Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Front de mer d'Arcachon
    Front de mer d'Arcachon Arcachon - - front de mer - en ville
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    Le plan cadastral parcellaire de la commune de la Teste terminé sur le terrain en 1808-1809 (avant la création de la commune d'Arcachon en 1857) est explicite : le front de mer est quasiment désert . Les premiers établissements de bains s'installent vers 1823. Les dessins et gravures de Léo Drouyn montrent que vers 1850, des propriétaires venus de Bordeaux, mais également des Testerins, font construire des maisons de villégiatures. Le "plan dressé pour servir au projet d'érection d'Arcachon en commune distincte" daté de juillet 1856, mentionne les constructions qui occupent désormais le front de mer : établissement Gaillard, établissement Legallais et déjà beaucoup de villas. De la pointe d'Eyrac à l'Est , jusqu'à la Chapelle d'Arcachon à l'Ouest, le bord de mer est habité. Le plan dressé par l'ingénieur John Lawson, daté de 1882, montre les parcelles allongées des propriétés perpendiculaires au front de mer et ne laissant que de rares accès à la plage depuis le boulevard de la Plage. Cela est en partie corrigé
    Précision dénomination :
    front de mer
    Localisation :
    Arcachon - - front de mer - en ville
    Titre courant :
    Front de mer d'Arcachon
    Annexe :
    Résidences du front de Mer, compléments nom adresse cadastre date d'achèvement maître d’œuvre Les 2 capitaine Allègre AN 844 2005 Philippe Vacheron arch. La Teste Les Héliantes 31 bd de la Plage AM 305 1972 Jean Martel arch. La Canelette 39 bd de la Plage AM 724 années 1970 Groupe Epure Arc. Grand Large 19-21 bd Chanzy AN 812 1987 Pétuaud Létang Arch. Mérignac Les Jardins de la Plage 73-75 bd de la Plage AM 798 1991 Yves Dupouy arch. Arc. Résidence Hovy 77 bd de la Plage AL 448 2006 Paul Ducros arch. Arc . Les Ormes 1 rue Hovy AL 448 2004 Paul Ducros arch. Arc. Joséphine 79-81 bd de la Plage AL 409 1986 Yves Dupouy arch. Arc. Calypso 91 bd de la Plage AL 57 1974 Groupe Epure/ Yves Dupouy arch. Arc. Côte d'Argent 125 bd de la Plage AL 333 1979 JC. Belliard arch. Arc. Eugénie 133 bd de l a Plage AL 350 1983 d'Eté 165 bd de la Plage AE 899 1987 Yves Dupouy arch. Arc Privilège 167 bd de la Plage AE 1085 1997 G . Montarry Arc. Ciboure Maupassant 169 bd de la Plage AE 980 1968 Ferrier Arch. Bx.Nouveau tableau
    Illustration :
    Plage avec une cabane de pêcheur. Par Henri Maignan, 1852. IVR72_19763301850V Compagnie des Chemins de fer du Midi et du canal latéral de la Garonne. Chemin de fer de Bordeaux à Villas au bord du bassin près de la jetée de la Chapelle, dessin par H. Maignan, daté 27 octobre La plage d'Arcachon. Aquarelle sur papier Canson, crayon noir, signature de Henri Maignan, datée La plage d'Arcachon. Gouache sur papier collé en plein, de Henri Maignan (sans date ni signature "Les bains d'Arcachon. Vue générale d'Arcachon d'après les photographie de M. A. Terpereau" [BNF Villa donnant sur le front de mer au Second Empire. Lithographie de l'imprimeur Lemercier, Paris "Vista general del establecimiento de los banos de mar de Arcachon". s.d. IVR72_19873300759Z "Boulevard de la Plage". Carte postale ancienne : Marcel Delboy, Bordeaux [début XXe siècle "La Plage, vue prise de la Jetée" (hôtel de France au premier plan). Carte postale ancienne C.B
  • Avenue Gambetta
    Avenue Gambetta Arcachon - avenue Gambetta
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    Le Plan Général du lotissement opéré dans les propriétés de la Compagnie des Chemin de fer du Midi et à M. Pereire dressé sous la direction de l'ingénieur en chef Régnauld en 1865, montre que l'avenue Euphrosine existe dans la partie de la Ville d'Hiver. Son prolongement vers le nord est figuré. La dénomination d'avenue Gambetta est approuvée par décret du Président de la République daté du 31 décembre 1883 . La voie s'arrête alors au boulevard de la Plage. Elle est prolongée par la création de la place , allant vers le front de mer) est aujourd'hui une des principales artères commerçantes de la ville.
