Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 12 sur 12 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Phare de Patiras
    Phare de Patiras Saint-Androny - île de Patiras - en écart
    Historique :
    -Tolay et Baumgartner, est approuvé par le ministère le 16 janvier 1877. C’est l’entrepreneur Martial
    Référence documentaire :
    FICHOU, Jean-Christophe, LE HENAFF, Noël, MEVEL, Xavier. Phares. Histoire du balisage et de Tolay (ingénieur en chef), Baumgartner (ingénieur ordinaire), 17 juillet 1876. (ingénieur en chef), Baumgartner (ingénieur ordinaire), 14 janvier 1876.
    Auteur :
    [ingénieur des Ponts et Chaussées] Baumgartner Léon Jean François
    Annexe :
    passe, de 4e ordre ; le dernier a un feu tout rouge, aussi de 4e ordre". FICHOU, Jean-Christophe, LE
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Hinx - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    CHEVALIER DE ST LOUIS MARRAINE MADAME JEANNE JUSTE / DE CIARAN EPOUZE (sic) DE MR VINCENT PEYRIS MARECHAL DE CAMP MAIRE JEAN LAFARIE PRESIDENT DE LA / FABRIQUE JUSTIN MANIORT CURE PIERRE LAFARGUE SANTE PETRE ORA
    Historique :
    Cloche fondue en 1850 par le fondeur dacquois François-Dominique Delestan (1806-1865) avec le et de François de lalande de Luc, fut nommé juge de paix à Dax en décembre 1815. Une partie de sa descendance Darrigan, issue de son mariage avec Louise-Catherine-Joséphine du Poy de Fébal de Léon (1778-1817 ), repose au cimetière Saint-Pierre de Dax (réf. IM40004357). La marraine de la cloche, l'Espagnole Jeanne
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Delestan François-Dominique
  • Basilique Notre-Dame d'Arcachon
    Basilique Notre-Dame d'Arcachon Arcachon - place de la Basilique Notre-Dame - en ville - Cadastre : 2012 AC 1
    Historique :
    , ville des Marches. Là, le pieux jeune homme prend l'habit religieux de saint François. A pied ou à dos verrier Henri Feur et le décor peint par Louis Augier et Léon Millet en 1890. Le chœur est orné d'une
    Référence documentaire :
    P. 142-155 (Ill.) COTTIN François, COTTIN Françoise. Le bassin d'Arcachon, à l'âge d'or des villas
    Auteur :
    [promoteur] Donnet Ferdinand-François-Auguste [architecte, maître de l'oeuvre] Alaux Jean-Michel [] Augier Jean-Louis [dessinateur] Millet Léon
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Lourquen - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Inscriptions & marques :
    ] MARRAINE M JEANNE [...] / NEE CABIRO [cartouche] M LEON COUDROY CURE [cartouche] M JEAN NAPIAS MAIRE
    Historique :
    François-Dominique (1806-1865), mort la même année. L'instrument fut parrainé par l'architecte dacquois
  • Ensemble des autels du Sacré-Cœur et de saint Vincent de Paul (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables, 4 crédences, 2 statues, 2 clôtures d'autel)
    Ensemble des autels du Sacré-Cœur et de saint Vincent de Paul (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables, 4 crédences, 2 statues, 2 clôtures d'autel) Mugron - en village
    Contributeur :
    Maisonnave Jean-Philippe
    Historique :
    commune (de 1870 à 1882) en la personne de Léon Hiard ; sa mère Adèle Cazeaux-Hiard (1797-1888) avait bâtisseur de l'église Bernard-Roch Domenger), qui les acheta à Toulouse auprès du marbrier Jean-Pierre Charles-François Champigneulle (1820-1882), lequel devait se tourner dès l'année suivante vers la premier autel, installé par le curé Jean-Baptiste Marsan la même année, fut remplacé dès 1829, à l'initiative de son successeur Jean-Pierre Liquet, par un autel "beaucoup plus beau que le premier". Aucun de
    Auteur :
    [marbrier] Bergès Jean-Pierre [fabricant de statues] Champigneulle Charles-François
