Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 126 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chapelle Saint-Roch de Beauregard-de-Terrasson
    Chapelle Saint-Roch de Beauregard-de-Terrasson Beauregard-de-Terrasson - Chapelle (la) - rue de la chapelle Saint-Roch - isolé - Cadastre : 1988 AB 221 1825 B1 219
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    , située à proximité immédiate du bourg de Beauregard mais à l'extérieur de celui-ci, pourrait avoir été Savignac) en 1671 (AD Dordogne, 81 H 1), par le curé de Bersac et Beauregard, Maître Antoine de Magrand , hospitalières des "hôpitaux de Beauregard, paroisse de Bersac", et de la ville de Sarlat, demandent cassation de de la carte de Belleyme levée en 1767. Elle fut restaurée à différentes reprises, notamment à la fin du XIXe siècle. Si l'on en croit Victor Grand qui écrit en 1889, "la chapelle dite de saint Roch [...] n'est qu'une petite masure où le curé dit la messe une fois l'an [le 16 août, à la saint Roch, jour de la bénédiction des bestiaux]. Placée sous l'invocation de saint Roch, patron de Condat, elle semble de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem." En réalité, selon une disposition tout à fait courante dans le Périgord (voir les chapelles de Saint-Léon et du Bugue, parmi bien d'autres) cette chapelle liée à un hôpital fondé, grâce à une donation de "Mme de Savignac" (Catherine de Saint-Chamant, dame de
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Référence documentaire :
    Section B1 Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par : histoire, géographie et statistique des dix-sept communes du canton de Terrasson... 1889 (reprod. en fac Planche n° 16 levée en 1767 Carte de la Guyenne par Belleyme. Reproduction en fac-similé de l'édition du XVIIIe siècle conservée à l'Institut géographique national, par Pierre de Belleyme, IGN. -sim. de l'éd. de 1889 : Bayac, Editions du Roc de Bourzac, 1990).
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Située à un carrefour au sud du bourg de Beauregard, cette petite chapelle de plan rectangulaire est bâtie en moellon de calcaire et couverte d'un toit à croupes couvert en ardoise. Une croix
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - Chapelle (la) - rue de la chapelle Saint-Roch - isolé - Cadastre : 1988
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Roch de Beauregard-de-Terrasson
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    La chapelle Saint-Roch en 1767, selon un extrait de la Carte de Belleyme (planche n° 16 Extrait du plan cadastral de 1825, section B1. IVR72_20142402326NUC1A Vue d'ensemble prise de l'est. IVR72_20142402328NUC1A
  • Présentation de la commune de Beauregard-de-Terrasson
    Présentation de la commune de Beauregard-de-Terrasson Beauregard-de-Terrasson
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    l'Intérieur, le décret divisant la commune de Beauregard-de-Terrasson en deux municipalités distinctes (cf. IA24001464) et de Beauregard (cf. IA24001523), dépendaient de la châtellenie d'Ans, qui elle même guerre de Cent ans et avec la reprise économique et démographique qui suivit, le hameau de Beauregard , les "paroisses et bourg de Beauregard, de Saint-Lazar et de Perignac [Peyrignac]" ; d'autres lettres confirment l'aliénation des "paroisses de Bersac et Saint-Lazar et lieu de Beauregard" au seigneur de Villac de Beauregard, dans laquelle parroisse a IIIIxx et unze feux ou beliges dont la plus grande partie présence du "lieu" de Beauregard à Bersac, qui compte alors 91 feux, soit environ 450 habitants. Plus loin fondalité plusieurs heritages villages, maison, etc., et la plus part audit lieu de Beauregard ; par raison , éclipsant toutes les autres. Au cours de cette période, outre Peyraux, Mellet, Muratel et Beauregard XVIIe siècle, la "chapelle de Beauregard" est devenue une église, annexe de l'église paroissiale de
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue AM Beauregard-de-Terrasson. 1M7. Ecole de garçons de Beauregard, 1878-1885 École de garçons de Beauregard, construction, dossier d'acquisition du terrain, dossier d'emprunt, dossier de travaux : borderaux : histoire, géographie et statistique des dix-sept communes du canton de Terrasson... 1889 (reprod. en fac Planche n° 16 levée en 1767 Carte de la Guyenne par Belleyme. Reproduction en fac-similé de l'édition du XVIIIe siècle conservée à l'Institut géographique national, par Pierre de Belleyme, IGN. de prix, ordres de service, plans, correspondance, etc. 1878-1885. des châtellenies et autres lieux de la vicomté de Limoges et comté de Périgord (1502) Mémoires envoyés au seigneur d’Albret par les officiers ordinaires des châtellenies et autres lieux de la vicomté de Limoges et comté de Périgord (1502)
    Description :
