Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 24 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Montaut -
    Historique :
    Le motif central de cette clôture (trophée liturgique) figure au catalogue de 1849 des fonderies du Val d'Osne (planche 725, cote A). En août 1856, le peintre Raymond Peyruquéou, de Saint-Sever, peignit
    Description :
    Clôture de plan droit fermant le chœur et la chapelle du Sacré-Cœur dans le collatéral ouest ; deux portillons à battants jumelés, l'un ouvrant sur le chœur, l'autre sur la chapelle ; trois panneaux dormants
    Lieu d'exécution :
    Osne-le-Val - en village
    Dimension :
    la 116.0 largeur du portillon devant le chœur
  • Ensemble de 2 clôtures de chœur
    Ensemble de 2 clôtures de chœur Montaut - Brocas - - en écart
    Historique :
    siècle suivant, ferment, au nord, l'ancien chœur liturgique, au sud le nouveau chœur.
    Description :
    Clôtures identiques (fermant l'ancien chœur au nord, le nouveau au sud) à balustres carrés en
    Emplacement dans l'édifice :
    sépare la nef du chœur dans le vaisseau principal et le collatéral
    Illustration :
    Vaisseau nord vu depuis le choeur séparé par la clôture. IVR72_19754000054V
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Doazit - Le Mus - en écart
    Historique :
    Cette clôture correspond sans doute à la "balustrade" dont le registre de comptes de la fabrique francs "à Peyran pour la peinture de la balustrade" (ce dernier est certainement le peintre Saint-Martin , "à Peyran au Mus", qui avait déjà peint en 1849 le "balustre" de l'église, peut-être la clôture de
    Description :
    battants ouvre sur le chœur, un autre sur la chapelle de la Vierge dans le collatéral. Panneaux dormants et
    Localisation :
    Doazit - Le Mus - en écart
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Sort-en-Chalosse - en village
    Historique :
    (assemblage par bagues, billes étampées et rivetage, absence presque totale de soudure) comme le style de son artisanale, il est plus probable de supposer une remise en place de l'ancienne clôture ou le remploi d'une
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Sort, par le curé Maurin, 15 janvier 1890.
    Description :
    rectangulaires verticaux (deux), et de deux portillons : celui ouvrant sur le chœur est à deux battants de plan convexe (épousant le ressaut semi-circulaire de la marche d'entrée du sanctuaire), ceux ouvrant sur les
    Dimension :
    Largeur des différents éléments, du nord au sud : la = 174,5 (dormant entre le mur et le portillon nord) ; la = 79 (portillon nord) ; la = 394,5 (dormant entre le portillon nord et le portillon central ) ; la = 117 (portillon central) ; la = 439,5 (dormant entre le portillon central et le portillon sud ) ; la = 70 (portillon sud) ; la = 200 (dormant entre le prtillon sud et le mur).
    Illustration :
    Ensemble vu depuis le sud. IVR72_20134001232NUC2A
  • Clôture de chœur
    Clôture de chœur Garrey - en village
    Description :
    décrochement en retour d'équerre à l'extrémité sud, le tout fixé au dallage par des pattes de fer. Deux portillons à deux battants, avec appui et base moulurés à gorges, ouvrent respectivement sur le chœur et sur la chapelle de la Vierge ; un troisième portillon à battant unique fermait à l'origine le chœur, pour le maintien de croix de procession. Les garnitures (charnières, taquets et loquets des portillons) sont en fer forgé. Le bois conserve des traces de la peinture faux marbre gris veiné d'origine.
    Dimension :
    la 1022.0 largeur totale développée, avec le retour d'équerre au sud la 977.0 largeur sans le retour d'équerre
    États conservations :
    Il manque le petit portillon (à battant unique) qui fermait l'extrémité sud en retour d'équerre de
    Illustration :
    Charnière entre le panneau dormant nord et le portillon central du choeur. IVR72_20134000081NUC2A
  • Clôture de choeur
    Clôture de choeur Montfort-en-Chalosse - place de l'Eglise - en ville
    États conservations :
    Le portillon a été supprimé avant 1991 (non localisé).
    Illustration :
    Partie centrale de la clôture ouvrant sur le choeur (portillon supprimé). IVR72_20134090019NUC2A Détail de la partie centrale ouvrant sur le choeur (panneau dormant de droite
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Poyartin - en village
    Historique :
    Le registre des délibérations du conseil de fabrique mentionne durant le premier tiers du XIXe siècle le manque du "balustre en fer qui ferme le chœur et les autels collatéraux" (1824) ou d'une "table
    Description :
    Vierge et du Sacré-Cœur dans les collatéraux. Un portillon à deux battants (supprimé) ouvrait sur le
    États conservations :
    Le portillon du chœur est perdu, celui du collatéral nord est déposé près du confessionnal.
