Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Repaire noble du Planchat, autrement appelé de Péchalmourgue, puis château
    Repaire noble du Planchat, autrement appelé de Péchalmourgue, puis château Montignac - le Planchat - isolé - Cadastre : 1813 D 1161 2011 AW 53
    Historique :
    XVIIe siècle, en 1598 plus précisément, que François de Boussiers achète à Henri IV la justice du ). Il ne s'agit pas non plus des armes de l'épouse de François de Boussiers, Marguerite del Jaricq, dont
    Référence documentaire :
    AD Pyrénées-Atlantiques. B 1911. Vente de la justice du Penchat, autrement Mourgue, à François , autrement Mourgue, à François Boussier, 1598 (document orig. détruit lors de l’incendie de 1908) AD Dordogne. 3 E 2272 (Minutes de Veyssières,notaire à Montignac). Arrentement fait par François de Boussier, sieur de la Vigerie, de son moulin de Peuchalmorgue, 1679 Arrentement fait par François de
    Texte libre :
    François de Boussiers achète la justice du "Penchal, autrement Mourgue" (AD Pyrénées-Atlantiques, B 1911 1911. Vente de la justice du Penchat, autrement Mourgue, à François Boussier, 1598 (document orig E 2272 (Minutes de Veyssières, notaire à Montignac). Arrentement fait par François de Boussier
  • Château de Coulonges
    Château de Coulonges Montignac - Coulonge - isolé - Cadastre : 1813 B2 907 à 909 2011 AH 119
    Historique :
    dans celles de la famille Sédières. François de Sédières, gentilhomme de la chambre du roi et chevalier . Par le mariage de leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en
    Texte libre :
    Sédières. François de Sédières, gentilhomme de la chambre du roi et chevalier de son ordre, et son épouse leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en 1625, le domaine entre
1