Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Paulin
    Église paroissiale Saint-Paulin Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - en village - Cadastre : 2013 B5 913
    Historique :
    Dès 1790, les trois anciennes paroisses de Jau, Dignac et Loirac sont rassemblées pour ne former des anciennes églises. Le curé obtient l'interdiction des églises de Jau et de Dignac, tandis que possibilité de travaux de réparations à effectuer dans les églises de Jau et de Dignac, ainsi qu'au presbytère commune de Jau-Dignac-Loirac, arrondissement de Lesparre, Gironde, est érigée en succursale". Par décret du 22 septembre 1850, Jau et Dignac sont désignées chapelles de secours. Le conseil municipal ne Jau et de Dignac sont supprimées par décret du ministre de l’Instruction Publique et des Cultes, le 21 de Jau. Il est également proposé que l'église de Dignac soit érigée en succursale. Le curé Chauchard calmer les esprits. Le ministre de la Justice et des Cultes ratifie l’érection de Dignac en succursale préfet "la bénédiction et l’ouverture de la nouvelle église de Loirac, dimanche prochain 18 octobre". Le 26 août 1849, le ministère de la Justice et des Cultes autorise le trésorier de la Fabrique de Jau à
    Référence documentaire :
    AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municipal (non coté). Eglise AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municipal (non coté). Eglise . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 26-36 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal AD Gironde. 2 O 1966. Eglise paroissiale. Devis et paiement pour l'achat d'une cloche, 1890. Devis et paiement pour l'achat d'une cloche en cuivre rouge et étain, au fondeur Vauthier (Saint-Emilion paroissiale. Travaux à l'église, 17 novembre 1901. Travaux à l'église (croisées et portail), 17 novembre 1901.
    Représentations :
    Les chapiteaux de la façade sont ornés de feuilles d'acanthe, de pommes de pin et d'une torsade. Le
    Description :
    . Elle est bâtie en moellon enduit et la façade est traitée en pierre de taille ; les chaînages d’angle , les jambes harpées, les encadrements des baies, les solins de murs et la flèche du clocher sont également en pierre de taille. La façade ouvre sur la place publique et dans l’axe de la rue de l’Église 4 pilastres à chapiteaux corinthisants supportant un entablement et un fronton triangulaire mouluré fenêtre en plein-cintre. Les bras de transept présentent un chaînage d'angle en bossage plat et un fronton le flanc nord, à l’extrémité est, est percée une porte dotée d'un porche à colonnes et chapiteaux circulaires à palmes soutenant un entablement et un fronton triangulaire ; sur le flanc sud, une excroissance polygonale est ajourée d'oculus et ornée de crochets. A l’intérieur, l’église comprend une nef unique de 7 Vierge et à saint Joseph. L'abside en cul-de-four est flanquée de deux annexes, servant de sacristies. Au mondiale et une chaire en bois.
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - en village - Cadastre : 2013 B5 913
    Annexe :
    du conseil de fabrique, l'autre du conseil municipal de Jau, Dignac et Loirac, ayant pour objet nouvelle église appelée centrale. La commune de Jau, Loirac et Dignac dont la population n'atteint pas 1800 d'obtenir l'autorisation de démolir les églises ou chapelles de Jau et de Dignac et d'employer les matériaux centre des trois secteurs. Ce projet trouva de la résistance parmi les habitants de Jau et de Dignac des populations de Jau et de Dignac fit conserver les leurs. Depuis cette époque, l'existence simultanée de l'église centrale et des deux chapelles de Jau et de Dignac entretient entre ces populations de Jau et de Dignac ne vont pas à l'église centrale, et non contents de cela, ils empêchent leurs outre par les mêmes délibérations, que les presbytères de Jau et de Dignac soient aussi démolis. je Loirac, et qui ont été choisis par l'archevêque pour être les instruments passifs de ses projets hostiles 22 septembre dernier, l'église de Loirac a seule le titre de succursale, et ses deux autres annexes
    Illustration :
    Carte postale (collection particulière), 1ère moitié du 20e siècle : place et église
  • Ancienne église paroissiale Saint-Romain de Loirac
    Ancienne église paroissiale Saint-Romain de Loirac Jau-Dignac-et-Loirac - Loirac - route de Queyrac - en écart - Cadastre : 1833 C1 822 2013 C4 1801
    Historique :
    pignon du côté du couchant". Dès 1790, les trois anciennes paroisses de Jau, Dignac et Loirac sont bas-côté au sud. L'église de Loirac est détruite en 1841 à l'initiative du conseil de fabrique et La paroisse de Loirac est attestée à partir du 13e siècle. D'après l'abbé Baurein, l'église constitue une annexe de celle de Jau. Elle est visible sur des cartes du 18e siècle. Une visite de l'église en 1755 témoigne de la vétusté d'une grande partie du mobilier et en donne quelques caractéristiques architecturales : construite en pierre et couverte de tuile, elle est longue de 50 pieds, large de 30 et haute de 16 "jusqu"aux lambris". Elle est carrelée et dotée d'une sacristie et d'un clocher "situé le long du rassemblées pour ne former qu’une seule et même commune ; chacune d’elles était dotée d’une église et d’un mauvais état et l'utilisation de leurs matériaux pour la construction de ce nouvel édifice. Sur le plan Centre construite sur les plans de M. Escarraguel entre 1840 et 1844. Le Centre devient chef-lieu de la
    Référence documentaire :
    AD Gironde. G 24. Eglise paroissiale. Visite des églises de Jau, Dignac et Loirac, 1755. Visite des églises de Jau, Dignac et Loirac, 1755. . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 21 CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau-Dignac-Loirac CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau p. 23-24 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal -Dignac-Loirac. 1973. Folio 342 AD Gironde. G 236. Eglise paroissiale. Mention de l'église de Dignac, 1378. Mention de l'église de Dignac, 1378. p. 51 BAUREIN Abbé. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux. Bordeaux : Labottière (frères), imprimeur libraires, 1784, t.2.
