Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Moulin de Papin
    Moulin de Papin Anglade - le Moulin de Papin - Cadastre : 1828 C2 2079 2010 C3 3875
    Historique :
    Le moulin porte la date de 1841 dans un cartouche, datation confirmée par la matrice cadastrale qui signale la construction nouvelle d'un moulin à vent en 1842. Le nom de la famille Papin à Anglade est
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Énergies :
    énergie éolienne produite sur place
    Description :
    Le moulin est implanté sur une butte. Il est bâti en moellon, recouvert d'un enduit, avec les
    Localisation :
    Anglade - le Moulin de Papin - Cadastre : 1828 C2 2079 2010 C3 3875
  • Maison
    Maison Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3291 2010 C8 2933
    Historique :
    Bâtiment en figurant pas sur le cadastre de 1828. Matrice cadastrale : nouvelle construction d'une
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Localisation :
    Anglade - le Bouil - en écart - Cadastre : 1828 C3 3291 2010 C8 2933
    dc_f8bcf12d-9682-48af-958b-c7ac12c2786d_3 :
    sur rue
  • Les moulins de la commune d'Anglade
    Les moulins de la commune d'Anglade Anglade
    Historique :
    moulins n´apparaissent pas sur le plan cadastral de 1828 qui, lui, signale deux autres moulins : le moulin Elies et le moulin Gilbert. Un troisième moulin, dit de Papin, est bâti en 1841 (date inscrite sur une de Belleyme, levée entre 1761 et 1774, mentionne le même moulin ainsi que celui de Thibaud. Ces baie). Le moulin de Gilbert a disparu et les deux autres moulins sont aujourd'hui en ruines.
    Référence documentaire :
    P. 1256. FLOHIC Jean-Luc. Le patrimoine des communes de la Gironde. Paris : Flohic éd., 2001, t.2.
    Description :
    Les deux moulins-tours qui subsistent sont établis sur une bute. Ils sont bâtis en moellons conservé. Le moulin d'Elie est accompagné de l´ancien logement du meunier et d´un puits couvert.
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Anglade - en village - Cadastre : 1828 C1 1203 2010 C2 245
    Historique :
    réparations sur l´ensemble de l´édifice, qui sont effectuées par les entrepreneurs François Faure et François Ravet ; en 1827, le conducteur des travaux de l´arrondissement de Blaye Jean Michau souligne que "le charpente. Les dégradations sont importantes ; le ministère des Cultes accorde alors à la commune une imposition extraordinaire de 7000 francs, remboursable sur les cinq années à venir. L´architecte blayais peintre et décorateur Vincent Bon. Des vitraux réalisés par le peintre-verrier bordelais Henri Curcier des travaux de couverture et un entablement tout autour de la nef et au bas-côté du midi en 1859, sur modillons réalisés par le tailleur de pierre Romain Peuch.
    Observation :
    Sur la façade occidentale, les chapiteaux et les corbeaux sculptés sont en mauvais état. Un
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    est percée d´une porte plein-cintre dont le rouleau est surmonté d'une archivolte moulurée portant une agrafe reposant sur des impostes. Une croix en pierre surmonte l´ensemble. La façade est dotée de , également sculptés. Cet ensemble est surmonté par le mur pignon doté d'une baie aveugle et dont le pan sud des arcades cintrées reposant sur des piliers de base carrée, sont voûtés en berceau. Tout l´ensemble est enduit, seul le plafond du bas-côté nord est lambrissé et peint en bleu. L´accès au clocher s ´effectue par un escalier en pierre. Dans le bas-côté nord, au niveau de la première travée, se trouvent les fonts baptismaux. Le chœur abrite un maître-autel et un retable ouvert. L'édifice est éclairé par des
    Annexe :
    conseil municipal réunis au lieu ordinaire des séances de la mairie d´Anglade, pour délibérer sur les objets qui sont reconnus d´urgente nécessité et indispensables pendant cette session, le maire a donné connaissance au conseil du devis dressé par le sieur Michau conducteur Voyer de l´arrondissement de Blaye menace ruine, lequel devis s´élève à la somme de six mille neuf cent quatre francs vingt centimes, le édifice, qu´il y a de grand danger à y exercer actuellement le service divin vu que le lambris tombe par morceau et que l´église est très sombre à peine peut-on y lire surtout dans les temps couverts par le défaut des ouvertures qui sont peu élevées et que le lambris se trouve trop prés des parois de la toiture tombent sur eux, il devient indispensable d´en élever la toiture tant pour la facilité de les décharger ou divin, Vu le devis présenté par le sieur Michau conducteur Voyer de l´arrondissement de Blaye pour quatre francs vingt centimes. Le conseil a délibéré et voté la somme de six mille neuf cent quatre francs
