Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 37 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison de maître dite Château Le Queyroux
    Maison de maître dite Château Le Queyroux Anglade - le Queyroux - en village - Cadastre : 2010 C3 1337, 1338, 1339
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Queyroux - en village - Cadastre : 2010 C3 1337, 1338, 1339
    Titre courant :
    Maison de maître dite Château Le Queyroux
    Appellations :
    Château Le Queyroux
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3390 2010 C8 2923, 2925
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    . Dépendances dans le prolongement du logis.
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3390 2010 C8 2923, 2925
    Illustration :
    Vue du corps de logis depuis le sud-ouest. IVR72_20113307531NUCA Vue des dépendances depuis le sud-est. IVR72_20113307529NUCA
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3392 2010 C8 3739
    Historique :
    Matrice cadastrale : nouvelle construction d'une maison en 1854. Le hangar attenant au logis a été
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Hangar dans le prolongement du logis. Double génoise. Pans de toiture asymétriques.
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3392 2010 C8 3739
  • Croix de chemin
    Croix de chemin Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 2010 C8 Non cadastré. Domaine public.
    Historique :
    Le socle paraît datable du 3e quart du 19e siècle. La croix actuelle, en ciment, date du 20e siècle.
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 2010 C8 Non cadastré. Domaine public.
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3291 2010 C8 2933
    Historique :
    Bâtiment en figurant pas sur le cadastre de 1828. Matrice cadastrale : nouvelle construction d'une
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3291 2010 C8 2933
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3292, 3293 2010 C8 2928, 2950
    Historique :
    Bâtiments visibles sur le plan cadastral de 1828. Matrice cadastrale : augmentation de construction d'une maison en 1876 (parcelle n° 3292). Monogramme CB sur l'agrafe de la porte d'entrée.
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3292, 3293 2010 C8 2928, 2950
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
    Illustration :
    Elévation postérieure en appentis sur rue. IVR72_20113307547NUCA
  • Maison
    Maison Anglade - le Pin - en écart - Cadastre : 1828 B2 671, 672 2010 B2 672
    Historique :
    Bâtiment figurant sur le plan cadastral de 1828. Matrices cadastrales : -nouvelle construction
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Solin. Corniche moulurée. Double génoise sur la façade nord. Pans de toiture asymétriques. Logement
    Localisation :
    Anglade - le Pin - en écart - Cadastre : 1828 B2 671, 672 2010 B2 672
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3388, 3389 2010 C8 2953
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3388, 3389 2010 C8 2953
  • Moulin Elie
    Moulin Elie Anglade - le Mouilin de Papin les Moulins d'Elie - Cadastre : 1828 C2 2063, 2064, 2083 2010 C5 3691
    Historique :
    Un moulin au lieu dit Moulin Elies figure sur le plan cadastral de 1828. Le bâtiment abritant l'ancien logement du meunier est également visible sur le plan. Le registre des augmentations et diminutions de la matrice cadastrale mentionne la construction nouvelle d'une boulangerie en 1865 (sur la
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Énergies :
    énergie éolienne produite sur place
    Description :
    Le moulin, implanté sur une butte, est bâti en moellon enduit et pierre de taille aux ouvertures
    Localisation :
    Anglade - le Mouilin de Papin les Moulins d'Elie - Cadastre : 1828 C2 2063, 2064, 2083 2010 C5
  • Presbytère
    Presbytère Anglade - 5 place Saint Martin - en village - Cadastre : 1828 C1 1211, 1212 2010 C2 3910
    Historique :
    rétablir le logement du curé. Un ensemble de bâtiments sur cour et jardin est visible à l'emplacement du presbytère sur le plan cadastral de 1828. Des réparations sont mentionnées en 1856 par l'entrepreneur Lherbet Avec ses ouvertures en arc segmentaire, le presbytère paraît datable de la seconde moitié du 18e , travaux confirmés par la date 1858 inscrite sur la façade principale. Un portail est posé en 1863
    Référence documentaire :
    PV d'expertise de l'ancien presbytère d'Anglade, par le menuisier Charles Sarrazin et le tailleur
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    L´ancienne cure située dans le bourg est composée du logis et de dépendances disposées en L autour d´une cour. Le logis couvert d´une croupe est à étage carré. La façade principale orientée à l´est , donnant sur la cour, est rythmée de cinq travées. Les ouvertures sont en arc segmentaire. La date de 1858 inscrite dans un cartouche surmonte la baie centrale de l´étage. Le décor de la façade est composé d´un bandeau formé par l´appui des baies et d´une corniche moulurée. Les dépendances dans le prolongement nord
    Annexe :
    buanderie une remise deux jardins attenant au bâtiment d´une contenance de 8 ares environ. Sur la partie du jardin, derrière l´ancienne mairie, la commune se réserve le droit de construire un local pour y recevoir le corbillard".