  • Monastère de Bénédictins olivétains
    Monastère de Bénédictins olivétains Soulac-sur-Mer - - rue Jean-Edmond-Laporte avenue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 2017 AI 1
    Historique :
    Léon Maguelonne. C'est à côté de l'église Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres, progressivement désensablée que la partie ouest n'est élevée qu'au niveau du rez-de-chaussée. Le 24 janvier 1878, Léon Maguelonne
    Référence documentaire :
    FARGUE François. "Notice historique sur le monastère bénédictin", d'après Jeanine Olivella, Club MERIC Jean-Pierre. "Les moines blancs, curés de Soulac-les-Bains (1869-1901)", en trois parties
    Localisation :
    Soulac-sur-Mer - - rue Jean-Edmond-Laporte avenue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre
  • Prieuré de Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres, église paroissiale
    Prieuré de Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres, église paroissiale Soulac-sur-Mer - - rue des Bénédictins rue Gallieni rue de la Place - en ville - Cadastre : 2017 AD 156
    Historique :
    début du 17e siècle, le cardinal François de Sourdis, lors d'une visite à Soulac, donne des ordres pour
    Référence documentaire :
    p. 92 BRUTAILS Jean-Auguste. Les vieilles églises de Gironde. Ouvrage publié sous les auspices de
    Auteur :
    [architecte] Rapine Henri Léon
    Annexe :
    -patrimoine.culture.gouv.fr/pages/bases/memoire_cible.html Photos de Jean-Auguste Brutails, numérisées et accessibles sur la -Dame de Soulac : son oncle François Manan, marchand de Soulac, avait donné de son vivant 600 livres (1696-1697). -AD Gironde, H 501 : droits à Soulac. 22. Transaction entre Léon de Mauriac, prieur de Soulac, et Jean Vayssière, vicaire perpétuel dud. lieu (22 octobre 1608). 23. Transaction entre D . Athanase Poncet, prieur de Soulac, et François Daunefort, vicaire perpétuel dud. lieu, qui prétendait lever mer et couverte par ses sables » (20 août 1666). 25. Accord entre le prieur de Soulac et François croix », renfermant du bois de la Vraie Croix ; du foin de la Crèche ; une image de saint Jean, en
  • Église paroissiale Saint-Christophe
    Église paroissiale Saint-Christophe Saint-Christoly-Médoc - place Edouard Lardiley - en village - Cadastre : 1831 E 61 2012 F1 279
    Historique :
    l’entrepreneur Jean Hosteing aîné, établi à Saint-Trélody. Ils sont achevés en décembre 1856. Une nouvelle
    Référence documentaire :
    Carnets de dessin. dessin, encre, crayon, papier, par Jean-Auguste Brutails, 1901. BRUTAILS Jean-Auguste. Les vieilles églises de Gironde. Ouvrage publié sous les auspices de la p.120 BRUTAILS Jean-Auguste. « Notes adressées aux Monuments Historiques sur les églises de la Carnets de dessin de Jean-Auguste Brutails, 1907.
    Auteur :
    [architecte] Bonnore Jean-Édouard [architecte] Roland Jean [entrepreneur] Hosteing Jean [entrepreneur] Braquessac Jean [peintre, décorateur] Bonnet Jean-Henri
    Annexe :
    L'ARRt. DE LESPARRE / [...] CONSEIL DE FABRIQUE / FRANCOIS SERVANT PRESIDENT / PAUL CURE. LARDILLEY M baptême de "LUCIE" / J’ai eu pour marraine Madame Jeanne BLANC / et pour parrain Monsieur Georges TAUDIN / Monsieur Marius DARRICADE étant Maire / Monsieur l’Abbé Jean BERGEON Curé / "AD. MAJOREM. DEI GLORIAM" (La accompagné de Marie et Jean, le second la colombe du Saint Esprit. A cela s’ajoute au nord les représentations des évangélistes : Mathieu et Luc, au sud, Jean et Marc. Frise de l’abside : inscription peinte du pape Léon XIII : "écu – azur au pin de sinople accompagné à dextre d’une comète et accosté en charges dressé le 12 mai 1854 par M. Labbé, approuvé le 17 juin 1854 [...]. Jean Hosteing aîné Taurelle, entrepreneur de travaux publics à Civrac ; 15 octobre 1897 à Jean Braquessac, à Saint-Christoly novembre 1897 à Jean Beyran, maçon à Saint-Christoly, pour réparations d'un clocheton et divers travaux au 1907 à Taste mécanicien à Lesparre pour réparations au paratonnerre ; 16 janvier 1908 à Jean Blanc
