Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 17 sur 17 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Lycée des métiers Jean-Condorcet
    Lycée des métiers Jean-Condorcet Arcachon - Avenue Roland-Dorgelès - en ville - Cadastre : 2018 AR 36
    Historique :
    par Pierre Sirvin architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux. Les architectes Michel Le lycée hôtelier Jean-Condorcet, aujourd'hui labellisé "lycée des métiers" a été construit en 1972 pluriannuel d'investissement 2017-2021 de la Région Nouvelle-Aquitaine prévoit une réfection des toitures terrasses et des façades. L’œuvre du 1% artistique liée à la construction du lycée en 1972, se trouve dans
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête AN. 19880466/82. Lycée des métiers Jean-Condorcet. Commission relative au 1% artistique, 1982
    Description :
    avec terrasse au premier niveau). L'aile en retour (D, R+2) contient des salles de cours. Les bâtiments nord (E, R+1) sont des espaces pour l'enseignement général. Les bâtiments de l'internat (G et F, R+1 présentent des toits en casquette. L'ensemble des bâtiment est en béton enduit et bandeaux de vitrage sur
    Auteur :
    [architecte] Moga Michel [architecte] Vacheron Philippe [architecte] Sirvin Pierre
    Titre courant :
    Lycée des métiers Jean-Condorcet
    Illustration :
    Vue vers le bâtiment E (CDI) et le bâtiment D (les ateliers, à gauche) depuis la cour du lycée Atelier MELEC (Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés)(bâtiment D Atelier MELEC (Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés)(bâtiment D Élévation sur cour du bâtiment D (ateliers). IVR72_20183302238NUC2A Élévation ouest du bâtiment D (ateliers). IVR72_20183302240NUC2A Élévation sud du bâtiment D (ateliers). Internat garçons (au fond). IVR72_20183302241NUC2A Atelier cuisine bâtiment C (pôle hôtelier). IVR72_20183302242NUC2A Atelier cuisine bâtiment C (pôle hôtelier). IVR72_20183302243NUC2A Atelier cuisine bâtiment C (pôle hôtelier). IVR72_20183302246NUC2A
  • Lycée Nicolas-Brémontier
    Lycée Nicolas-Brémontier Saint-Pierre-du-Mont - boulevard Mont Alma - en ville - Cadastre : 2018 AK 68
    Historique :
    d'enseignement adapté Nicolas-Brémontier ou (EREA) : établissement régional d'enseignement adapté. Les ateliers et la zone horticole ont été réaménagés en 2014. L'agence d'architecture Jean-Marie Mazière a
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    récents : vie scolaire, CDI, cafétéria d'application ont des toits en terrasses, brises soleils à claires -voies en bois. Le bâtiment de l’enseignent professionnel, présente un bardage de bois et des avant-toits soutenus par les poteaux de bois. Des serres en verre et des serres tunnel en plastique occupent la partie
    Auteur :
    [architecte] Mazière Jean-Marie
    Illustration :
    Porte d'entrée de l'atelier des métiers de la mécanique et des espaces verts (bâtiment de "Plan rez-de-chaussée externat et internat féminin". M. Madoz architecte à Mont-de-Marsan, dressé "Plan rez-de-chaussée externat et internat féminin". M. Madoz architecte à Mont-de-Marsan, dressé "Plan rez-de-chaussée externat et internat masculin". M. Madoz architecte à Mont-de-Marsan, dressé "Plan rez-de-chaussée externat et internat masculin". M. Madoz architecte à Mont-de-Marsan, dressé Coupure de presse. Journal Sud-Ouest, 8 septembre 1967. (Archives départementales des Landes, 1346 Bâtiment de l'atelier de maçonnerie. IVR72_20194000053NUC2A Bâtiment de l'atelier de maçonnerie. IVR72_20194000054NUC2A Ensemble vu depuis le préau de l'atelier de maçonnerie. IVR72_20194000055NUC2A Ensemble des logements de fonction. IVR72_20194000057NUC2A
  • Lycée Jean-Garnier
    Lycée Jean-Garnier Morcenx - 24 rue Henri Barbusse - en ville - Cadastre : 2017 F 2416
    Historique :
    des bâtiments en barres dont l'atelier et l'internat sont les éléments majeurs. En juillet 1975 paraît l'architecte Anne Le Goff, ce chantier permet la mise aux normes de la cantine et l'amélioration des conditions du lycée professionnel actuel. Le cabinet d'architectes retenu est celui de Pierre Bertrand, Pierre restructuration et d'extension est menée au début des années 2000 et livrée en 2004. Réalisée sous la direction de de vie dans l'internat des garçons. Un autre internat, dédié aux filles, est également ajouté au sud par l'architecte Philippe Bousquet. Ainsi, un bâtiment neuf est élevé, entre la cantine et l'externat , pour y abriter le CDI, une salle d'arts appliqués et la salle des professeurs. A cette occasion, le