  • Maison
    Maison Anglade - la Croix - en écart - Cadastre : 1828 B2 805 2010 B2 888
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    l'arrière abritant le chai. Baie de chai.
    Illustration :
    Appentis à l'arrière abritant le chai. IVR72_20113305424NUCA
  • Maisons
    Maisons Anglade - Guillonnet - en écart - Cadastre : 1828 B3 1575, 1576, 1577, 1578, 1579, 1580, 1581 2010 B3 3204
    Historique :
    Un ensemble de bâtiments, comprenant plusieurs logis et dépendances juxtaposés, figure sur le plan -dessus de la porte d'entrée. Le registre des augmentations et diminutions de la matrice signale également
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Illustration :
    Logis et dépendances dans le prolongement. IVR72_20113307615NUCA
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Anglade - en village - Cadastre : 1828 C1 1203 2010 C2 245
    Historique :
    réparations sur l´ensemble de l´édifice, qui sont effectuées par les entrepreneurs François Faure et François Ravet ; en 1827, le conducteur des travaux de l´arrondissement de Blaye Jean Michau souligne que "le charpente. Les dégradations sont importantes ; le ministère des Cultes accorde alors à la commune une imposition extraordinaire de 7000 francs, remboursable sur les cinq années à venir. L´architecte blayais peintre et décorateur Vincent Bon. Des vitraux réalisés par le peintre-verrier bordelais Henri Curcier des travaux de couverture et un entablement tout autour de la nef et au bas-côté du midi en 1859, sur modillons réalisés par le tailleur de pierre Romain Peuch.
    Observation :
    Sur la façade occidentale, les chapiteaux et les corbeaux sculptés sont en mauvais état. Un
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    est percée d´une porte plein-cintre dont le rouleau est surmonté d'une archivolte moulurée portant une agrafe reposant sur des impostes. Une croix en pierre surmonte l´ensemble. La façade est dotée de , également sculptés. Cet ensemble est surmonté par le mur pignon doté d'une baie aveugle et dont le pan sud des arcades cintrées reposant sur des piliers de base carrée, sont voûtés en berceau. Tout l´ensemble est enduit, seul le plafond du bas-côté nord est lambrissé et peint en bleu. L´accès au clocher s ´effectue par un escalier en pierre. Dans le bas-côté nord, au niveau de la première travée, se trouvent les fonts baptismaux. Le chœur abrite un maître-autel et un retable ouvert. L'édifice est éclairé par des
    Annexe :
    conseil municipal réunis au lieu ordinaire des séances de la mairie d´Anglade, pour délibérer sur les objets qui sont reconnus d´urgente nécessité et indispensables pendant cette session, le maire a donné connaissance au conseil du devis dressé par le sieur Michau conducteur Voyer de l´arrondissement de Blaye menace ruine, lequel devis s´élève à la somme de six mille neuf cent quatre francs vingt centimes, le édifice, qu´il y a de grand danger à y exercer actuellement le service divin vu que le lambris tombe par morceau et que l´église est très sombre à peine peut-on y lire surtout dans les temps couverts par le défaut des ouvertures qui sont peu élevées et que le lambris se trouve trop prés des parois de la toiture tombent sur eux, il devient indispensable d´en élever la toiture tant pour la facilité de les décharger ou divin, Vu le devis présenté par le sieur Michau conducteur Voyer de l´arrondissement de Blaye pour quatre francs vingt centimes. Le conseil a délibéré et voté la somme de six mille neuf cent quatre francs
    Illustration :
    Vue de la nef depuis le choeur. IVR72_20113305141NUCA Dans le choeur : maître-autel monumental. IVR72_20113305137NUCA Porte sud donnant sur la sacristie. IVR72_20113305160NUCA Porte nord donnant sur la sacristie. IVR72_20113305161NUCA Tableau représentant Saint Michel terrassant le dragon. IVR72_20113305155NUCA Saint Michel terrassant le dragon : détail. IVR72_20113305156NUCA Saint Michel terrassant le dragon : détail. IVR72_20113305157NUCA
  • Demeure dite Château de Corps de Loup
    Demeure dite Château de Corps de Loup Anglade - Corps de Loup - en écart - Cadastre : 1828 C1 43 2010 D1 469, 472
    Historique :
