Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Mées - en village
    Historique :
    , certainement sous l'autorité de l'architecte Hippolyte Durand, principal maître d’œuvre de la construction. Il par P. Chambon). Des familles de paroissiens, comme les Castets, les Capdupuy et les Dumora Arquiche), sauf le grand ostensoir, sorti de l'atelier parisien de Jamain et Chevron - ont disparu en
    Parties constituantes non étudiées :
    tableau commémoratif des morts ciboire des malades
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 12 février 1906. Ciboire des malades, reliquaire de saint Vincent de Paul et 2 lunules.
    Annexe :
    Liste des œuvres non étudiées. Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 [nef, mur sautoir. h = 225 ; la = 110. Dédicace : EN GLORIEUSE MÉMOIRE DES ENFANTS / DE MÉES / MORTS POUR LA FRANCE [suit la liste des 28 morts et des 5 disparus, disposés en deux colonnes]. Confessionnal [escalier du battants, ceux des extrémités à battant unique. Décor forgé : volutes et entrelacs. h = 72. [N° 4, inv tiroirs juxtaposés ouvrent dans la traverse supérieure, au-dessus des battants. h = 115 ; la = 262. [N° 1 des Évangélistes (médaillons circulaires) ; cabochons en verroterie colorée rouge et verte. h = 15 une étiquette collée sous le pied du calice) : « Louis ORLANDO doreur ». [Le poinçon des orfèvres de Foix (cf. baiser de paix à l’église d’Arsague, canton d’Amou (réf. IM40001539).] Ciboire des emboîtant, en alliage ; coffret rectangulaire en buis. Marque gravée sur le récipient des ampoules : SC : grands bouquets de roses et de fleurs des champs. Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : Agneau
    Illustration :
    Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918. IVR72_20114000405NUC2A Ciboire des malades, reliquaire de saint Vincent de Paul et 2 lunules. IVR72_20114000544NUC2A
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Barthélemy
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Barthélemy Cauna - en village
    Historique :
    Saint-Barthélemy, démolie en 1804, ni de la chapelle castrale des barons de Cauna, devenue église à sa suite. Les seules exceptions sont des fonts baptismaux en pierre, peut-être du XVIIe siècle, et deux statues en bois des saints Pierre et Paul, provenant probablement d'un retable démembré du XVIIIe siècle siècle, réalisée grâce à l'aide financière et aux dons des notables du bourg, au premier rang desquels la Gouffault en 1936, 1941 et 1952, enfin les verrières décoratives des baies hautes de la nef par la maison Thierry offert par les Cabannes de Cauna en 1856, pièces d'A. Jolivet et de Th.-J. Armand-Calliat) et des
    Parties constituantes non étudiées :
    clôture des fonts baptismaux
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).
    Annexe :
    Liste des œuvres non étudiées Monument aux morts (de la guerre de 1914-1918) [façade antérieure du d’un lion issant de gueules"). [La chapelle de saint Joseph abritait autrefois la sépulture des barons frappée des mêmes armoiries, aujourd'hui disparue (comm. orale).] Confessionnal [collatéral droit, mur la claire-voie du battant et les linteaux des loges latérales ; loges latérales à agenouilloir ajouré. Clôture des fonts baptismaux [collatéral gauche, chapelle des fonts] (ill. 20174000947NUC2A) 19e ) ou tournées en balustre (2) ; décor : croix fleuronnée entre des consoles en S et des fleurons (1 lion et acanthes (aux angles de la base), nœud en vase godronné, palmettes romaines (aux extrémités des héraldiques (aux extrémités des bras). Sonnette d'autel [sacristie] Limite 19e s.-20e s. Bronze et acier en lyre avec grappe de raisin (extrémités des bras) ; Christ représenté vivant au moment de soudés. Décor : palmettes romaines (extrémités des bras) ; Christ représenté vivant au moment de
    Illustration :
    Carrelage de la chapelle Saint-Joseph : armoiries des Cabannes de Cauna. IVR72_20174000946NUC2A Clôture des fonts baptismaux. IVR72_20174000947NUC2A
1