Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 21 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Demeure, puis hôtel de voyageurs dit
    Demeure, puis hôtel de voyageurs dit "hôtel de France" Monpazier - 21 rue Saint-Jacques - en village - Cadastre : 1845 SU 566 1986 AC 126
    Titre courant :
    Demeure, puis hôtel de voyageurs dit "hôtel de France"
    Appellations :
    hôtel de France
  • Maison
    Maison Macau - - 2 avenue de la Coste - en village - Cadastre : 1810 B 493-494 1843 B2 886, 890-891 2013 AH 188
    Historique :
    Les vestiges d'une maison médiévale ont été repérés à proximité de l'église. Selon France Blanc, il
    Référence documentaire :
    p. 56-57 BLANC France. Macau autrefois BLANC France. Macau autrefois. Paris : éditions Persée, 2013.
  • 7 clefs de voûte
    7 clefs de voûte Doazit - Aulès - en écart
    Inscriptions & marques :
    Écu aux armes de France sur la clef de la chapelle sud (voir iconographie).
    Représentations :
    de France à trois fleurs de lys (en relief, polychromie moderne).
  • Statue : Saint Michel terrassant le démon et pesant les âmes
    Statue : Saint Michel terrassant le démon et pesant les âmes Saubusse - en village
    Illustration :
    de Charles d'Hozier, Armorial général de France, 1697-1709, vol. XIII (Guyenne), p. 757. B.N.F
  • Ensemble de 35 clefs de voûte
    Ensemble de 35 clefs de voûte Nerbis - en village
    Inscriptions & marques :
    Écus aux armes de France sur les clefs 3 (avec couronne), 16 et 33. Au-dessus de l'écusson de la
    Historique :
    Landes) n'en fait toutefois pas mention. La date 1247 qui accompagne les armes de France sur la clef 16
  • Île de Macau
    Île de Macau Macau - - en écart
    Illustration :
    Carte des Costes de France sur l'Océan par Pierre Duval, 1659. IVR72_20143306748NUC1A
  • Ensemble du décor sculpté de la nef, du chœur et des chapelles latérales
    Ensemble du décor sculpté de la nef, du chœur et des chapelles latérales Doazit - Aulès - en écart
    Référence documentaire :
    p. 170 Dictionnaire des églises de France. Sud-Ouest. Paris : Ed. Robert Laffont, [1967]. Tome 3.
  • Château de la Cassagne, actuellement demeure
    Château de la Cassagne, actuellement demeure La Cassagne - le Château - en écart - Cadastre : 1825 D1 18 1986 D1 11
    Historique :
    France Philippe IV, entre en conflit avec Geoffroy de Pons à propos de la féodalité et de la justice de France à cause de son comté de Périgord. La seigneurie possède encore son droit de haute justice sur la
    Référence documentaire :
    Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France). , seigneur marquis de Saint-Chamans, au roi de France à cause de son comté de Périgord, 1675-1677 -Chamans, au roi de France à cause de son comté de Périgord, 1675-1677. p. 88 COURCELLES Jean-Baptiste-Pierre. Histoire généalogique et héraldique des pairs de France COURCELLES Jean-Baptiste-Pierre. Histoire généalogique et héraldique des pairs de France. Tome 2. Paris
  • Église paroissiale de la Transfiguration
    Église paroissiale de la Transfiguration Saint-Sauveur-Lalande - en village - Cadastre : 1843 A3 855 1989 A3 247
    Référence documentaire :
    BRGM. Carte géologique de la France à 1/50 000 : Montpon-Ménestérol. Feuille 781. Orléans, IGN Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France).
  • Église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens
    Église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens Nerbis - en village - Cadastre : 2016 AA 61-62
    Référence documentaire :
    clauses de Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571", Bulletin du Comité d'Histoire et p. 120-122, 224-225 CABANOT Jean. Les débuts de la sculpture romane dans le sud-ouest de la France religieux de la France du Sud-Ouest (Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées Atlantiques). Thèse p. 50 MESURET Robert. Les peintures murales du Sud-Ouest de la France du XIe au XVIe siècle. Paris Dictionnaire des églises de France. Sud-Ouest. Paris : Ed. Robert Laffont, [1967]. Tome 3.
  • Maison du professeur Faurel
    Maison du professeur Faurel Montignac - Beynaguet - rue de Versailles rue des Jardins - en ville - Cadastre : 1813 G 114 2011 AP 826
    Référence documentaire :
    aux XIIIe et XIVe siècles". Congrès archéologique de France, 1998. Paris : Société Française
  • Maison
    Maison Montignac - 70 rue de Juillet - en ville - Cadastre : 1813 C1 293 2011 AO 35
    Référence documentaire :
    en Périgord aux XIIIe et XIVe siècles". Congrès archéologique de France, 1998. Paris : Société
  • Église paroissiale Sainte-Madeleine de Bahus-Juzanx
    Église paroissiale Sainte-Madeleine de Bahus-Juzanx Montsoué - Bahus-Juzanx - en écart - Cadastre : 2017 B 1016
    Référence documentaire :
    Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571". Revue de Gascogne, 1860.
