Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 66 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de 4 verrières du collatéral sud : Saint Michel terrassant le démon, Bon Pasteur, Annonciation, Ange gardien (baies 14, 16, 18, 20)
    Ensemble de 4 verrières du collatéral sud : Saint Michel terrassant le démon, Bon Pasteur, Annonciation, Ange gardien (baies 14, 16, 18, 20) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    en lettres entrelacées) et date : GD 1897 (baie 18, sur le dallage sous la Vierge ; baie 20, sur la
    Historique :
    Cette série de verrières fut installée en 1897 par le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915 conservés dans le fonds Dagrant mentionnent la date précise de la pose : février 1897 pour les verrières 14 prévu de vitrer également le collatéral nord, mais cette commande devait finalement lui échapper au cathédrale, la série offre un programme iconographique homogène axé sur le thème des saints anges, messagers une célèbre toile de Guido Reni (1635, Rome, église Santa Maria della Concezione dei Cappuccini). Le l'église de pèlerinage Notre-Dame de Maylis (réf. IM40005848). Le thème de l'Annonciation avait déjà été
    Référence documentaire :
    p. 68, 112, 114, 218, 232 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean -Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des
    Représentations :
    saint Michel terrassant le démon Baie 14 : saint Michel terrassant le démon ; baie 16 : le Bon Pasteur (le Christ délivre une brebis : l'Annonciation ; baie 20 : l'ange gardien (ou Raphaël et le jeune Tobie). Les quatre verrières développent un programme iconographique axé sur le thème des saints anges, en tant que messagers célestes (baie 18 perlées ; le cadre se détache sur un fond blanc quadrillé, semé de croix pattées inscrites dans des carrés monogrammes en rapport avec le sujet de la verrière (voir inscriptions).
    Titre courant :
    Ensemble de 4 verrières du collatéral sud : Saint Michel terrassant le démon, Bon Pasteur
    Illustration :
    Baie 14 : Saint Michel terrassant le démon. IVR72_20124090136NUC2A Baie 14 : Saint Michel terrassant le démon. IVR72_19844000449X
  • Ensemble de 6 verrières des collatéraux nord et sud : Jeanne d'Arc écoutant ses voix, Sainte Catherine emportée par les anges, Sainte Élisabeth et le miracle des roses, Jésus chez Marthe et Marie, Baptême du Christ, Stigmatisation de saint François d'Assise (baies 13, 15, 17, 19, 21 et 22)
    Ensemble de 6 verrières des collatéraux nord et sud : Jeanne d'Arc écoutant ses voix, Sainte Catherine emportée par les anges, Sainte Élisabeth et le miracle des roses, Jésus chez Marthe et Marie, Baptême du Christ, Stigmatisation de saint François d'Assise (baies 13, 15, 17, 19, 21 et 22) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    dans le cas des verrières du déambulatoire (réf. IM40004433), les thèmes choisis ne constituent pas un programme cohérent, mais sont imposés par la destination particulière de chaque verrière (le Baptême du par les dévotions personnelles des commanditaires, qui ne sont pas connus. Comme le souligne J.-F -Neuve (Doubs). L'attribution de la verrière du Baptême du Christ, dont le décor architecturé présente d'importantes différences avec celui des autres compositions, est toutefois sujette à caution. Le fonds Dagrant ce Baptême dans tous ses détails. Ni le dessin ni la verrière ne portant de signature, la présence du
    Référence documentaire :
    p. 134-135 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir ). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012
    Représentations :