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    d'élévations à travées, à ossature béton, à toit terrasse, excepté les ateliers sous sheds. La cantine est en rez-de-chaussée, l'externat et l'internat des filles a un étage carré, l'internat des garçons deux étages carrés. Dans les bâtiments d'origine non rénovés, les baies rectangulaires possèdent des allèges endroit un bardage en bois. En façade sud, les murs des travées de cet externat sont peintes avec des couleurs vives, tandis qu'en façade nord, l'isolation par l'extérieur a masqué l’embrasure des fenêtres . L'internat des garçons est doté d'une galerie au rez-de-chaussée, comblée par des baies vitrées sur cinq
    Auteur :
    [architecte] Debré Antoine [architecte] Bertrand Pierre [architecte] Bertran de Balanda Pierre [architecte] Le Goff Anne [architecte] Bousquet Philippe
    Illustration :
    Les sheds des ateliers. IVR72_20174001484NUC2A L'intérieur des ateliers. IVR72_20174001486NUC2A L'intérieur des ateliers. IVR72_20174001487NUC2A L'intérieur des ateliers. IVR72_20174001488NUC2A Internat des garçons, façade sud. IVR72_20174001468NUC2A Internat des garçons, façade sud. IVR72_20174001492NUC2A Internat des garçons, façade sud. IVR72_20174001470NUC2A Internat des garçons, façade sud. IVR72_20174001476NUC2A Internat des garçons, façade sud. IVR72_20174001477NUC2A Internat des garçons, galerie. IVR72_20174001480NUC2A
  • Lycée professionnel Louis-Couffignal
    Lycée professionnel Louis-Couffignal Villeneuve-sur-Lot - Rue du Rooy - en ville
    Historique :
    Lycée des métiers de l'habitat a été construit en 1963 par l'architecte Paul Lagneau qui, par . En 1997 le cabinet des architectes Isabelle Dellu et Jean-Luc Darblade restructurent l'internat et la et des ateliers. L'externat est restructuré en 2007 par agence Dellu-Darblade. . Des cartes postales (années 1970) présentent l'état originel des "barres" composant l'établissement demi-pension. La même année, le cabinet Brichet-Marès construit un bâtiment pour des salles de dessin
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    la barre des salles de cours, vers l'ouest : les bâtiments des ateliers couverts de toits en sheds l'administration (R+1, 9 travées), le bâtiment des salles de cours (R+2, 24 travées) et le bâtiment de l'internat . Le gymnase est au sud-ouest : béton, baies en "vitraux" entre des "contreforts".
    Auteur :
    [architecte] Brichet-Marès [architecte] Dellu Isabelle [architecte] Darblade Jean-Luc [architecte] Lagneau Paul
    Illustration :
    Toits en shed des ateliers. IVR72_20184700454NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. IVR72_20184700440NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. IVR72_20184700441NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. Métiers du bois. IVR72_20184700444NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. Métiers du bois. IVR72_20184700445NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. Métiers du bois. IVR72_20184700446NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. Métiers du bois. IVR72_20184700447NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. Gros œuvre. IVR72_20184700448NUC2A Atelier matériaux et produits du bâtiment. Chaud-Froid. IVR72_20184700449NUC2A Ateliers de travail sur ordinateur. IVR72_20184700450NUC2A
  • Lycée hôtelier Biarritz-Atlantique
    Lycée hôtelier Biarritz-Atlantique Biarritz - 2 rue Francis-Jammes - en ville - Cadastre : 2018 CB 24
    Historique :
    (Michel Dassié, Alain Servella, William Marcel) avec la collaboration des architectes Raf Listowski Le lycée hôtelier Biarritz Atlantique a été construit en 1989-1990 par l'agence d'architectes DMS Ma-Jean (construite par Gustave Huguenin, architecte, vers 1910) et la végétation du parc. William l'ensemble de la région, nous avons pris le parti d'une architecture résolument contemporaine, avec des marbre des Pyrénées, ce qui confère aux bâtiments une identité forte. Ce béton blanc s'harmonise avec les
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    L'établissement est situé au sud de la ville, sur une légère hauteur (la chaîne des Pyrénées est long bâtiment, vers le sud, un corps de bâtiment de plan triangulaire (contrainte de respect des arbres de l'ancien parc) abrite la maison des lycéens. A l'opposé, vers l'est : le restaurant et l'hôtel bâtiments des dortoirs construits en éléments préfabriqués, délimitent (avec les autres bâtiments) une cour grande partie des élévations.
