Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les chais et cuviers de Pauillac
    Les chais et cuviers de Pauillac Pauillac
    Historique :
    lesquelles la vendange était réceptionnée. A Pauillac, dès les années 1980, des architectes sont sollicités sont les premiers à faire travailler des architectes de renommée mondiale qui proposent des formes spectaculaires : à Pédesclaux avec Jean-Michel Wilmotte ou bien à Mouton-Rothschild avec les ateliers Mazières de La majorité des chais et cuviers de Pauillac datent de la 2e moitié du 19e siècle, époque de reconstruction de ces bâtiments, notamment sur le modèle des cuviers dits médocains. Parmi les plus anciens protection au titre des Monuments historiques. Parmi les cuviers médocains - à étage -, celui de Lynch Bages originales de chais et de cuviers. Le début du 21e siècle est également marqué par des chantiers
    Description :
    nombreux remaniements et des changements de destination. D'autres chais ont également été repérés dans les
    Illustration :
    Cuvier du château Mouton-Rothschild, construit en 2014 par les ateliers Mazière de Bordeaux
  • Les chais et les cuviers de Saint-Julien-Beychevelle
    Les chais et les cuviers de Saint-Julien-Beychevelle Saint-Julien-Beychevelle
    Historique :
    des grands domaines peuvent être datés de manière plus précise : c'est le cas du cuvier de l'ancien Léoville-Poyferré sont quant à eaux construits par l'architecte Ernest Minvielle en 1893. La deuxième moitié du 20e siècle et le début du 21e siècle sont également des époques de forte construction correspondant aux évolutions techniques de la vinification, avec les interventions d'architectes bordelais comme Bernard Mazières, Luc Arsène-Henry et Alain Triaud.
    Description :
    du vin et le chai à barriques pour l'élevage du vin. A ces espaces peuvent s'adjoindre des zones de stockage et de conditionnement du vin. On distingue des chais modestes, en rez-de-chaussée . Certains chais sont disposés sur les façades postérieures des maisons (orientées souvent au nord), en des cuviers de type médocain, c'est-à-dire dotés d'un niveau de plancher permettant le chargement direct de la vendange par le haut des cuves ou bien des cuviers en rez-de-chaussée.
    Illustration :
    Ancien cuvier du Château des Ormes, reconverti en habitation. IVR72_20113303107NUCA Chais et cuvier des Domaines Henri Martin (1992). IVR72_20113305705NUCA
  • Les chais et les cuviers de Margaux
    Les chais et les cuviers de Margaux Margaux - en village
    Historique :
    . Quelques architectes se sont spécialisés dans la construction d´espaces viticoles, comme Bernard Mazières un même espace cuvier et chais de vieillissement. Celui du château Doumens présente des baies en arc segmentaire et une corniche en quart de rond. Le château Rauzan-Ségla conserve également des chais du 18e des vins). On note également deux exemples de chais à barriques installés dans le niveau de soubassement d´une demeure en rez-de-chaussée surélevé (Château Segones et Château Canuet). La plupart des des bâtiments distincts mais souvent juxtaposés. Une seule date portée a été recensée, correspondant revanche, quatre chais peuvent être attribués à un architecte : celui de Château Margaux à Louis Combes (1802-1811), ceux de La Colonie et de Malescot-Saint-Exupéry à l´architecte Louis-Michel Garros et enfin celui de la Villa des Roses à Ernest Minvielle. Certains chais ont été détruits (maison de vigneron de , qui a conçu le chai souterrain de Château Margaux. L´intérieur des chais a été ainsi profondément
    Description :
    On peut distinguer les chais dépendant des grands châteaux viticoles, qui présentent bien souvent une architecture monumentale et soignée, des chais accompagnant les maisons de vigneron plus modestes jouxtant le château et celui de La Colonie) constituent des modèles du genre. Autres exemples de cuviers à ´intérieur des bâtiments. Il est parfois difficile d´identifier exactement la fonction de certains bâtiments de dépendance présents dans le bourg, accompagnant les maisons dans des arrière-cours : s´agissant de , leur fonction n´a pas pu être précisée. En revanche, d´autres se distinguent nettement avec des Clos des Quatre Vents, dont les dimensions importantes correspondent certainement à la production en cuviers de Durfort-Vivens présentent une architecture soignée avec une recherche au niveau des matériaux charpente en bois renforcée par des tirants et des tendeurs métalliques. Cette technique permettait d´offrir facilement. Enfin les chais de la Villa des Roses, réalisés par Ernest Minvielle, se distinguent par leur