    17 : sainte Élisabeth de Hongrie et le miracle des roses ; baie 19 : Jésus chez Marthe et Marie encadrements sont de deux modèles, disposés en alternance : le premier (baies 13 et 17) distingué par une guirlandes de fruits ; le second (baies 15 et 19) par une arcade en arc segmentaire décorée de canaux et un fronton curviligne à double volute entourant un cartouche tenu par deux anges enfants. Le décor abritant un catéchumène dans une cuve baptismale (peint en grisaille), sur fond imitant le damas rouge à différent de celui des autres verrières. Le cadre architecturé, d'esprit plus classique, comporte un
    Titre courant :
    Catherine emportée par les anges, Sainte Élisabeth et le miracle des roses, Jésus chez Marthe et Marie
    Illustration :
    Baie 17 : Sainte Elisabeth et le miracle des roses. IVR72_20124090141NUC2A
  • Croix monumentale
    Croix monumentale Dax - place Saint-Vincent - en ville
    Historique :
    sociale "Alfred Corneau", ce qui est le cas pour la croix ici étudiée. Le relief de la Descente de croix croix identique, pareillement signée, fut dressée dans le cimetière de Candresse dans le même canton
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le parvis devant la façade
  • Orgue de tribune
    Orgue de tribune Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    On ne sait rien de la présence éventuelle d'un orgue dans l'ancienne cathédrale gothique. Le grand - Toulouse 1815), qui avait succédé en 1777 à l'atelier toulousain de son père, le plus fameux Jean-Baptiste menues réparations en l'an 12 (par le facteur Jeandel) et une première restauration d'importance en 1837 -1894 (réception des travaux le 28 novembre 1894) par le Bordelais Gaston Maille (1855-1926), successeur de Wenner, qui crée 42 jeux sur trois claviers et supprime le contenu du positif, conservé à seule Seconde Guerre, cet orgue symphonique est à nouveau restauré en 1958, dans le goût néoclassique, par complète est effectuée entre 1980 et 1987 par le facteur dacquois Robert Chauvin. L'instrument rénové est inauguré le 10 octobre 1987.
    Observation :
    Seul le buffet est classé.
    Référence documentaire :
    État des réparations à faire à l'orgue de la cathédrale, par le facteur Jeandel, 29 floréal an 12.
    Illustration :
    État des réparations à faire à l'orgue de la cathédrale, par le facteur Jeandel, 29 floréal an 12
  • Ensemble de 2 clôtures de chapelle et d'une clôture des fonts baptismaux
    Ensemble de 2 clôtures de chapelle et d'une clôture des fonts baptismaux Dax - place Saint-Vincent - en ville
    Historique :
    (juillet 1893), par le serrurier dacquois Prosper Séris, qui avait également travaillé à Gourbera en 1868 l'inventaire de 1906. La clôture de chœur fournie en même temps a été supprimée après le concile Vatican II et
    Référence documentaire :
    Fourniture de trois "appuis de communion" et de la balustrade de la tribune par le serrurier
  • Tableau : Sacré-Cœur
    Tableau : Sacré-Cœur Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Toile en un seul , à tissage régulier et serré, sans préparation blanche ; cadre en bois mouluré
  • Tombeau du général de Nansouty
    Tombeau du général de Nansouty Dax - faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire gravé peint Épitaphe (sur le couvercle du sarcophage) : CI-GIT / Charles Marie Étienne / de NANSOUTY / Général en retraite / Commandeur de la légion d'honneur / Officier d'académie / décédé à Dax le 14 Mai 1893 / à l'âge de 90 ans / -. Inscription concernant le destinataire (sur la face du sarcophage) : Général
    Historique :
    aujourd'hui sa tombe. Il mourut à Dax le 15 mars 1895 (et non 1893, comme l'indique son épitaphe à la suite
    Référence documentaire :
    MASSIE Jean-François. Le général Charles de Nansouty MASSIE Jean-François. Le général Charles de
    Description :
    Le haut sarcophage en marbre blanc et pierre, surmonté à la tête d'une croix de marbre, est posé
    États conservations :
    Le tombeau a été récemment restauré par le Souvenir Français.
