Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 30 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison de maître dite Château Le Queyroux
    Maison de maître dite Château Le Queyroux Anglade - le Queyroux - en village - Cadastre : 2010 C3 1337, 1338, 1339
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Queyroux - en village - Cadastre : 2010 C3 1337, 1338, 1339
    Titre courant :
    Maison de maître dite Château Le Queyroux
    Appellations :
    Château Le Queyroux
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 2010 C8 2952
    Historique :
    Des bâtiments figurent sur le plan cadastral de 1828 mais sont contigus les uns aux autres. Ils ont
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    bâtiment de dépendances situé dans une cour à l'arrière, abritant très certainement le chai, la grange et second logement de quatre travées, dotée d'un comble à surcroît. Au nord, donnant sur la cour, un
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 2010 C8 2952
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - C.V. 19 - en écart - Cadastre : 1828 C3 3498, 3499 2010 C8 3357
    Historique :
    Des bâtiments sont visibles sur le plan cadastral de 1828. La maison paraît reconstruite à la fin
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - C.V. 19 - en écart - Cadastre : 1828 C3 3498, 3499 2010 C8 3357
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - C.V. 7 - en écart - Cadastre : 1828 C3 3409 2010 C8 2953
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - C.V. 7 - en écart - Cadastre : 1828 C3 3409 2010 C8 2953
  • Maison
    Maison Anglade - le Pin - en écart - Cadastre : 1828 B2 744, 745, 746 2010 B2 724
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Corps central flanqué de deux dépendances en rez-de-chaussée. Double génoise sur les élévations
    Localisation :
    Anglade - le Pin - en écart - Cadastre : 1828 B2 744, 745, 746 2010 B2 724
  • Temple de protestants
    Temple de protestants Anglade - Gombillon - 22 route de l' Estuaire - en écart - Cadastre : 2010 C5 1267
    Historique :
    Aucune construction n´est visible à l'emplacement du temple sur le plan cadastral de 1828. Dans la Faivre et, au vu du nombre croissant de fidèles, le Consistoire de l´Église Réformée de Bordeaux décide de construire la même année une annexe à Anglade. Le temple, dont l´inauguration a lieu le 31 janvier 1892, est édifié à l´aide de souscriptions sur un terrain appartenant à Pierre Michaud, situé en . Entre temps, le Consistoire a fait l'acquisition d'une maison appartenant également à Pierre Michaud , située à proximité du temple, afin de la transformer en maison presbytérale pour le pasteur. Le clocher est inauguré le lundi de Pâques 1896 et l´achat d´une cloche, nommée "La Vérite", n´est effective qu
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    . Dans le prolongement, la nef, coiffée d'un toit à longs pans, est percée de deux baies sur le flanc sud Le temple, orienté, est composé d'une tour de clocher et d'une nef unique. Le clocher, bâtie en
    Annexe :
    . Sur la proposition de M. Cadène le consistoire vote de plus l´achat d´une robe et d´une toque pour M et a décidé de porter de 2000 à 2500 francs le traitement de M. le pasteur Faivre. [...]. Sur l sur le chemin de grande communication n° 47, de Bourg au Passage, plus amplement désigné audit acte , et sur lequel se trouve déjà établi un temple pour y célébrer le culte réformé : prix principal de le temple d´Anglade sur la régularisation éventuelle de ce temple et sur l´ouverture d´un lieu de renseignements très complets sur le vote du conseil et les considérants qui l´ont appuyé. Monsieur Louitz informe le Consistoire qu´il a été voir M. le Préfet et qu´il l´a trouvé très peu disposé à revenir sur sa sera faite le Jeudi Saint". - 10 mai 1904 : Les 2 actes qui constatent l´acquisition des terrains sur Laïque sur le Mouvement religieux du Blayais (F. Lhérisson) : A Anglade, réunion au village de Guillonet question de Saint-Aubin-de-Blaye. M. le pasteur Faivre est introduit et présenté au Consistoire par M. le
  • Boulangerie
    Boulangerie Anglade - Coulon - en village - Cadastre : 2010 C4 4387
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Représentations :
    Le support en fonte servant à ranger les palettes est orné de volutes et de motifs feuillagés.
