Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Forteresse dit château de Montignac
    Forteresse dit château de Montignac Montignac - le Château - rue de la Liberté - en ville - Cadastre : 1813 C 165 2011 AP 548, 549, 551, 883
    Historique :
    d'Orléans à Jean de Blois. En 1470, le château entre dans la maison d'Albret, par le mariage de Françoise de , Fanlac, Saint-Léon, Saint-Pierre et Saint-Thomas de Montignac, Sergeac, Thonac et Valojoulx (Lespine, t attribue les travaux au capitaine du château Jean de Boussier dans l'acte de capitulation du 6 mai 1594 batterie, et aussi qu’il [Jean de Boussier] a fait bâtir du pied de trente à quarante brasses de murailles de Navarre Henri IV, qui le tenait de sa mère Jeanne d'Albret ; à cette date, le souverain se voit de Périgord à François d'Hautefort. Le château est décrit en 1730 par le chevalier de Lagrange , Léon Pautauberge consolide les vestiges du château et fait construire une villa et une orangerie. Le
    Référence documentaire :
    Extrait de la "Carte des rivières de la Dordogne et de la Vézère" levée pour François de Ferry p. 49, 62 et 230 TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde TARDE (Jean), Les chroniques de Jean p. 17-27. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse . MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Auteur :
    [habitant célèbre] Pautauberge Léon
1