    Illustration :
    Villa des Roses : projet d'Ernest Minvielle. IVR72_20083300239NUCA Cuvier du Clos des Quatre Vents. IVR72_20103302573NUCA Château Margaux : chai de seconde année, construit par Bernard Mazières. IVR72_20103302942NUCA
  • Ville
    Ville Pauillac
    Historique :
    L'implantation humaine remonterait au néolithique avec l'existence dès cette époque d'un port. La et le bourg, qui concentrait la majorité des habitants. D’après René Pijassou, en 1680, on y comptait ses descendants sont considérés comme des "seigneurs urbanistes" ou des "promoteurs de la petite ville étoffé, l’"un des plus considérables du Médoc où il se fait un gros commerce, il y a un bureau des Fermes ce toponyme. Les constructions ne s'y multiplient qu'au cours du 20e siècle. L'alignement des façades le long des quais est caractéristique de la ville, entièrement tournée vers l'estuaire. Il résulte de pas immédiate et les plans réalisés souvent partiels. À Pauillac, des plans concernant l’ensemble du constructions à venir, percement de nouvelles rues, élargissement des axes existants, aménagement de places séance du conseil en février 1836. Ces améliorations, impliquant des frais importants pour la commune et des contraintes fortes pour les habitants, furent mises en place progressivement. Le décret impérial
    Description :
    des eaux, entre le chenal du Gahet au nord et le chenal du Gombaud ou de la verrerie au sud . L'alignement des façades des maisons le long des quais est emblématique de la ville. S'y trouvent du sud au nord : la maison du Tourisme et du Vin, des bâtiments de l'administration (centre des finances, pôle
    Annexe :
    Maréchal Pétain ; aménagement proposé par M. Susini, architecte de la Ville. AC Pauillac, Registre des . AC Pauillac, Registre de délibérations 1885-1893, Commission de 5 membres pour rechercher des dans certains quartiers, la facilité de s'agrandir dans des conditions hygiéniques nécessaires et enfin commission. AC Pauillac, Registre des délibérations, 1925-1936, Projet de percement de la rue Dieu, 8 décembre 1932. Don de terrains par Mme veuve Banié et démolition prévue des maisons de Mme Rey et du garage de Mme Coudy. AC Pauillac, Registre des délibérations, 1925-1936, Changement noms de rues, 6 juillet Documentation sur la rue Pasteur -AC Pauillac, Registre de délibérations 1790-1793, Changement des noms de rues, 31 juillet 1791. Rue Esmangard devient rue de la Loy ou des Loys. -AC Pauillac, Registre de délibérations 1791-1796, Changement du nom des rues, 12 février 1792. Rue Esmangard devient rue de la Loy ; -AC Pauillac, Registre de délibérations 1823-1831, Adoption des divers plans soumis au
    Illustration :
    Tableau : vue des quais de Pauillac, s.d. [milieu 19e siècle], s.n. (conservé au Château Pichon Plan des maisons des quais. Papier, encre, lavis, non signé, s.d. [début 19e siècle] : détail Plan des maisons des quais. Papier, encre, lavis, non signé, s.d. [début 19e siècle] : détail Plan d'alignement des quais de Pauillac, sans date [début 19e siècle]. IVR72_20173301291NUC2A Plan d'alignement de la rue Saint-Martin, sans date, sans signature : détail, croisement des rue Plan de la Rue des Saux, avec emplacement de la propriété Ferchaud. Papier, encre, lavis, non signé Plan du port de Pauillac faisant connaître les limites des emplacements réservés pour le dépôt des marchandises, la durée de ces dépôts et la nature des marchandises auxquelles sera affecté spécialement cet Plan du port de Pauillac faisant connaître les limites des emplacements réservés pour le dépôt des marchandises, la durée de ces dépôts et la nature des marchandises auxquelles sera affecté spécialement cet
1