Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 41 à 60 sur 106 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cloche (n° 1) dite Rome
    Cloche (n° 1) dite Rome Tercis-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    L / CASTAGNET A / CASTAGNET H / CASTAGNET JN / CASTAGNET JH / CASTAGNET M / CAUP JB CUVILLIER R / BIBIAN CN BIBIAN CT / BIBIAN F BIBIAN V / BORDA JB BORDA L / BOURGES E BOUTGES J / CAMORS J / CAPDEVILLE / DARROUZES J / DESCAMPS L DUCAMP J / DUCASSE J DUMORA H / DUPIN P DUSSIN E / FABAS F FERNON P / FORSANS J FORSANS L / FOURNIER P FOURQUET A / FOURQUET C FOURQUET G / FOURQUET JB FOURQUET P ; [3e colonne / HONDELATTE J / HOURDILLE C / HOURIEU J LABAT G / LACAUSSE L LACHIA A / LACLAU J LAGARDERE H / LAFAURIE P / LAHOUILLE H / LAHOUILLE J / LAHOUILLE J / LANNELONGUE R ; [4e colonne] LANUSSE A LANUSSE F / LANUSSE JB
  • Phare de Grave
    Phare de Grave Le Verdon-sur-Mer - la Pointe de Grave - en écart - Cadastre : 2013 AA 8
    Référence documentaire :
    histoire du Verdon et de la Pointe de Grave. [S.I.] : R. Chaillot et Louis Jung, 1974. p. 103 FICHOU Jean-Christophe, LE HENAFF Noël, MEVEL Xavier. Phares. Histoire du balisage et de l
    Illustration :
    Plan général de la Pointe de Grave au mois de janvier 1842 : indication de l'"échafaudage du feu de
  • Cloche (n° 3)
    Cloche (n° 3) Sarraziet - en village
    Inscriptions & marques :
    par des motifs en volutes accolées, ici signifiés par un tiret) : - A FULGURE ET TEMPESTATE L. N. D . (= miserere nobis) - - T. R. A. N. - / - SINE LABE CONCEPTA O. P. N. (= ora pro nobis) - SIT NOMEN DOMINI
  • Phare Saint-Nicolas
    Phare Saint-Nicolas Le Verdon-sur-Mer - la Claire - isolé - Cadastre : 2013 AE 121
    Référence documentaire :
    histoire du Verdon et de la Pointe de Grave. [S.I.] : R. Chaillot et Louis Jung, 1974. p. 103 FICHOU Jean-Christophe, LE HENAFF Noël, MEVEL Xavier. Phares. Histoire du balisage et de l
  • Couvent de Récollets, puis hospice et école, actuellement Centre d'interprétation du patrimoine et maison de retraite
    Couvent de Récollets, puis hospice et école, actuellement Centre d'interprétation du patrimoine et maison de retraite Monpazier - 6 rue Galmot - en village - Cadastre : 1845 SU 272 à 275 1986 AC 208, 435 à 437
    Historique :
    une maison dite "le couvent des Récollets" [11] : il s’agit probablement des deux bâtiments en L
    Référence documentaire :
    L'HONNEUR R. (docteur). Monpazier : logis, gens et faits d'autrefois. Monpazier : s.d. [vers 1950].
    Annexe :
    , premier consul, - Ségala, scindic de ladicte ville, - Albavye, scindic, P. Fénies, présent. L. Brécières
  • Château Kirwan
    Château Kirwan Cantenac - Kirwan - en écart - Cadastre : 1826 C 645 à 664 2009 AC 192 à 198
    Historique :
    Marc Kirwan fait l´acquisition, à la fin du 18e siècle, du domaine de Colling Wood (nom du bureau et une maison en maison. Il sollicite l´architecte Ernest Minvielle pour la rénovation du logis
    Description :
    La demeure est construite sur une terrasse fermée par un garde-corps en pierre ajouré. L´élévation centrale se compose de la porte d´entrée, de la porte-fenêtre de l´étage s´ouvrant sur un balcon avec un sont en plein-cintre. La toiture d'ardoise est percée de deux autres lucarnes en œil-de-bœuf en zinc. L perpendiculairement. L'un abrite un logement dont les ouvertures, encadrées de pierre de taille sont chanfreinées ; l pigeonnier (?) est située au sud du château. Un vivier délimite le jardin au sud-est, selon un plan en L : des passerelles et un pont un pierre portant une inscription ([C] A R) permettent de l'enjamber. Il
    Annexe :
    terrasse, qui s´étend sur toute la longueur de l´édifice, on jouit de points de vue admirables ; la grande largement l´hospitalité, et qu'il sait remplir avec un goût exquis les devoirs qu'impose la propriété d'un dressèrent à la suite de l´Exposition de 1855". GUILLON, Édouard. Les châteaux historiques et vinicoles de
  • Maison
    Maison Monpazier - 32 rue Notre-Dame - en village - Cadastre : 1845 SU 322, 323 1986 AC 234
    Référence documentaire :
    L'HONNEUR R. (docteur). Monpazier : logis, gens et faits d'autrefois. Monpazier : s.d. [vers 1950].
