Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Repaire noble de Belcayre, puis château
    Repaire noble de Belcayre, puis château Thonac - Belcayre - isolé - Cadastre : 1813 C 384 et 385 2011 OC 270 et 271
    Observation :
    Nous n'avons pas eu accès à l'intérieur.
    Annexe :
    -vingt-douze, l’an 4 de la liberté, nous, sieurs Pierre Bernard Merilhou, Charvés et Jean Grangier du 24 avril dernier a nous adressé, tendant à faire invantaire et procés-verbal de tous les meubles Montignac et en conséquence de notre dite commission, nous sommes transportés par devers la municipalité de Thonac, laquelle nous avons requise de nous indiquer les maisons qui appartiennent aux personnes qui se Thonac qui sont Jean Requier et Bernard Jérôme, nous sommes transportés au lieu de Belcayret où étant avons trouvé sieur Antoine Verlhac, fermier du sieur Belcayret, lequel à l’instant nous a fait dans lequel nous avons trouvé une petite table, quatre chaizes [fol. 1v°] de paille, plus une petit fert ; plus, un petit armoire fermant à un battant dans lequel nous avons trouvé trois chandeillers de nous avons trouvé deux vieux armoires de peu de valeur n’ayant rien dedans ; plus, une table ; plus passé dans la seconde chambre où nous avons trouvé deux mauvais lits dont un sans ridaux, une seulement
  • Château de la Grande Filolie
    Château de la Grande Filolie Saint-Amand-de-Coly - la Grande Filolie - isolé
    Annexe :
    . IVR72_20182403033NUC2A) "[fol. 1r°] Aujourd'huy neuf avril mil huit cents neuf, nous, Jean Requier, notaire impérial à à la Caisse d'amortissement en exécution de la loi du 24 avril 1806. Nous sommes transporté avec Monsieur le receveur des domaines au bureau de Montignac, au dit château de La Filolie, où nous avons trouvé Monsieur Boredon, fermier du domaine, auquel nous avons fait connaitre le motif de notre transport . Nous avons ensuitte de concert avec le dit sieur receveur procédé à l'estimation des biens ainsi qu'il charette qui nous ont été représentés, le tout évalué par les procès-verbaux de l'adjudication centrale du dix-francs. N'ayant plus rien à estimer au dit domaine, nous avons clos le présent procès-verbal pour , par devant nous, notaires royaux soubsignés et temoins bas nommés, a esté present et personnellement du quinziesme du present mois receue par De Veziat, notaire royal, lequel a requis estre par nous ipotheques suivant laquelle requisition nous avons procedé aud. inventaire comme s’ensuit : Premierement
    Texte libre :
    ° : 1er décembre 1496). C'est à lui que nous devons dans ces années la construction à l'extrémité d'un ). Une importante campagne de travaux au tournant du XVIIe siècle Nous sommes tentés d'attribuer les
1