    Description :
    -chaussée est bâti en moellons avec les ouvertures harpées. La cheminée est en briques. Le bâtiment est divisé en plusieurs pièces, dont le fournil à l´intérieur duquel se trouve le four à pain. Ce four, à sur lesquels sont inscrits les noms du constructeur et du fondeur. Il est constitué, outre la bouche du four, de deux chaudières sur les côtés dont les maçonneries sont voûtées en plein-cintre. Une
  • Demeure dite Château de Corps de Loup
    Demeure dite Château de Corps de Loup Anglade - Corps de Loup - en écart - Cadastre : 1828 C1 43 2010 D1 469, 472
    Historique :
    et serait mort dans la paroisse d´Anglade, sur le coteau de l´actuel domaine. Afin de commémorer . Le nom de "Bois de Corps de Loup" apparaît sur la carte de Masse de 1723-1724. Durant la période cette chasse, les habitants auraient baptisé Trompe-Loup le lieu situé à la limite de Pauillac et de Saint-Estèphe en Médoc, et Corps de Loup en Blayais. S'agissant de l´histoire, le château de Corps de Loup aurait appartenu au 17e siècle à la famille de Rouvroy, dont est issu le duc Claude de Saint Simon . Le cadastre napoléonien de 1828 mentionne le nom de Corps de Loup mais aucun bâtiment n´est visible construite en 1855, correspondant à celle de l´actuel bâtiment. Le nom de Malangin, maire, apparaît dans l ´édition de 1868 de Bordeaux et ses vins et le nom de Corps de Loup est mentionné pour la première fois dans celle de 1874 : le propriétaire, Anselme Malangin, produit 35 tonneaux. Toujours selon les matrices, une nouvelle maison est bâtie sur la même parcelle en 1877 et connaît une augmentation de
    Observation :
    Les initiales AM présentent sur l'agrafe de la porte du logis signifient "Anselme Malangin".
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Le château de Corps de Loup est situé sur un coteau, entouré d´un parc arboré et de vignes qui se bâtiments viticoles au nord. Le logis, constitué d´un rez-de-chaussée surélevé et d´un étage séparés par un bandeau, présente sa façade principale vers le sud. Celle-ci est bâtie en pierre de taille et rythmée de sept travées. Le premier niveau est traité en bossage continu et des pilastres sont présents motifs de feuilles. Une corniche à denticule orne la façade. Le logis est prolongé à l´arrière par une aile en rez-de-chaussée, couronnée d´une génoise sur les élévations latérales, sur laquelle vient se greffer une véranda au nord. Cette aile est percée sur son élévation latérale est d´une porte desservie par un escalier en pierre. Le sous-sol du logis abrite une cave dont l´entrée est signalée par un arc plein-cintre. Au nord, une vaste cour sépare le logis du bâtiment viticole disposé en L et abritant le cuvier et des remises. Le pignon sud de l'aile est, en retour d'équerre, fait office d'entrée principale
    Annexe :
    Extrait du Supplément à la 7e édition de Bordeaux et ses vins, 1901 P. 83 : Le domaine de Corps-de -Loup est situé sur un coteau dominant la Garonne. Son étendue est de 25 hectares dont 15 consacrés à la vigne, le reste aux prairies et aux bois. Son vignoble est complanté en cépages fins, cabernet, malbec , merlot, greffés sur américains dans des terrains argilo-sableux ou dans des terreforts très propices à la
    Illustration :
    Illustration publiée dans le supplément à l'édition de 1898 de Cocks et Féret
  • Maison de vigneron
    Maison de vigneron Anglade - les Aurioux - en écart - Cadastre : 1828 B1 344 2010 B1 3702
    Historique :
    Bâtiment figurant sur le plan cadastral de 1828. Le chai-cuvier est datable de la fin du 19e siècle.
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Maison de maître dite Château Pauvif Lalande
    Maison de maître dite Château Pauvif Lalande Anglade - la Lande la Rie - C.V. 3 - en écart - Cadastre : 1828 B 2872, 2873, 2894, 2896, 2898 2010 B6 2171, 2464, 3612, 3490
    Historique :
    Le chai situé de l'autre côté de la route peut dater du début du 19e siècle ; il figure sur le plan cadastral de 1828. Le logis de gauche est daté de 1875. Celui de droite correspond peut-être à une extension
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Représentations :
    encadrant un miroir (symbole proche de celui utilisé par le ministère de la Justice, avant d'être l'emblème du Sénat conservateur sur les médailles commémoratives et dans les armoiries des sénateurs).
  • Maison
    Maison Anglade - Fourat - en écart - Cadastre : 2011 C4 197
    Historique :
    Aucune construction ne figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1828. Le corps de logis paraît datable du 4e quart du 19e siècle. Le chai en appentis à l'arrière est daté sur l'agrafe de sa porte d'entrée de 1902. Une second chai attenant a été construit en 1935, d'après la date inscrite sur le pignon.
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
  • École primaire, actuellement maison
    École primaire, actuellement maison Anglade - route de l' Estuaire route du Petit Guilhem - en village - Cadastre : 2018 0C 1367
    Historique :
    En 1834, la commune achète la maison de M. Rateau dans le bourg afin d´y installer la maison d ´école. En 1860, celle-ci, en mauvais état, doit être soit agrandie, soit reconstruite sur un autre emplacement. La seconde option est choisie ; le premier emplacement proposé est celui de la maison au nord de l'église acquise par la commune abritant également la mairie, mais le projet est rejeté. Il est alors au début du 20e siècle, après la construction du nouveau groupe scolaire. Occupé par un commerce, le
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Le bâtiment d'école, implanté à un angle de la voirie, est dépourvu de cour autre qu'un dégagement pilastres. Les fenêtres de l'étage sont soulignées d'un larmier. Le pignon est percé d'un oculus.