    Auteur :
    [architecte] DMS Architectes
    Illustration :
    Vue vers la villa Ma-Jean (Gustave Huguenin architecte, vers 1910). IVR72_20186402386NUC2A Vue depuis le sud-ouest vers le bâtiment principal et la maison des lycéens (à droite Villa Ma-Jean (Gustave Huguenin architecte, vers 1910). Élévation sud. IVR72_20186402391NUC2A Villa Ma-Jean (Gustave Huguenin architecte, vers 1910). Élévation sud. Détail du garde-corps Villa Ma-Jean (Gustave Huguenin architecte, vers 1910). Élévation sud. Détail du décor de la porte Atelier de la boulangerie du lycée. IVR72_20186402405NUC2A Atelier cuisine. IVR72_20186402406NUC2A
  • Ancien séminaire, puis école de commerce et d'industrie, puis collège technique de garçons, actuellement lycée Albert-Claveille
    Ancien séminaire, puis école de commerce et d'industrie, puis collège technique de garçons, actuellement lycée Albert-Claveille Périgueux - 80 rue Victor-Hugo - en ville - Cadastre : 2017 AR 125
    Historique :
    ", accolé aux ateliers. Ces réalisations sont l’œuvre des architectes Vincent Legand et Hélène Pécaud , d'une infirmerie et de nouveaux ateliers sous sheds. Ces nouveaux bâtiments s'implantent le long des limites est et ouest de la parcelle. L'architecte ajoute également des douches dans la cour. L'école prend longs de la rue du Clos Chassaing et la reconstruction des ateliers à l'est. Des logements de fonction diocésain est construit de 1840 à 1849, par l'architecte du département de la Dordogne, Louis Catoire (1806 incendie détruit le bâtiment qui est reconstruit entre 1888 et 1889 par l'architecte diocésain Paul Boeswillwald (1844-1931) assisté de l'inspecteur des travaux diocésains, Alexandre Antoine Lambert (1836 caserne pour le 34ème régiment d'artillerie puis des logements ouvriers à partir de 1919. En 1928, la dans le Petit séminaire du quartier Saint-Georges. L'architecte-voyer de la ville, Gigaudon, est chargé , notamment la transformation de la chapelle en salle des fêtes, et la construction de salles de dessins
    Référence documentaire :
    Aménagement des ateliers, élévation en perspective par l'architecte Robert Lafaye, 1952. Ville de Périgueux. Plan topographique, dressé par la Société des plans régulateurs de Villes, 1933
    Description :
    en béton armé, sous sheds. Au bout des ateliers, face à la rue du clos chassaing, vient s'insérer un , probablement du XIXe siècle, prolongés à l'est par des ateliers et à l'ouest par un garage. Enfin, deux principale se déploie face à des jardins donnant sur la rue Victor-Hugo. Ce bâtiment, désigné "I" est dédié d'après l'architecte Didier Griffoul, peut-être installée suite à l'incendie dont fut victime le bâtiment en 1886. L'actuel bâtiment AB arbore sur la rue Victor-Hugo sa façade des années 1960, sous la -chaussée, en moellons équarris à assises irrégulières. Il se prolonge vers le nord par les ateliers élevés plus s'accoler aux ateliers sur leur versant ouest. Le long de la rue du Clos Chassaing, s'élève la barre d'externat des années 1960 à trois étages carrés. Érigée en béton armé, avec un toit en ardoises à longs pans et à croupe, l'élévation est aujourd'hui dotée de façades rénovées avec des panneaux de trespa blancs (stratifié), protégées des rayonnements rasants par des panneaux verticaux perforés posés
    Auteur :
    [architecte départemental] Catoire Louis [architecte diocésain] Boeswillwald Paul [architecte] Lambert Alexandre, Antoine [architecte urbaniste] Lafaye Robert [architecte] Lafargue Henri [agence d'architecture] Art'Ur Architectes [architecte] Griffoul Didier [architecte] Legand Vincent [architecte] Pécaud Hélène
    Illustration :
    Plan actuel du lycée avec les différentes époques de construction et architectes L'école professionnelle (l'atelier de menuisiers) dans les années 1920 avant son transfert au Grand Dessin de 1952 d'un projet d'élévation pour les nouveaux ateliers par Robert Lafaye Construction de la cantine au début des années 1990. IVR72_20172404013NUC1A Construction du bâtiment B au début des années 1990. IVR72_20172404014NUC1A Bâtiment des années 1930 avant destruction en 2012 pour édification des logements a,b,c
  • Lycée d'enseignement général et technologique agricole La Peyrouse
    Lycée d'enseignement général et technologique agricole La Peyrouse Coulounieix-Chamiers - avenue Winston Churchill - Cadastre : 2018 AP 29, 30, 31
    Historique :
    à Grignols, Atelier agro-alimentaire et sa boutique, centre de formation des apprentis agricoles Conseil Régional procède à des travaux de rénovation puis à la construction de nouveaux bâtiments en 1995 -1998. L'architecte maître d’œuvre est Alain Rodriguez. Une restructuration et une extension ont lieux de 2000 à 2007, par les architectes Philippe Pebayle, Marc Benayoun et Eric belle. L'EPLEFPA du à Monbazillac) et du Lycée agricole de Périgueux (Lycée, exploitation agricole, Domaine des Chaulnes