    Illustration :
    Epitaphe sur le sarcophage. IVR72_20124001365NUC2A
  • Ensemble des 4 verrières figurées des collatéraux : Saint Dominique, Saint Louis de Gonzague, Baptême du Christ, Charité de saint Martin (baies 5 et 6, 17 et 18)
    Ensemble des 4 verrières figurées des collatéraux : Saint Dominique, Saint Louis de Gonzague, Baptême du Christ, Charité de saint Martin (baies 5 et 6, 17 et 18) Dax - place Saint-Vincent - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint L'ANCIENNE CHAPELLE / DE SAUBAGNACQ (baie 18). Inscription concernant le donateur : DON / de / L'INSTITUTION
    Historique :
    Verrières exécutées en 1893 par le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915). La verrière de saint Dominique fut offerte par les dominicaines de Dax, dont le couvent jouxte le chevet de l'église , distant de l'église de quelques centaines de mètres au sud. La verrière de saint Martin évoque le souvenir de Saint-Vincent. Le carton du Baptême du Christ avait déjà été utilisé par Dagrant à Sainte-Eulalie
    Référence documentaire :
    p. 68 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le
    Représentations :
    ; à ses pieds, ses attributs, le globe crucifère et le chien avec une torche enflammée dans la gueule
    Dimension :
    Dimensions d'après le dessin préparatoire de G.-P. Dagrant.
  • Tombeau de la famille Lamaison Boher (chapelle)
    Tombeau de la famille Lamaison Boher (chapelle) Dax - faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire gravé Inscription concernant le destinataire (sur le pourtour du tympan) : SEPULTURE de la Famille
    Représentations :
    La façade présente un riche décor sculpté : des remplages gothiques avec quadrilobe aveugle sur le tympan, un tore fleuronné et rubané sur le rouleau de l'archivolte et sur le fût des colonnettes, des comportent une console moulurée et un couronnement à culots et fleuron sommital ; le pignon est gravé de
    Description :
    ; toit à deux versants couvert de dalles de pierre. A l'intérieur, contre le mur du fond, un autel-table
    États conservations :
    Il manque les deux croix sommitales des pignons, le motif d'amortissement latéral gauche du pignon antérieur et peut-être des statuettes (d'anges ?) dans les deux niches de la façade. Le battant de la porte
    Annexe :
    GUERRE / MEMBRE DU SERVICE D'HONNEUR ET SECRÉTAIRE PARTICULIER / DE S.A.R. MONSEIGNEUR LE DUC D'ORLÉANS 1910 à 1926 / ET DE S.A.R. MONSEIGNEUR LE DUC DE GUISE 1926 à 1930 / AVOCAT / MAIRE DE ŒYRE-LUY / NÉ LE 7 JUIN 1865. DÉCÉDÉ LE 2 SEPTEMBRE 1930 / REQUIESCAT IN PACE AMEN. 6. MARIE AMÉDÉE / HENRI DU POY
    Illustration :
    Ensemble (avec le tombeau de Félix Massie à droite). IVR72_20124001351NUC2A Ensemble (avec le tombeau de Félix Massie à droite). IVR72_19884000069X
  • Portail dit des Apôtres
    Portail dit des Apôtres Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    , entre le milieu du XIIIe siècle et le début du XIVe. Le portail, qui occupait la façade occidentale ), en raison de ses affinités, thématiques tout au moins, avec l'art gothique septentrional. Le encore, avec le portail occidental d'Amiens, dit "du Beau Dieu" (1220-1230), identique en tout point. Des sans écho. Dissimulé par le porche (condamné dès 1642 et jusqu'à la reconstruction du massif occidental dans les années 1890), le portail des Apôtres échappa ainsi aux destructions révolutionnaires, mais le 20 novembre 1884, l'ouvrage fut toutefois déclassé dès 1887 pour permettre l'exécution du projet
    Observation :
    Classé avec le porche en 1864 (ou 1883 selon une autre source) avant sa dépose et son déplacement , le portail fut déclassé dès 1887 en raison de la restauration jugée abusive qu'il avait subie. Il
    Référence documentaire :
    Lettre du sous-préfet au maire de Dax relative au déplacement projeté du portail gothique contre le Lettre du sous-préfet au maire de Dax relative à la repose du portail gothique dans le transept de MINVIELLE Alix. Le portail de l'ancienne cathédrale gothique de Dax. Université de Paris IV, 1995.