    , Beauregard-de-Terrasson s’étend en limite des secteurs touristiques dits « Périgord Blanc » et « Périgord Située à l’est du département de la Dordogne, au cœur du canton de Terrasson-Lavilledieu Noir ». A son extrémité orientale, la commune confine au département de la Corrèze en un lieu où quatre entités communales se rejoignent. L’endroit est matérialisé par un affleurement de roche cristalline appelé le « Caillou Blanc ». Le territoire de la commune présente une transition géologique entre les grès et les schistes des franges du bassin de Brive (terrains métamorphiques du horst de Châtres) et les buttes calcaires qui annoncent le causse. Cette transition se retrouve dans les matériaux de d’orientation nord-sud : la Nuelle à l’ouest, affluent du Cern et l’Elle à l’est, affluent de la Vézère. Les espaces boisés se développent autour des collines de Serre Marsal et de Serre Bru. Le point le plus haut se rencontre au nord de la commune à Renaufie (291 m.) et, le plus bas, dans la vallée de l’Elle
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Beauregard-de-Terrasson
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    La paroisse de Beauregard en 1767, selon un extrait de la Carte de Belleyme (planche n° 16 La commune de Beauregard en 1825, selon la table d'assemblage du cadastre ancien (en jaune : la Beauregard entre 1820 et 1866, selon un extrait de la carte d'Etat major (IGN La rue principale de Beauregard. Carte postale (Bessot et Guionie éditeurs à Brive), vers 1910-1920 Bourg de Beauregard. La place de la halle. Carte postale (Sauffiet, éditeur à Beauregard), vers Bourg de Beauregard. La place de la halle. Carte postale (Sauffiet, éditeur à Beauregard), vers Bourg de Beauregard. La place de la halle. Carte postale (Sauffiet, éditeur à Beauregard), vers Le pressurage du vin chez Monsieur Dujarric, ancien maire de Beauregard. Carte postale, vers 1910 Bourg de Beauregard. La rue de l'église. Carte postale (Sauffiet, éditeur à Beauregard), vers 1910 La rue principale de Beauregard. Carte postale (éditions Céleriés à Beauregard), vers 1935
  • Les maisons et les fermes de la commune de Beauregard-de-Terrasson
    Les maisons et les fermes de la commune de Beauregard-de-Terrasson Beauregard-de-Terrasson - Cadastre : 1825 1988
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    La faiblesse du nombre d’édifices repérés (41 maisons et fermes) ne permet pas l’établissement de communes de l’aire d’étude, et autorisent à esquisser quelques tendances générales - qui resteront à que dans deux écarts, le château de Mellet et la ferme de la Sautellerie, à travers quelques vestiges architecturaux qui témoignent d’un habitat de qualité aux XIIIe et XIVe siècles. Dans le bourg, hors l'église dans un corps de logis en grande partie rebâtie au XVIIIe siècle ; à Mellet, ce sont des caves à murs épais percés de jours en niche. Pour le reste, une grande part du bâti visible est datable du XVIe au XIXe siècle, avec une légère prédominance de ce dernier siècle, confirmée par la fréquence des millésimes portés. Quelques baies à accolade, très certainement de la fin du XVe ou du début du XVIe siècle , sont encore visibles sur un édifice de la Chalucie : avec d'autres vestiges repérés, ils témoignent de la période de reconstruction de l'après-guerre de Cent Ans. Il est parfois difficile de cerner la
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Description :
    Les matériaux utilisés reflètent les ressources géologiques locales avec la présence de schiste (Serre-Marsal et Serre-Bru) et plus rarement de grès en sus du moellon de calcaire habituellement rencontré au sein du bâti de la vallée de la Vézère. Pour les couvertures, l’ardoise domine sur les toits , souvent à croupes, au côté de la tuile mécanique, tuile plate ou creuse étant minoritaire, voire couple grange-étable. Les bergeries restent toujours difficilement identifiables. La plupart des logis de ferme sont bien différenciés des dépendances bien que le développement d’un chai en étage de soubassement est fréquent, notamment pour les fermes implantées à flanc de coteau. Ainsi, un hameau tel celui de la Chalucie, au sud de la commune, était probablement voué en grande partie à la viticulture avant
    Typologies :
    maison de ville
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - Cadastre : 1825 1988
    Titre courant :
    Les maisons et les fermes de la commune de Beauregard-de-Terrasson
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Vestige de logis et cheminée à Marsoli. IVR72_20132402039NUC2A Porte de maison, place Maurice Dujaric (Cad. AB 185). IVR72_20132402107NUC2A Ferme à Muratel, clé de porte, millésime révolutionnaire de l'an 3. IVR72_20142402314NUC2A Muratel, vestiges de l'abside d'un four à pain. IVR72_20142402315NUC2A Maison de ville, élévation postérieure, baie romane. IVR72_20142402394NUC2A Peyredaille, logis de ferme (Cad. A1 204). IVR72_20132402038NUC2A
  • Fontaine de Beauregard
    Fontaine de Beauregard Beauregard-de-Terrasson - place du Marchadial - en village - Cadastre : 1988 AB Non cadastré.
