Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin Fargues - en village
    Historique :
    1877 par le verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant pour 40 francs n'existe apparemment plus dans
    Auteur :
    [peintre-verrier] Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
    Annexe :
    grisaille" livré en 1879 par le verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant pour 40 francs (AD Gironde, fonds Dagrant [non classé], livre de comptes) n'existe plus dans l'église.] Deux battants (de confessionnaux d'amortissement. h = 166 ; la = 200 ; pr = 64. Prie-Dieu à armoire [sacristie] 19e s. Pin ou sapin teinté faux (grossièrement soudés à la vasque), trois angelots. Élément ajouté (provenant d'un lustre à pampilles fin 19e ou
  • Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame
    Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame Onard - en village - Cadastre : 2014 C 372
    Historique :
    exception de fonts baptismaux en pierre peut-être datables du XVIIe siècle. Hormis ceux-ci, les éléments les . Dagrant. La chaire "en bois verni" et les deux confessionnaux en chêne mentionnés dans l'inventaire de
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Bodega Pierre
    Annexe :
    .-20e s. Pierre. Vasque semi-circulaire godronnée soutenue par deux consoles en fer forgé. d = 47 ; scènes en bas et demi relief sur fonds de paysage ou d'architecture peints à l'huile. [Chemin de croix ; h = 145, la = 43 ; offerte en 1898, repeinte vers 1990 ; sur socle pilier en pierre). Sainte Jeanne , fin du XVIIIe ou début du XIXe siècle. Autel tombeau galbé à décor peint (cœurs sacrés de Jésus et murales : Les sept péchés capitaux. Peintures de la fin du XVe ou du début du XVIe siècle dont quelques la gourmandise. Bibliographie : Suau Jean-Pierre, Gaborit Michelle, Peintures murales des églises de la Grande-Lande, Bordeaux : Confluences, 1998, p. 93 ; Suau, Jean-Pierre, "Peintures murales
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Michel
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Michel Bénesse-lès-Dax - en village
    Historique :
    respectivement par le Dacquois Gustave Delestan en 1898 et par le Tarbais André Darricau en 1925. En 1859, la restauré ou remplacé. Les verrières à personnage de la nef sont posées en 1911 par le Bordelais G.-P . Dagrant, parallèlement à l'installation de plusieurs statues de série en plâtre. Les objets du culte ont (Christ souffrant, saint Pierre et saint Paul) qui l'ornaient (le "Saint Paul" a toutefois été volé dès la fin des années 1980 et le "Saint Pierre" a disparu peu après 1992).
    Annexe :
    pans coupés (Saint Pierre et sans doute Saint Paul), la première a été remployée dans le nouveau Dacquois Gustave Delestan en 1898, l’autre par le Tarbais André Darricau en 1925. Selon la monographie végétaux stylisés sur fond grisaille. Bénitier (n° 1) [avant-nef] 19e s. ( ?). Pierre. Bénitier d’applique » et la restauration ou le remplacement du confessionnal. - 1870 : reconstruction du clocher. - 1898 : refonte d’une cloche par Gustave Delestan, fondeur à Dax. La nouvelle cloche pèsera 550 kg.
  • Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Madeleine de Bahus-Juzanx
    Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Madeleine de Bahus-Juzanx Montsoué - Bahus-Juzanx - en écart
    Historique :
    (1864), du Toulousain Henri Gesta (1898) et du Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1911). Les deux cloches maître-autel entraîne sa restauration par le doreur aturin Roquejoffre (ou Roquegeoffre) et le postérieur d'une ou deux décennies. La vitrerie, hétérogène, comporte des verrières du Nancéien Ernest Stelzl
    Annexe :
    dt Babus, ou tous les parroissiens de Sarraziet et de Babus s'assemblent, d'autant que l'église du dt l'art. 280 des statuts, sont inscrits : 1° les usages, coutumes, traditions de la paroisse avec plafon du dessus (?) de l'autel, la voûte avait été anciennement blanc[...], mais c'était fort dégradé place devant l'église, qui s'étendait jusque contre les maisons, était un mur fermant cette place, ne entièrement enlevés et vendus en partie ou en partie employés à d'autres réparations. Le nouveau clocher fut table de communion ou le balustre fut aussi renouvelé en 1837 et changé de place, il fut reculé leur clocher / qu'ils reposent en paix." h = 110,5 ; la = 55. Tabernacle [sacristie] 1ère moitié ou environ ; d = 50 environ. État : électrifié. Armoire [sacristie] 4e quart 19e s. Sapin ou pin teinté faux ; pieds en sabot ; plateau à rive droite. Commode [sacristie] Milieu 19e s. (ou copie 20e s. ?). Bois plus de place au curé ; que les murs du clocher soient recrépis ; que soit fait une croix de pierre de
1