    Représentations :
    Le programme iconographique, que l'on trouve fréquemment à cette époque à l'entrée principale des églises, est axé sur la transmission du message évangélique (le Christ enseignant et les apôtres ) préparant le fidèle aux fins dernières (résurrection des morts et Jugement). La Deisis, avec la Vierge et saint Jean en intercesseurs, est aussi un thème classique. Pilier central : le Christ Sauveur, bénissant et enseignant, auréolé d'un nimbe crucifère, tenant le Livre (refait), les pieds posés sur un lion attribut. Sont identifiables : sur le piédroit de gauche, saint Pierre avec la clef (1er en partant de l'intérieur), saint André avec sa croix en X (2e, à côté de son frère) ; sur le piédroit de droite, saint Paul (1er en partant de l'intérieur), saint Jacques le Majeur avec une panetière semée de coquilles (2e ), saint Jean l’Évangéliste imberbe (3e), saint Jacques le Mineur avec un bâton ou gourdin (4e), saint humains (à droite). Sur le coussinet de l'embrasure de gauche, un petit personnage masculin accroupi, vêtu
    Description :
    , l'inférieur (moderne) constitué d'un bahut à arcature brisée sur colonnettes jumelées, le supérieur à colonnes
    États conservations :
    Le portail a subi divers remaniements et restaurations lors de son remontage dans le transept (1897 ) ; le soubassement à arcature des deux ébrasements a été refait (apparemment à l'identique) à cette est la figure du Christ juge au centre du tympan. Le portail a subi depuis lors plusieurs
    Annexe :
    Documents concernant le classement, la dépose puis le remontage du portail des Apôtres, 1864-1898 : Monsieur le Maire, / J'ai transmis à la Préfecture la délibération du 22 9bre dernier par laquelle la commission municipale de Dax renouvelle le vote émis dans des délibérations précédentes pour obtenir le classement du portail et du porche de l'ancienne cathédrale au nombre des monuments historiques. / M. Le partie de l'édifice, réclamée par M. le Ministre des Cultes, ne lui sont jamais parvenus ou qu'il n'a pu les retrouver malgré les recherches les plus minutieuses. / Je vous prie en conséquence, Monsieur le Maire, de vouloir bien me faire parvenir ces pièces afin que M. le Préfet puisse compléter le dossier de 1884 : Arrêté / Le Ministre de l'Instruction publique et des beaux-Arts, / Sur la proposition du Directeur des Beaux-Arts et la Commission des Monuments historiques entendue ; / Arrête : / Article 1er / Le . / Le Préfet des Landes et le Maire de Dax sont chargés de veiller à l'observation des règlements sur la
    Illustration :
    Lettre du sous-préfet au maire de Dax relative au déplacement projeté du portail gothique contre le Lettre du sous-préfet au maire de Dax relative à la repose du portail gothique dans le transept de La façade occidentale de la cathédrale en cours de démolition, avec le portail encore en place Statue du trumeau : le Christ. IVR72_20124090298NUC2A
  • Ensemble de 8 verrières du déambulatoire : Sacré-Cœur consolateur, Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque, Jésus bénissant les enfants, Mort de saint Joseph, Jésus apaisant la tempête, Sainte Famille dans l'atelier, Saint Charles Borromée donnant la communion aux pestiférés de Milan, Charité de saint Vincent de Paul (baies 1 à 7, 9)