    et serait mort dans la paroisse d´Anglade, sur le coteau de l´actuel domaine. Afin de commémorer . Le nom de "Bois de Corps de Loup" apparaît sur la carte de Masse de 1723-1724. Durant la période cette chasse, les habitants auraient baptisé Trompe-Loup le lieu situé à la limite de Pauillac et de Saint-Estèphe en Médoc, et Corps de Loup en Blayais. S'agissant de l´histoire, le château de Corps de Loup aurait appartenu au 17e siècle à la famille de Rouvroy, dont est issu le duc Claude de Saint Simon . Le cadastre napoléonien de 1828 mentionne le nom de Corps de Loup mais aucun bâtiment n´est visible construite en 1855, correspondant à celle de l´actuel bâtiment. Le nom de Malangin, maire, apparaît dans l ´édition de 1868 de Bordeaux et ses vins et le nom de Corps de Loup est mentionné pour la première fois dans celle de 1874 : le propriétaire, Anselme Malangin, produit 35 tonneaux. Toujours selon les matrices, une nouvelle maison est bâtie sur la même parcelle en 1877 et connaît une augmentation de
    Observation :
    Les initiales AM présentent sur l'agrafe de la porte du logis signifient "Anselme Malangin".
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Le château de Corps de Loup est situé sur un coteau, entouré d´un parc arboré et de vignes qui se bâtiments viticoles au nord. Le logis, constitué d´un rez-de-chaussée surélevé et d´un étage séparés par un bandeau, présente sa façade principale vers le sud. Celle-ci est bâtie en pierre de taille et rythmée de sept travées. Le premier niveau est traité en bossage continu et des pilastres sont présents motifs de feuilles. Une corniche à denticule orne la façade. Le logis est prolongé à l´arrière par une aile en rez-de-chaussée, couronnée d´une génoise sur les élévations latérales, sur laquelle vient se greffer une véranda au nord. Cette aile est percée sur son élévation latérale est d´une porte desservie par un escalier en pierre. Le sous-sol du logis abrite une cave dont l´entrée est signalée par un arc plein-cintre. Au nord, une vaste cour sépare le logis du bâtiment viticole disposé en L et abritant le cuvier et des remises. Le pignon sud de l'aile est, en retour d'équerre, fait office d'entrée principale
    Annexe :
    Extrait du Supplément à la 7e édition de Bordeaux et ses vins, 1901 P. 83 : Le domaine de Corps-de -Loup est situé sur un coteau dominant la Garonne. Son étendue est de 25 hectares dont 15 consacrés à la vigne, le reste aux prairies et aux bois. Son vignoble est complanté en cépages fins, cabernet, malbec , merlot, greffés sur américains dans des terrains argilo-sableux ou dans des terreforts très propices à la
    Illustration :
    Illustration publiée dans le supplément à l'édition de 1898 de Cocks et Féret
  • Château Guillonnet
    Château Guillonnet Anglade - Guillonnet - en écart - Cadastre : 1828 B3 1604, 1605 2010 B3 3673, 3697, 3698
    Historique :
    Les bâtiments paraissent datables entre la seconde moitié du 18e siècle et le début du 19e siècle , par le parti général, les arcs segmentaires de certaines ouvertures et la modénature. En outre, selon une information orale, l´intérieur de l´ancien cuvier porterait la date de 1772 et le vestibule du logis celle de 1806. Le plan cadastral de 1828 montre que les bâtiments sont déjà organisés autour d´une seconde moitié du 19e siècle, le domaine passe entre les mains du courtier Charles Lalande. C´est à partir nouvelle construction du même bâtiment en 1859. La dépendance située au nord de la cour abritant le chai , le cuvier, ainsi que les écuries, est probablement agrandie à cette époque. Le Château Guillonnet est mentionné dans l´édition de Cocks et Féret de 1868 et représente le seul Ier cru bourgeois de la 1893. Dans celle de 1898, René Menenteau est le nouveau propriétaire et le reste durant la première l´arrêt de la production viticole du château. Le chai tombe alors en désuétude. La réhabilitation
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    piliers surmontés d'amortissements. Cette entrée donne directement sur la cour, bordée à l´ouest par le nord de la cour. Une large porte en arc surbaissé est percée sur le pignon est. Le Château Guillonnet est situé au sud-ouest du hameau du même nom et comprend : un logis et des , le bâtiment abritant les anciennes écuries ainsi que les anciens chais forme un important volume et ´envol. A l´arrière de cet ensemble s´étend un jardin. Le bâtiment viticole, remanié, est localisé au