    Illustration :
    Vue de la nef depuis le choeur. IVR72_20113305141NUCA Dans le choeur : maître-autel monumental. IVR72_20113305137NUCA Porte sud donnant sur la sacristie. IVR72_20113305160NUCA Porte nord donnant sur la sacristie. IVR72_20113305161NUCA Tableau représentant Saint Michel terrassant le dragon. IVR72_20113305155NUCA Saint Michel terrassant le dragon : détail. IVR72_20113305156NUCA Saint Michel terrassant le dragon : détail. IVR72_20113305157NUCA
  • Cimetière
    Cimetière Anglade - en village - Cadastre : 1828 C4 1570 2010 C 1374
    Historique :
    sont conduits par Jean Michau, conducteur-voyer de l'arrondissement de Blaye. Sur le plan cadastral de 1828, le cimetière est localisé en bordure de deux chemins. Sur un plan de 1860 exécuté par le Le cimetière entoure probablement l'église avant 1826, date à laquelle un terrain est acheté par la par Joseph Monnereau, maçon, et le portail est confectionné par le menuisier Jean Thomas. Les travaux géomètre Renou, le cimetière est composé d´une allée principale au centre de laquelle s´élève une croix. En 1894, un terrain est acheté au nord pour un agrandissement. Le cimetière doit être une nouvelle fois finalement repris par l´architecte Charles Grange : il s´agit de démolir le mur nord afin de prolonger le
    Référence documentaire :
    Plan d’une pièce de terre destinée pour le cimetière d’Anglade. Dessin, papier, crayon, s.n., 1826. Plan du cimetière de la commune d’Anglade. Dessin, papier, crayon, par le géomètre Renou, février extrême NO du cimetière actuel. Dessin sur calque accompagné d'un commentaire, s.d. [1920 ?].
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    Le cimetière est situé à l´angle de deux voies. Il est composé d´une allée centrale au centre de laquelle s´élève une croix monumentale dédiée à l´abbé Maison, décédé en 1848. Le monument est constitué d ´un socle carré et d´une colonne, l'ensemble sommé d´une croix en fonte. Le cimetière comprend
    Illustration :
    Plan du terrain pour le nouveau cimetière, 1826. IVR72_20113305054NUCA
  • Maison
    Maison Anglade - la Lande - en écart - Cadastre : 2010 B5 2188
    Historique :
    Bâtiment ne figurant pas sur le plan cadastral de 1828. La maison semble construite dans le second
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
  • Maison
    Maison Anglade - Guillonnet - en écart - Cadastre : 1828 B3 1623 2010 B3 1262, 1263
    Historique :
    segmentaire. Elle figure encore avec une emprise restreinte sur le plan cadastral de 1828. Elle est d'abord corps de logis en retour d'équerre sur cour complète l'ensemble, vraisemblablement en 1854 : le registre agrandie de 2 nouvelles travées juxtaposées, probablement dans le second quart du 19e siècle. Un second nouvelle d'une maison sur cette parcelle. L'original (et vernaculaire) décor sculpté de la cheminée est sans doute dû à un tailleur de pierre œuvrant dans le secteur au milieu du 19e siècle (2 autres
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Représentations :
    Décor sculpté de la cheminée : - manteau : 2 rosaces et 2 rouelles sur les piédroits, rosace reliée à deux palmettes par des câbles perlés sur l’entablement. - hotte : table rentrante à sommet cintré
    Description :
    La maison présente un corps de logis principal et un logis secondaire en retour d'équerre, sur cour rectangulaires. La toiture asymétrique est développée à l'arrière, du côté de la voirie. Le logis secondaire
  • Maison
    Maison Anglade - Vrillant - en écart - Cadastre : 1828 C3 3614, 3615 2010 C9 3401
    Historique :
    Le logis secondaire porte la date de 1849 dans un cartouche. La Matrice cadastrale signale une
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
1