Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de Labégorce
    Château de Labégorce Margaux - Labégorce - en écart - Cadastre : 1826 A3 792 à 798 2008 AB 114
    Historique :
    Jehan Colom, riche bourgeois de Bordeaux. En 1390, elle passe aux mains des Durasfort, également est situé à l'ouest des bâtiments. A la Révolution, le domaine est divisé : l'Abbé Gorce revient à la construire un château par l'architecte Armand Corcelles. Ce bâtiment figure sur le cadastre de 1826 et cette époque, la demeure est coiffée d'un simple toit à croupes et les allèges des baies de l'étage ne -Beaucourt, qui y fait de nombreux travaux. Il demande notamment à l'architecte Ernest Minvielle de remanier
    Référence documentaire :
    p. 130 CARDOZE, Edmond. La carte postale des châteaux de la Gironde. Pierre Fanlac, 1985. 12e livraison, n°3 GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des meilleurs crus du Médoc et autres lieux du département de la Gironde. Bordeaux : s.d description des communes, la nature de leurs vins, la désignation des principaux crus. Bordeaux, 1866. Tome 3. dictionnaire des artistes. Les éditions de l'armateur, 1985.
    Description :
    des remises, des ateliers, les zones de conditionnement et d'expédition, avec également un espace la travée centrale présentent des corniches soutenues par des consoles à volutes. Les baies de l'étage ont des chambranles moulurés et des allèges à balustres. Les travées latérales sont ouvertes par des fenêtres alternant des encadrements avec ou sans moulures. L'ensemble des fenêtres de l'étage sont terrasse protégée par un toit polygonal en ardoise, soutenu par des colonnes métalliques imitation tronc et forment une cour fermée par une grille. Le bâtiment occidental à étage carré abrite des logements tandis
    Auteur :
    [architecte] Corcelles Armand [architecte] Minvielle Ernest
    Annexe :
    on retrouve des traces depuis le XVe siècle. Il est question des titres de l´an 1486, des graves de Labégorce, de l´Oustav de Labégorce, et du Courneau, (village) de Labégorce ; le tout dépendait alors des ´architecte Minvielle, un château qui est un édifice assez lourd, élevé de plusieurs étages et recouvert d´une surmonté par aucune tourelle, par aucun pavillon. A côté s´élève la maison des dames de Gorce, qui a . Masson et fils, 1868 (2e édition). p.112-114 "Le château, bâti par le célèbre architecte bordelais Corcelles, restauré et exhaussé par M. Minvielle, est un des plus beaux et des mieux situés de la commune de
    Illustration :
    Bâtiment de dépendances occidental abritant notamment des ateliers. IVR72_20103302741NUCA Bâtiment de dépendances oriental, abritant notamment l'accueil et des bureaux
  • Cuviers et chais de Cantemerle
    Cuviers et chais de Cantemerle Macau - Cantemerle - - isolé - Cadastre : 1810 C1 58 1843 C2 259 2013 AS 52
    Historique :
    Le plan cadastral de 1810 représente des bâtiments formant une cour au nord-ouest du château, à l'emplacement des actuels bâtiments de vinification. La lithographie publiée vers 1835 dans l'album de Gustave Féret. En 1856, Henry Ribadieu attribue le chai à l'architecte Corcelles (mort en 1843) et le cuvier à , notamment sur le bâtiment ouest. Ce dernier -comme les pavillons de jardin disparus- présente des indiquerait un remaniement des parties viticoles en même temps que le logis. En 1867, Édouard Guillon 1990, date de la livraison du second cuvier et de la rénovation des chais. Au cours des années 2000, de nouveaux travaux sont entrepris à la suite de l'achat d'une parcelle de 20 hectares (agrandissement des
    Référence documentaire :
    derniers siècles - état actuel des domaines. Paris : Chez E. DENTU (Librairie), 1856.
    Description :
    barriques. L'un des cuviers forme pignon côté cour et est percé de 11 ouvertures. La partie centrale la forme des fenêtres. Des jambes harpées viennent rythmer les travées ; chaque encadrement reprend , construits en moellon à l'arrière des cuviers, sont ouverts par des fentes horizontales côté nord. Le second
    Auteur :
    [architecte] Corcelles Armand [architecte] Dufart Jean-Baptiste
    Annexe :
    Extrait de la notice des châteaux vinicoles d'Edouard Guillon, 1867 "Les dernières restaurations aigus. Cet édifice est isolé parmi des parterres et des cours ; puis, au Nord et à l’Ouest, s’étendent des bâtiments immenses encadrant plusieurs vastes cours. Dans la première se trouvent : le logement du mis en bouteilles pour l’expédition. Il y a dans cette même cour un atelier de menuiserie pour la fabrication des caisses ; puis viennent des hangards et d’autres constructions désignées sous le nom de servitudes. Le tout apparaît de loin comme un grand village. C’est une des belles installations vinicoles du Extrait de la notice des châteaux de la Gironde d'Henry Ribadieu, 1856 Ribadieu parle de transformations ou plutôt de restaurations qui sont dues [EN NOTE] : "aux plus grands architectes que nous ayons eu depuis Louis. Deux des anciennes tourelles ont été reconstruites, et sont l’œuvre de M. Dufau ; le
    Illustration :
    Second chai : vue intérieure, détail de la charpente (assemblage des pannes
1