Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 29 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de 2 cloches
    Ensemble de 2 cloches Saint-Pandelon - en village
    Historique :
    Ces cloches furent coulées en octobre 1888, pour 2100 francs, par la fonderie Crouzet Hildebrand
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Annexe :
    : 1900 francs / Transport de la cloche neuve de Paris à Dax : 60 f. / Monture et accessoires de la cloche f. 70. / Recette. / Argent de la fabrique : 1000 francs. / Vieille cloche pesant 198 k. reprise à 3 francs 40. / Monsieur le Curé a proposé ensuite au conseil une seconde cloche pour aller avec la nouvelle de la cloche cassée une somme de douze francs et pour frais de transport de la cloche neuve de son atelier à la gare de chemin de fer d’Orléans une somme de cinq francs ; les frais de transport de la Mademoiselle Ducros, résidante dans la paroisse, qui lui a promis mille francs. Il s’est ensuite adressé à francs. Comptant sur la parole de ces deux dames, et certain qu’elles ne failliraient pas, Monsieur le -Hildebrand a répondu : « 1° Je reprendrai la cloche cassée à 2 francs le kilo. 2° Je fournirai deux cloches neuves, l’une de 500 kilos et l’autre de 250 kilos environ, à 2 francs 80 centimes le kilo. 3° Le . » / D’où suit, tous comptes faits : Recettes et sommes promises et assurées : 2000 francs. / Valeur de la
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Gamarde-les-Bains - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Maylis - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Saugnac-et-Cambran - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Doazit - en village
    Historique :
    francs. Les deux instruments, bénis le 13 juin 1875, furent installés dans le clocher le 17. La plus
    Annexe :
    la quête a produit / 1° Pour les cloches mille quarante un francs - ci 1041 francs / Le quartier du Mus a donné cent soixante onze francs - ci 171 francs / Le quartier d’Aulès a donné deux cent trente cinq francs - ci 235 francs / Le quartier du Bourg a donné cinq cents francs - ci 500 francs / Le château et deux personnes étrangères cent trente cinq francs - ci 135 francs / Total 1041 francs. / La douze francs - ci 1512 francs / Payé au charpentier et forgeron cent huit francs - ci 108 francs / Payé au fondeur pour refonte de la cloche félée, trois cent quarante francs - ci 340 francs / Payé au même fondeur pour l’augmentation de la dite cloche quatre vingt francs - ci 80 francs / Payé au même id. pour la 3ème cloche, pesant 229 kg, neuf cent seize francs - ci 916 francs / Payé au même id. pour battan [t]s tiges courroies, soixante huit francs cinquante centimes -ci 68,50 francs / Total des sommes payées au fondeur - ci 1404,50 francs. / Entre les sommes reçues et les sommes payées il y a une
  • Cloche (n° 1) dite Mathilde Louise
    Cloche (n° 1) dite Mathilde Louise Montaut -
    Historique :
    1918 : la nouvelle cloche est celle ici étudiée. La collecte ayant rencontré un franc succès (13 910 francs), les deux petites cloches furent aussi fondues afin d'en fabriquer une plus grande et les deux 11 300 francs. La sonnerie modifiée par l’abbé Daydrein (curé de Montaut de 1866 à 1900), en effet (5 000 francs), elle fut choisie pour marraine de l'instrument. La bénédiction eut lieu le 16
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
  • Cloche (n° 3) dite Victoire Pauline Julienne
    Cloche (n° 3) dite Victoire Pauline Julienne Montaut -
    Historique :
    ayant rencontré un franc succès (13 910 francs), Darricau fut également chargé de fondre un autre instrument avec le matériau des deux petites cloches exécutées entre 1889 et 1898, pour 1 200 francs, par
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Montaut -
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
  • Ensemble de 2 cloches
    Ensemble de 2 cloches Ozourt - en village
    Historique :
    respectivement 400 et 120 francs. Les parrains de la grande cloche, le baron Georges Séré de Rivières (d'une