    Description :
    , toits à longs pans, tuiles mécaniques. Les escaliers sont dans des tours couvertes par des toits
    Auteur :
    [architecte] Rodriguez Alain [architecte] Pebayle Philippe [architecte] Belle Eric [architecte] Benayoun Marc
    Illustration :
    Bâtiment des salles de cours d'enseignement général. Elévation antérieure. IVR72_20192400044NUC2A Bâtiment des salles de cours d'enseignement général. Elévation postérieure.. IVR72_20192400045NUC2A Atelier de mécanique (matériel agricole). IVR72_20192400051NUC2A Atelier de mécanique (matériel agricole). IVR72_20192400052NUC2A Bâtiment des salles de cours d'enseignement général. Elévation postérieure et réfectoire Atelier technologique de génie alimentaire et boutique (premier plan). IVR72_20192400059NUC2A Atelier technologique de génie alimentaire, plan. IVR72_20192400060NUC2A Plaque commémorative de l'inauguration de l'atelier technologique de transformation et de génie Atelier technologique de génie alimentaire, plan. IVR72_20192400062NUC2A Atelier technologique de génie alimentaire. Laboratoire de dépeçage. IVR72_20192400063NUC2A
  • Lycée François-Magendie
    Lycée François-Magendie Bordeaux - 10 rue des Treuils - en ville - Cadastre : 2018 DY 35 1851 V1 152
    Historique :
    Un premier lycée est construit par les architectes Yves Salier, Adrien Courtois, Alfred Gilet et -1998 par les architectes Brochet-Lajus-Pueyo avec Michel Sadirac, Nadine Guardiola et Michel Dupuy de Pedley « Notre quotidien » ou « Le langage des ombres » et Alix Divers « Les nains ». Les figures en métal (les nains) sont fixées aux grilles du lycée, les vignettes en sérigraphie (langage des ombres
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête JACQUAND-GODEFROY Corinne, KAPPLINGER Klaus. Jeunes architectes français young french architects LAURENT Norbert. Le dialogue des pleins et des vides, Lycée François Magendie LAURENT Norbert. Le dialogue des pleins et des vides, Lycée François Magendie, Constructions modernes, n°100, 1999.
    Description :
    nappe" couvre l'ensemble des bâtiments laissant des patios arborés, la conservation de la végétation étant un prérequis. Les bâtiments en béton laissé brut comportent 2 niveaux d'élévation vitrés. Des claires-voies en bois protègent les baies. Le parvis est abrité par un toit léger en béton soutenu par des
    Auteur :
    [architecte] Salier Yves [architecte] Courtois Adrien [architecte] Hourtic Henri [architecte] Brochet-Lajus-Pueyo [architecte] Guardiola Nadine [architecte] Dupuy de Cazères Michel [architecte] Gilet Alfred
    Localisation :
    Bordeaux - 10 rue des Treuils - en ville - Cadastre : 2018 DY 35 1851 V1 152
    Illustration :
    Bâtiment externat. Plan de masse, plan de situation. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bâtiment externat. Plan du rez-de-chaussée. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque Bâtiment externat. Plan du 1er étage. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque société Bâtiment externat. Plan du 2ème étage. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque société Bâtiment externat. Plan du 3ème étage. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque société Bâtiment externat. Plan du 4ème étage. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque société Bâtiment externat. Coupe longitudinale sur circulations. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bâtiment externat. Façade sud. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque société civile Bâtiment externat. Façade nord. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque société civile Bâtiment externat. Façades est et ouest. Etat des lieux, octobre 1993. Chaveron et Bazerque société
  • Lycée Alfred-Kastler
    Lycée Alfred-Kastler Talence - avenue de l' Université - en ville - Cadastre : 2018 BN 136
    Historique :
    Sainsaulieu, architecte) ayant été approuvé en 1963 en prolongement des premières réalisations de l'architecte d’investissement numéro 2, l’agence des architectes Jean-Bernard Lacrouts et Philippe Massicault a travaillé de que des galeries. Un réaménagement du restaurant a été effectué par l’architecte Pascal Touraton. La Le lycée Alfred-Kastler a été construit en 1963 par l'architecte Jacques Carlu. L'architecte en chef René-André Coulon pour la faculté des Sciences. Dans le cadre du plan prévisionnel sculpture monumentale réalisée dans le cadre du 1% artistique présente aujourd'hui devant les bâtiments des
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête P.18 École nationale supérieure des arts et métiers, lycée technique d'état, Bordeaux, Talence . "École nationale supérieure des arts et métiers, lycée technique d'état, Bordeaux, Talence
    Description :
    (béton, toit terrasse). Les ateliers, vastes hangars, sont éclairés par des sheds.