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Cette fontaine se compose d'un bassin octogonal en pierre de taille calcaire au centre duquel se dresse une borne également octogonale du même matériau équipée à mi-hauteur de quatre tuyaux métalliques de distribution d'eau de facture récente.
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - place du Marchadial - en village - Cadastre : 1988 AB Non cadastré.
    Titre courant :
    Fontaine de Beauregard
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Fontaine de Beauregard IVR72_20132402033NUC2A
  • Ancien repaire noble de Beauregard
    Ancien repaire noble de Beauregard Beauregard-de-Terrasson - rue Eglise (de l') - en village - Cadastre : 1988 AB 149, 151 1825 B1 292
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    rampe sur rampe dans-œuvre et, surtout, sa place au plus près de l'église de Beauregard (l'ancienne Beauregard. Cela dit, dans les textes anciens et modernes, il n'est souvent question que du "lieu", de la "chapelle", du "bourg", voire, de manière fautive avant le XVIIIe siècle, de la "paroisse" de Beauregard Muratel et de Beauregard situées en la juridiction d’Ans et [...] compos[e] des sommes dues audit seigneur seigneurie de Beauregard (de même que celle de Muratel) a été achetée par Jean de Bort, qui est mort ensuite siècle, époque à laquelle est faite mention de la juridiction de Beauregard et où il appartient à "messire Dominique de Royère, chevalier, seigneur marquis de Peyraux, Beauregard, Saint-Lazare, Muratel et le nouveau notaire des "seigneuries et juridictions de Peyraux, Bersac, Beauregard, Saint-Lazare bâtiment et la "chapelle" ont constitué le noyau primitif autour duquel s'est développé le bourg de . Seul l'acte d'hommage rendu par Françoise de Boys (ou Boyer) le 17 novembre 1543 est explicite quant à
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Référence documentaire :
    de Limoges, pour ses "repaires et maisons nobles de Muratel et de Beauregard situées en la Fol. 80v° (n° 263) : Procuration de Françoise Boyer pour faire hommage au roi de Navarre, vicomte juridiction d'Ans", 17 novembre 1543. AD Pyrénées-Atlantiques. E 607. Inventaire des archives du château de Montignac par Jean Fabre, évêque d'Aure, 1546. Inventaire des archives du château de Montignac par Jean
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur en maçonnerie
    Description :
    La demeure est située dans le bourg de Beauregard à proximité immédiate de l'église, à l'est du chevet. Elle est constituée d'un agrégat de plusieurs corps de logis : un corps principal de plan corps de logis sud est en outre doublé au sud d'une massif maçonné couvert en terrasse et flanqué à l'est d'une tour circulaire à laquelle est adossée une loge de latrines en encorbellement. L'ensemble
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - rue Eglise (de l') - en village - Cadastre : 1988 AB 149, 151 1825 B1
    Titre courant :
    Ancien repaire noble de Beauregard
    Appellations :
    repaire et maison noble de Beauregard
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Cheminée de la tour ouest. IVR72_20142402341NUC2A
  • Croix de chemin de la Combe Souillac
    Croix de chemin de la Combe Souillac Beauregard-de-Terrasson - la Combe Souillac - isolé
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    . Située sur l'ancienne route de Brives à Périgueux qui passe par Beauregard, il pourrait s'agir de la Non documentée, la croix de la Combe Souillac n'est pas figurée sur le cadastre napoléonien de 1825 . Elle semble cependant de facture ancienne et a probablement été réalisée avant la Révolution française
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Référence documentaire :
    p. 94 GOURGUES Alexis de. La Dordogne. Dictionnaire topographique du département. Paris : Res Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France).