    Description :
    L’édifice, de plan en L, appartient au "moulon" qui borde la place des Cornières à l’est. Il est
  • Lycée polyvalent Georges-Leygues
    Lycée polyvalent Georges-Leygues Villeneuve-sur-Lot - avenue d' Agen - en ville - Cadastre : 2018 DY 1
    Historique :
    d'extension et de réhabilitation du lycée prévu en 1991 (agence BL2 et H. : C. Bonhomme, M-L Lacube, M
    Description :
    Louis-Couffignal. Le lycée comprend des bâtiments (premiers construits) en longues barres (R+2, R+3
  • Chapelle (calice, patène, bassin à burettes, burette à eau, burette à vin)
    Chapelle (calice, patène, bassin à burettes, burette à eau, burette à vin) Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Inscriptions & marques :
    lettre), R couronné. Q : 20 juillet 1756-10 juillet 1757. R : 10 juillet 1757-21 juillet 1758. Poinçon de maître : monogramme M D L P, fleur de lys, deux grains de remède, couronne. Michel II Delapierre ]). Patène : sur le bord, face externe (charge, communauté [R], maître), à l'opposé (charge, décharge
  • Maison
    Maison Monpazier - 9 rue de la Porte-de-Campan - en village - Cadastre : 1845 SU 468, 469, 470 1986 AC 336, 337, 338
    Référence documentaire :
    L'HONNEUR R. (docteur). Monpazier : logis, gens et faits d'autrefois. Monpazier : s.d. [vers 1950].
    Annexe :
    ouvrages à la charge de l'usufruit monteront à la somme de 1052 l. Maison sur la rue du Compan - f°70 couteront 2018 l. Grange et écurie 329. Ce bâtiment contient 8 toises de profondeur sur 10 de largeur. Ses ouvrages à la charge de l'usufruit coûteront ... 358 l. 334. Les couvertures de ces bâtiments sont à la édifices montent en total à la somme de 3428 l. qui tombent en entier à la charge de l'usufruit ci ... 3428 l.
  • Lycée Aïzpurdi
    Lycée Aïzpurdi Hendaye - - 1 avenue des Allées - Cadastre : 2018 AN 50
    Historique :
    Le lycée a été édifié sur l'emplacement et les fondations de l'"Hôtel d'Angleterre. Un plan
    Description :
    Le lycée se compose à l'origine de 2 barres (R+4) en retour d’équerre, construites en béton
  • La Pointe de Grave
    La Pointe de Grave Le Verdon-sur-Mer - la Pointe de Grave - en écart - Cadastre : 2013 AA
    Référence documentaire :
    . Petite histoire du Verdon et de la Pointe de Grave. [S.I.] : R. Chaillot et Louis Jung, 1974.
    Illustration :
    Carte postale : Pointe de Grave, restaurant de l'Océan tenu par L. Dabis, 1ère moitié 20e siècle
  • Autel, gradin et tabernacle du maître-autel
    Autel, gradin et tabernacle du maître-autel Garrey - - en village
    Inscriptions & marques :
    tabernacle) : G r C / Paris ; rolia ; Anna Verge / le 3 septembre 1891 ; 74631 / Mol ; Gallard P. / c m é ; M . Camiade / l c. Inscription (brodée en fil métal doré sur le revêtement de moire au revers de la porte du
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Saint-Jean-de-Lier - en village
    Historique :
    cloches (deux de 1812 par les fondeurs espagnols Bodega et Ygual et une de 1877 par le Dacquois L.-R
  • Maison
    Maison Monpazier - 37 rue Saint-Jacques - en village - Cadastre : 1845 SU 582, 583 1986 AC 110, 111
    Référence documentaire :
    L'HONNEUR R. (docteur). Monpazier : logis, gens et faits d'autrefois. Monpazier : s.d. [vers 1950].
    Annexe :
    ouvrages à la charge de l'usufruit monteront à la somme de 1052 l. Maison sur la rue du Compan - f°70 couteront 2018 l. Grange et écurie 329. Ce bâtiment contient 8 toises de profondeur sur 10 de largeur. Ses ouvrages à la charge de l'usufruit coûteront ... 358 l. 334. Les couvertures de ces bâtiments sont à la édifices montent en total à la somme de 3428 l. qui tombent en entier à la charge de l'usufruit ci ... 3428 l.
  • Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame
    Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame Onard - en village - Cadastre : 2014 C 372
    Historique :
    P. Bodega et N. Ygual, et complétée en 1878 par un second instrument dû à L.-R. Delestan de Dax) et ) sont d'origine parisienne et bordelaise (L. Dupouy) et les plus récentes (fin du XIXe et milieu du XXe
    Annexe :
    / tableau-solfège / / de L. Dumont / breveté SGDG. [Harmonium offert en 1904 à la paroisse par son ancien
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Caupenne - en village
    Inscriptions & marques :
    PBRE. [le "Z" de "esglize" remplacé par un 3, le "R"de "Nre Dame" surmonté d'une petite fleur de lys
    Historique :
    fondeur dacquois L.-R. Delestan (réf. IM40005545). Le mouton et le battant (peut-être déjà remplacés en
  • Ostensoir (n° 1) de Dom Pierre Laurent Darbo
    Ostensoir (n° 1) de Dom Pierre Laurent Darbo Mugron - en village
    Inscriptions & marques :
    (sous la base et sur la croix sommitale) : J / L, une balance (losange vertical). Inscription (gravée
    Annexe :
    testament comme successeur immédiat dudit Me Labeyrie notaire, décédé. / [signé] Despouys, No[tai]re R[oya]l [tai]re r[oya]l." 4. "Décharge d'effets mobiliers par Mr Michel Marsan, Trésorier de la fabrique de conforme / Despouys, no[tai]re r[oya]l." quatre juin 1824 f° 35 r° c. 1re, reçu deux francs deux centimes, signé Marsan. / Pour expédition
  • Présentation de la commune d'Arcins
    Présentation de la commune d'Arcins Arcins
    Référence documentaire :
    Bibliographique, Toulouse : L. Sistac et J. Boubée, 1883, 2e édition.
    Annexe :
    de l´Archiprêtré de Moulix. La juridiction d´Arsins, qui appartient à l´Ordre de Malthe, n´a d´autre étendue que celle de la paroisse. Arsins est le chef-lieu d´une Commanderie qui appartient à l´Ordre de Lamarque ; à l´ouest, par celles de Moulis et Listrac ; à l´est par la Gironde. Les vins d´Arcins ont moins Soussans ; à l´est par le fleuve ; et à l´ouest par Moulis et Listrac. Ses vignobles fournissent 500 paroisse d´Arcins était anciennement le chef-lieu d´une commanderie de l´ordre de Malte : le commandeur paroisse la maison noble de Garat, possédée aujourd´hui par M. Subercaseau. L´ancienne église, qui était bourg, et dans l´ancienne cure, on a établi la mairie et la maison école. On a mal choisi l´emplacement du nouveau cimetière : on l´a placé au midi du bourg et si près du marais, qu´on jette les morts à l les croupes de l´ouest, un lieu nommé Queue de bœuf, où l´on a trouvé en 1866 des sépultures du Moyen kilomètres de Bordeaux et à 7 kilomètres à l´est de Castelnau, est bornée, au nord, par Lamarque ; à l´est
  • Prieuré de Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres, église paroissiale
    Prieuré de Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres, église paroissiale Soulac-sur-Mer - - rue des Bénédictins rue Gallieni rue de la Place - en ville - Cadastre : 2017 AD 156
    Référence documentaire :
    CHAILLOT Roger. Soulac-sur-Mer. Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres et la phare de Cordouan. [S.I.] : R Médoc. Bordeaux : Ed. l´Entre-Deux-Mers, 2003.
    Annexe :
    Huguenotz au désordre de l'année mil six cens vingt-deux » ; plus, 3 boisseaux de chaux, 3 l. ; plus 30 s et incursion de l'ennemi », 50 l. (27 septembre 1643). – 15. Compte rendu par le syndic de la l'église, pour l'empêcher de l'eau douce », 8 l. (fol. 8 v°) ; à un maçon, « pour avoir réparé la fortification qui est au-devant la petite porte de l'église », 4 l. (fol. 10) ; « pour fère les vitres de toute l'église à plomb neuf, en 8bre1660 », 100 l., et « à ceux qui tenoint la cage pour monter et descendre le vitrier lorsqu'il attachoit les vitres », 5 l. (fol. 11 v°) ; à Renard, orfèvre, rue des Argentiers, à . reliquaire sert de pied », 60 l. (fol. 11 v°) ; « à Dinot, masson, pour démolir les cinq autels et une muraille qui joignoit un pillier de l'église et jetter le débris dehors », 7 l. (fol. 12 v°) (1er septembre