Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 129 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 (plaque commémorative et peinture murale)
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 (plaque commémorative et peinture murale) Larbey - en village
    Historique :
    -d'Antin. Il fut offert par le baron Louis d'Antin-Domenger (1882-1964), qui donna aussi une clôture maison de Lestage, ancienne résidence des barons de La Houze, seigneurs de Larbey (de la famille de Basquiat), puis des jésuites espagnols de Poyanne (voir réf. IM40005192), enfin de la famille Domenger
    Auteur :
    [donateur] Antin-Domenger Louis baron d'
    Annexe :
    Dupouy, Henri Larrère, Louis Lestage, Augustin Grossière, Victor Hourtains, Joseph Deyris, Paul Domenger Mugron) furent offerts par la famille d'Antin.
  • Bas-relief : Armoiries des barons de Cauna
    Bas-relief : Armoiries des barons de Cauna Cauna - en village
    Inscriptions & marques :
    ?) * [cimier du heaume] * X[partie illisible]II * IIII [tilde final] * D (barré ?) [tilde final] * cauna [tilde
    Historique :
    Ce relief est le seul vestige conservé du décor de l'ancienne chapelle castrale des barons de Cauna reconstruite au XIXe siècle. Il représente les armes des barons de Cauna, branche cadette de la maison indique une exécution dans le courant du XVe siècle. Il pourrait donc dater du temps de Louis de Cauna
    Observation :
    Seul vestige du décor de la chapelle castrale primitive des barons de Cauna.
    Référence documentaire :
    CAUNA Bernard-Augustin, baron de. Armorial des Landes CAUNA Bernard-Augustin, baron de. Armorial
    Titre courant :
    Bas-relief : Armoiries des barons de Cauna
  • Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
    Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    Blanche Hippolyte d'Antin, épouse de Bernard Roch Marie Domenger, femme digne de grands éloges, dont la / Bernardus Rochus / Marie DOMENGER / qui, dùm viveret, piè motus / ergà Deum et confides / suos totam ad pace. [traduction : Ci-gît Bernard Roch Marie Domenger, qui, quand il vivait, animé d'un pieux élan saint 14 avril 1865. Qu'il repose en paix.] Face nord : Hic jacet / Maria Blanche Hippolyte / d'ANTIN / Bernardi Rochi Mariæ / DOMENGER / uxor, / meritò laudibus elata mulier / cujus liberalitate / innumerorum
    Historique :
    lointaine cousine des D'Antin. L'autorisation d'inhumation ayant été étendue à Mme Domenger, celle-ci fut La nouvelle église de Mugron fut construite à l'initiative et aux frais de Bernard-Roch Domenger veuve, Blanche d'Antin (1805-1899), elle-même issue de l'une des principales familles mugronnaises , qu'il revint d'achever les travaux de l'édifice et de le meubler. La dépouille de Bernard Domenger fut de l'église (2 décembre 1866). Ce n'est qu'un 1870 que la commune, la fabrique et Mme Domenger firent
    Auteur :
    [commanditaire] Domenger d'Antin Blanche
    Titre courant :
    Stèle funéraire (cippe) des époux Domenger
    Appellations :
    des époux Domenger
    Annexe :
    Extraits du registre paroissial de Mugron concernant l'inhumation de Bernard-Roch Domenger dans (année 1865) : "Mort de M. Domenger le 14 avril 1865, Vendredi saint. / Qui nous aurait dit que toutes triste réalité pour nous et pour la digne compagne de sa vie. / Le soir du Jeudi saint Monsieur Domenger imminent. En effet, M. Domenger ne paraissait plus avoir conscience de lui-même quand nous lui donnâmes une , devinant le désir de tous les cœurs qui venaient donner une larme et une prière au bon M. Domenger, prit la . Domenger quand ses restes furent déposés au caveau de la chapelle du cimetière.] "Permettez-moi, Messieurs venant déplorer avec vous, Messieurs, la perte douloureuse et inopinée du bon M. Domenger, qui naguère l'accompagnent dans la tombe, car il fut tout à tous et à chacun en particulier. / M. Domenger fut longtemps bien, bon Monsieur Domenger, reposez en paix dans le sein du Seigneur et croyez bien que nous vénérons douloureuses marques d'intérêt compatissant dont la digne veuve de Monsieur Domenger fut l'objet de la part de