  • Maisons
    Maisons Anglade - l' Hiver - C.V. 2 - en écart - Cadastre : 1828 C3 2246 2010 C7 4348, 4363
    Historique :
    Aucun bâtiment ne figure sur le plan cadastral de 1828. Matrice cadastrale : nouvelle construction d'une maison en 1854. Le second corps de logis à l'ouest et la remise datent vraisemblablement de la fin
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Ferme
    Ferme Anglade - Gros Jean - isolé - Cadastre : 1828 C2 1333 2010 C4 1255
    Historique :
    segmentaire délardé de certaines ouvertures. Les bâtiments sont visibles sur le plan cadastral de 1828 et Gros Jean est mentionné sur la carte de Belleyme levée entre 1761 et 1774, ce qui pourrait organisés autour d'une cour. Seul le hangar agricole n'est pas encore construit. Selon les matrices cadastrales, le domaine composé de bâtiments, de jardins et de vignes appartient au maire M. Malangin puis, en 1840, à Jean-Amant Malangin. Le nom de Gros Jean apparaît pour la première fois dans l'édition de Cocks et Féret de 1874 : le propriétaire, Maurice Robert, produit 35 tonneaux. Il est probable que inscrite sur l'enduit de la façade postérieure du chai actuel. Un plan de la propriété datant très ´ensemble entouré de champs et de prés. D´après une information orale, le chai situé à l´ouest abritait
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    . Coiffé d´un toit à croupes et aux pans asymétriques, le logis présente une façade postérieure donnant sur la cour, percée de huit baies. Une dépendance couverte d´une demi-croupe est accolée sur le flanc est retour d´équerre par le bâtiment des métayers, d´une bergerie, d´une étable et d´une grange au nord-est . Le logis recouvert d´un enduit et orienté au sud est composé d´un rez-de-chaussée et d´un comble à d´équerre, le bâtiment des métayers présentant un toit aux pans asymétriques est percé de jours en surcroît. De l´autre côté de la cour, au nord-ouest, le bâtiment dédié à la viticulture est disposé en L et percé de deux ouvertures harpées en arc segmentaire donnant sur la cour. Un hangar se situe dans le prolongement. A l´écart des bâtiments, au sud et en bordure de route, se trouvent les un portail
    Illustration :
    Corps de logis : façade sur cour. IVR72_20113305210NUCA Vue du domaine depuis le sud. IVR72_20113305213NUCA
  • Maison
    Maison Anglade - Vrillant - en écart - Cadastre : 1828 C3 3709, 3710 2010 C9 3454, 3605
    Historique :
    18e siècle. L'ensemble des bâtiments sont visibles sur le plan cadastral de 1828, organisés sur une Le chai, avec ses ouvertures en arc plein-cintre et ses baies délardées du surcroît, est datable du . Selon l'édition de 1874 de l'ouvrage Bordeaux et ses vins de Cocks et Féret, le domaine, qui produit à
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Les bâtiments sont organisés autour d'une cour. A l´est, le logis principal à étage est rythmé par dépendances dont une grange et très certainement le logis des domestiques. De l´autre côté de la cour, au sud , le bâtiment viticole avec comble à surcroît est bâti en moellons avec les ouvertures en pierre de baies de décharges. Un appentis dans le prolongement à l´ouest abrite une remise. La cour est équipée
  • Maison
    Maison Anglade - Fourat - en écart - Cadastre : 1828 C2 1374, 1375, 1376 2011 C4 1454, 1457
    Historique :
    Un ensemble de petits bâtiments figurent déjà à l'emplacement de la maison sur le plan cadastral de
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Maison
    Maison Anglade - Guillonnet - en écart - Cadastre : 1828 B3 1638 Parcelle non bâtie. 2010 B3 1284
    Historique :
    La maison, adossée à des bâtiments plus anciens, a été construite en 1879, selon le registre des
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Maisons
    Maisons Anglade - Fourat - 7, 8 D. 135 - en écart - Cadastre : 1828 C2 1422 2011 C4 1425, 1428, 3668
    Historique :
    La parcelle apparaît déjà en partie bâtie sur le plan cadastral de 1828. La maison actuelle est d'entrée. Elle est prolongée d'un second logis à l'ouest, daté de 1881 sur le linteau d'une baie du niveau
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Maison
    Maison Anglade - Guillonnet - en écart - Cadastre : 1828 B3 1536, 1537, 1538 2017 0B 3172, 3772
    Historique :
    Des bâtiments figurent déjà à cet emplacement sur le plan de 1828, dont paraît subsister l'élévation postérieure. Le registre des augmentations et diminutions de la matrice signale une démolition
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Ferme
    Ferme Anglade - la Jugeresse - isolé - Cadastre : 1828 D 83 2010 D1 276
    Historique :
    Une petite construction figure déjà à cet emplacement sur le plan cadastral de 1828, qui semble correspondre à la partie logis de l'ensemble. La grange-étable dans le prolongement est datable de la fin du
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde