Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Remi
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Remi Hauriet - en village
    Historique :
    sacristie vers 1835 et B. Cabiro un bénitier en pierre en 1836. Il faut attendre la seconde moitié du siècle G.-P. Dagrant livre une rose décorative (aujourd'hui disparue) pour la façade occidentale, complétée
    Auteur :
    [peintre-verrier] Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre [fabricant d'ornements religieux] Clergue F. ou G.F.
    Annexe :
    la fabrique bordelais de Gustave-Pierre Dagrant (AD Gironde) conservent un croquis de verrière cm). Fourni par le peintre-verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915) en 1881. Le fonds ] Indatable. Pierre peinte. Vasque de plan grossièrement rectangulaire. h = 16 ; la = 20. Prie-Dieu étrangère, que l'absence de tout poinçon ou marque empêche de préciser.] Thabor [sacristie] (ill Dagrant (AD Gironde, non classé) conserve un dessin à la mine de plomb (légendé "Hauriet Landes") et une publics ou notables à Nous présentée par les membres du conseil général de la commune de Hauriet réuni , / Nous avons nommé et nommons fabriciens de l'église succursale de ladite commune les sieurs - Pierre [sic] la somme de cent francs au nommer [sic] Antoine Ducasse, maçon et tailleur de pierres qui accepte ferait honneur aux premières églises du diocèse". - 1860 (29.7) : installation du nouveau curé Pierre sur l'acceptation ou le refus d'une armoire que M. Detchemendy, curé de Hauriet, avait fait faire à la
    Illustration :
    Dessin pour une verrière destinée à l'église de Hauriet, par G.-P. Dagrant, s.d. (1881 Extrait d'un registre de comptes de la fabrique de G.-P. Dagrant concernant l'achat d'une verrière Statue : Sacré-Coeur ou Christ Roi. IVR72_20144000444NUC2A
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jacques Laurède - en village
    Historique :
    deux statues en bois doré des saints Pierre et Paul, remployées dans le chœur actuel, paraissent provenir d'un retable (non documenté) de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle. La grande campagne d'importance est celui des verrières, posées par le Bayonnais G.-P. Dagrand en 1867, à l'occasion d'un
    Annexe :
    ) : devis de Gustave-Pierre Dagrand, peintre-verrier à Bayonne, pour des verrières destinées à l'église de (24.1) : signature du contrat entre Dagrand, peintre-verrier à Bayonne, et le maire Jean-Baptiste à Magescq, à Mugron, enfin à Laurède il tint la cure pendant près d'un demi-siècle, de 1887 à sa . 20164000658NUC1A) 19e s. Marbre et pierre reconstituée. Composite : pied octogonal sur socle carré (pierre marbre blanc et noir".] Bénitier d'applique (n° 2) [sacristie] (ill. 20154090094NUC2A) 19e ou 20e s . (?). Faïence de Samadet ou d'Auvillar. Petite vasque galbée surmontée d'un panneau rectangulaire vertical , chef-lieu du canton, ils ont été repérés en 2014.] Paire d'ampoules aux saintes huiles [sacristie
    Illustration :
    Bénitier en faïence (de Samadet ou d'Auvillar ?). IVR72_20154090094NUC2A
  • Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Catherine
    Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Catherine Montaut - en village
    Référence documentaire :
    Registre "Confrérie de St Pierre établie à Brocas en l’année mil-six cents nonante neuf par ), Jean Man (1861-1863), Pierre Lalande (1868-1871), Jeanne Fanny de Loubès (1872-1874), Jeanne Ferminie
    Annexe :
    frange - 1 blanc en damas, galon en argent - 4 bouquets pour le maître-autel en soie. SAINT-PIERRE de .). 1873 (Noël) : la chaire en pierre de l’église s’est effondrée pendant la messe. Remplacée en 1874 par du XVIe siècle". Vitraux de Dagrand de Bordeaux "d’après mes indications". Est : scènes de vie et mort de sainte Catherine. Ouest : vie et mort de saint Pierre. Chapelle du Sacré Cœur : Apparition du changés (1000 fr.). 1898 (avril) : installation d’une nouvelle tribune à Montaut, par le menuisier Pierre : "Deux ou trois ans avant sa mort [1908], on me demanda à Brocas de faire refondre la plus petite des boiserie, présentait un problème : "il était impossible de s’y installer sans que les chasubles ou chapes souscription. P. 20-21. Les confréries. Il existait à Brocas une ancienne confrérie de saint Pierre. En 1900 l’histoire de la relique : le prêtre Pierre Cassiet, natif de Montaut, reçut cette relique de la cours de .) Ce premier projet a finalement été abandonné au profit de la construction d’une tour "plus ou moins
1