    Annexe :
    : "[...] 2° Le sanctuaire du maître-autel et des chapelles collatérales sont fermés (sic) avec un balustre en . - Séance du 9 mars 1828 : manque encore "le balustre en fer qui ferme le chœur et les autels collatéraux
    Illustration :
    Détail de la partie fermant le choeur et le collatéral sud. IVR72_20134002462NUC2A
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    décoratif peu en harmonie avec le reste du mobilier néogothique de la nouvelle église, n'est apparemment pas ornementaux communs avec la clôture de la chapelle des fonts baptismaux (réf. IM40004812). Le portillon ouvrant sur le chœur a été déposé dans les années 1980 et remployé pour réaliser une table d'autel "face
    Description :
    ouvrant sur le chœur (celui-ci déposé et remployé en table d'autel et crédence) et sur l'autel secondaire
    États conservations :
    Le portillon central a été remployée pour constituer une nouvelle table d'autel "face au peuple" et une crédence dans le chœur.
  • Clôture de choeur
    Clôture de choeur Rivière-Saas-et-Gourby - Gourby - en écart
    États conservations :
    Il manque peut-être des feuilles martelées pour compléter le décor de graines étampées.
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Montsoué - Bahus-Juzanx - en écart
    Historique :
    Une "Notice historique sur les événements survenus depuis le rétablissement du siège épiscopal actuelle : "La table de communion ou le balustre fut aussi renouvelé en 1837 et changé de place, il fut côtés." Cette acquisition suivit de près celle de l'autel de la Vierge dans le collatéral en 1836
    Description :
    et du collatéral nord. Un portillon à deux battants ouvre sur le chœur, un autre sur la chapelle de la Vierge dans le collatéral. Panneaux dormants et portillons sont garnis d'une série ininterrompue
    États conservations :
    Le montant de gauche du portillon du chœur est remplacé (bois non teinté) ; il manque un des petits panneaux ajourés (le 22e en partant de l'extrémité gauche).
  • Clôture de sanctuaire et clôture des fonts baptismaux
    Clôture de sanctuaire et clôture des fonts baptismaux Goos - en village
    Historique :
    dans les années 1980. Seul le portillon a été remployé pour créer un autel "face au peuple", d'abord installé dans le chœur, puis remplacé en 2013 par la cuve de l'ancienne chaire à prêcher (réf. IM40004904 n° 4, planche 818 du catalogue de la fabrique Capitain-Gény, publié en 1911 (mais le modèle est de
    Description :
    ouvrant respectivement sur le chœur et sur les autels de saint Joseph (au nord) et de la Vierge (au sud
    États conservations :
    La partie centrale de la clôture de sanctuaire, avec son portillon, a été déposée, et le portillon remployé pour créer un autel (d'abord dans le chœur, puis dans l'ancienne chapelle des fonts baptismaux, où il est aujourd'hui dédié à saint François d'Assise). Le portillon de la clôture des fonts a été
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Cassen - en village
    Historique :
    ne s'agit pas d'un remploi, comme le prouve sa parfaite adéquation à la largeur de l'édifice. Son (Haute-Marne) par Antoine Durenne (1822-1895). Le portillon ouvrant sur le chœur a été déposé après le
    Référence documentaire :
    Monographie paroissiale de Cassen et Louer, par le curé Jean Farbos, 1er octobre 1890.
    Représentations :
    médaillons ovales avec le monogramme MA ou une croix grecque fleuronnée ; sur les battants des trois
    Description :
    collatéraux ; portillon à deux battants ouvrant sur le chœur (déposé et remployé en table d'autel) et
    États conservations :
    Le portillon central a été remployée pour constituer une nouvelle table d'autel "face au peuple".