    Annexe :
    , roy de France, en date du 5 octobre 1571" (dans Revue de Gascogne, 1860, tome I, p. 315) Source Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571", Bulletin du Comité d'Histoire et d'Archéologie de " (leur nature n'est pas précisée). Demande de secours pour les futurs travaux, s'élevant à 5.200 francs presbytère et à l'église de Bahus-Juzan, nécessitant une somme de 4.000 francs. 1894 (février) : nouvelle coût prévu s'élèvera à 5.200 francs (p. 9). 1911 (février) : mention des travaux de parachèvement à construit avec un secours de 300 francs." Construction de l'autel du collatéral en 1836. "L'autel de la fut construit, tout cela remontant (sic) à une somme de 800 francs." "La statue de Ste Madeleine chêne, le tout doré." Coût : 300 francs.
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Doazit - en village - Cadastre : 2014 H 282
    Annexe :
    n'exigerait jamais aucun intérêt. Ce remboursement pourrait s'effectuer par annuités de cent francs ou de cent cinquante francs, au fur et à mesure que la caisse de la fabrique aurait des fonds disponibles. Mr l'abbé , par annuités de cent ou de cent cinquante francs, toutes les dépenses déjà faites et qui se feront , huit cent quatre vingt six francs cinquante centimes, montant du legs fait à la fabrique par feu francs, cinquante six centimes, ci 15236f, 56c et que le chiffre des recettes, jusqu’au dit 7 avril est de huit mille cinq cent trente francs, quinze centimes : 8530f, 15c. D’où résulte, entre les sommes reçues et celles qui ont été dépensées, la différence d’un déficit de six mille sept cent six francs conseil que de cette somme de 6706f, 41c il faut déduire 351 francs, que monsieur l’abbé P. Bellocq n’a cinquante francs a eu lieu en 1869, Il reste donc encore à payer 140f00 c, dont le remboursement s’effectuera par annuités de cinquante francs, à partir de cette année. La dite somme de 351f étant ainsi
  • Voûte du collatéral sud (10 clefs de voûte)
    Voûte du collatéral sud (10 clefs de voûte) Doazit - Le Mus - en écart
    Historique :
    d'or (sans doute les armes de France, le champ de gueules étant un repeint fantaisiste). Celui-ci
  • Château de la Grande Filolie
    Château de la Grande Filolie Saint-Amand-de-Coly - la Grande Filolie - isolé
    Annexe :
    , qui, pour un revenu annuel de dix francs, cy ................................................................................................................................................................................. 10 francs ; Et ceux qui sont réservés pour le logement du maître pour un revenu anuel [sic] de quinze francs, cy........................................................................................ 15 francs ; = 25 francs. [fol. 2r°] Cy contre .......................................................................................................................................................................................................................... 25 francs. (Voyés le plan n° 1) 6° D'une terre nouvelement défrichée, qualité médiocre, située au levant, contenant 41 ares 15 centiares (n° 2 du plan) d'un revenu annuel de six francs, cy... 6 francs contenant le champfroid 78 ares et la jarrissade 52 ares (n° 3 du plan) d'un revenu annuel de dix francs, cy ............................................................................................................................................................................................ 10 francs ; 8° D'un morceau de pré coderc dont plus de la moitié sans aucun produit contenant 19 ares (n° 4 du plan) d'un revenu annuel de trois francs, cy................. 3 francs ; 9° Au midy d'un
  • Église paroissiale Saint-Vincent-Diacre
    Église paroissiale Saint-Vincent-Diacre Vicq-d'Auribat - en village - Cadastre : 2014 B 379
    Annexe :
    remarquable". L'église a été restaurée sous le curé Cabiro (1854-1878) pour un coût de 8.000 francs.
  • Église paroissiale Saint-Jean d'Aulès
    Église paroissiale Saint-Jean d'Aulès Doazit - Aulès - en écart - Cadastre : 2014 B 481-482
    Référence documentaire :
    p. 70 Dictionnaire des églises de France. Sud-Ouest. Paris : Ed. Robert Laffont, [1967]. Tome 3.
  • Église paroissiale Saint-Remi
    Église paroissiale Saint-Remi Hauriet - en village - Cadastre : 2014 C 17
    Annexe :
    de fonds suffisants dans la fabrique, s'ils trouvaient à propos qu'il prît sur les cinquante francs grâce au legs de 50 francs de Mme Lalanne. - 1825 (12.7) : "réparations à faire dans l'intérieur de [sic] la somme de cent francs au nommer [sic] Antoine Ducasse, maçon et tailleur de pierres qui accepte les dits cent francs [...] ; le même dit Ducasse s'oblige en outre, moyenant [sic] les dits cent francs, de construire la partir du mur du cloché [sic] d'aunant [sic] au levant [...]." - 1834 (27.4 ) : acceptation d'un legs de 100 francs par Françoise Dubedout, veuve Burguerieu, fait par son testament du 23 mai 1831 (autorisé par le préfet par lettre du 28 décembre suivant), qui sera employé, "vingt francs pour le carrelage de l'église, quarante francs pour la confection d'un autel, qui sont les choses les plus sacristie pour la somme de quinze francs ; [...] attendu que cette armoire avait été faite sans autorisation déclare en plein conseil qu'il donnera lui-même à toutes heures et moments la somme de mille francs pour
  • Forteresse dit château de Montignac
    Forteresse dit château de Montignac Montignac - le Château - rue de la Liberté - en ville - Cadastre : 1813 C 165 2011 AP 548, 549, 551, 883
    Historique :
    de Montignac jusqu'aux portes de Périgueux. Le roi de France mène deux expéditions contre eux, en de Nantes en 1598, le château est entre les mains de son propriétaire légitime, le roi de France et
    Référence documentaire :
    Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France).