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Dénominations :
    croix de chemin
    Description :
    le bourg de Beauregard. C'est une croix monolithique en calcaire dressée sur socle de nature La croix de la Combe Souillac est située en bordure du chemin menant au hameau du même nom depuis
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - la Combe Souillac - isolé
    Titre courant :
    Croix de chemin de la Combe Souillac
    Appellations :
    de la Combe Souillac
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Croix de la Combe Souillac, vue d'ensemble prise de l'ouest. IVR72_20122402879NUC2A
  • Croix de chemin de Bancharel
    Croix de chemin de Bancharel Beauregard-de-Terrasson - Bancharel - isolé - Cadastre : 1988 B1 1
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    effet, située sur l'ancienne route de Brives à Périgueux qui passe par Beauregard, il pourrait s'agir de Cette croix de chemin du XXe siècle a été érigée à l'emplacement d'une croix plus ancienne. En comme la "Croix Brancheret", selon le plan cadastral ancien (section C, 2e feuille dite "de Bersac").
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Référence documentaire :
    section C, 2e feuille dite "de Bersac" Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson p. 10 et 94 GOURGUES Alexis de. La Dordogne. Dictionnaire topographique du département. Paris : Res Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France).
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Dénominations :
    croix de chemin
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    La croix de Bancharel se compose d'une croix métallique fixée sur un socle maçonné en pierre de
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - Bancharel - isolé - Cadastre : 1988 B1 1
    Titre courant :
    Croix de chemin de Bancharel
    Appellations :
    de Bancharel
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Croix de chemin de Bancharel, vue d'ensemble prise de l'ouest. IVR72_20132402041NUC2A
  • Viaduc ferroviaire de Muratel
    Viaduc ferroviaire de Muratel Beauregard-de-Terrasson - Muratel - isolé - Cadastre : 1988 B2 663
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    L'avant-projet de ligne entre Hautefort et Sarlat, présenté par les ingénieurs Liébeaux et Fargandie dès 1874, entre dans le cadre du plan Freycinet (loi de juillet 1879) qui vise au développement 1884. Le viaduc de Muratel (deuxième partie du lot n° 9) est construit entre 1893 et 1895 par les d'Hautefort à Condat de la ligne Nontron-Sarlat, le pont permet le franchissement de la vallée de l'Elle , affluent de la Vézère. Il mène à l'entrée du tunnel qui perce la colline de Muratel sur 215 mètres. Dans le cahier des charges daté de juillet 1892, il est prévu que le viaduc de Muratel soit "en alignement et en rampe de 0.015, se compose de 7 arches en plein cintre dont 6 de 8m,00 d'ouverture et une arche central de 23m,00. Il aura une largeur de 4m,50 entre parapets, et sa hauteur au-dessus du fond de l'Elle sera de 17m. Des contreforts maçonnés sur les culées et les piles-culées seront établis de manière à former refuge au niveau de la voie. Mode d'exécution : les voûtes seront construites en deux rouleaux
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Référence documentaire :
    , section d'Hautefort à Condat, enquêtes parcellaires, commune de Beauregard, D II 1 : plan général au 1 fer", Mémoire de Beauregard, La revue de la section Histoire et Patrimoine du Foyer laïque, n°2, avril Viaduc de Muratel, 1906 (AD24. S 1517) "Viaduc de Muratel, ligne de Nontron-Sarlat, section d'Hautefort à Condat, remise à la Compagnie des chemins de fer d'Orléans". Dessin, encre, par Boulzaguet Viaduc de Muratel, 1884 (AD24. S 1457) "Viaduc de Muratel, Chemin de fer de Nontron à Sarlat MARABOUT Vincent. Par monts et vaux MARABOUT Vincent. "Par monts et vaux : Muratel et le chemin de
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le viaduc de Muratel mesure 105 m de longueur pour 4,5 m de largeur. Il est constitué d'un tablier rectiligne bordé de parapets maçonnés. L'ensemble est porté par sept arches en pierre de taille de Chancelade , dont une grande arche centrale de 23 mètres d'ouverture. Les piliers de celle-ci sont flanqués de contreforts légèrement talutés. Au droit de ces derniers, des niches refuges soutenues par des consoles à
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - Muratel - isolé - Cadastre : 1988 B2 663
    Titre courant :
    Viaduc ferroviaire de Muratel
    Appellations :
    de Muratel
