Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Logement du régisseur et écuries de Cantemerle
    Logement du régisseur et écuries de Cantemerle Macau - Cantemerle - - isolé - Cadastre : 1810 C1 58 1843 C2 260 2013 AS 52
    Historique :
    Des bâtiments figurent à cet emplacement sur le plan cadastral de 1810 mais celui de 1843 montre des dispositions correspondant sans doute aux bâtiments actuels. A cette date, les états de section du cadastre précisent la fonction des parcelles C 260, "maison de l'homme d'affaires", et C 259, "écuries". En 1854, Henry Ribadieu attribue à Burguet le dessin des écuries ; en 1867, Édouard Guillon indique que la grand chai". L'architecte est probablement Jean Burguet, père de Charles Burguet alors encore élève à l’École des Beaux Arts (jusqu'en 1846). Les agrafes imposantes de la salle Franklin (rue Vauban à Bordeaux plein-cintre pourraient confirmer la présence de l'architecte bordelais à Cantemerle dans les années 1840. Les écuries sont transformées au cours des années 2000 en salle de dégustation et en musée.
    Référence documentaire :
    derniers siècles - état actuel des domaines. Paris : Chez E. DENTU (Librairie), 1856.
    Description :
    , surmontés de dés supportant 3 arcs plein-cintre dans lesquels s'inscrivent les fenêtres de l'étage. Le toit
    Auteur :
    [architecte] Burguet Jean
    Annexe :
    Extrait de la notice des châteaux vinicoles d'Edouard Guillon, 1867 "Les dernières restaurations aigus. Cet édifice est isolé parmi des parterres et des cours ; puis, au Nord et à l’Ouest, s’étendent des bâtiments immenses encadrant plusieurs vastes cours. Dans la première se trouvent : le logement du mis en bouteilles pour l’expédition. Il y a dans cette même cour un atelier de menuiserie pour la fabrication des caisses ; puis viennent des hangards et d’autres constructions désignées sous le nom de servitudes. Le tout apparaît de loin comme un grand village. C’est une des belles installations vinicoles du Extrait de la notice des châteaux de la Gironde d'Henry Ribadieu, 1856 Ribadieu parle de transformations ou plutôt de restaurations qui sont dues [EN NOTE] : "aux plus grands architectes que nous ayons eu depuis Louis. Deux des anciennes tourelles ont été reconstruites, et sont l’œuvre de M. Dufau ; le
    Illustration :
    Écurie, détail des oculi. IVR72_20143306862NUC2A Étable (?) : détail des dés surmontant les pilastres. IVR72_20143306866NUC2A
1