    Illustration :
    Face latérale (épitaphe de Blanche d'Antin-Domenger). IVR72_20144090202NUC2A Portrait photographique de Blanche d'Antin, veuve Domenger, après 1865 (Mugron, église Saint Parenté entre Blanche d'Antin-Domenger et Marie-Émilie de Monck d'Uzer, épouse de Léon Géruzet Face latérale (épitaphe de Bernard Roch Marie Domenger). IVR72_20144090203NUC2A Portrait de Bernard-Roch Domenger (Mugron, église Saint-Laurent). IVR72_20144002449NUC2A
  • Ensemble de 2 verrières historiées du transept : Saint Roch guérissant un couple de pestiférés d'Agripendante ; Saint Vincent de Paul confiant un enfant abandonné à Louise de Marillac (baies 109 et 110)
    Ensemble de 2 verrières historiées du transept : Saint Roch guérissant un couple de pestiférés d'Agripendante ; Saint Vincent de Paul confiant un enfant abandonné à Louise de Marillac (baies 109 et 110) Mugron - place Frédéric-Bastiat - en village
    Historique :
    le nom de baptême du bâtisseur de l'église, Bernard-Roch Domenger (1785-1865).
    Représentations :
    scène historique saint Vincent de Paul sainte Louise de Marillac nourrisson abandon présentation : saint Vincent de Paul confiant un nourrisson abandonné aux soins de Louise de Marillac.
    Titre courant :
    d'Agripendante ; Saint Vincent de Paul confiant un enfant abandonné à Louise de Marillac (baies 109 et 110)
    Dimension :
    d 180.0 diamètre approximatif
    Illustration :
    Baie 110 : Saint Vincent de Paul confiant un nourrisson abandonné à Louise de Marillac
  • Ensemble de 32 verrières : Salvator Mundi, Saint Jean-Baptiste, Saint Pierre, Immaculée Conception, Saint Joseph, Scènes de la vie de la Vierge et de saint Joseph, Saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (baies 0 à 18, 101 à 113)
    Ensemble de 32 verrières : Salvator Mundi, Saint Jean-Baptiste, Saint Pierre, Immaculée Conception, Saint Joseph, Scènes de la vie de la Vierge et de saint Joseph, Saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (baies 0 à 18, 101 à 113) Poyanne - en village
    Inscriptions & marques :
    . Inscription commémorative (sur trois cartouches au bas de chacune des lancettes de la baie 113) : AD: MAJ : D suprême régnant, Louis Épivent évêque d'Aire et de Dax, Louis-Pierre Rozié curé, Alexandre Lespine, Jean ; traduction : Napoléon III empereur des Français, d'abord le baron de Vougy puis Charles de Perbeyre étant
    Représentations :
    saint Louis roi saint Paul de Tarse saint Barthélemy apôtre épée couronne La couronne d'épines Louis IX, saint Paul et saint Barthélemy (co-titulaire de l'église). Personnages en pied sur fond
    Titre courant :
    , Saint Joseph, Scènes de la vie de la Vierge et de saint Joseph, Saint Louis, saint Paul et saint
    Dimension :
    vaisseau central : d = 30 environ.
    Illustration :
    Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy. IVR72_20134000972NUC2A Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy. IVR72_20134001101NUC2A Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail : saint Louis Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail : saint Louis Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail : saint Paul Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail : saint Barthélemy Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail : saint Barthélemy Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail de l'inscription au bas de la Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail de l'inscription au bas de la Baie 113 : saint Louis, saint Paul et saint Barthélemy (détail de la signature du verrier au bas de
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    PIE IX S.S.P.P. AD. BOURRUS CURE DOYEN LEON HIARD MAIRE DE LA VILLE MARIE CHARLES BARON D'ANTIN PARRAIN / MARIE HIPPOLYTE BLANCHE VEUVE DOMENGER MARRAINE URSULIN DENCAUSSE A TARBES BREVETE SGDG 1876.