    Ensemble de 8 verrières du déambulatoire : Sacré-Cœur consolateur, Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque, Jésus bénissant les enfants, Mort de saint Joseph, Jésus apaisant la tempête, Sainte Famille dans l'atelier, Saint Charles Borromée donnant la communion aux pestiférés de Milan, Charité de saint Vincent de Paul (baies 1 à 7, 9) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur initiale peint . Inscription concernant le donateur (dans un médaillon sous le cartel) : PM. Baie 2. Inscription concernant l'iconographie (sur un cartel au bas) : COR JESU FLAGRANS AMORE NOSTRI. Inscription concernant le donateur (dans un médaillon sous le cartel) : PM. Baie 3. Signature et date : G.P. DAGRANT / 1896. BORDEAUX. 1896 ) : SAINT CHARLES BORROMEE / PORTANT LA COMMUNION AUX PESTIFERES. Armoiries (sous le cartel) : "Écartelé colletés d'or ; devise sur phylactère : FIDELIS ET AUDAX (famille Le Quien de La Neufville). Baie 9 bas) ; CARITAS (sur le cartouche à la clef de l'arc). Armoiries d'alliance (deux écus jumelés sous le
    Historique :
    La vitrerie du déambulatoire fut réalisée en plusieurs étapes par le verrier bordelais Gustave aussi le cas des verrières au décor identique (4, 5 et 6, les deux premières portant un millésime est la date de l'exécution, accompagne la signature). Frappée aux armes de Charles Le Quien de La de l'inventaire de 1906, par Joséphine de Saunhac-Belcastel (1804-1899). Le donateur des deux au thème de la Sainte Famille dans l'atelier (baie 6), il avait déjà été traité en 1874 par le même cohérence dans le programme iconographique de la vitrerie de la cathédrale. A l'exception de la verrière de d'inspiration nazaréenne, pour certaines récemment rééditées en recueils (1887) : la figure du Christ dans le -1869), le Jésus bénissant les enfants est partiellement copié d'après Bernhard Plockhorst (1825-1907 ont été employés à diverses reprises par Dagrant : ainsi, pour ne citer que quelques exemples, le Jésus et les enfants à Gensac-la-Pallue (16) en 1900, le Saint Vincent de Paul à Donzacq, Hagetmau
    Référence documentaire :
    Croquis préparatoire pour une verrière du déambulatoire (sans doute le Vincent de Paul, baie 9 p. 68, 112, 114, 218, 232 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean -Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des
    Représentations :
    Sainte Famille le travail atelier monogramme lys Baie 1 : le Sacré-Cœur consolateur. Baie 2 : apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque . Baie 3 : Jésus bénissant les enfants. Baie 4 : mort de saint Joseph. Baie 5 : le Christ apaisant la encadrements sont de trois modèles : le premier (baies 1, 2, 7) à motifs dorés en candélabre sur les pilastres , angelot et coquille à la clef de l'arc, volutes d'acanthe dorées sur les rampants du fronton ; le deuxième et 6) surmonté d'un angelot nimbé à la clef de l'arc, pots à feu à l'aplomb des pilastres ; le
    Auteur :
    [donateur] Le Quien de La Neufville Charles
    Dimension :
    Dimensions des verrières 1 et 2 (d'après le dessin préparatoire de Dagrant). Verrières 4 et 6 : h
    Illustration :
    Croquis préparatoire pour une verrière du déambulatoire (sans doute le Vincent de Paul, baie 9 Baie 7 : détail des armoiries Le Quien de Laneufville. IVR72_20124090117NUC2A
  • Tombeau de Félix Massie et Denise Chatelin (chapelle)
    Tombeau de Félix Massie et Denise Chatelin (chapelle) Dax - Faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire gravé Inscription concernant le destinataire (gravée en majuscules gothiques au-dessus de la porte et
    Historique :
    sur le couple Massie-Chatelin n'a pu être trouvé.
    Représentations :
    angles. Sablier en relief rapporté sur le panneau inférieur du battant de la porte, lancettes à remplage
    États conservations :
    Il manque le pinacle antérieur gauche (disparu après 1988).