    Illustration :
    Chœur : mur nord, armoiries du pape Léon XIII. IVR72_20153390144NUC4A Chœur : vitrail, Saint François, 1875. IVR72_20153390136NUC4A Statue Jeanne d'Arc. IVR72_20153390155NUC4A
  • Cimetière
    Cimetière Le Pian-Médoc - - Chemin des Pinsons Allée Montesquieu - en écart - Cadastre : 2012 CI 102
    Description :
    de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle ont été réalisées par Léon Gautier, un maçon local
    Illustration :
    Tombe de la famille Jean Constantin, par Léon Gautier. IVR72_20143301971NUC2A Tombe de la famille Jean Labatut, réalisée par Léon Gautier en 1906. IVR72_20143301975NUC2A Tombe de la famille Jean Geoffre, réalisée par Léon Gautier en 1891. IVR72_20143301977NUC2A Tombe de Jean Dillaire, mort en 1900 au château de Malleret. IVR72_20143301965NUC2A Tombe de la famille Jean Bucherie. IVR72_20143301973NUC2A Signature "L. GAUTIER" sur la tombe de Jean Labatut, 1906. IVR72_20143301976NUC2A Chapelle funéraire de la famille Labatut-Fillatre, réalisée par Léon Gautier Tombe de la famille Émile Laurent, réalisée par Léon Gautier. IVR72_20143301985NUC2A Tombe de la famille Laurens, réalisée par Léon Gautier. IVR72_20143301990NUC2A Tombe de la famille Létu, réalisée par Léon Gautier. IVR72_20143301989NUC2A
  • Ville d'Hiver d'Arcachon
    Ville d'Hiver d'Arcachon Arcachon - Ville d'Hiver - en ville
    Référence documentaire :
    P. 180-203 (Ill.) COTTIN François, COTTIN Françoise. Le bassin d'Arcachon, à l'âge d'or des villas P. 1 ARDOUIN SAINT AMAND Jean-Pierre. "Le phtisique à Arcachon : Un malade de prix". Bulletin de la
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Vachon Jean
    Illustration :
    Le buste de Nicolas Brémontier a été réalisé par Alexandre Léon en 1877. IVR72_19863300948X
  • Château Le Bourdieu
    Château Le Bourdieu Valeyrac - le Bourdieu - isolé - Cadastre : 1831 C2 514, 515 2011 C3 469, 484
    Historique :
    propriétaires successifs : Eyquem entre 1850 et 1873, Izard en 1873 et à partir de 1875 Léon Gaillard. Le logis
    Annexe :
    mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition), p. 328 : "Le château Le Bourdieu, appartenant à M. François °515 : 1867 : construction nouvelle d’une maison, Eyquem Jean 1873 : construction nouvelle d’une maison
  • Château Haut Barrail
    Château Haut Barrail Bégadan - 8 route du Maquis des vignes Oudides - en village - Cadastre : 1831 C1 902, 904 à 907 2012 C3 1901
    Historique :
    fils François d'Aux à la suite du décès de son demi-frère Jean Jacques d'Aux en 1767. Cette famille siècle. Le domaine appartient alors à la famille Daux par l'alliance matrimoniale entre Jean Jacques . Au début du 20e siècle, le domaine appartient au négociant Léon Brunet. Dans les années 1960, la
    Annexe :
    Noble Dame Jeanne Ferrand se qualifie épouse de Noble Amanieu Delboith, Ecuyer, Seigneur de la Bernede . Cette maison appartenait en 1580 à Demoiselle Jeanne de Bordeaux, suivant un titre du 25 juin de cette : Château du Barrail – veuve Ernest Charron – 50 tonneaux 1908 : Château du Barrail – Léon Brunet (négociant à Paris) – 80 tonneaux 1922 : Château du Barrail – Héritiers Léon Brunet (négociant à Paris) – 80 tonneaux 1929 : Château du Barrail – Héritiers Léon Brunet (négociant à Paris) – 80 tonneaux 1949 : Château
    Illustration :
    Extrait de tarifs du négociant Léon Brunet, vers 1900. IVR72_20143303756NUC2A
1