    Historique :
    Blanche d'Antin (1805-1899), bienfaitrice de la paroisse et veuve de Bernard-Roch Domenger (1785-1865), le bâtisseur de la nouvelle église ; le parrain, son neveu le baron Charles d'Antin (1838-1914), fils de son défunt frère Louis-Thomas (qui avait parrainé une autre cloche de l'église en 1822, réf. IM40005989 ). C'est à cette occasion que Mme Domenger offrit à la paroisse, en guise de "bouquet de parrainage", un
    Auteur :
    [donateur] Antin Charles d' [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Dimension :
    d 111.0
    Annexe :
    parrain choisi par nous fut M. le Baron Charles Marie d'Antin, chef de la famille de ce nom. Nous avions providence pour notre église. Comme offrande et bouquet de son parrainage, M. le Baron d'Antin donna quatre 1ère fois allumés. / La marraine choisie était Mme Domenger. Ce choix était naturellement indiqué aussi
  • Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle et crédence, 2 statues d'anges lampadophores)
    Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle et crédence, 2 statues d'anges lampadophores) Mugron - en village
    Historique :
    par Blanche d'Antin (1805-1899), veuve du bâtisseur de l'édifice, Bernard-Roch Domenger (1785-1865 dons du père de Blanche d'Antin, le baron Jean-de-Dieu d'Antin (alors maire de la commune), et de son mari Bernard Domenger, le meuble, désormais inutile, fut offert par la fabrique à Mme Domenger, qui en
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    Domenger Blanche... 5000 f. ... pour le Maître-autel. / id. ... 1100 f. ... pour l'autel de la Vierge f.] / Madame Bastiat... 520... pour l'harmonium. / Mme Domenger Augustin, legs pieux... 50 . / Famille Fauret et famille Baqué... 160. / Mme d'Uzer... 200. / Mme Marsan... 40. / Mme Domenger Blanche , chandeliers... 160. / Famille Castets... 60. / Famille D. ... 200. / Famille D. ...300. / M. Liquet, legs
  • Tombeau de l'abbé Jean-Baptiste Marsan
    Tombeau de l'abbé Jean-Baptiste Marsan Mugron - route de Pomarez - en village
    Historique :
    par le maire, le baron Pierre Jean de Dieu d'Antin (1770-1840). L'état actuel du monument, si rien
    Référence documentaire :
    p. 297-300 MEYRANX Louis-Bernard, abbé. Monographie de Mugron depuis sa fondation jusqu'à nos jours
    Auteur :
    [donateur] Antin Pierre Jean-de-Dieu d'
  • Bannière de procession des saints Michel et Jeanne d'Arc
    Bannière de procession des saints Michel et Jeanne d'Arc Mugron - en village
    Historique :
    octobre 1911, Louis d'Antin (Mugron 1882-1964), petit-neveu et fils adoptif de Blanche d'Antin-Domenger Jeanne d'Arc (œuvre de la maison Biais, Paris, 342 fr.), offerte par Mme Louis d'Antin. Aux vêpres , procession avec la bannière de Jeanne d'Arc portée par M. Louis d'Antin qu'entouraient les membres du Cercle , la bienfaitrice de l'église de Mugron. Louis d'Antin présidait le cercle local de l'A.C.J.F., dont la
    Auteur :
    [donateur] Antin-Domenger Marguerite Ernestine Renée d'
  • Cloche (n° 2) dite sainte Marie
    Cloche (n° 2) dite sainte Marie Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    ] BAPTISTE MARSAN CURE PIERRE JAN DE DIEU BARON D'ANTIN MAIRE PARRAIN LOUIS THOMAS D'ANTIN MARRAINE
    Historique :
    même temps. Le parrain de la cloche ici étudiée fut le baron Louis Thomas d'Antin (1798-1862), fils du baron Pierre Jean de Dieu, maire de Mugron à cette date. Son fils Charles d'Antin (1838-1914) et sa sœur Blanche Domenger (1805-1899) devaient parrainer en 1875 la nouvelle grande cloche de l'église (réf la stèle funéraire des époux Domenger à l'église de Mugron (réf. IM40005900).