  • Ensemble de 2 cloches, dites Marie Assomption et Marie Joseph Roch
    Ensemble de 2 cloches, dites Marie Assomption et Marie Joseph Roch Baigts - en village
    Historique :
    de 1868 fut payée en trois termes (1868, 1869 et 1870) pour une somme totale de 978,40 francs ; celle de 1873 également en trois ans pour 820,35 francs. Les mêmes comptes ne mentionnent pour les cloches actuelles qu'une dépense cumulée de 772,90 francs entre 1893 et 1895, somme étonnamment modique qui ne doit
  • Cloche (n° 2) dite Jeanne Hélène
    Cloche (n° 2) dite Jeanne Hélène Montaut - Brocas - - en écart
    Historique :
    de 2.112 francs. Cette cloche, sans doute exécutée avec le matériau de la campane de 1853, est la
  • Ensemble de 2 cloches
    Ensemble de 2 cloches Doazit - en village
    Annexe :
    cloches. Cette quête commença le 22 mars et elle rendit trois mille sept-cents-neuf francs. Les habitants dire le vingt deux juillet. J'ai oublié de dire qu'on donnait aux fondeurs trente trois francs trente mille onze livres ont été achetées aux fraix des habitants partie en Espaigne, et partie en France, le francs, trente trois centimes par quintal de cent livres ce qui fait d'après le poid des cloches la somme de cinqt cents quatre vingt trois francs vingt huit centimes en outre les habitants ont fourni les les habitants, compris les fraix de la mise en place des cloches, monte à - 1600 francs. Prix de la
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Doazit - Le Mus - en écart
    Annexe :
    cloches. Cette quête commença le 22 mars et elle rendit trois mille sept-cents-neuf francs. Les habitants dire le vingt deux juillet. J'ai oublié de dire qu'on donnait aux fondeurs trente trois francs trente mille onze livres ont été achetées aux fraix des habitants partie en Espaigne, et partie en France, le francs, trente trois centimes par quintal de cent livres ce qui fait d'après le poid des cloches la somme de cinqt cents quatre vingt trois francs vingt huit centimes en outre les habitants ont fourni les les habitants, compris les fraix de la mise en place des cloches, monte à - 1600 francs. Prix de la
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Doazit - en village
    Annexe :
    cloches. Cette quête commença le 22 mars et elle rendit trois mille sept-cents-neuf francs. Les habitants dire le vingt deux juillet. J'ai oublié de dire qu'on donnait aux fondeurs trente trois francs trente mille onze livres ont été achetées aux fraix des habitants partie en Espaigne, et partie en France, le francs, trente trois centimes par quintal de cent livres ce qui fait d'après le poid des cloches la somme de cinqt cents quatre vingt trois francs vingt huit centimes en outre les habitants ont fourni les les habitants, compris les fraix de la mise en place des cloches, monte à - 1600 francs. Prix de la
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Montaut - Brocas - - en écart
    Historique :
    de 2.112 francs : elle résulte certainement de la refonte de la cloche de 1853. L'abbé Lamaignère
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Bénesse-lès-Dax - en village
    Historique :
    -Labatut (1786-1845) et Joséphine Léonide (ou Josèphe Léone) Le Franc de Brans (Bénesse 1812 - Condom 1844
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Coudures - en village
    Historique :
    "jougs des cloches" furent payés 92 francs au charpentier Joachim Bonnefemme, de Sainte-Colombe, le 5
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Montsoué - Boulin - en écart
    Historique :
    Tourmeau fils. Le 24 décembre de la même année, Tourmeau recevait la somme de 65,50 francs, sans doute le
  • Ensemble de 2 cloches, dites saint Michel et saint Aubin
    Ensemble de 2 cloches, dites saint Michel et saint Aubin Saint-Aubin - en village
    Historique :
    et sept quintaux et qu'elles coûtèrent ensemble la somme de 2.365 francs. Le parrain de la grosse
  • Cloche
    Cloche Saint-Aubin - Poyaller - en écart
    Historique :
    -même père de Philippe II, maréchal de France). Tabitha de Gabaston et son époux étaient, chacun de son