  • Tombeau de Marie Marthe de Saint-Martin-Lacaze
    Tombeau de Marie Marthe de Saint-Martin-Lacaze Dax - faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Inscriptions & marques :
    DARRIGAN / DÉCÉDÉE À DAX LE 25 JANVIER 1876 / À L'ÂGE DE 28 ANS / PRIEZ POUR ELLE. Armoiries (au-dessus de
    Historique :
    aussi la petite-nièce du maire de Dax Victor-Théodore de Poy (réf. IM40004352). Son beau-frère le comte
    Représentations :
    l'obélisque. Course de feuilles de chêne sur le tore supérieur de l'obélisque ; frise de losanges fleuronnés sur le tore de la base. Croix en fonte (avec rosace à la croisée) au sommet de l'obélisque.
    Description :
    Le tombeau est constitué d'un obélisque de proportions trapues, amorti d'une croix en fonte de fer . Le décor est sculpté dans la masse.
    États conservations :
    Épaufrures sur le relief armorié ; mousses et lichens.
  • Ensemble de 5 verrières décoratives du transept et de la nef centrale (baies 113, 117, 119 à 121)
    Ensemble de 5 verrières décoratives du transept et de la nef centrale (baies 113, 117, 119 à 121) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    Ces verrières décoratives furent fournies par le verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant en deux , date inscrite sur un croquis de baies en plein cintre conservé dans le fonds d'archives du verrier . Deux autres verrières sur le même modèle, ainsi que "la rose de l'horloge" (c'est à dire celle du bras par l'archiprêtre H. Collonge, installées en mai suivant et payées 3170,80 francs en juin par le trésorier de la fabrique, Paul Darrigan (1843-1913). Le fonds Dagrant conserve également des esquisses pour renouvellement complet de l'ensemble, mais l'état des finances de la fabrique ne le permit pas, ce qui explique
    Référence documentaire :
    Plan sommaire de la cathédrale avec nomenclature des verrières, par le verrier G.-P. Dagrant, 9 nouvelles verrières pour le transept et la nef, 23 mars 1900. le transept et la nef et le déplacement de verrières blanches à losanges, 24 mars 1900. Lettre de Laurent au verrier G.-P. Dagrant, concernant la pose de nouvelles verrières pour le transept et la nef et le déplacement de verrières blanches à losanges, 29 mars 1900. nouvelles verrières pour le transept et la nef, 3 avril 1900. Lettre de l'architecte Alexandre Lalanne au verrier G.-P. Dagrant, concernant le paiement de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 30 mai 1900. , concernant le paiement de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 14 juin 1900.
    Dimension :
    Dimensions des 4 verrières à lancettes (d'après le tracé au 10e des archives Dagrant). Rose : d = 331 (d'après le dessin préparatoire).
    Annexe :
    sanctuaire, 19 mars 1900 "Dax le 19 Mars 1900 / Monsieur Dagrant / Comme vous me recommandez sur votre lettre , et comme d'ailleurs j'ai dit à Mr l'archiprêtre ainsi qu'à l'architecte, tous ces panneaux, dont le la rosace, j'en prendrai la longueur et le nombre. Ces barrettes se mettent dans des crampons rivés à ; cela ne se fera donc qu'à la pose. / Je crains ne pas avoir assez d'argent pour le temps que j'ai encore à reste, veuillez avoir l'obligeance de m'en envoyer, dans le courant de la semaine. / Recevez de trois verrières en grisaille, 3 mars 1900 "Dax, le 3 mars 1900 / Monsieur, / Le Conseil de venir à Dax aussitôt que vous le pourrez. Je me tiendrai à votre disposition tous les jours de la nouvelles verrières pour le transept et la nef, 3 avril 1900 "Dax, le 3/4 1900 / Monsieur Dagrand Bordeaux / Je vous retourne par ce même courrier le modèle de rose que vous m'aviez adressé. Une indisposition m'a empêché de le faire plus tôt. / Nous règlerons les travaux de réparations que vous venez
  • Tombeau des archiprêtres de Dax
    Tombeau des archiprêtres de Dax Dax - faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire gravé Inscription concernant le destinataire (sur la face principale du socle) : SÉPULTURE / DES ARCHIPRÊTRES DE DAX. Épitaphes (gravées sur le pourtour du socle) : LES PAROISSIENS / DE DAX / À LEUR BIEN AIMÉ
    Historique :
    exécuté à la mort de l'abbé Hippolyte Goujon-Girardot (1803-1873, archiprêtre de 1847 à 1872), comme le
    Représentations :
    (flanquant une croix tréflée gravée) sur les petits côtés. Le sarcophage, qui affecte la forme d'un cercueil , est recouvert d'un poêle au bord frangé ; sur le dessus sont posés un bonnet carré de prêtre et une
    Description :
    Le monument, entièrement en marbre blanc, est composé de deux éléments principaux : un haut socle
    États conservations :
    Le dessus du sarcophage est fendu sur toute sa longueur. Le marbre blanc est sali et corrodé par la
  • Ensemble de 30 verrières décoratives (baies 7 à 16, 103 à 116, 201 à 204)
    Ensemble de 30 verrières décoratives (baies 7 à 16, 103 à 116, 201 à 204) Dax - place Saint-Vincent - en ville
    Historique :
    Verrières exécutées en 1893 par le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915).