    Description :
    haute (sud) est bordée de villas (Stella, San Martino, Sorrento, Les Roches), la synagogue est à l'angle de l'avenue et du cours Desbiey. La partie basse (nord) est bordée de maisons mitoyennes et d'immeubles à logements dont les rez-de-chaussée sont occupés par des commerces.
    Illustration :
    Immeuble à logements et magasin de commerce, 22 avenue Gambetta (cad. AE 352 Immeuble à logements et magasin de commerce, 20 avenue Gambetta, angle avenue de Lamartine (cad. AE Immeuble à logements et magasin de commerce, 17 avenue Gambetta, angle 43 avenue Lamartine (cad Immeuble à logements et magasin de commerce, 16 avenue Gambetta (cad. AE 163 Immeuble à logements et magasin de commerce, 15 avenue Gambetta (cad. AE 189 Immeuble à logements et magasin de commerce, 27 avenue Gambetta (cad. AE 440
  • Halle aux pêcheurs
    Halle aux pêcheurs Arcachon - place Dignac - en ville - Cadastre : 2013 AN
    Contributeur :
    Charneau Bertrand
    Historique :
    La halle est située entre le port de plaisance et le port de pêche, au centre de la place Pierre d'abriter les filets de pêche pour le séchage et la réparation. Des cartes postales anciennes montrent ces filets accrochés à des poteaux séchant à l'air libre en " rade " de Saint-Ferdinand, à l'emplacement actuel du port de plaisance. La halle aux pêcheurs peut aussi accueillir des projections de films, des et de belle facture. Il vient plus généralement enrichir le paysage architectural du quartier de
    Description :
    La structure métallique est légère, un système de claires-voies en bois habille ce vaste espace sur
    Illustration :
    Vue de l'intérieur. IVR72_20113302383NUC2A Ensemble de l'intérieur. IVR72_20133310665NUC4A Intérieur de la halle. IVR72_20133310666NUC4A Intérieur de la halle. IVR72_20133310667NUC4A Réparateurs de filets sous la halle. IVR72_20133310668NUC4A
  • Résidences à Arcachon
    Résidences à Arcachon Arcachon
    Contributeur :
    Contributeur Charneau Bertrand
    Historique :
    ) dans la période 1956-1959 (immeubles reconstruits vers 1996). La publication par la mairie de "6 ans d'administration communale, 1965-1971" mentionne la construction de 84 logements avec accession à la propriété pour le lotissement de l’Étoile, 48 logements au Parc Bories, 144 logements à la Règue Verte. La première pierre des quatre tours de la Règue Verte a été posée le 23 octobre 1965. A cette même période, les 51 logements Programme Social de Relogement, sont en voie d'achèvement rue Albert 1er, 60 logements HLM dans résidences secondaires, commencent à être édifiés sur le front de mer (voir le dossier). La S.C.I. Arcachon Front de Mer obtient un permis de construire pour la résidence Maupassant (42 logements) en 1965. Les front de mer. Cela entraînant dans certains cas, la destruction de villas, avec parfois, le regroupement de parcelles.
    Description :
    , tour aux multiples étages, domine la ville. Des grands immeubles "barres" ou "tours", aux résidences de luxe, les tendances architecturales des différentes périodes de construction sont toutes représentées.
    Illustration :
    Projet de la cité Carnus. Signature des architectes H. et H. Pfihl 1954. (AM Arcachon Plan de l'élévation antérieure de la cité Carnus, signé H. et H. Pfihl 1954. IVR72_20113303645NUC2A Projet de la cité Carnus signé H et H Pfihl, 1954. Plan de l'étage. (AM Arcachon Projet de la cité Carnus signé H et H Pfihl, 1954. Plan de l'étage. (AM Arcachon Projet de la cité Carnus signé H et H Pfihl, 1954. Plan de l'étage. (AM Arcachon Résidence Parc Bories et le stade vélodrome. Chantier de construction vers 1952 Résidence Côte d'Argent, 125 boulevard de la Plage (construction vers 1979, cad. AL 33 Résidence, 15 boulevard de l'Océan. Ensemble depuis la rue (construction vers 2010, cad. AB 66 Résidence Voile au vent, 220 boulevard de la côte d'Argent, Le Moulleau (construction années 1960 Résidence Altéa et résidence Aquila, rue François Legallais et cours Lamarque de Plaisance
1