    Auteur :
    [architecte] Carlu Jacques [architecte] Lacrouts Jean Bernard [architecte] Massicault Philippe [architecte] Conte André
    Illustration :
    Panneaux de chantier "Opération campus des métiers, restructuration des ateliers pédagogiques, 2018 Internat garçons, bâtiments 2, 2B, plans des 1er 2eme 3eme 4eme étages, septembre 1960 Internat des filles, terrasse et 3eme étage, mai 1961. IVR72_20183300067NUC2Y Maison régionale des sports. Élévation nord-est. IVR72_20183300091NUC2A Maison régionale des sports, ancien internat filles. Élévation antérieure (est Ateliers en réfection. dépôt du matériel ancien. IVR72_20183300115NUC2A Ateliers en réfection. IVR72_20183300114NUC2A Ateliers. Partie Arts et Métiers. IVR72_20183300113NUC2A Ateliers en réfection. IVR72_20183300112NUC2A
  • Lycée polyvalent Val-de-Garonne
    Lycée polyvalent Val-de-Garonne Marmande - 22 rue Ejéa-de-los-Caballeros - en ville - Cadastre : 2018 IP 2
    Historique :
    architecte Emmanuel Morizet et l'agence Atelier 41 (Lionel et Annick Hairabedian). Ces travaux ont , puis barre de l'externat d'enseignement général, bâtiment d'accueil et d'administration et ateliers Marmande, en donne l'aspect à cette date. Le bâtiment en demi cercle (vie scolaire) et des bureaux de la principalement concernés la demi pension et les ateliers. Le bâtiment central du lycée abrite l'administration , une salle polyvalente et un CDI à l'étage. Une rénovation des bâtiments de l'internat et de l'externat technologies de laboratoire), une filière tertiaire est des formations post bac (BTS).L’œuvre du 1% artistique blanc, en bas au dos d'une des "fleurs").
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    : R+3, éléments préfabriqués, habillage de bardages métalliques (moderne). Les bâtiments des ateliers bâtiments de différentes époques de construction. Les bâtiments des années 1960 sont construits en éléments : R+3, bâtiment de salles d'enseignement général : R+2). Les bâtiments des internats des années 1970
    Auteur :
    [architecte] Morizet Emmanuel
    Illustration :
    Restructuration-extension de la demi pension et des ateliers. Etat des lieux, 20 février 2004 . Emmanuel Morizet et Ateliers 41 architectes, 9 avril 2004. (archives Région Nouvelle-Aquitaine Restructuration-extension de la demi pension et des ateliers. Etat des lieux, 20 février 2004 . Emmanuel Morizet et Ateliers 41 architectes, 9 avril 2004. (archives Région Nouvelle-Aquitaine Restructuration-extension de la demi pension et des ateliers. Etat des lieux, 20 février 2004 . Emmanuel Morizet et Ateliers 41 architectes, 9 avril 2004. (archives Région Nouvelle-Aquitaine Restructuration-extension de la demi pension et des ateliers. Plan masse. Emmanuel Morizet et Ateliers 41 architectes, 9 avril 2004. (archives Région Nouvelle-Aquitaine) IVR72_20194700483NUC2A Restructuration-extension de la demie pension et des ateliers. Bâtiment 4, restauration. Plan sous -sol, RDC, R+1. Emmanuel Morizet et Ateliers 41 architectes, 9 avril 2004. (archives Région Nouvelle
  • Lycée général et technologique Pré-de-Cordy
    Lycée général et technologique Pré-de-Cordy Sarlat-la-Canéda - 5 avenue Joséphine-Baker - Cadastre : 2017 BV 2, 4, 5, 6, 67, 84, 85
    Historique :
    -Architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux-, Claude Macary, Jacques et Michel Macary 1965 par l'architecte Marcel Macary (avec les architectes collaborateurs et l'architecte d'opération , architectes collaborateurs, Louis Savreux, architecte d'opération, a été établi pour figurer l'emplacement du restructuration et une extension (2ème tranche) du lycée ont été mises en œuvre en 1994 par les architectes Marc lycée, des locaux pour les enseignants et la direction du lycée. La façade du bâtiment est alors sportif est rénové entre 1997 et 2003 par les mêmes architectes. L'Agence Atrium (Marc Robert et Stéphane
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    construits [les ateliers 11 : R+2, le bâtiment 1 d'enseignement général (R+2), internats 7 et 8 (R+2), le synthétiques, sheds pour les ateliers. Les bâtiments plus récents (bâtiment A et E : R+2) sont en béton
