Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Vincent
    Église paroissiale Saint-Vincent Villeneuve - en village - Cadastre : 1819 A 980 2018 A1 740
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    . Orientée, construite en pierre de taille, l´église adopte un plan en croix latine ; elle est composée d´une
    Auteur :
    [peintre-verrier] Dagrant Gustave-Pierre
    Annexe :
    Marguerite-Marie Alacoque. Signé "G.P. Dagrant 1916". Bas-côtés sud : - Saint Pierre - Représentation de avait pas une pierre qui ne fut minée par le salpêtre de telle sorte que lorsqu´on a voulu employer quelques unes de ces pierres, cela a été impossible. Plusieurs même étaient tombées, j´avais à craindre . Nous les avons encore ; elles sont là, ainsi que les pierres de démolition, comme preuve de ce que j dit le rapport, "une bonne volonté peu intelligente aurait risqué de détruire ou de défigurer notre Perre Peres, curé, 1916. Signé "G.P. Dagrant 1916". - Saint Paul - Apparition du Sacré-Coeur à la sainte l'église et de la grotte de la Vierge à Lourdes - Saint Jacques de Compostelle. Signé "G.P. Dagrant. 1916
    Illustration :
    Vitrail représentant saint Pierre. IVR72_20123302551NUCA
  • Église paroissiale Saint-Michel
    Église paroissiale Saint-Michel Margaux - en village - Cadastre : 1826 B 174 1960 B 77
    Historique :
    n'était composée que d'une nef unique. Un clocher "constitué d'une espèce d'arceau de pierre auquel sont primitive, est attesté peu avant 1734 : on ne sait pas s´il correspond au bas-côté sud ou au bas-côté nord pierre portant la date 1761 est insérée dans la maçonnerie du mur nord ; un décor de litre seigneuriale a . Des travaux sont effectués sur le clocher en 1887 : la croix en pierre qui a été détruite par la Frères, entrepreneurs de peinture à Bordeaux. Les vitraux non datés sont signés G.P. DAGRANT BORDEAUX
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    plein cintre avec un remplage à deux lancettes et oculus. Il est coiffé d´un dôme en pierre et lanternon jambes en bossage, ni la corniche moulurée. Une date figure sur une pierre insérée dans la maçonnerie tant aimé les hommes ». Les vitraux ont été réalisés par G.P. Dagrant (Bordeaux) et représentent des
    Auteur :
    [maître verrier] Dagrant Gustave-Pierre [] Labbé Pierre-Auguste
    Annexe :
    . Hosteing aîné, architecte à Lesparre, 20 février 1868. Construit en pierre de Bourg. Mention du repiquage par une flèche à base octogonale assez aiguë. La pierre règne dans toute la façade tandis que sur les côtés de l´église, les socles, contreforts, cordons et corniches seuls sont en pierre ; les parties de contraire aux intérêts religieux de la population ; au lieu d´être placée au centre ou à peu près des ´église est tel que de grandes réparations sont nécessaires ; que si elle était maintenue elle existe septembre 1883 ? ou entrepreneur Hosteing (Cantenac) PV de réception définitive 16 février 1885. 5 juin  : Conseil de fabrique de Margaux, séance relative aux réparations à faire au clocher : la croix en pierre de l´église -réparation du fronton -réparation des pierres épaufrées -réparation façade nord . Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de , Naudinot, Castelneu, la Buque. Il en existoit anciennement un treizième, qu´on appeloit le Maine ou village
1