Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de Sauveboeuf
    Château de Sauveboeuf Aubas - Sauveboeuf - isolé - Cadastre : 2015 AB 01 1813 B1 2
    Historique :
    avec son fils aîné Charles-Antoine, il est contraint de s’exiler en Espagne et décède peu après. Par " en 1633. En réalité, Sauvebœuf ne fut que dérasé. Bien que Charles-Antoine de Ferrières retrouve peu l'ensemble de ses parties hautes. Un acte du 9 février 1657 précise que Charles-Antoine de Ferrières "demeur titre prestigieux de premier baron du Limousin. La descendance de Charles-Antoine de Ferrières s’éteint avec Marie-Anne de Ferrières, mariée en 1716 à Charles, marquis de Vassan, décédée vers 1765. La fille
    Référence documentaire :
    HUET, P., et CHABOT, P. de, Notice historique sur Charles-Antoine de Ferrières, marquis de sur Charles-Antoine de Ferrières, marquis de Sauvebœuf, lieutenant général des armées du roi (1596 ou notables à la fin du XIXe siècle. Evreux : imprimerie de Charles Hérissey. FAVALIER Jeanne. Charles-Antoine de Ferrières Sauvebœuf, gentilhomme, condottiere et frondeur, de Richelieu à Mazarin. Périgueux, Pilote 24 édition, 2009. FAVALIER Jeanne. Charles-Antoine de Ferrières
  • Église Notre-Dame de la chartreuse de Vauclaire
    Église Notre-Dame de la chartreuse de Vauclaire Montpon-Ménestérol - Vauclaire - isolé - Cadastre : 1844 E3 740 1949 L3 375
    Historique :
    après la guerre de Cent Ans grâce aux dons de Louis XI et Charles VIII. Cette campagne de travaux, qui
    Référence documentaire :
    Philippe-Auguste à la fin du règne de Charles V, 1180-1380. DESCHAMPS Paul, THIBOUT Marc. La peinture murale en France au début de l'époque gothique : de Philippe-Auguste à la fin du règne de Charles V, 1180
  • Ancien repaire noble de Mouney
    Ancien repaire noble de Mouney Montignac - Mouney - isolé - Cadastre : 1813 C 607 2011 AL 48
    Historique :
    ". Celui-ci est alors la résidence principale du marquis de Théobon, Charles de Rochefort de Saint-Angel est alors entre les mains de "haut et puissant seigneur messire Charles du Verdier, seigneur de
1