Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château Lacombe Noaillac, ancien Clos du Broustéra
    Château Lacombe Noaillac, ancien Clos du Broustéra Jau-Dignac-et-Loirac - Noaillac - 8 chemin du Tousquiron - en écart - Cadastre : 1833 D4 1288, 1289, 1291, 1292 à 1296, 1298 2013 D3 1405 à 1408, 1410, 1412, 2269, 2270
    Historique :
    Le hameau est mentionné sous le nom Loubroustra sur la carte de Masse de 1708 et de Desmarais de partie des logis et les anciens chais situés au sud de la propriété conservent des éléments d’Ancien cadastrales, plusieurs familles y sont installées : Meynieu, Bert et Braquessac. La porte de la façade sud du logis principal est dotée d'un châssis métallique avec la date 1833 et les initiales J. / AU / M. Cette , médecin à Listran. Dans l’édition de 1868 de l'ouvrage de Cocks et Féret, M. Popp est propriétaire et produit entre 15 et 20 tonneaux. Dans celle de 1874, Aimé Bert, qui prend la tête du domaine jusque dans l’annexe en rez-de-chaussée la prolongeant à l’est et l’ajout des décors sur la façade nord. Celle-ci et piliers. Le registre des augmentations/diminutions de la matrice cadastrale mentionne en 1875 la et écuries. Au milieu du 20e siècle, le domaine appartient à M. Pion mais ne produit plus que 10 soit intégralement reconstituée par Jean-Michel Lapalu avec la plantation de vignes et devienne le
    Référence documentaire :
    COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et
    Description :
    La demeure et les bâtiments viticoles s’organisent autour d’une cour. Au sud, la demeure principale est comprise dans un alignement de logis et, à l’ouest, les bâtiments viticoles abritent un chai à barriques et des cuves en inox. Au nord, la cour est fermée par un muret sommé d’une grille et un portail à bâtie en pierre de taille et prolongée d’une annexe en rez-de-chaussée à l’est. Sa façade principale pilastres et surmontée d’un entablement décoré d’une tresse avec fleur et d’une corniche à denticules. La du rez-de-chaussée, à plate-bande et chambranle mouluré, sont ornées d’une agrafe et sommées d’une corniche à consoles à motifs géométriques et végétaux ; chacune présente des bas-reliefs de part et d'autre de l'agrafe, représentant : deux poissons affrontés ; des fleurs et des palmettes ; deux losanges palmettes, surmontées d’une corniche à denticules. La façade est soulignée de bandeaux et d’une corniche à modillons. Aux angles, des pilastres sont ornés d’un vase et d’une fleur sculptés. A l’est, l’annexe en rez
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - Noaillac - 8 chemin du Tousquiron - en écart - Cadastre : 1833 D4 1288, 1289
    Illustration :
    Corps de logis et son annexe, vue du nord-est. IVR72_20133310293NUC4A Anciens chais : portes en plein-cintre et linteau délardé, baie de décharge. IVR72_20133310299NUC4A
1