    Dimension :
    d 94.0
  • Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle, baldaquin)
    Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle, baldaquin) Larbey - en village
    Historique :
    ceux du baron d'Antin et de son gendre Bernard-Roch Domenger (1785-1865), riche négociant qui devait Jean-Pierre Liquet, le baron Pierre d'Antin, maire de la commune, et Arnaud Graciette fils, marbrier à d'Antin (1805-1899), fille du baron d'Antin qui avait commandé l'autel en 1834. Celle-ci offrit en 1868 à de Mugron par les époux Domenger, le mobilier néoclassique de l'ancien lieu de culte, désormais inadapté au style néogothique du nouveau Saint-Laurent, fut cédé à la veuve de Bernard Domenger, Blanche la paroisse de Larbey, où les Domenger possédaient les propriétés de Poyloault et Lestage - son beau
    Auteur :
    [commanditaire] Antin Pierre Jean-de-Dieu d' [donateur] Domenger d'Antin Blanche
    Annexe :
    fabrique en présence de Mr Domenger, notre maire, et de Mr le Baron d'Antin, a écrit les réclamations ] aprouvent le criture [sic] cidessu / Dumoret." - 1835 (6.11) : "J'ai payé à Mr le Baron d'Antin pour le à Mr le Baron d'Antin, je viens vous dire que je n'ai eu aucune altercation avec Dumoret, votre chef vos réclamations, vous voulez être jugé par Mr d'Antin et Mr Domenger sur cette affaire, et moi aussi , marbrier à Bagnères. / J.P. Liquet." - 1835 (18.12) : brouillon de lettre du baron d'Antin et de son Domenger veut faire cadeau à l'église de Larbey de l'autel en marbre qui ornait si bien l'ancienne église 1834. Graciette aîné. / Payez à l'ordre de Monsieur Domenger fils valeur reçue comptant. Bayonne le 9 septembre 1834. / Pre Daguerre & fils aîné. / Pour acquit. Domenger fils." - 1835 (18.10) : reçu. "Je receu Monsieur le curé excuser autant d'importunités, et vouloir bien remercier Monsieur d'Antin de ma part pour Bagnères. / Mugron ce 6 9bre 1835. / J. P. Liquet curé. - 1835 (6.11) : lettre du baron Jean-de-Dieu
  • Ensemble de 2 verrières à personnage (Saint Paul, Sainte Madeleine) et de 4 verrières héraldiques (baies 1 à 6)
    Ensemble de 2 verrières à personnage (Saint Paul, Sainte Madeleine) et de 4 verrières héraldiques (baies 1 à 6) Souprosse - Saint-Étienne - en écart
    Inscriptions & marques :
    ; tortil de baron [d'Antin]. Armoiries (baie 6) : "D'or au chevron de gueules accompagné en chef de quatre
    Historique :
    que l'un des trois frères d'Antin (Louis Thomas, Bertrand Justin et Alexandre Félix), qui ne résidaient plus dans les Landes à cette époque, le donateur pourrait être leur sœur Blanche d'Antin-Domenger Cette série porte la marque du verrier toulousain Louis-Victor Gesta (1828-1894, actif à partir de ). La verrière 5 est timbrée aux armes de la famille d'Antin, possessionnée à Mugron et à Tartas. Plutôt culte voisins (Maylis, Buglose, Poyanne, Hauriet, Larbey). Les D'Antin et Paul de Basquiat cousinaient Louis à Noth (Creuse) en 1895 et à Pouydesseaux (Landes) après 1904 (réf. IM40002375). Celui de la Sainte Madeleine a également resservi (en sens inverse) à l'autre fils de Gesta, Henri Louis Victor, à
    Référence documentaire :
    GESTA Louis-Victor. Album de L.V. Gesta. Manufacture de Vitraux peints de Toulouse. Toulouse
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche [peintre-verrier] Gesta Louis-Victor
    Illustration :
    Baie 5 : détail des armoiries de la famille d'Antin. IVR72_20194000565NUC2A
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Banos - en village
    Inscriptions & marques :
    (sic) PARRAIN MR HENRI DE NAVAILLES = BANOS / [main] MARRAINE MME LOUISE DE NAVAILLES = BANOS NEE
