Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Symphorien
    Église paroissiale Saint-Symphorien Cussac-Fort-Médoc - avenue du Haut-Médoc - en village - Cadastre : 1826 A2 2452 2010 ZA 89
    Historique :
    -verriers : Joseph Villiet, Henri Feur, Dagrand, Henri Curcier.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    flèche polygonale en pierre dotée de lucarnes. L'ensemble de la nef est couvert d'un toit à longs pans
    Auteur :
    [] Dagrand Gustave-Pierre [architecte] Labbé Pierre-Auguste
    Annexe :
    travée : Saint Pierre (signature : H. Feur, Bordeaux 1894) ; Don de Mr André Delbos, 1er août 1893. 4e la comtesse de Gennes Beaumont, 1867. Armoiries : Gennes de la Motte : d'azur (ou de gueules), à Pagnier ?) ; armoiries : Gennes de la Motte : d'azur (ou de gueules), à trois renards passants d'or, l'un sur l'autre. Saint Joseph : signature : G. P. DAGRAND Bordeaux 1881 (?) ; initiales GP (en bas à de la population devrait être d´une contenance de 16 ares ou 1600 mc, qu´ainsi il y aurait lieu de que ce dont il est le plus urgent de s´occuper pour le moment, c´est de fixer le terrain doit être cours de construction ; décision de hâter de faire la voûte en pierre ainsi que la sacristie. -15 nov dit portail, dont les pierres avaient sensiblement descendu. Décision de lancer une action contre M la solidité et la durée de l´édifice » (...). Problème : ce n´est pas de la pierre de Bourg qui a été utilisée mais de la pierre dite petite pierre ; murs pas assez épais. -4 mars 1866 : affaire des malfaçons
    Illustration :
    Verrière du choeur, Saint Joseph : détail de la signature de Dagrand. IVR72_20113310097NUCA
  • Église paroissiale Saint-Romain
    Église paroissiale Saint-Romain Soussans - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 A4 2948 2009 AB 285
    Historique :
     : l'architecte Gustave Alaux propose alors de modifier l'orientation du bâtiment afin d'en faciliter l'accès et le projet du nouveau bâtiment évolue par rapport au projet initial de Gustave Alaux (1866) : on la nef. Les travaux sont réalisés, selon les plans modifiés de Gustave Alaux (1873), par le décor intérieurs sont également conçus par Gustave Alaux et réalisés de 1875 à 1888 : les construction de l'église : on trouve ainsi le nom de l'architecte Gustave Alaux, le nom de l'entrepreneur réparations sont effectuées au clocher (1902, 1920) ainsi qu'aux vitraux (maison Dagrant, 1921). En 1937, une
    Référence documentaire :
    Projet de construction d'une église. Plan en élévation, par Alaux Gustave (architecte), 27 décembre pour l´église de Soussans, Gustave Carde (menuisier) , 4 septembre 1885.  ; devis de la maison Dagrant, 3 janvier 1921. Projet de construction d'une église. Plan, emplacement de l'église, par Alaux Gustave (architecte
    Murs :
    pierre de taille
    Toit :
    tuile creuse pierre en couverture
    Description :
    clocher-porche de base carrée, à quatre niveaux et coiffé d'une flèche polygonale en pierre. De part et sur la clé de voûte le nom de Gustave Alaux architecte et la date 1874. Le portail intérieur est encadré de deux séries de trois colonnes en pierre polychrome. La nef est composée d'une travée de du clocher, d'où l'on aperçoit la cloche. La nef est percée de baies à arc brisé et scandée de d'Arc. La chapelle ou le bras de transept occidental est dédié à la Vierge (autel et rose représentant hommes barbus). Les murs sont peints d'un décor de faux appareillage à fleurettes. La chapelle ou le
    Auteur :
    [] Alaux Gustave
    Annexe :
    pierre. 5 grands médaillons 1, 25 de diamètre environ. Arc triomphal, parties il n´y a pas de moulures  : Gustave Alaux architecte 1874 (plan de l´église, compas, ciseaux). Travée de tribune A l´ouest  : Peintures murales des fonts baptismaux (peintures marouflées) : Baptême du Christ, Saint-Pierre, Saint nostri". Décor peint du chœur : Médaillons avec, de gauche à droite : Saint Pierre, Saint Marc, Saint fondue. De nos deux cloches ce fut la moins grosse mais la plus ancienne qui partit pour Bordeaux elle découverte fut faite lors de la démolition du clocher le 21 octobre 1873. Un cercueil en pierre contenant les fondations une pierre porte gravé le monogramme du Christ (...). Les seuls vestiges de l´ancienne église que projet initial de Gustave Alaux : -l´abside dotée à l´origine de 5 ouvertures pour les vitraux fut construit le nouveau clocher. Le 20 juillet, on procéda à la pose et à la bénédiction de la première pierre de la nouvelle église. Cette pierre se trouve à la base de la colonne de droite en entrant dans le
    Illustration :
    Clé de voûte du porche : Gustave Alaux architecte, 1874. IVR72_20103305163NUCA
1