Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château Lafite-Rothschild
    Château Lafite-Rothschild Pauillac - Lafite - isolé - Cadastre : 1825 H 201 à 204 2012 OA 494
    Historique :
    Lafite est mentionné comme maison noble dès le 14e siècle. Selon Jacques Gardelle, le chapitre
    Référence documentaire :
    GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des GARDELLES, Jacques. Châteaux de la Gironde. Paris : Nouvelles éd. Latines, 1968.
    Description :
    Le château est situé sur une terrasse, dominant les marais dit de Lafite ou du Breuil, et entouré de croupes de vigne. La demeure adopte plus ou moins un plan en L, la partie la plus au nord étant s'agissait probablement des logements du régisseur ou du maître de chai. Le pavillon sud présente également
    Annexe :
    ou qui étonne. L'aspect général est toutefois d'une rare élégance. Et pourtant ce petit château vignes ! Au plus célèbre des vignobles du Médoc ! (...) M. Goudal, régisseur, ou plutôt vice-roi de ce , mouvement fiévreux, dans les vastes bâtiments accolés au château ou bâtis dans les terrains placés sur la gauche ; c'est là que sont placés les cuviers, les presses, les cuves fermente le jus nouveau, les celliers qui ont reçu le vin de l'an dernier, puis les chais se conservent les récoltes vendues ou à charge, et bientôt les chariots reprennent à vide le chemin du quartier se fait la récolte. Les composite, avec des ajoutures de styles différents, suivant le temps elles ont été rapportées et les planté de vieux arbres séculaires, d'autant plus respectés qu'ils sont plus rares en ces pays chaque y passer tranquillement quelques semaines, lors de la belle saison (...). En huit ou dix jours la vendange est faite. Chaque escouade de douze ou quinze personnes est commandée par un piqueur qui dirige le
  • Château Margaux
    Château Margaux Margaux - Château Margaux - isolé - Cadastre : 1826 B 28 à 39 2010 OB 17 à 24
    Historique :
    supervisé par le maître architecte Gilles (ou Gilbert) Favereau. Le corps de logis central est complété de
    Référence documentaire :
    4e livraison, n°4 GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant p. 93 BAUREIN, Abbé, MERAN, Georges. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la p. 10 GARDELLES, Jacques. Châteaux de la Gironde. Paris : Nouvelles éd. Latines, 1968.
    Auteur :
    [maître maçon] Favereau Gilles ou Gilbert
    Annexe :
    joignant sa maison d´habitation, Madame de Beauclair possède un enclos, se trouvent un jardin, une pièce service dans la dite fontaine un volume d´eau de 14 pouces de hauteur, à [?] ou étaient placés les tuyaux enfoncer ou aplatir les dits tuyaux (...)". principale et autres bâtiments pour le logement des cultivateurs, cours, allées, jardins, port ou havre deux pièces (basse ou belle ?) : 800 Deux bras de cheminée : 10 -Dans un cabinet à côté. Une chaise , fontaine, lavoir, vivier, vignes hautes et à l´araire (?), prés partie ensemencés en froment, port ou havre et autres bâtiments pour le logement des agriculteurs, cour, allées, jardins, port ou havre, moulin à -verbal le château est appelé la Maison du cultivateur ; il y est parlé de ses fossés, de ses pavillons 1300000 francs, et ce nouveau propriétaire afferma aussi sa récolte trois fois pour neuf ou dix ans intéressantes et un balcon d´ la vue s´étend sur Blaye, la Gironde et les coteaux du Bourgeais. Le château est
  • Château de la Tour de Bessan
    Château de la Tour de Bessan Soussans - Maunes - isolé - Cadastre : 1827 A1 296 2009 AN 201
    Historique :
    1252 (ou 1288?) par Jean Colomb, bourgeois de Bordeaux, qui est autorisé par le roi d'Angleterre à
    Référence documentaire :
    p. 86-87 BAUREIN, Abbé, MERAN, Georges. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la p. 99, 116 GARDELLES, Jacques. Les châteaux du Moyen Age dans la France du Sud-Ouest. La Gascogne
    Description :
    autres côtés elles sont placées au milieu des façades. Cette porte était accessible par une passerelle
    Annexe :
    BAUREIN, Abbé, MERAN, Georges. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la d'autre Juridiction de ce nom dans le Diocèse, encore moins dans la contrée du Médoc elle est placée , que celle de Soussans, existe la Tour de Bessan. Il y a bien une Seigneurie de Bessan dans le Bas Dictionnaire universel de la France, au mot Bessan, en parle d'abord comme d'un lieu ou Paroisse du Diocèse de XIVe siècle, époque elle dépendait de la châtellenie de Blanquefort ; puis, au commencement du XVe aucune tracé à l'est. On peut supposer qu'il devait être raccordé à celui de l'enceinte ou aux marais -dessus d'elle, contrairement aux autres côtés elles sont placées au milieu des façades. Cette porte
  • Château Angludet
    Château Angludet Cantenac - Angludet - en écart - Cadastre : 1826 B 240 à 262 1978 B 441, 443
    Historique :
    , le domaine passe entre les mains de la famille Demons. A la mort de Jacques Demons, en 1744, il est (nord), construit peut-être à la fin du 17e siècle ou au 18e siècle, conserve un escalier rampe sur ou au début du 19e siècle (porte). Le bâtiment abritant le cuvier porte la date 1784 sur le pignon
    Référence documentaire :
    p. 371-374 BAUREIN, Abbé, MERAN, Georges. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur
    Annexe :
    Compléments bibliographiques BAUREIN, Abbé, MERAN, Georges. Variétés bordeloises ou essai tête de M. Marc de Jousset, Ecuyer. MM. Demons en devinrent dans la suite propriétaires. Jacques Demons recherchés du Médoc. Ses vins sont surtout appréciés en Angleterre, ils sont fort connus par leur finesse principalement la carmenère. La production actuelle est de 70 à 80 tonneaux ; elle arrivera dans les deux ou
  • Maison noble de Gadeau, actuellement maison
    Maison noble de Gadeau, actuellement maison Plassac - Gadeau - en écart - Cadastre : 1832 A2 838, 839, 841 à 843 2011 A2 1926
    Historique :
    des éléments de la seconde moitié du 15e siècle ou du début du 16e siècle, comme une baie avec un
    Annexe :
    généralité de Guienne messire Jacques de Norigier chevalier seigneur de Saint-Aulaye, Mazion et en partie de situées en la paroisse de Plassac, juridiction de Blaye à la porte de l’église de Plassac et ailleurs [...] C’est l’aveu et dénombrement [...] par devant nous [...] la partie de monseigneur Jacques Du Norigier propriétaires du bien de Gadeau, du couchant aux dites essimes est le passage commun et du nord aux maisons
  • Château de la Tour de Mons
    Château de la Tour de Mons Soussans - Marsac - en écart - Cadastre : 1827 B5 3366, 3367, 3368, 3371, 3373, 3374, 3382 2009 AC 311, 358
    Annexe :
    1676, Jacques de Mons était conseiller au Parlement. L'héritière de cette famille, Marie-Catherine de d'agréments vastes le terrain n'a pas été ménagé ; l'avenue, qui aboutit au village de Marsac est princière
1