  • Clôture de sanctuaire (table de communion)
    Clôture de sanctuaire (table de communion) Bergouey - en village
    Description :
    oblique entre les deux parties. Un portillon à deux battants (supprimé en 2013) ouvrait sur le chœur, un portillon à battant unique (conservé) sur la chapelle de la Vierge dans le collatéral. Panneaux dormants et séparant le sanctuaire de la nef. Des fourches en fer forgé étayent la partie centrale de la clôture, de
    Dimension :
    la 1124.5 largeur totale développée, avec le retour d'équerre au sud
    États conservations :
    La clôture a été restaurée en 2013, mais le portillon du chœur a été supprimé à cette occasion (non
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Dumes - en village
    Historique :
    - il ne s'agit pas d'un remploi, comme le prouve sa parfaite adéquation à la largeur de l'édifice. Une
    Représentations :
    fleuronnées incluant des médaillons ovales avec le monogramme MA ou une croix grecque fleurdelisée ; sur les
    Description :
    sur le chœur et portillons à battant unique dans chaque bras du transept, quatre panneaux dormants
    États conservations :
    Le portillon central a été remployée pour constituer une nouvelle table d'autel "face au peuple".
  • Clôture de chœur
    Clôture de chœur Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le commanditaire monogramme initiale forgé sur le médaillon central des battants des portes nord et sud et sur deux panneaux dormants de la table grilles nord-ouest et sud-ouest de la clôture) : HG / 1868. Initiales (sur le panneau inférieur des
    Historique :
    de la cathédrale de 1847 à 1872, dont le monogramme figure en plusieurs endroits de l'ouvrage (son campagne de décoration du chœur (incluant le pavement, réf. IM40004424) et de la chapelle de la Vierge
    Représentations :
    avec le monogramme M.A., croix et motifs en forme de dais et de lanterne en amortissement des montants chapiteaux composites, grand cartouche médian avec le monogramme M.A., cartouche inférieur avec le monogramme
    Description :
    chapiteaux des montants des deux portes, en fonte moulée. Elle ferme le chœur liturgique sur son côté occidental et sur ses deux premières travées - les deux travées suivantes et le fond du chœur étant clôturés . Le décor était originellement rehaussé de dorure (du moins celui de la clôture antérieure).
    Illustration :
    La table de communion encore en place dans le choeur. Carte postale. Darro, photographe à Dax, 1ère La table de communion encore en place dans le choeur. Carte postale. Yvon, éditeur à Arcueil
  • Ensemble clôture de chœur et clôture de chapelle
    Ensemble clôture de chœur et clôture de chapelle Saint-Sever - place du Tour du Sol - en ville
    Représentations :
    sur le faux-dormant des portes de la clôture du chœur, fleur de lys stylisée à son sommet.
    Description :
    part et d'autre des stalles (ouverture dans le sens externe). Le faux-dormant central en fer battu
    Illustration :
    Porte sud de la clôture de choeur, vue depuis le choeur. IVR72_20164001441NUC2A
  • Clôture de choeur
    Clôture de choeur Narrosse - en village
    Historique :
    avec des réalisations proches, comme la clôture exécutée en 1776 par le ferronnier Jean Saubot pour la chapelle de la Vierge à la cathédrale de Dax. Elle a malheureusement été déposée en deux temps, le deux panneaux étroits maintenus contre les murs du chœur. Le projet évoqué de la confection d'un ambon
    États conservations :
    disparu en 1992) et de deux petits panneaux aux extrémités externes, encore en place dans le chœur. Un
    Illustration :
    Panneau encore en place dans le choeur. IVR72_20114001056NUC2A
  • Clôture de chœur, actuellement garde-corps de tribune
    Clôture de chœur, actuellement garde-corps de tribune Dax - 1 rue Labadie - en ville
    Représentations :
    Le portillon et les panneaux dormants présentent le même décor de motifs cordiformes composés de
    Description :
    panneaux dormants rectangulaires horizontaux séparés par des panneaux verticaux formant dés, le tout sur un
  • Clôture de sanctuaire
    Clôture de sanctuaire Ozourt - en village
    Historique :
    Cette clôture scindait à l'origine le vaisseau en deux, en isolant le chœur liturgique et
    Représentations :
    Le décor des dormants et des battants du portillon est axé sur un cartouche central cordiforme ou posé sur une console à lambrequins et pompons (battants du portillon), un ciboire ou le monogramme IHS
    Description :
    Clôture de plan complexe : elle comprenait à l'origine une partie rectiligne fermant le chœur, avec pour l'appui et pour le faux-dormant du battant droit du portillon, de fers carrés pour les montants et
  • Clôture de chœur
    Clôture de chœur Doazit - Aulès - en écart
    Description :
    dormantes et le portillon sont garnis d'une série ininterrompue de balustres, tournés en double poire pour le portillon (2 par battant) et la moitié interne des dormants (5), carrés et plus larges pour la