Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 32 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de la Grande Filolie
    Château de la Grande Filolie Saint-Amand-de-Coly - la Grande Filolie - isolé
    Historique :
    probablement à attribuer à Jean de Beaulieu, qui est attesté comme seigneur de La Filolie dès 1581 et rend chapelle est bâtie à proximité, au sud de la cour. Le 17 février 1665, Jean III de Beaulieu, seigneur de la Filolie, de Gaubert et de Paulin, fils de Jean II et de Marguerite de Souliac, contracte une alliance avec
    Référence documentaire :
    p. 25-29 ARAGUAS Philippe. "Saint-Amand-de-Coly, château de la grande Filolie" ARAGUAS Philippe P. 109-110 BELINGARD Jean-Marie. Le Périgord des maisons fortes. Périgueux: Pilote 24, 1999. p. 232-233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Annexe :
    . IVR72_20182403033NUC2A) "[fol. 1r°] Aujourd'huy neuf avril mil huit cents neuf, nous, Jean Requier, notaire impérial à ANNEXE I : Inventaire après décès de Jean de Beaulieu, seigneur de La Filolie, dressé au château de La Filolie, 1692 (AD Dordogne. 3 E 2286). Inventaire après décès des papiers et biens meubles de Jean establi Mr Jean Calmine Laporte, prestre et prieur de Monbrun, faisant pour dame Ipolite Angele de Salaignac, vefve de messire Jean de Beaulieu, seigneur de La Filolie et autres places suivant sa procuration laquelle est le contract de mariage de deffunct noble Jean de Beaulieu, seigneur de La Filolie, avec dame . [fol. 1v°] Plus, autre contract de mariage de [partie manquante : messi]re Jean [de Beaulieu, seigneur general et Izac, greffier, cotté par lettre [C]. Plus, un testament mutuel d’entre Jean de Beaulieu deffuncte dame Margueritte de Souilhac, dame de La Filolie, et messire Jean de Beaulieu, seigneur de La deffunct messire Jean de Souilhac de Monmege, colonnel des cent suisses, du huictiesme may mil six cens
    Texte libre :
    , seigneur de La Filolie" (Annexe I : fol. 11v°, mention). Son fils aîné, Jean, épouse Marie de Doublet le 2 , Jean de Beaulieu, qui est attesté comme seigneur de La Filolie dès 1581 (Bulletin SHAP, tome XI [1884 de 1595, Cadillac à partir de 1598, etc.). Un contexte très favorable pour Jean de Beaulieu à cette très fils mariage avec Marguerite de Souillac de Montmège le 14 février 1640 ; mais Jean meurt peu fils, Jean III de Beaulieu, seigneur de la Filolie, de Gaubert et de Paulin, contracte lui aussi une : Laffitte Reprints, 2006), tome 1, p. 209. - SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières . S.l. : Tallandier, 1966, p. 232-233. - ARAGUAS Philippe. "Saint-Amand-de-Coly, château de la Grande . 132-133. - BELINGARD Jean-Marie. Le Périgord des maisons fortes. Périgueux: Pilote 24, 1999, p. 109
  • Château Siran
    Château Siran Labarde - 13 avenue Comte Jean-Baptiste-Lynch - Cadastre : 1826 A 423 à 428 2009 A2 118
    Historique :
    , et ensuite apportée en dot à sa fille Jeanne-Adèle qui épouse en 1810 le comte de Toulouse-Lautrec
    Localisation :
    Labarde - 13 avenue Comte Jean-Baptiste-Lynch - Cadastre : 1826 A 423 à 428 2009 A2 118
  • Châteaux et manoirs du canton de Montpon-Ménestérol
    Châteaux et manoirs du canton de Montpon-Ménestérol
    Référence documentaire :
    ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc , MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. Bordeaux AUDRERIE Dominique, DU CHAZAUD Emmanuel, BÉLINGARD Jean-Marie et al. Le Périgord des chartreuses
  • Château d'Arsac
    Château d'Arsac Arsac - Château d'Arsac - 1 allée du Comte - isolé - Cadastre : 1827 D1 30 2012 AW 62
    Historique :
    est construit entre 1862 et 1864. C'est Jean-Baptiste-Henri Bouluguet, rentier bordelais, qui achète aujourd'hui : le cuvier, les écuries, la bascule, l'atelier, le plan d'eau, etc. En 1986, Philippe Raoux par
    Référence documentaire :
    MÉRIC Jean-Pierre. Le château d'Arsac de 1706 à nos jours, Bordeaux, éditions Féret, 2000.