    Historique :
    correspondance (Faivre et Matéos, 2012, p. 14). Le parrain, Henri Louis de Navailles-Banos (1824-1894), était le frère cadet du baron Charles, parrain de la grande cloche ; la marraine fut sa femme Marie-Eugénie Louise Lafitte (née vers 1831). Le couple devait parrainer l'année suivante la petite cloche de l'église
    Auteur :
    [] Navailles-Banos Marie Eugène Louise baronne de [] Navailles-Banos Henry Léonard baron de
    Dimension :
    d 66.0
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Dumes - en village
    Inscriptions & marques :
    / HENRI DE NAVAILLES BANOS ET LOUISE DE NAVAILLES BANOS NEE LAFFITTE. Signature et date (à la faussure
    Historique :
    des liens. Les parrains, Henri Louis de Navailles-Banos (1824-1894) et sa femme Marie-Eugénie Louise
    Auteur :
    [] Navailles-Banos Marie Eugène Louise baronne de [] Navailles-Banos Henry Léonard baron de
    Dimension :
    d 73.0
  • Ostensoir (n° 1)
    Ostensoir (n° 1) Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Inscriptions & marques :
    ) : Don du baron de Toulouzette / à l’église de St Sever / (Landes) / 1874. Inscription concernant le
    Historique :
    Cet ostensoir fut réalisé par l'orfèvre et bronzier d’art parisien Louis Bachelet (actif de 1844 à concert d'anges musiciens) avec quelques variantes sur un ostensoir conservé à l'église Saint-Louis-des -Chartrons à Bordeaux. D'après une notice nécrologique parue en 1888, c'est la baronne de Toulouzette, née gravée sous la base mentionne cependant pour donateur son mari et cousin, le baron Benoît Joseph Marie Alphonse de Basquiat de Toulouzette (1808-1873). Sans doute un don de la baronne fait en mémoire de son celui du baron de Toulouzette (dont le prénom usuel semble toutefois avoir été Alphonse plutôt que
    Observation :
    Malgré l'existence d'un autre exemplaire très proche à l'église bordelaise Saint-Louis-des
    Référence documentaire :
    tome I, p. 81-82 (année 1888) Registre paroissial de Saint-Sever. Nécrologie de la baronne de
    Auteur :
    [orfèvre] Bachelet Louis
    Dimension :
    d 30.0 pied d 13.0 lunette d 10.8 lunule
    Annexe :
    AP Saint-Sever. Registre paroissial. Nécrologie de la baronne de Basquiat de Toulouzette, 1888 Registre paroissial de Saint-Sever, tome I, p. 81-82. Nécrologie de la baronne de Basquiat de Toulouzette , 1888. "Mort de la baronne de Basquiat, bienfaitrice de l'église, à Toulouzette le 4 janvier. C'est à
  • Ciboire (n° 1)
    Ciboire (n° 1) Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Historique :
    Ce ciboire a été fabriqué par l'orfèvre parisien Louis Bachelet, actif de 1844 à 1877. Un -Sever possède plusieurs objets du même orfèvre : un ostensoir offert par la baronne de Toulouzette en
    Auteur :
    [orfèvre] Bachelet Louis
    Dimension :
    d 16.0 pied d 8.0 noeud d 12.0 coupe
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Lamothe - en village
    Inscriptions & marques :
    PRIEZ POUR NOUS PARRAIN BARON JEAN DE NAVAILLES MARRAINE MADAME JOSEPH DE LABORDE NOGUEZ / FONDUE A
    Historique :
    , fondue en 1914, est l'œuvre de son fils et successeur, Jean-Louis Ursulin (1861-1931). Elle fut exécutée ) furent le baron Jean de Navailles-Banos (1893-1916), propriétaire du château des Granges à Lamothe, qui reconstruction de l'église en 1885. Plusieurs cloches, fondues par Jean-Louis Ursulin Dencausse ou par son
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Dencausse Jean-Louis Ursulin [donateur] Navaille-Banos Jean baron de
    Dimension :
    d 81.0