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Dordogne - Beauregard - Viaduc de Muratel. Carte postale (éditions Céleriés à Beauregard), vers Beauregard (Dordogne) - Le viaduc de Muratel. Carte postale (éditions Cellerier V., Hirondelle Construction du viaduc de Muratel. Carte postale n° 318 (Oscar Domège éditeur à Périgueux), vers Viaduc de Muratel, élévation et plan, dessin par Boulzaguet, 1906. IVR72_20132402002NUC2A Viaduc de Muratel, coupe longitudinale et plan des fondations, dessin par Boulzaguet, 1906 Viaduc de Muratel, coupes transversales, dessin par Boulzaguet, 1906. IVR72_20132402003NUC2A Viaduc de Muratel, détail de la plinthe et du parapet, métré et estimation sommaire, par Boulzaguet Viaduc de Muratel, plan général par Mouret, 1884. IVR72_20122402913NUC2A Viaduc de Muratel, profil en long, dessin par Mouret, 1884. IVR72_20122402915NUC2A Viaduc de Muratel, plan parcellaire par Mouret, 1884, détail. IVR72_20122402912NUC2A
  • Tunnel ferroviaire de Muratel
    Tunnel ferroviaire de Muratel Beauregard-de-Terrasson - Muratel - isolé - Cadastre : 1988 B2 981
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    L'avant-projet de ligne, qui est présenté par les ingénieurs Liébeaux et Fargandie dès 1874, entre dans le cadre du plan Freycinet (loi de juillet 1879) visant au développement des lignes d'intérêt local. Une enquête parcellaire est menée par les ingénieurs Mouret et Roman en 1884. Le tunnel de , supervisés par l'ingénieur des Ponts et Chaussées Marchat. Situé sur la section d'Hautefort à Condat de la ligne Nontron-Sarlat, le tunnel permet le franchissement d'un méandre de l'Elle, affluent de la Vézère , à travers la colline de Muratel et fait suite au viaduc de Muratel. Les millésimes "1893" et "1895 " sont gravés, ainsi que le lieu-dit "Muratel", dans des cartels maçonnés sur les têtes d'entrée et de tunnel de Muratel est présenté comme ayant "exactement 215m de longueur entre les têtes, dont 6m,69 en alignement à la tête d'entrée et 208m,31 en courbe de 300m de rayon. La pente longitudinale est de 0,015 [m ] vers Condat. Le revêtement du souterrain, pour la voûte, est de 0m,50, sauf sur 17m,00 à la tête
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Référence documentaire :
    , section d'Hautefort à Condat, enquêtes parcellaires, commune de Beauregard, D II 1 : plan général au 1 fer", Mémoire de Beauregard, La revue de la section Histoire et Patrimoine du Foyer laïque, n°2, avril Viaduc de Muratel, 1884 (AD24. S 1457) "Viaduc de Muratel, Chemin de fer de Nontron à Sarlat Viaduc de Muratel, 1906 (AD24. S 1517) "Viaduc de Muratel, ligne de Nontron-Sarlat, section d'Hautefort à Condat, remise à la Compagnie des chemins de fer d'Orléans". Dessin, encre, par Boulzaguet MARABOUT Vincent. Par monts et vaux MARABOUT Vincent. "Par monts et vaux : Muratel et le chemin de
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le souterrain, long de 215 mètres, présente une section en forme de fer à cheval. Le parement voûte en petit appareil régulier, l'ensemble est réalisé en pierre calcaire de Chancelade. Les d'entrée et de sortie.
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - Muratel - isolé - Cadastre : 1988 B2 981
    Titre courant :
    Tunnel ferroviaire de Muratel
    Appellations :
    de Muratel
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Plan du tunnel de Muratel, dessin de Mouret, 1884, détail. IVR72_20132402037NUC2A Elévation et coupe transversale du tunnel de Muratel, dessin par Boulzaguet, 1906, AD24, S 1517 Coupe longitudinale et plan de la tête sud du tunnel de Muratel, dessin par Boulzaguet, 1906 Accès au tunnel de Muratel depuis le viaduc. IVR72_20162410141NUC4A Tête d'entrée nord du tunnel de Muratel. IVR72_20132402014NUC2A Tête d'entrée nord du tunnel de Muratel, détail des maçonneries. IVR72_20132402034NUC2A Tête d'entrée sud du tunnel de Muratel. IVR72_20132402035NUC2A
  • Ferme
    Ferme Beauregard-de-Terrasson - la Geoffrenie - isolé - Cadastre : 1988 A1 162
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    Cette ferme, qui ne figure pas sur le plan cadastral de 1825, fut certainement édifiée dans la
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Description :
    Ferme de plan rectangulaire de plain-pied constituée d'un logis (pièce unique) occupant l'angle sud -est de l'édifice et de l'espace agricole abritant cuve, pressoir et chai. Un escalier en bois permet
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - la Geoffrenie - isolé - Cadastre : 1988 A1 162
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Le mur de refend entre le logis et la partie agricole. IVR72_20132402175NUC2A
  • Lavoir de la Table des Chapelains
    Lavoir de la Table des Chapelains Beauregard-de-Terrasson - la Table des Chapelains - - isolé
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Description :
    Lavoir de plan rectangulaire en béton alimenté par le ruisseau "la Nuelle".
