1899), qui sera inhumée avec son mari blocage de la situation, Bernard-Roch Domenger (1785-1865), maire, conseiller général et principal , propriété des Domenger. L'autorisation de démolition est accordée en mai 1864 et un traité signé le 26 juin suivant entre Domenger et l'entrepreneur bordelais Jean Fleurant jeune, pour une somme totale de dans le chai Servat (autre propriété des Domenger). Une dernière difficulté surgit alors que Épivent le 2 décembre 1866 (Bernard Domenger était mort dès le 14 avril 1865). Si le décor sculpté et la
    Référence documentaire :
    (1822), Marie-Anne Domenger veuve de Castelnau (1822), Pierre Darbo (1824), Marie-Anne Pujo (1852), Jean
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche [commanditaire] Domenger Bernard Roch Marie
    Annexe :
    la Légion d’honneur, fondateur désormais immortel de cette église. / Madame Domenger, née d’Antin bon qu’on le sache bien loin en France, que les époux Domenger, enfants l’un et l’autre de Mugron, ont devait enfanter ce monument. / Au milieu de la grande nef, M. Domenger, conseiller général, chevalier de chanté par Monseigneur l’évêque pour feu M. Domenger, et immédiatement après, une cérémonie de nouvelle église. / En 1860, M. Domenger, pourvu d'une fortune considérable, avait ouvert son âme à une Mora appartenant à M. Domenger qui la faisait renverser. / Sous l'active et intelligente impulsion de M libéralité de M. Domenger qui prendrait à lui seul toute la dépense. [p. 23] / A cette difficulté venaient finir et qui avaient assoupi les ardeurs pleines de générosité de M. Domenger. On ne parlait plus de municipal par M. Domenger. Pour surmonter tous ces divers obstacles et déjouer toutes ces oppositions, on revint à la mémoire de tous et M. Domenger se sentit de nouveau attiré vers cette œuvre si belle et si
    Illustration :
    et du maire Bernard Roch Domenger, 26 juin 1864). IVR72_20154010005NUC4A Ozanne, de l'entrepreneur Jean Fleurant et du maire Bernard-Roch Domenger). IVR72_20154010010NUC4A
  • Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle, baldaquin)
    Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle, baldaquin) Larbey - en village
    Historique :
    ceux du baron d'Antin et de son gendre Bernard-Roch Domenger (1785-1865), riche négociant qui devait inadapté au style néogothique du nouveau Saint-Laurent, fut cédé à la veuve de Bernard Domenger, Blanche Jean-Pierre Liquet, le baron Pierre d'Antin, maire de la commune, et Arnaud Graciette fils, marbrier à de Mugron par les époux Domenger, le mobilier néoclassique de l'ancien lieu de culte, désormais d'Antin (1805-1899), fille du baron d'Antin qui avait commandé l'autel en 1834. Celle-ci offrit en 1868 à la paroisse de Larbey, où les Domenger possédaient les propriétés de Poyloault et Lestage - son beau
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche [commanditaire] Antin Pierre Jean-de-Dieu d'
    Annexe :
    fabrique en présence de Mr Domenger, notre maire, et de Mr le Baron d'Antin, a écrit les réclamations vos réclamations, vous voulez être jugé par Mr d'Antin et Mr Domenger sur cette affaire, et moi aussi Domenger veut faire cadeau à l'église de Larbey de l'autel en marbre qui ornait si bien l'ancienne église 1834. Graciette aîné. / Payez à l'ordre de Monsieur Domenger fils valeur reçue comptant. Bayonne le 9 septembre 1834. / Pre Daguerre & fils aîné. / Pour acquit. Domenger fils." - 1835 (18.10) : reçu. "Je receu Monsieur le curé excuser autant d'importunités, et vouloir bien remercier Monsieur d'Antin de ma part pour ] aprouvent le criture [sic] cidessu / Dumoret." - 1835 (6.11) : "J'ai payé à Mr le Baron d'Antin pour le d'Antin, maire de Mugron, à Graciette fils. "Mugron, le 6 9bre 1835. / Monsieur, / Mr notre curé se considération. / Le B[ar]on d'Antin." - 1835 (19.11) : "J'ai reçu de Monsieur J. P. Liquet curé de Mugron par à Mr le Baron d'Antin, je viens vous dire que je n'ai eu aucune altercation avec Dumoret, votre chef
  • Ensemble de 5 verrières du chœur : Annonciation, Vierge de pitié, Mgr Lanneluc offrant le modèle de l'église Notre-Dame de Buglose à la Vierge à l'Enfant, Immaculée Conception, Vierge en gloire (baies 103 à 105, 107, 108)
    Ensemble de 5 verrières du chœur : Annonciation, Vierge de pitié, Mgr Lanneluc offrant le modèle de l'église Notre-Dame de Buglose à la Vierge à l'Enfant, Immaculée Conception, Vierge en gloire (baies 103 à 105, 107, 108) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Inscriptions & marques :
    d'Antin et de Bernard Domenger (en bas au centre) : deux écus jumelés. Écu dextre : D'or à trois tourteaux rouges) : Émile / THIBAUD / Peintre Verrier / Clermont Fd / (1854). Armoiries d'alliance de Blanche
    Historique :
    Domenger, née d'Antin (1805-1899), bienfaitrice par ailleurs de l'église de Mugron (Immaculée Conception donateurs furent le prélat lui-même, le chapitre de la cathédrale d'Aire (Vierge en gloire), Blanche
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
  • Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
    Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger Mugron - en village
    Dossier :
    Face latérale (épitaphe de Blanche d'Antin-Domenger). Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
  • Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
    Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger Mugron - en village
    Dossier :
    Portrait photographique de Blanche d'Antin, veuve Domenger, après 1865 (Mugron, église Saint Photographie : Portrait de Mme Bernard-Roch Domenger, née Blanche d'Antin (1805-1899). Le mobilier -Laurent). Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
  • Cloche (n° 2) dite sainte Marie
    Cloche (n° 2) dite sainte Marie Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    ] BAPTISTE MARSAN CURE PIERRE JAN DE DIEU BARON D'ANTIN MAIRE PARRAIN LOUIS THOMAS D'ANTIN MARRAINE
    Historique :
    Blanche Domenger (1805-1899) devaient parrainer en 1875 la nouvelle grande cloche de l'église (réf même temps. Le parrain de la cloche ici étudiée fut le baron Louis Thomas d'Antin (1798-1862), fils du baron Pierre Jean de Dieu, maire de Mugron à cette date. Son fils Charles d'Antin (1838-1914) et sa sœur la stèle funéraire des époux Domenger à l'église de Mugron (réf. IM40005900).
  • Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
    Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger Mugron - en village
    Dossier :
    Parenté entre Blanche d'Antin-Domenger et Marie-Émilie de Monck d'Uzer, épouse de Léon Géruzet . Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
1 2 3 Suivant