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Toulouzette - en village
    Inscriptions & marques :
    ) : PARRAIN JEAN LOUIS AMABLE DE CASTAIGNOS BARON DE DIEUSSE MAIRE DE LA COMMUNE DE TOULOUZETTE / MARRAINE MARIE MAGDELAINE DE CASTAIGNOS BARONNE DE DIEUSSE NEE DE PAUSADER M MALET CURE. Date (sous la dédicace
    Historique :
    même canton de Mugron (réf. IM40005764). Le parrain de la cloche, Jean-Baptiste Louis Amable de Castaignos, baron de Diusse et seigneur de Projean (1786 - 31 août 1831), maire de Toulouzette, était le fils
    Dimension :
    d 83.0
  • Église paroissiale Saint-Laurent
    Église paroissiale Saint-Laurent Mugron - place Frédéric-Bastiat - en village - Cadastre : 2014 AB 69
    Historique :
    rang desquels la veuve de Domenger, née Blanche d'Antin (1805-1899), qui sera inhumée avec son mari blocage de la situation, Bernard-Roch Domenger (1785-1865), maire, conseiller général et principal , propriété des Domenger. L'autorisation de démolition est accordée en mai 1864 et un traité signé le 26 juin suivant entre Domenger et l'entrepreneur bordelais Jean Fleurant jeune, pour une somme totale de dans le chai Servat (autre propriété des Domenger). Une dernière difficulté surgit alors que janvier 1865 et le chantier se déroule régulièrement jusqu'à la consécration par l'évêque Louis-Marie Épivent le 2 décembre 1866 (Bernard Domenger était mort dès le 14 avril 1865). Si le décor sculpté et la
    Référence documentaire :
    (1822), Marie-Anne Domenger veuve de Castelnau (1822), Pierre Darbo (1824), Marie-Anne Pujo (1852), Jean p. 257-258, 269-271, 277-279, 295-296 MEYRANX Louis-Bernard, abbé. Monographie de Mugron depuis sa
    Auteur :
    [donateur] Domenger d'Antin Blanche [commanditaire] Domenger Bernard Roch Marie
    Annexe :
    la Légion d’honneur, fondateur désormais immortel de cette église. / Madame Domenger, née d’Antin bon qu’on le sache bien loin en France, que les époux Domenger, enfants l’un et l’autre de Mugron, ont : / Le pape régnant, l’auguste Pie IX ; Monseigneur Louis-Marie-Olivier Epivent, notre illustre et vénéré devait enfanter ce monument. / Au milieu de la grande nef, M. Domenger, conseiller général, chevalier de chanté par Monseigneur l’évêque pour feu M. Domenger, et immédiatement après, une cérémonie de transmettra aux générations futures comme un souvenir impérissable le nom de Monseigneur Louis-Marie-Olivier nouvelle église. / En 1860, M. Domenger, pourvu d'une fortune considérable, avait ouvert son âme à une Mora appartenant à M. Domenger qui la faisait renverser. / Sous l'active et intelligente impulsion de M libéralité de M. Domenger qui prendrait à lui seul toute la dépense. [p. 23] / A cette difficulté venaient finir et qui avaient assoupi les ardeurs pleines de générosité de M. Domenger. On ne parlait plus de
    Illustration :
    et du maire Bernard Roch Domenger, 26 juin 1864). IVR72_20154010005NUC4A Ozanne, de l'entrepreneur Jean Fleurant et du maire Bernard-Roch Domenger). IVR72_20154010010NUC4A
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Bégaar - en village
    Historique :
    -1888) par le fondeur dacquois Louis Hardouin, qui fournit à la même époque (1764-1767) une cloche à son premier mariage avec Louise de Pujolé (union célébrée à Mont-de-Marsan le 5 février 1738), le gendre de Joseph de Pujolé, vicomte de Juliac et d'Aurice, baron de Labatut en Bégaar (vers 1695 - 1750
    Observation :
    Seule cloche répertoriée du fondeur dacquois Louis Hardouin dans le département des Landes.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Hardouin Louis
    Dimension :
    d 72.0
1 2 3 4 7 Suivant