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - la Table des Chapelains - - isolé
    Titre courant :
    Lavoir de la Table des Chapelains
    Appellations :
    de la Table des Chapelains
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Illustration :
    Lavoir de la Table des Chapelains IVR72_20132402030NUC2A Lavoir de la Table des Chapelains IVR72_20132402031NUC2A
  • Ferme
    Ferme Beauregard-de-Terrasson - Peyredaille - isolé - Cadastre : 1988 A1 204
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    Non figurée sur le cadastre de 1825, cette ferme a donc été construite après cette date
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Canton :
    Terrasson-Lavilledieu
    Description :
    Le logis de cette ferme, de conception classique, présente un plan rectangulaire et se compose d'un rez-de-chaussée surmonté d'un étage carré. La façade principale est rythmée par trois travées
    Localisation :
    Beauregard-de-Terrasson - Peyredaille - isolé - Cadastre : 1988 A1 204
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
  • Chapelle Saint-Roch de Beauregard-de-Terrasson
    Chapelle Saint-Roch de Beauregard-de-Terrasson Beauregard-de-Terrasson - Chapelle (la) - rue de la chapelle Saint-Roch - isolé - Cadastre : 1988 AB 221 1825 B1 219
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Dossier :
    Extrait du plan cadastral de 1825, section B1. Chapelle Saint-Roch de Beauregard-de-Terrasson
  • Présentation de la commune de Beauregard-de-Terrasson
    Présentation de la commune de Beauregard-de-Terrasson Beauregard-de-Terrasson
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Dossier :
    partie de Bersac rattachée au Lardin en 1906). Présentation de la commune de Beauregard-de-Terrasson La commune de Beauregard en 1825, selon la table d'assemblage du cadastre ancien (en jaune : la
  • Ancien repaire noble de Beauregard
    Ancien repaire noble de Beauregard Beauregard-de-Terrasson - rue Eglise (de l') - en village - Cadastre : 1988 AB 149, 151 1825 B1 292
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Dossier :
    Extrait du plan cadastral de 1825, section B1. Ancien repaire noble de Beauregard
  • Ancienne chapelle Saint-Antoine, devenue église Notre-Dame, puis église paroissiale
    Ancienne chapelle Saint-Antoine, devenue église Notre-Dame, puis église paroissiale Beauregard-de-Terrasson - rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 1825 B1 288 1988 AB 148
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
  • Ferme
    Ferme Beauregard-de-Terrasson - la Chalucie - en écart - Cadastre : 1988 B1 1100, 1199 1825 B1 24
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Dossier :
    Extrait du plan cadastral de 1825, section B1. Ferme
  • Ferme
    Ferme Beauregard-de-Terrasson - Serre-Marsal - en écart - Cadastre : 1988 A2 784 1825 A2 1068
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Dossier :
    Extrait du plan cadastral de 1825, section A2. Ferme
  • Maison à balet
    Maison à balet Beauregard-de-Terrasson - place Maurice Dujaric - en village - Cadastre : 1988 AB1 438 1825 B1 253
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Dossier :
    Extrait du plan cadastral de 1825, section B1. Maison à balet
  • Ferme dite demeure de la Sautellerie
    Ferme dite demeure de la Sautellerie Beauregard-de-Terrasson - la Sautellerie - isolé - Cadastre : 1988 B1 110 1825 B1 144
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune de Beauregard-de-Terrasson. Dessin, encre et aquarelle, par Lafargue
    Dossier :
    Extrait du plan cadastral de 1825, section B1. Ferme dite demeure de la Sautellerie
1 2 3 4 7 Suivant