    Auteur :
    [architecte, maître de l'oeuvre] Bonnefon Patrick [architecte] Robert Marc [architecte] Macary Marcel [architecte] Savreux Louis
    Illustration :
    Vue vers le nord depuis l'aile des ateliers. IVR72_20182404742NUC2A Vue vers le sud depuis l'aile des ateliers : gymnase. IVR72_20182404745NUC2A Ateliers (maintenance des équipements industriels). IVR72_20182404748NUC2A Couloir du bâtiments des ateliers. IVR72_20182404752NUC2A Entrée du bâtiment des ateliers. IVR72_20182404753NUC2A Ateliers. Fraiseuses (Travis). IVR72_20182404746NUC2A Ateliers d'usinage (perceuses, fraiseuses). IVR72_20182404747NUC2A Ateliers (broyeuse). IVR72_20182404749NUC2A Ateliers (ouvrages électriques). IVR72_20182404750NUC2A Ateliers (électrotechnique). IVR72_20182404751NUC2A
  • Cité scolaire Laure-Gatet
    Cité scolaire Laure-Gatet Périgueux - 25 avenue Georges-Pompidou - en ville - Cadastre : 2018 AX 332, 333
    Historique :
    1998) prévoie une rénovation des bâtiments conduite par les architectes Paul Ségura et Gérard Tenaillon dans des locaux existants de la rue Ernest-Guillier. Ces locaux sont ensuite intégrés dans le domaine , menés selon les plans de l'architecte Paul Cocula. Le chantier inclue l'extension d'une aile en vue de de Périgueux. Les bâtiments sont rénovés et agrandis de 1950 à 1954 par l'architecte Legendre (l'aile . L'ensemble étant sous la direction de l'architecte d'opération Louis Savreux et l'architecte coordonnateur
    Description :
    . L'atelier théâtre comprend une salle de spectacle, des loges et une salle d'accessoires. Le bâtiment sud , ardoise. Le gymnase est le long de l'avenue. Le réfectoire est situé à l'angle des bâtiments A et B , essentage partiel, toit terrasse) comprend des salles de classes aux 2 premiers niveaux et des salles de
    Auteur :
    [architecte, maître de l'oeuvre] Cocula Paul [architecte] Ségura Paul [architecte] Tenaillon Gérard [architecte] Savreux Louis [architecte] Mathé Pierre
    Illustration :
    Panneau du chantier (restructuration des bâtiments B et C). IVR72_20182404663NUC2A Atelier arts plastique (bâtiment C). IVR72_20182404661NUC2A
  • Lycée professionnel Pablo-Picasso
    Lycée professionnel Pablo-Picasso Périgueux - 64 avenue Georges-Pompidou - en ville - Cadastre : 2019 BM 201 à 215, 265, 296, 302
    Historique :
    restructurée en 2003 par l'agence de l'architecte Philippe Pebayle. Un bois exotique rouge et des bardages , consacré aux métiers de l'habillement, de la comptabilité, du secrétariat, des métiers familiaux et sociaux ). En 2000, l'architecte Paul Ségura construit un foyer au centre de la cour. L'architecte Thierry Schmitt construit un vestiaire. La barre des années 1962 le long de l'avenue Georges Pompidou est
    Description :
    rez-de-chaussée, l'internat aux étages et des salles de cours (atelier et appartement reconstitué pour bâtiment (nord) en prolongement de l'internat, abrite des logements de fonction.
    Auteur :
    [architecte] Ségura Paul [architecte] Daniel et Salanne [architecte] Pebayle Philippe
    Illustration :
    architecte. (archives Région Nouvelle-Aquitaine 3180 W5) IVR72_20182404703NUC2A Internat. Élévations ouest, est et sud . État en novembre 2007, Philippe Pebayle architecte Ensemble vers le nord (abri des caissons pour les élèves et bâtiments de l'administration Ensemble des bâtiments situés à l'ouest. IVR72_20182404677NUC2A Atelier cuisine. IVR72_20182404690NUC2A Atelier soins à la personne (rdc internat). IVR72_20182404697NUC2A Atelier soins à la personne (rdc internat). IVR72_20182404698NUC2A
  • Ancien dépôt de mendicité, puis petit séminaire, puis école professionnelle de commerce et d'industrie, actuellement lycée Gustave-Eiffel
    Ancien dépôt de mendicité, puis petit séminaire, puis école professionnelle de commerce et d'industrie, actuellement lycée Gustave-Eiffel Bordeaux - 143 cours de la Marne - en ville - Cadastre : 2017 DE 96 Emprise principale du lycée. 2017 DE 89 Bande au sud, le long de la rue Ferbos. 2017 DA 169 Annexe rue Ferbos.
