Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de Labégorce
    Château de Labégorce Margaux - Labégorce - en écart - Cadastre : 1826 A3 792 à 798 2008 AB 114
    Historique :
    Jehan Colom, riche bourgeois de Bordeaux. En 1390, elle passe aux mains des Durasfort, également est situé à l'ouest des bâtiments. A la Révolution, le domaine est divisé : l'Abbé Gorce revient à la construire un château par l'architecte Armand Corcelles. Ce bâtiment figure sur le cadastre de 1826 et cette époque, la demeure est coiffée d'un simple toit à croupes et les allèges des baies de l'étage ne -Beaucourt, qui y fait de nombreux travaux. Il demande notamment à l'architecte Ernest Minvielle de remanier
    Référence documentaire :
    p. 130 CARDOZE, Edmond. La carte postale des châteaux de la Gironde. Pierre Fanlac, 1985. 12e livraison, n°3 GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des meilleurs crus du Médoc et autres lieux du département de la Gironde. Bordeaux : s.d description des communes, la nature de leurs vins, la désignation des principaux crus. Bordeaux, 1866. Tome 3. dictionnaire des artistes. Les éditions de l'armateur, 1985.
    Description :
    des remises, des ateliers, les zones de conditionnement et d'expédition, avec également un espace la travée centrale présentent des corniches soutenues par des consoles à volutes. Les baies de l'étage ont des chambranles moulurés et des allèges à balustres. Les travées latérales sont ouvertes par des fenêtres alternant des encadrements avec ou sans moulures. L'ensemble des fenêtres de l'étage sont terrasse protégée par un toit polygonal en ardoise, soutenu par des colonnes métalliques imitation tronc et forment une cour fermée par une grille. Le bâtiment occidental à étage carré abrite des logements tandis
    Auteur :
    [architecte] Corcelles Armand [architecte] Minvielle Ernest
    Annexe :
    on retrouve des traces depuis le XVe siècle. Il est question des titres de l´an 1486, des graves de Labégorce, de l´Oustav de Labégorce, et du Courneau, (village) de Labégorce ; le tout dépendait alors des ´architecte Minvielle, un château qui est un édifice assez lourd, élevé de plusieurs étages et recouvert d´une surmonté par aucune tourelle, par aucun pavillon. A côté s´élève la maison des dames de Gorce, qui a . Masson et fils, 1868 (2e édition). p.112-114 "Le château, bâti par le célèbre architecte bordelais Corcelles, restauré et exhaussé par M. Minvielle, est un des plus beaux et des mieux situés de la commune de
    Illustration :
    Bâtiment de dépendances occidental abritant notamment des ateliers. IVR72_20103302741NUCA Bâtiment de dépendances oriental, abritant notamment l'accueil et des bureaux
  • Château Margaux
    Château Margaux Margaux - Château Margaux - isolé - Cadastre : 1826 B 28 à 39 2010 OB 17 à 24
    Historique :
    Le château Margaux est attesté dès le 14e siècle, époque à laquelle il porte le nom de château La le 12 février 1481, et le transmet à sa fille, épouse de Jean de Lory, écuyer, prévôt des ouvriers Président de la cour, Marc-Antoine de Gourgues, elle engage à Margaux des travaux d’embellissement du supervisé par le maître architecte Gilles (ou Gilbert) Favereau. Le corps de logis central est complété de Pierre de Lestonnac, puis dès 1653, au fils de ce dernier Jean-Denis d’Aulède de Lestonnac. En 1682, sa , qui fait raser l'ancien château fort et construire l'actuel château par l'architecte Louis Combes. Ce couverts de toits brisés. Le fronton triangulaire devait porter un décor sculpté avec des putti. Les plans en élévation des façades du projet réalisé présentent toutefois quelques variantes avec le résultat postérieure n'est pas dotée de l'escalier en fer à cheval. Des projets de colombier et de volière ainsi par le pépiniériste Toussaint-Yves Catros, avec à l'est un jardin à l'anglaise avec des allées
    Référence documentaire :
    4e livraison, n°4 GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des meilleurs crus du Médoc et autres lieux du département de la Gironde. Bordeaux : s.d des grands vins de la Gironde. Bordeaux : Chaumas, 1868. p. 294 BERTALL Charles-Albert d'Arnould, connu sous le nom de. La Vigne, voyage autour des vins de p. 113-115 FREGNAC, Claude. Merveilles des châteaux de Languedoc et de Guyenne. Paris : Hachette description des communes, la nature de leurs vins, la désignation des principaux crus. Bordeaux, 1866. Tome 3. Bordeaux, 8 octobre 2009. Aux origines des grands châteaux du Bordelais. Http : // academie.vinsbordeaux.fr
    Description :
    Le domaine est composé du château entouré d'un parc et accompagné à l'est des bâtiments de vinification et à l'ouest d'une cour dite des artisans. Le village des vignerons, avec un alignement de sépare nettement le logis des bâtiments de dépendances qui l'entourent. La demeure est composée d'un centrales étant séparées par des pilastres à chapiteaux ioniques et précédées d'un péristyle avec plafond à supporté par des pilastres à chapiteaux ioniques. L'escalier diffère également : le rez-de-chaussée stockage et aujourd'hui restauré. A l'ouest du château, un parc boisé conserve encore les vestiges des allées, du puits artésien et des fossés de circulation d'eau alimentant le vivier. L'espace qui a peut
    Auteur :
    [architecte] Combes Louis
    Annexe :
    ruisseau de l´Aubion. Madame de Beauclair possède cet enclos ainsi que des dépendances pour les avoir de temps immémorial s´écoulaient au château par des tuyaux de terre souterrains, placés à l´est et en . Bertrand Douat, marquis de La Colonilla, l´un des précédents propriétaires du château Margaux, le dit sieur de terre qui portaient au château tout le surplus des eaux de la dite fontaine, suivant ce même acte de Madame de Beauclair, a fait remplacer les tuyaux de terre sus-mentionnés par des tuyaux de plomb m, sous le milieu d´une des principales allées du jardin de Madame de Beauclair, retourne ensuite du potager du château. Le second des dits tuyaux, celui qui traverse la prairie de Madame de Beauclair, a été particulièrement à éviter avec soin à ce qu´il repasse au-dessus des tuyaux aucune charrette chargée qui puisse principale et autres bâtiments pour le logement des cultivateurs, cours, allées, jardins, port ou havre ´agriculteur, grange, parc, vignes, terres et landes dans la commune de Soussans. Plus des bois situés dans la
    Illustration :
    Portique : détail des caissons sculptés. IVR72_20103305384NUCA Forêt : vestige des allées du plan de 1927 réalisé par le paysagiste Duprat. IVR72_20103302994NUCA Forêt : vestiges des allées dessinées par le paysagiste Duprat en 1927. IVR72_20103302995NUCA Forêt : réseau de fossés pour drainage des eaux. IVR72_20103302997NUCA Allée sud longeant la forêt depuis la rue des Vignerons. IVR72_20103302970NUCA Vignes : vue d'ensemble de la fontaine monumentales et des cabanes de vigne. IVR72_20103303518NUCA
1