    Annexe :
    riche et plus particulièrement après les années 1550. Jean d'Arsac rend aveu en 1540 au seigneur de Blanquefort, Pierre Eyquem, pour sa "seigneurie et maison noble" d'Arsac. Veuve de Jean d'Arsac vers 1552 en médoc en 1563. Gaston, seigneur d'Arsac et Jacquette, enfants de son premier lit avec Jean d'Arsac 1862, l'ancien maire d'Arsac vend le domaine à Jean-Baptiste-Henri Bouluguet qui est dit en 1831 Gustave, jeune diplômé de l’École des Beaux-Arts (1852) -comme l'avance Jean-Pierre Méric ? Quoiqu'il en . En 1986, Philippe Raoux acquiert le domaine et y réalise de nombreux travaux entre 1987 et 1990 : il
  • Château de Puy-Robert
    Château de Puy-Robert Montignac - Puy-Robert - isolé - Cadastre : 2011 BE 33
    Historique :
    B 1623). Le 18 août 1841, Philippe Daussel achète à Jean Laurichesse, percepteur à Montignac, la
    Référence documentaire :
    p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
  • Château de Coulonges
    Château de Coulonges Montignac - Coulonge - isolé - Cadastre : 1813 B2 907 à 909 2011 AH 119
    Historique :
    Le "castrum de Colongis" est attesté dès 1116 et appartenait à l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem . Par le mariage de leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en
    Référence documentaire :
    Permission accordée par Charles, duc d’Orléans, à Jean Elias, seigneur de Coulonges, de faire faire Pièces 8-144. Récapitulatif des donations faites par Jean de Bretaigne, comte de Périgord, à Jean MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Représentations :
    de Coulonges par le mariage de Jean de Lastours avec Jeanne Hélie de Coulonges en 1452)
    Texte libre :
    l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem (Gourgues). A la fin du XIVe siècle, le "fortalicium" de Coulonges famille de Hélie. Jean Hélie obtient plusieurs donations et autorisations, d’abord de Charles, duc d’Orléans, puis de Jean de Bretagne, comte de Périgord, notamment de guet et de justice. Ces mentions leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en 1625, le domaine entre 611. Permission accordée par Charles, duc d’Orléans, à Jean Elias, seigneur de Coulonges, de faire . Récapitulatif des donations faites par Jean de Bretaigne, comte de Périgord, à Jean Hélie, seigneur de Coulonges , pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E. Leymarie, 1938. SECRET Jean. Le
  • Château Mendoce
    Château Mendoce Villeneuve - Mendoce - isolé - Cadastre : 1819 A 427 à 439 2011 A1 954
    Historique :
    de Conges, seigneur du Vernou et propriétaire des lieux, et Jean de Mendosse, seigneur du Cros de Henry de Beaumont de Gibeaud à Jean Tolvie, maître chirurgien et bourgeois de la ville de La Rochelle suite, et notamment pour Jean Tolvie au 18e siècle. Le domaine apparaît sur une carte de 1716 sous le , produit 50 tonneaux. En 1977, le domaine est acheté par Philippe Darricarrère qui procède à des
    Référence documentaire :
    DARRICARRERE, Philippe. Quelques habitants du château Mendoce au cours des siècles, août 2011.
  • Château Dauzac
    Château Dauzac Labarde - - 1 avenue Johnston - Cadastre : 1826 B 228 à 230 2009 A2 812
    Historique :
    " appartient à Jean Cousseau, procureur au parlement de Bordeaux, puis passe entre les mains du négociant bâtiment à l´est. Le fils de Thomas-Michel, Jean-Baptiste, devenu propriétaire à son tour en 1783 se
    Auteur :
    [propriétaire] Lynch Jean-Baptiste
  • Forteresse dit château de Montignac
    Forteresse dit château de Montignac Montignac - le Château - rue de la Liberté - en ville - Cadastre : 1813 C 165 2011 AP 548, 549, 551, 883
    Historique :
    d'Orléans à Jean de Blois. En 1470, le château entre dans la maison d'Albret, par le mariage de Françoise de attribue les travaux au capitaine du château Jean de Boussier dans l'acte de capitulation du 6 mai 1594 batterie, et aussi qu’il [Jean de Boussier] a fait bâtir du pied de trente à quarante brasses de murailles de Navarre Henri IV, qui le tenait de sa mère Jeanne d'Albret ; à cette date, le souverain se voit
    Référence documentaire :
    p. 49, 62 et 230 TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde TARDE (Jean), Les chroniques de Jean p. 17-27. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse . MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Illustration :
    Essai de reconstitution du plan du château-fort de Montignac au 16e siècle par Philippe Laroche Plan de phasage des vestiges du château de Montignac, sur fond de plan par Philippe Laroche, 1882
  • Château du Planchat
    Château du Planchat Montignac - le Planchat - isolé - Cadastre : 1813 D 1161 2011 AW 53
    Référence documentaire :
    AD Dordogne. 40 H 2. Fondation de Jean de Boussier, escuier seigneur du Planchat aux Cordeliers de Montignac, 14 juillet 1651 Fondation de Jean de Boussier, escuier seigneur du Planchat aux Cordeliers de AD Dordogne. 40 H 2. Testament de Jean Boussier, escuier, seigneur du Peuchalmorgue, et de Catherine de Sainct Exupéry, 5 mars 1656 Testament de Jean Boussier, escuier, seigneur du Peuchalmorgue et AD Dordogne. B 1460. Affaire Jean de Bouchier contre Jean Laroche, 1701 Affaire Jean de Bouchier contre Jean Laroche, 1701 p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Texte libre :
    "Jean de Boussier, escuier, seigneur du Planchal & de Peuchalmorgue, & y habitant" (AD Dordogne, 3 E l’incendie de 1908) AD Dordogne. 40 H 2. Fondation de Jean de Boussier, escuier seigneur du Planchat aux Cordeliers de Montignac, 14 juillet 1651 AD Dordogne. 40 H 2. Testament de Jean Boussier, escuier, seigneur moulin de Peuchalmorgue. 1679. AD Dordogne. B 1460. Affaire Jean de Bouchier contre Jean Laroche, 1701
  • Château d'Abbadia
    Château d'Abbadia Hendaye
    Historique :
    émotion un makila d’honneur lors des fêtes de Saint-Jean-de-Luz en 1892. Sa passion pour la langue et la
    Description :
    l’émailleur sur verre Philippe-Joseph Brocard, le peintre Adrien Guignet, la faïencerie de Gien, les orfèvres
  • Château du Pizou, dit de l'Arquier ou chartreuse du château-bas
    Château du Pizou, dit de l'Arquier ou chartreuse du château-bas Le Pizou - en village - Cadastre : 1844 D2 198 1989 ZH 103-148
    Historique :
    seigneurie qui en dépendait au maître verrier François de Belhade et passa en 1610 entre les mains de Jean leur fils Jean, marié vers 1735. L'édifice a vraisemblablement été construit sur les fondations de
    Référence documentaire :
    p. 308-309. AUDRERIE Dominique, DU CHAZAUD Emmanuel, BÉLINGARD Jean-Marie et al. Le Périgord des
  • Château de la Tour de Bessan
    Château de la Tour de Bessan Soussans - Maunes - isolé - Cadastre : 1827 A1 296 2009 AN 201
    Historique :
    1252 (ou 1288?) par Jean Colomb, bourgeois de Bordeaux, qui est autorisé par le roi d'Angleterre à mariage de Marie-Catherine de Mons avec le fils de Montesquieu, Jean-Baptiste de Secondat, la seigneurie passe dans cette famille et y reste jusqu'en 1791, date à laquelle elle est vendue à Jean-Guillaume de
    Référence documentaire :
    p. 295 ROUDIE, Philippe. L'activité artistique à Bordeaux, en Bordelais et en Bazadais de 1453 à
    Annexe :