    Référence documentaire :
    p. 68 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le
    Représentations :
    pour le second modèle) bleus et jaunes, combinés sur fond grisaille à motifs végétaux stylisés (avec , le tout sur fond grisaille à feuilles de vigne et grappes, avec bordure bleue à fleurons. Les quatre , deux médaillons circulaires perlés à monogramme : à l'ouest, le monogramme marial MA et le monogramme
    Dimension :
    Dimensions des verrières à lancette (d'après le dessin préparatoire de G.-P. Dagrant). Verrières d'imposte en demi-lune : h = 80,5, la = 166 (dont 19 cm pour le meneau central) (d'après la même source).
  • Ensemble des 5 verrières du choeur : Christ bénissant, Saint Vincent de Xaintes, Saint Laetus, Notre-Dame de Buglose, Saint Vincent de Paul (baies 0 à 2, 101 et 102)
    Ensemble des 5 verrières du choeur : Christ bénissant, Saint Vincent de Xaintes, Saint Laetus, Notre-Dame de Buglose, Saint Vincent de Paul (baies 0 à 2, 101 et 102) Dax - place Saint-Vincent - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint (baie 6). Inscription (sur le livre du Christ, baie 0) : EGO SUM / VIA / VERITAS / ET VITA. Inscription concernant le donateur (baie 0, dans le quadrilobe inférieur, sous le Christ) : C. DULAU CURE / 1893 (entourant un écusson doré avec l'inscription EVAN/GI/LE, timbré d'une barrette de prêtre et posé sur une
    Historique :
    Verrières exécutées en 1893 par le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915). Elles représentent portes de Dax. La maîtresse-vitre fut offerte par le curé Charles Dulau (né à Hagetmau en 1828, curé de
    Référence documentaire :
    p. 68 SUAU Jean-Pierre (dir.). Le vitrail dans les églises des Landes SUAU Jean-Pierre (dir). Le
    Représentations :
    Baie 0 : le Christ envoyant en mission Vincent de Xaintes et Lætus ; baie 1 : saint Vincent de Xaintes (le crosseron de sa crosse est orné d'un Salvator Mundi) ; baie 2 : saint Lætus (en dalmatique de
    Dimension :
    Dimensions des baies 0 à 2 (d'après le dessin préparatoire de Dagrant). Baies 101 et 102 : h
    États conservations :
    Grillages de protection sur la seule baie 2. Le tympan de la verrière 101 est brisé (tempête Klaus
  • Tombeau de la famille Laboille
    Tombeau de la famille Laboille Dax - faubourg Saint-Pierre route d'Orthez - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire gravé Inscription concernant le destinataire (sur la stèle) : FAMILLE LABOILLE.
