Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre de Brocas
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre de Brocas Montaut - en village
    Historique :
    coffrage en bois et dégagé depuis peu. De l'époque gothique ne subsistent que des fonts baptismaux de l'ancien maître-autel du XVIIe siècle et le "brûlement" des statues (affirmation sujette à caution ). De fait, ces destructions semblent s'être limitées à la saisie et à la fonte des cloches et de la
    Référence documentaire :
    -bêche) "Registre de l’Archiconfrérie du très saint et immaculé cœur de Marie pour la conversion des datte du 20 novembre 1845 et affiliée à l’Archiconfrérie de Notre-Dame des Victoires le 27 9bre 1845 Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906). églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.
    Annexe :
    Inventaire des églises de Montaut et de Brocas, 22 novembre 1791 (AD Landes, E dépôt 1 P 18) SAINTE ornement de toute couleur de satin damassé tout blanc avec des fleurs, galonné et festonné en or - 1 autre blanc de damas avec son écharpe, galon en or et frange en… - 1 ornement en satin avec des fleurs, galon missels (un propre, un vieux fort usé, un usé) - 2 cahiers usés pour les messes des morts - 1 rituel - 4 antiphonaire usés - 3 cahiers usés pour les messes des morts - 3 rituels les deux réformés - 1 petite clochette Extraits du registre paroissial de Montaut-Brocas concernant des travaux aux deux églises et des de la chambre des députés, curé, a offert six chandeliers argentés et une croix (d’un prix d’au moins à Montaut pour 5000 fr. Abbé Daydrein (1866-1900) 1868 : installation des sœurs à Montaut métairies pour fonder une école de garçons. L’abbé Daydrein s’est ainsi attiré la haine des héritiers (décret signé par le président). En 1884, l’école n’est toujours pas ouverte. 1887 : installation des
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Laurent
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Laurent Téthieu - en village
    Historique :
    mobilier décrit dans les comptes-rendus de visites pastorales de l'Ancien Régime semble avoir disparu dès tout au long du XIXe siècle, dès le rétablissement du culte au lendemain de la Révolution. En 1817 et de saint Laurent), puis sur la totalité des murs de l'église, des peintures décoratives dont seule ajouts ultérieurs ne seront plus que de faible importance (statuaire de série au tournant des XIXe et XXe
    Parties constituantes non étudiées :
    clôture des fonts baptismaux
    Référence documentaire :
    Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 6 mars 1906.
    Annexe :
    Liste des oeuvres disparues. Ensemble de 9 verrières. Fournies entre mai 1865 (devis) et juin 1866 exécuté. - 1846 (18 janvier) : devis par l’architecte-voyer de Dax, Boubé, comprenant : 1° « Achat d’un ... 77 fr. ; 4° « Confection d’un dais avec des ornements », en chêne, tentures en soie, quatre panaches et l’avoir doré » (40 fr.). - 1855 : refonte des deux cloches [par les fondeurs montois Tourmeau fils , ainsi que le recouvrement des murs à partir des gradins jusques à hauteur des boiseries, avec couronnement des corniches profilant avec ces dernières, et sculptures représentant des gerbes de blé pour la ; pendentifs sculptés même nature de bois, pour être placés sous les bases des cadres des tableaux et des des « peintures murales exécutées par le sieur Barthe » et des verrières de Mauméjean. - 1874 (octobre reconstruction du clocher par les architectes Hippolyte Durand (« en résidence à Tarbes, 8 rue Péré ») et Simian . - 1878-1882 : exécution des travaux de construction du clocher par l’entrepreneur Lalanne. - 1894 : achat
1