    paraît par les rôles Gascons, des années 1288, 1289, que Jean Colom, Citoyen de Bordeaux, obtint du Roi Soussans (...) . Il y a tout lieu de penser que la maison forte que Jean Colom fit construire dans cette . Noble homme Jean de Monau, Ecuyer, est qualifié Sieur de la maison noble de Labégorce dans un titre du Jean Colomb en 1288. Cette tour isolée, cachée au milieu d'un bouquet de grands arbres, et dont la forte bâtie par Jean Colomb en 1252, était entourée d'un fossé d'une quinzaine de mètres de large, sur
  • Château de la Mole
    Château de la Mole Eygurande-et-Gardedeuil - La Mole - isolé - Cadastre : 1844 D2 310 1959 D1 185
    Référence documentaire :
    p. 308. AUDRERIE Dominique, DU CHAZAUD Emmanuel, BÉLINGARD Jean-Marie et al. Le Périgord des p.119. SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
  • Château Branaire-Ducru
    Château Branaire-Ducru Saint-Julien-Beychevelle - Beychevelle - isolé - Cadastre : 1825 D2 427 à 438 2011 C3 1668, 1669
    Historique :
    des biens du dernier duc d'Epernon revinrent à la couronne. La propriété fut vendue à Jean-Baptiste
    Référence documentaire :
    DETHIER, Jean. Châteaux Bordeaux. Paris : Centre de création industrielle [Centre Georges Pompidou
    Annexe :
    Château Branaire (fascicule). Saint-Julien-Beychevelle : Château Branaire, s. d. Extraits : Jean Jean-Baptiste Braneyre qui le légua à ses petits enfants, les du Luc. Louis du Luc, auquel il échut en
  • Château Cantemerle
    Château Cantemerle Macau - Cantemerle - - isolé - Cadastre : 1810 C1 58 1843 C2 255 2013 AS 52
    Historique :
    16e siècle ou du début du 17e siècle, époque à laquelle Jean de Villeneuve, conseiller au Parlement et de constructions effectuées par le baron de Cantemerle (peut-être Jean de Villeneuve-Durfort domaine passe à Théophile-Jean Dubos, puis à ses descendants qui le gardent jusqu'en 1981, date de la
    Référence documentaire :
    p. 253 DETHIER Jean (dir.). Châteaux Bordeaux. Paris : Centre de création industrielle [Centre p. 229-234 MERIC Jean-Pierre. De Ségur à Phélan MERIC jean-Pierre. De Ségur à Phélan. Histoire d'un
  • Les demeures et châteaux de Saint-Estèphe
    Les demeures et châteaux de Saint-Estèphe Saint-Estèphe
    Référence documentaire :
    DETHIER Jean (dir.). Châteaux Bordeaux. Paris : Centre de création industrielle [Centre Georges
  • Château Malleret
    Château Malleret Le Pian-Médoc - Malleret - 1 chemin de Malleret - isolé - Cadastre : 1820 A1 417 1843 A2 et A3 960 , 962 , 963 2012 AV 12
    Historique :
    famille Février. Par le truchement d'une dot, le domaine passe aux mains de Jean-Baptiste de Basterot en séquestre ; le négociant Jean-Jacques Barthez en fait l'acquisition pour 140 000 livres, et le
    Référence documentaire :
    p. 39-40 MERIC Jean-Pierre. De Ségur à Phélan MERIC jean-Pierre. De Ségur à Phélan. Histoire d'un
  • Château Giscours
    Château Giscours Labarde - 10 route Giscours - Cadastre : 1826 B 445, 447 2009 A2 132, 134 à 136
    Historique :
    -circulaires au niveau de l´étage de comble à surcroît. Giscours, mis en vente en 1847, est acquis par Jean préexistants. C'est probablement Jean-Pierre Pescatore qui fait ainsi modifier le corps de logis. On observe
    Référence documentaire :
    MAFFRE, Philippe. Château Giscours . Dossier de préinventaire. Région Aquitaine, service
  • Château Calon-Ségur
    Château Calon-Ségur Saint-Estèphe - Calon-Ségur - isolé - Cadastre : 1825 A2 398 à 411 2015 OA 2068 à 2075, 127 à 131, 26
    Historique :
    petite-fille Létice de Pommiers épouse Jean de Lur, qui devient seigneur de Calon. Puis leur fille de vendre Calon pour payer les dettes de son fils Jean : Pierre de Valier achète la maison noble de Valier est dit seigneur de Calon, et la fille de celui-ci, Esther, épouse le 18 août 1590 Jean de Gascq , fils de Guillaume de Gascq et de Beatrix du Puy. Au 17e siècle, leur petite-fille Jeanne de Gascq
    Annexe :
    , 1888-1889 (voir Gallica) p. 267 : n° LXXIII, 24 juin 1492 : Traité entre Alain, sire d'Albret, et Jean de son frère Jean, seigneur de Calon, d'autre, au sujet de la terre et seigneuriede Puynormand appartenoit pour lors à Noble et puissant Seigneur Messire Jean Delur, qui possédoit d'ailleurs dans le Médoc