    Historique :
    communauté des architectes cf. dossier IA33008214. -Reconstruction des ateliers, années 1990 [A documenter extension vers le sud des ateliers de mécanique grâce à un bâtiment à un étage, sous sheds, visiblement en Gustave-Eiffel est implanté sur les terrains et dans une partie des locaux de l'ancien dépôt de mendicité érigé sous la conduite de l'architecte du département, Louis Combes (1754-1818). Un décret impérial du Général à l'Archevêché, à l'exception de deux cours concédées à l'hôpital des aliénés. Jouxtant le dépôt , de la chapelle et de la cuisine, contenant par ailleurs d'un des trois puits du petit séminaire, est de Bordeaux des terrains, cours, jardins et bâtiments de l'ancien dépôt de mendicité ; -La cession agrandie par Charles Brun, architecte, et Danjou, maître-maçon. On y place en 1857 le tombeau de l'abbé classes sont rénovées, notamment cimentées, ainsi que la cour des classes, qui, d'une prairie banale, est , 1907-1922 Lors du départ des séminaristes, les bâtiments de l'ancien petit séminaire reviennent en
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête LAVAUD Sandrine (coord.). Atlas historique des Villes de France : Bordeaux, III-sites et monuments
    Description :
    Le lycée Gustave-Eiffel actuel comprend des bâtiments de quatre périodes différentes que nous par des pierres sur lesquelles sont gravées "LYCEE TECHNIQUE DE GARCONS" (D'Welles y avait fait graver fronton triangulaire couronne cette entrée monumentale qui donne accès à une cour carrée. Des corps de du bas, portent l'appentis conçu dans la prolongation de la pente du toit. L'architecte réorganise , ce qui entraîne également une modification du percement des baies. Au centre, face à l'entrée, se par D'Welles qui en a changé le rythme des ouvertures. Il a notamment fait percer des baies plus larges que hautes. D'Welles aménage des douches dans la cour ouest, au sein de l'actuel bâtiment J et des à l'hôpital des aliénés, sur l'emprise de l'ancienne École de Santé Navale : la moitié du bâtiment terrasse. Les ateliers A et B ont remplacés ceux construits en 1932 par Jacques D'Welles à l'ouest de jour pour les ateliers en rez-de-chaussée. Il a deux étages. 4/ Les bâtiments conçus par Alain Triaud
    Auteur :
    [architecte] Hondelatte Jacques [architecte] Arsène-Henry Luc [architecte] Couchot Ernest [architecte] Lefebvre Paul [architecte] Moulinet J. R. [architecte] Olivès Jean-Marie
    Illustration :
    Plan général de 1768 de l'emplacement des échopes et de l'enclos d'Arnaud Guireau avec bâtiments Plan du Petit Séminiaire de l'Hospice des Aliénés, probablement vers 1817. IVR72_20183300209NUC1A Ateliers de forge et de chaudronnerie en construction en 1932. IVR72_20183300235NUC2Y Ateliers de forge et de chaudronnerie 1932 ou 1933. IVR72_20183300236NUC2Y Atelier dédié au certificat d'aptitude de mécanicien vers 1932. IVR72_20183300239NUC2Y Stand de l'atelier d'ajustage à la foire-exposition de Bordeaux en 1932. IVR72_20183300245NUC2Y Cours de gymnastique devant l'atelier de mécanique, probablement dans les années 1940 Atelier de dessin probablement dans les années 1940. IVR72_20183300242NUC2Y Machines-outils de l'atelier de mécanique probablement dans les années 1940. IVR72_20183300244NUC2Y L'atelier d'ajustage probablement dans les années 1930-1940. IVR72_20183300238NUC2Y
  • Lycée d'enseignement général technologique et agricole Etienne-Restat
    Lycée d'enseignement général technologique et agricole Etienne-Restat Sainte-Livrade-sur-Lot - route de Casseneuil - en ville - Cadastre : 2018 AZ 1, 2
    Historique :
    Jean-François Escande. Une serre hors sol a été construite en 1992. L'agence des architectes François En octobre 1939, le ministère de la Défense procède à la réquisition des terres de 60 propriétés poudrerie s'arrête en juin 1941. Les terrains (où est implanté le lycée actuel) a été ensuite occupé par des Miquels (voir le cadastre "napoléonien"), qui avait accueilli la direction des chantiers de jeunesse vacances du service des poudres et explosifs de Bergerac. Le bâtiment en brique de l'ancienne poudrerie bâtiment abrite l'administration au rez-de-chaussée et des salles cours d'enseignement général à l'étage . Les parties basses du bâtiments ont été restructurées durant la période 1996-2000 par l'architecte d'ouvrage (voir documentation annexe). L'architecte Michel Laurent a construit le bâtiment pour le pôle
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    , 1 étage carré, 1 étage de comble dans le toit brisé éclairé par des lucarnes dans le brisis (ardoise couverts par des toits terrasses ou couverts par des toits en matériaux synthétiques ou en métal. Les
    Auteur :
    [architecte] Brichet-Marès
    Illustration :
    architectes, 18 avril 2003. (archives Région Nouvelle-Aquitaine) IVR72_20194700472NUC2A Sutter + Tallandier architectes, 18 avril 2003. (archives Région Nouvelle-Aquitaine Sutter + Tallandier architectes, 18 avril 2003. (archives Région Nouvelle-Aquitaine d'Architecture et Sutter + Tallandier architectes, 22 janvier 2003. (archives Région Nouvelle-Aquitaine Vue des serres vers le sud-ouest. IVR72_20194700432NUC2A Atelier jus de fruits. IVR72_20194700447NUC2A Plaque commémorative de l'inauguration de l'atelier pédagogique de production du jus de fruits (3 Bâtiment des laboratoires scientifiques. Couloir de circulation. IVR72_20194700452NUC2A Bâtiment des laboratoires scientifiques. Salle de cours. IVR72_20194700453NUC2A Bâtiment des laboratoires scientifiques. Salle de cours. IVR72_20194700454NUC2A
  • Ancienne école professionnelle de jeunes filles, actuellement lycée Nicolas-Brémontier
    Ancienne école professionnelle de jeunes filles, actuellement lycée Nicolas-Brémontier Bordeaux - 152 cours de l'Yser - en ville - Cadastre : 2017 CR 48,49 Emprise du lycée. 2017 CS 10 Emprise de l'annexe rue Pascal-Mothes. On ne mentionne pas ici l'internat qui est placé au lycée Toulouse-Lautrec au 115 rue Joseph-Abria.