    Description :
    Le tombeau est composé d'un sarcophage sur degré, complété à la tête par une stèle crucifère et
  • Mécanisme d'horloge
    Mécanisme d'horloge Dax - place Saint-Vincent - en ville
    Inscriptions & marques :
    Marque d'horloger (sur le cadran émaillé) : BIZEUL / à Dax. Marque d'horloger (sur une plaque de (sic), Curé de la Paroisse / Mr RICARD, Architecte de la VILLE / le 20 Septembre 1894.
    Historique :
    Ce mécanisme d'horloge fut installé le 20 septembre 1894 dans la nouvelle église par l'horloger dacquois Emmanuel Bizeul, qui en avait soumis le projet au maire de Dax le 8 juillet précédent (en
    Description :
    Le mécanisme repose sur un châssis rectangulaire en fonte peinte en noir, sur pieds à ressauts, lui abrité par une structure en pin ouvrant à deux abattants superposés, l'abattant supérieur vitré. Le poids
    États conservations :
    Mécanisme hors d'état de marche. Le poids en bois est déposé au sol.
    Annexe :
    1894. Dax le 8 Juillet 1894 / Monsieur le Maire, / Je suis bien aise de profiter de cette occasion pour du marteau et le diamètre du cadran sont les seules bases à étudier pour connaître le genre d'horloge qui sera entendue à une grande distance et sonnant sur la grosse cloche #. Le tout d'une qualité aujourd'hui n'a plus de raison d'être et donne une plus grande régularité dans le fonctionnement. / Le cadran (sic) inataquables (sic) : et, ayant 1 mètre 40, comme il est dit dans le devis, sonnant les heures et les demies. / Je puis livrer cette horloge mise en place pour le prix de quatorze cents cinquante sur le dessein pour établir une vue de ma fourniture, je vous adresse le type d'horloge choisie . La force de l'horloge me permettant de la faire sonner sur celle que l'on désignera dans le traité . / [Vignette découpée et collée représentant le modèle d'horloge choisi] Type d'horloge que je m'engage à fournir, se remontant tous les quatre jours ou par huitaine, selon le désir de la municipalité.
    Illustration :
    Ensemble avec le meuble de protection. IVR72_20124000990NUC2A Ensemble avec le meuble de protection. IVR72_20124000994NUC2A Date peinte sur le châssis en fonte. IVR72_20124000977NUC2A Plaque émaillée portant le nom de l'horloger. IVR72_20124000975NUC2A Plaque commémorative émaillée fixée sur le meuble de protection. IVR72_20124000972NUC2A Le mécanisme d'horloge au moment de sa pose. Photographie, vers 1894. AM Dax
  • Ensemble des 3 verrières figurées du chœur : Couronnement de la Vierge, Vierge de douleur, Immaculée Conception (baies 100 à 102)
    Ensemble des 3 verrières figurées du chœur : Couronnement de la Vierge, Vierge de douleur, Immaculée Conception (baies 100 à 102) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    documentation. La liste des verrières établie le 9 mars 1900 par G.-P. Dagrant (avec un plan de localisation) la décorative installée en 1882 par le Toulousain Paul Chalons dans le déambulatoire (réf. IM40004434), telles les architectures d'inspiration maniériste ou encore le fond bleu quadrillé et fleuronné, permettent . Les verriers bordelais ont apparemment cherché à harmoniser le style et la facture de leurs œuvres avec le vitrail déjà en place. Les deux nouvelles verrières remplaçaient des "grisailles avec emblèmes
    Référence documentaire :
    Plan sommaire de la cathédrale avec nomenclature des verrières, par le verrier G.-P. Dagrant, 9
    Représentations :
    Couronnement de la Vierge Dieu le Père Christ Saint-Esprit trône ange musicien ornement ornement à Baie 100 : le Couronnement de la Vierge ; au centre, la Vierge orante debout sur le croissant de lune ; au-dessus d'elle, Dieu le Père (coiffé d'une couronne impériale et tenant le globe) et le Christ
    États conservations :
    Baie 100 : un petit trou aux pieds de Dieu le Père, un autre dans l'angle inférieur gauche.
1 2 3 4 Suivant