Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison
    Maison Monpazier - 32 rue Notre-Dame - en village - Cadastre : 1845 SU 322, 323 1986 AC 234
    Référence documentaire :
    L'HONNEUR R. (docteur). Monpazier : logis, gens et faits d'autrefois. Monpazier : s.d. [vers 1950].
    Description :
    L’édifice, de plan en L, appartient au "moulon" qui borde la place des Cornières à l’est. Il est
  • Château d'Issan
    Château d'Issan Cantenac - Château d'Issan - en écart - Cadastre : 1826 A2 229 à 261 1978 A2 273 à 294
    Historique :
    96 ha dont 42 en vignes rouges au ceint de l´enclos de pierre.
    Description :
    ponts situés au sud, au nord et à l´est. Au sud, un ouvrage d´entrée avec deux tours greffées donne accès à la cour, formée par les ailes de dépendances disposées en L. Ces bâtiments aux ouvertures table portant l´inscription REGUM / MENSIS / ARISQUE / DEORUM tient lieu d'agrafe. Les fenêtres de . L'ensemble du domaine est clos d'un vaste mur ; le portail qui y est ménagé à l´ouest, desservi par une allée
    Annexe :
    . Lescalier marqué .Q. […] - Récapitulation Portion de monsieur de Candalle R […] Le bâtiment de la cour Chay à côté de ce noble logis, s´élevèrent jadis d´autres pavillons et d´autres tours, à l´ombre desquels Lamothe-Cantenac et du château Théobon (...). "Cette seigneurie, dit l´abbé Baurein, après avoir fait domaine en 1848, en a été l´avant-dernier propriétaire". HUGON P. Castelnau-de-Médoc et ses environs tout le plateau couvert de vignobles. L´entrée de ce manoir viticole est vraiment monumentale ; mais ce qui frappe le plus, ce sont neuf pavillons et clochers en pyramide dont l´effet est grandiose. Les anciennes constructions furent démolies, il y a déjà longtemps, et remplacées par l´édifice actuel. D´après depuis longtemps recherchés du commerce bordelais. D´après l´abbé Baurein, cette seigneurie passa au croupe et à l´entrée des palus riveraines ; il forma un vaste rectangle, élevé de plusieurs étages domaine qui l´entourait alors était considérable. Quant au vieux château de la Motte, il fut abandonné
  • Château de Coulonges
    Château de Coulonges Montignac - Coulonge - isolé - Cadastre : 1813 B2 907 à 909 2011 AH 119
    Description :
    cloisons pour constituer l' "appartement de Monsieur [Jacques-Gabriel Chapt]". C'est peut-être au cours des
    Annexe :
    en papier. Transcription : [fol. 1 r°-4r° : Le document commence par l’inventaire du château leurs frangeons de soye. [fol. 6 r°] Plus, un rideau de fenestre d’estofe rouge avec sa barete de fer marginale :] Vériffié > [fol. 7 r° ; article 12] Dans l’avant chambre de Monsieur, Sept piesses de . < [Mention marginale :] Le liq est pourry et a esté osté. > [fol. 8 r° ; article 18] Dans le cabinet de la , matellas et courte-pointe. < [Mention marginale :] Il n’y a rien que l’[…] du tixerant. > Plus, deux petits , la grille, la grande palle, le frique, la cuillère.> [fol. 9 r°] Plus, douse assietes creuses, cinq manque.> [fol. 9 r° ; article 29] Dans l’escurie, Un liq avec sa coitte, cuissin et une meschante doute de l’occitan FALHA, subs. fém. région. (Sud-Ouest) = « Faille (espèce d’étoffe) » (ALIBERT L. op dans l’antichambre de lad. chambre, dans laquelle n’avons trouvé aucun meuble ny lits. [fol. 2 r entrés dans une petite chambre joignant à ladite cuysine [fol. 3 r°] et servant de descharge, dans
    Texte libre :
    , la galerie était recoupée par des cloisons pour constituer l’ "appartement de Monsieur [Jacques
1