    Historique :
    de 1955 (B), et le C probablement de la fin des années 1950. Leur architecte est pour l'instant . Ce bâtiment est le plus ancien. Il a été construit entre 1907 et 1910 par l'architecte municipal Henri Veyre dans le cadre de la création des établissements scolaires au sein des quartiers alors en Etcheberry et les sculptures Minquini, lors des adjudications du 5 juin 1913. En 1914, sur la parcelle ). L'architecte Paul Monmarte (1873-1924) réalise alors un projet pour cette école qui ne verra pas le jour. La commercial. A part différentes constructions (ateliers, serre, volière, basse-cour, hangars), il y avait une maison de maître (rdc sur cave, 1 étage et combles mansardés) avec des dépendances ainsi qu’un bâtiment du directeur et -des classes et un dortoir respectivement. Ces deux bâtiments seront conservés pour bâtiment E et le gymnase semblent bien dater des années 1920 mais pour l'instant nous n'avons pas retrouvé leur architecte. A cette occasion, il semble que les bâtiments précédents de l'école pratique aient
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    de trois baies rectangulaires à chaque niveau, séparées par des colonnes au rez-de-chaussée. Le parement en pierres de taille forme, au rez-de-chaussée, des bossages continus en table qui s'alignent avec pavillon d'entrée, est en rez-de-chaussée. Son parement en pierres de taille ne forme des bossages continus qu'aux angles ou sur des pilastres. Les baies sont rectangulaires et les portes surmontées d'un arc en sont surmonté d'un élément décoratif en volutes avec des motifs végétaux. Entre les pilastres, sont proprement dit. La cour du foyer est entourée des bâtiments A, B et C, à ossature en béton, également , rectangulaires, sont regroupées par trois et séparées par des piliers en béton peints en blanc. Une galerie niveaux et le dernier étage est souligné par une large corniche portée par des consoles en béton. Dans la laquelle s'installent des plantes grimpantes. Le bâtiment L, ancienne école primaire de filles, est une , rappelant l'architecture balnéaire 1900. La façade sur la rue Cazemajor arbore des chaînages de refends et
    Auteur :
    [architecte communal] Veyre Henry [architecte] Monmarte Paul [architecte] Bühler Bernard
    Illustration :
    Annexe du lycée Brémontier rue Mothes dans un ancien atelier des tramways. IVR72_20183300203NUC2A Sanitaires et foyer conçus par l'architecte Bernard Bühler. IVR72_20173302631NUC2A
  • Lycée polyvalent Georges-Leygues
    Lycée polyvalent Georges-Leygues Villeneuve-sur-Lot - avenue d' Agen - en ville - Cadastre : 2018 DY 1
    Historique :
    cinq activités langagières basiques (agence des architectes Cauty et Laparra). Pour la période 2013 National date de 1953 ... Monsieur Paul Lagneau architecte en chef...". Paul Lagneau est le constructeur du : création de la salle média-langues composée de 3 espaces, dédiée à l'apprentissage des langues autour des ministère de la Culture le 28 juin 1956 (arrêté du 9 avril 1957). Une des œuvres est une sculpture de Noor commission mentionne également les noms de Paul Dufau, de Georges Castaing et de Pierre Raffi sans que des
    Référence documentaire :
    CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête
    Description :
    Louis-Couffignal. Le lycée comprend des bâtiments (premiers construits) en longues barres (R+2, R+3 (salles de classes). Les barres en retour, vers l'est, (salles de classes et internats) sont séparées des précédentes par le gymnase. Les bâtiments édifiés à des périodes récentes (Agora, pôle sciences) sont en béton
    Auteur :
    [architecte] Lagneau Paul
    Illustration :
    Plan d'une partie du rez-de-chaussée angle des bâtiments (ailes est) externat et internat Atelier vente. Bâtiment d'enseignement A. IVR72_20194700520NUC2A Passerelle des bâtiments d'externat A et B vers l'agora. IVR72_20194700526NUC2A Passerelle des bâtiments d'externat A et B vers l'agora. IVR72_20194700527NUC2A Ateliers pratiques aide à la personne. IVR72_20194700530NUC2A Ateliers pratiques aide à la personne. IVR72_20194700531NUC2A
1