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - Loirac - route de Queyrac - en écart - Cadastre : 1833 C1 822 2013 C4 1801
    Titre courant :
    Ancienne église paroissiale Saint-Romain de Loirac
    Illustration :
    Extrait de la carte de Belleyme, 1763-1764 : indication de l'église de Loirac Extrait du plan cadastral de 1833, section C : indication de l'église de Loirac (parcelle 822
  • Ancienne église paroissiale Saint-Pierre de Jau
    Ancienne église paroissiale Saint-Pierre de Jau Jau-Dignac-et-Loirac - Jau - chemin de la Brasserie - en écart - Cadastre : 1833 D4 1502 2013 non cadastré
    Historique :
    une croix sur un plan de 1770. Dès 1790, les trois anciennes paroisses de Jau, Dignac et Loirac sont l'est. Le curé obtient l'interdiction des églises de Jau et de Dignac, tandis que l'église de Loirac est la possibilité de travaux de réparations à effectuer dans les églises de Jau et de Dignac, ainsi qu'au presbytère de Jau. Le ministre de la Justice et des Cultes ratifie l’érection de Dignac en mars 1850, elle est érigée en succursale ; par décret du 22 septembre 1850, Jau et Dignac sont désignées chapelles de secours. Les églises de Jau et de Dignac sont supprimées par décret du 21 juin 1851 D'après l'abbé Baurein, "l'Eglise de Jau est très-bien construite, et paroît très-ancienne. Elle ; savoir, Saint-Romain de Loyrac et Saint-Pierre de Dignac, qui sont annexées à l’Église de Saint-Pierre de Jau, et desservies par le même curé, quoiqu'il ne soit que vicaire perpétuel". Une visite de l'église rassemblées pour ne former qu’une seule et même commune ; il est question, dès cette époque, de construire une
    Référence documentaire :
    AD Gironde. G 24. Eglise paroissiale. Visite des églises de Jau, Dignac et Loirac, 1755. Visite des églises de Jau, Dignac et Loirac, 1755. . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 17 CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau-Dignac-Loirac CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau p; 17-19 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal -Dignac-Loirac. 1973. Carte de l’embouchure de la Garonne jusqu’au bec d’Embesse. Dessin, encre et aquarelle, par Tènement d’une partie de la paroisse de Jau, 1770 (2 Fi 835) Tènement d’une partie de la paroisse de Jau. Dessin à la plume, 1770. p. 45 BAUREIN Abbé. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - Jau - chemin de la Brasserie - en écart - Cadastre : 1833 D4 1502 2013
    Titre courant :
    Ancienne église paroissiale Saint-Pierre de Jau
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1833, section D : indication de l'église de Jau (parcelle 1502
  • Ancienne église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens de Dignac
    Ancienne église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens de Dignac Jau-Dignac-et-Loirac - Dignac - chemin de Dignac place de Dignac chemin du Perey - en écart - Cadastre : 1833 B1 156 2013 B1 199
    Historique :
    au nord. Dès 1790, les trois anciennes paroisses de Jau, Dignac et Loirac sont rassemblées pour ne est encore représentée. Le curé obtient l'interdiction des églises de Jau et de Dignac, tandis que de Dignac, ainsi qu'au presbytère de Jau. Le ministre de la Justice et des Cultes ratifie l’érection et Dignac sont désignées chapelles de secours. Les églises de Jau et de Dignac sont supprimées par celle de Dignac. L'émotion et l'hostilité qui en résultent entraînent par ailleurs l'arrêt des travaux locales. Est même évoquée la possibilité de travaux de réparations à effectuer dans les églises de Jau et de Dignac en succursale, le 18 avril 1842. La nouvelle église du centre est achevée entre 1844 et L'église de Dignac est attestée dès 1179. D'après l'abbé Baurein, "C'est sous l'invocation de Saint -Pierre-aux-Liens, que cette Eglise est érigée ; elle est une des annexes de celle de Jau, qui est considérée comme l'Eglise Matrice. Celle de Dignac est placée sur une espèce d'élévation qui présente une
    Référence documentaire :
    AD Gironde. G 24. Eglise paroissiale. Visite des églises de Jau, Dignac et Loirac, 1755. Visite des églises de Jau, Dignac et Loirac, 1755. . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 18-19 CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau-Dignac-Loirac CHAILLOT Roger. Petite histoire de Jau-Dignac-Loirac. 1973. p. 19-22 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal "Plan de la maison et anvirons (sic) de Dignac appartenant à Monsieur de Bastrot". Dessin à la Folio 342 AD Gironde. G 236. Eglise paroissiale. Mention de l'église de Dignac, 1378. Mention de l'église de Dignac, 1378. p. 49 BAUREIN Abbé. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie
    Description :
    La parcelle sur laquelle étaient implantés l'église et le cimetière est encore bien lisible
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - Dignac - chemin de Dignac place de Dignac chemin du Perey - en écart
    Titre courant :
    Ancienne église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens de Dignac
    Illustration :
    Plan de la Maison et environs de Dignac appartenant à Monsieur de Bastrot, 2e moitié 18 siècle Extrait de la carte de Belleyme, 1763-1764 : indication de l'église de Dignac Extrait du plan cadastral de 1833, section B : indication de l'église de Dignac (parcelle 156 Emplacement de l'ancienne église de Dignac. IVR72_20133300753NUC2A
1