    Illustration :
    Vue de la cour depuis le portail d'entrée. IVR72_20143391514NUC2A Vue d'ensemble de la demeure depuis le sud-est. IVR72_20143391515NUC2A Vue de la cour depuis le sud-est. IVR72_20143391511NUC2A Vue de la cour depuis le nord. IVR72_20113305220NUCA
  • Maison de maître dite Château la Barrière
    Maison de maître dite Château la Barrière Anglade - la Barrière - en écart - Cadastre : 1828 C2 1905, 1908 2010 C6 1770, 1771, 1773, 1774, 1775, 1778
    Historique :
    Le "château" de La Barrière est mentionné sur la carte de Masse de 1724, alors que seule figure une maison sur la carte de Belleyme, levée entre 1761 et 1774. Le toponyme la Barrière est indiqué sur le -sur-Gironde). Les initiales D et M sont sculptées sur le fronton en façade. Il est très probable que plan cadastral de 1828 mais le seul bâtiment visible du domaine, appartenant au marquis de Lamoignon bâtiments d'exploitation. Selon le matrice cadastrale, la propriété appartient ensuite à Jean-Louis David vins de Cocks et Féret indique que le domaine viticole produit de 40 à 50 tonneaux. Le registre des 1875 sur la parcelle n° 1905, jusqu'alors dénuée de toute construction, mais qui correspond à les installations viticoles aient été construites à cette même époque. Le domaine, toujours mentionné
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Représentations :
    Le garde-corps de la terrasse du logis forme de grandes feuilles d'eau ajourées en frise de rai-de des baies présentent des volutes et des motifs floraux et feuillagés. Le fronton en façade est décoré
    Description :
    maison de maître est disposée sur un niveau de soubassement précédé d'une terrasse, à laquelle on accède feuillagés. La façade est sommée d'un fronton portant 2 médaillons avec les initiales des commanditaires. Le ´un oculus au niveau du comble. Un hangar agricole et des dépendances plus modernes complètent le
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la demeure depuis le sud-est. IVR72_20113305464NUCA
  • Maison
    Maison Anglade - Coulon - en village - Cadastre : 2010 C4 4334
    Historique :
    Le bâtiment ne figure pas sur le plan cadastral de 1832 et a probablement été construit dans le 3e
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Maison
    Maison Anglade - les Aurioux - en écart - Cadastre : 1828 B1 319 2010 B1 3322, 3323
    Historique :
    Un bâtiment d'emprise similaire figure déjà sur le plan cadastral de 1828. Le corps de logis a été remanié en 1851, d'après la date figurant dans un cartouche en façade. Une fenêtre sur l'élévation
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    trois pans et double génoise. Appentis sur l'arrière abritant le chai.
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
    Illustration :
    Date de 1851 inscrite sur la façade principale. IVR72_20113305479NUCA
  • École primaire, actuellement maison
    École primaire, actuellement maison Anglade - route de l' Estuaire route du Petit Guilhem - en village - Cadastre : 2018 0C 1367
    Historique :
    En 1834, la commune achète la maison de M. Rateau dans le bourg afin d´y installer la maison d ´école. En 1860, celle-ci, en mauvais état, doit être soit agrandie, soit reconstruite sur un autre emplacement. La seconde option est choisie ; le premier emplacement proposé est celui de la maison au nord de l'église acquise par la commune abritant également la mairie, mais le projet est rejeté. Il est alors au début du 20e siècle, après la construction du nouveau groupe scolaire. Occupé par un commerce, le
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Le bâtiment d'école, implanté à un angle de la voirie, est dépourvu de cour autre qu'un dégagement pilastres. Les fenêtres de l'étage sont soulignées d'un larmier. Le pignon est percé d'un oculus.
  • Maisons
    Maisons Anglade - l' Hiver - C.V. 2 - en écart - Cadastre : 1828 C3 2246 2010 C7 4348, 4363
    Historique :
    Aucun bâtiment ne figure sur le plan cadastral de 1828. Matrice cadastrale : nouvelle construction d'une maison en 1854. Le second corps de logis à l'ouest et la remise datent vraisemblablement de la fin
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde